Morte la peinture ? -Billet n° 524

Dans les années 1960 / 1970, un grand nombre de peintres abstraits se sentirent obligés d’arrêter de peindre. Déjà dans les années 1950 des artistes peignent sans pinceaux. Notamment le dripping = le pouring = le Pulling = le scraping = le body printing =

Bien plus tôt en 1839, le peintre Paul Delaroche 1797-1856 en découvrant les premiers daguerréotypes, déclara  » : « A partir d’aujourd’hui, la peinture est morte «  Il fut vite démenti et au contraire l’art pictural explosa dans tous les sens.

Ce qui motive les peintres de chevalet il y a des raisons sociologiques et politiques : Mai 68, la guerre du Vietnam, la société de consommation, évolution du marché de l’art. Certains appartiennent au mouvement du Auto-destructive art .Cette attitude doit aussi à l’apparition de nouveaux modes d’expression : installations, performances, body art, land art, interactivité, l’art conceptuel . De peinture il ne resta alors que le minimalisme monochrome.

De nombreux peintres au cours de cette décennie brisèrent leurs pinceaux . Parmi les artistes qui cessèrent de peindre ou modifièrent leur approche il y a notamment :
Martin Barré= Pierre Buraglio = Daniel Buren= Marcia Hafif =John Latham =Lee Lozano, =Agnès Martin = Fabio Mauri =Gustav Metzger = Olivier Mosset= Hélio Oiticica = Michel Parmentier= Charlotte Posenenske (+) = Martial Raysse =Ad Reinhardt =Eugen Schönebeck =Niele Toroni

Mais comme le phénix la peinture renait à l’orée des années 1980. Rétrospectivement Antoine Perrot s’est posé, à propos de Steven Parrino, la question « Peindre après la mort de la peinture » de même Le critique d’art Jason Farago se demande si « Is painting dead  » La réponse est non : elle connait maintenant un renouveau majeur.

Des artistes déjà cités repeignent comme Martin Barré = Pierre Buraglio (+) =Marcia Hafif= Agnès Martin = Fabio Mauri= Martial Raysse. C’est aussi l’arrivée dans les années 1980 de la Figuration libre en France = du bad-painting notamment de Jean-Michel Basquiat = des Neue Wilde en Allemagne et Autriche.

En 2007 le Centre Pompidou s’est posé la question « Où en est la peinture ? »
En 2008, à la Chapelle de la Visitation de Thonon est présentée  » Les années 1980 « un renouveau du paysage artistique français » en présentant des œuvres de Jean-Michel Alberola = Jean-Charles Blais = François Boisrond =Etienne Bossut = Gérard Collin-Thiébaut = Robert Combas= Hervé Di Rosa = Philippe Favier = Gérard Garouste = Jean-Pierre Giard = Patrice Giorda = Christian Lhopital = Georges Rousse = Jean-Marc Scanreigh= Gérard Traquan

En fin 2014 début -2015 le MoMa a présenté Forever Now , l’oeuvre peinte de 17 artistes : Richard Aldrich = Joe Bradley = Kerstin Brätsch = Matt Connors = Michaela Eichwald = Nicole Eisenman (+) Mark Grotjahn = Charline von Heyl = Rashid Johnson = Julie Mehretu = Dianna Molzan = Oscar Murillo = Laura Owens = Amy Sillman = Josh Smith = Mary Weatherford = Michael Williams.

Récemment le Mudam – Musée d’Art Contemporain du Luxembourg a proposé « Peintures des années 1980-1990″ Faisaient partie de la sélection du Mudam : Helmut Federle = Günther Förg = Bernard Frize = General Idea = Tina Gillen = Guillermo Kuitca = Jonathan Lasker = Michel Majerus =Albert Oehlen = Fiona Rae = Julian Schnabel = Juan Uslé

Bien qu’elle ne soit plus le seul moyen d’expression des artistes, force est de constater que « la peinture n’est pas morte » Le philosophe Patrick Vauday nous l’annonce « La peinture ne revient pas, elle devient » La peinture revient en force constatait en 2005 le Courrier international alors que Charles Saatchi revend ses installations pour acheter des tableaux + et un article d’ Encyclopaedia Britanica titré “return to painting”

Hervé Di Rosa
Jean-Michel-Meurice_Ludius-1_1984
Jean-Michel Basquiat, – Untitled +- 1982,
Robert Combas
Gérard Garouste
François Boidond
Joe Bradley
Laura Owens – Untitled



Muralismo en Chile, Argentina, Cuba, Nicaragua, Perú- Billet n° 523

Le Muralisme mexicain des années 1930 a influencé les artistes d’Amérique du Sud dans les années 1960-1970, comme le Chili, l’Argentine, Cuba, le Pérou, le Nicaragua. Ce mouvement est d’abord d’opposition politique, de revendication sociale. Il n’a donc pas les mêmes sources et les mêmes motivations que le Street art qui lui est contemporain

Muralismo en Chile, le muralisme chilien est un mouvement artistique et politique né au début des années 60 au Chili. La Brigade Ramona Parra, en soutien de Salvador Allende utilise alors les murs de Valparaiso et d’autres villes du pays. Ils entendent ainsi soutenir leur leader. Celui sera élu président de la république en 1970.

Mais trois ans plus tard il est assassiné lors du coup d’état militaire mené par Augusto Pinochet. C’est alors que l’armée efface toute trace de contestation. Il faut attendre la fin de la dictature en 1990 pour que les peintures murales réapparaissent à Valparaiso. Elles perdurent de nos jours autour de la condition féminine
Parmi les artistes muralistes chiliens il y avait Berta Ayancán =Osvaldo Barra Cunningham =Gregorio de la Fuente =Julio Escámez =Alejandro González = Laureano Ladrón de Guevara =Olga Lehmann = María Martner = José Venturelli

Muralisem à Valparaiso
Muralisme chilien
Fresque des années 2000 au Chili
=o=o=o=o=o=o=o

Le muralisme argentin a soutenu les revendication sociales ou politiques L’ Argentine. Pays qui a connu plusieurs régimes autoritaires et notamment la dictature militaire- 1976-1983 , initiée par le général Juan Carlos Ongania
Parmi les artistes muralistes il y avait : Lino Enea Spilimbergo = Antonio Berni = Juan Carlos Castagnino = Demetrio Urruchúa  =

Fresque murale à Buenos Aires

Sur l’ile de Cuba, notamment à La Havane, les artistes peignent aussi des fresques murales. Certains sont liés au mouvement de la dissidence cubaine. Il y avait Salvador Gonzalles_Escalona = Cundo Nermudez Ils sont la plupart anonymes. Le régime castriste a en partie encadré cette pratique, comme dans la fresque ci-dessous

Cundo Bermudez

Le Pérou a aussi connu une période où des artistes réalisent des fresques murales. Notamment le colombien Guache = Elliot Tupac

La Révolution sandiniste installe au pouvoir Daniel Ortega, de 1979 à 1992. Les « murales » couvrent pendant toute cette période les murs du Nicaragua. Mais à l’arrivée de Violete Barrios de Chamorro en 1990, le nouveau régime politique efface ont en grande partie les fresques murales.
Plus de 100 artistes ont participé à ce mouvement. Mais la plupart sont restées dans l’anonymat. Sauf quelques uns comme Julio Cesar Moreno


Artist Placement group-Apg – Billet n° 522

Artist Placement Group – Apg est un groupement d’artistes, de la mouvance conceptualiste, fondé à Londres en 1966 par Barbara Steveni et John Latham, L’organisation, dans une expérience radicale a cherché à intégrer le rôle de l’artiste dans un contexte social élargi. Il a organisé ce que l’on appellera le concept de la résidence d’artiste .

En vue de les immerger dans le « monde réel », les artistes effectuent des stages, dans l’industrie  :  British Steel Corporation et Ocean Fleets Ltd. et dans les organisations gouvernementales : Department of Environment ,le Scottish Office et le Department gor Health and Social Security, Par la suite, ils exposeront leurs œuvres dans les lieux qui les ont accueillis ou dans des galeries. Le groupe a été pionnier en Grande-Bretagne, dans le cinéma, la vidéo, l’art corporel et les performances. En 1989, il changera de nom pour devenir O+I Organisation and imagination

Parmi les participants étaient Barbara SteveniJohn LathamMaurice AgisJoseph BeuysIan BreakwellStuart BrisleyAndrew DipperBarry FlanaganDavid Hall,  Yoko Ono, Anna RidleyJeffrey ShawDavid Toop, et le Groupe Fluxus

Des expositions ont été organisées : l’INN70 à la Hayward Gallery ou à la Whitechapel Art Gallery et à la Documenta, En 2012 une rétrospective a été organisée par la  la Raven Row gallery et en 2015 au Kunstraum Kreuzberg/Bethanien de Berlin puis en 2016 au  Summerhall d’Edimbourg. Les archives du groupe ont été achetée en 2004 par la Tate

apg meeting
Maurice Agis – Installation
David Hall – BD
The Other Side by Ian Breakwell
Stuart Brisley Performance with- Iain-Robertson
John LathamMan Caught Up with a Yellow Object,
John Latham,Art and Culture,
Leaping hare, embellishe by , Barry Flanagan
Artist Placement Group – Context is Half the Work

Après le réalisme socialiste en Chine – l’art contemporain-31/31 – Billet n° 521

L’art chinois contemporain a émergé d’abord de façon occulte. C’est ce qui a été évoqué dans le précédent billet. Les mouvements qui contestent l’ordre établi sont alors pourchassés. Mais à la fin du siècle dans un monde globalisé, et dans une certaine mesure dans les années 80/90, l’art contemporain se montre en Chine et à l’étranger. Il y a aussi le fait qu’après le Massacre de la Place Tian’anmen de nombreux artistes ont émigré à l’étranger

Reportage sur les manifestations de la Place Tien an men.

En 1992 il y a le réalisme cynique terme inventé par le critique d’art Li Xianting. Les artistes ont une approche humoristique et ironique de la transition qu’a traversé la société chinoise depuis 1945 jusqu’à son avènement comme acteur incontournable de l’économie mondialisée. Il est devenu l’un des mouvements les plus populaire en Chine continentale ainsi aussi dans le monde occidental.Parmi les artistes de cette mouvance, il y a Fang Lijun=Liu Wei = Wang Jinsong = Wang Peng (+) = Yang Shaobin = Zhang Xiaogang Celui qui bénéficie de nos jours d’une cote exceptionnelle c’est Yue Mingjun (+) (++) (+++)

Yue Minjun Les portraits cliniques

En 1995 l’Art criard ou Gaudy Art, notion d’erreur, de maladresse, est proche de l’art Kitsch. Parmi les artistes qui ont peint dans ce style il y a Wang Zhijie = Wang_Qingsong

Wang_Qingsong – Offering
Wang Zhijie

A l’orée du 21ème siècle le mouvement de l’ Experiment ink qui renoue avec la calligraphie chinoise millénaire. Se sont engagé dans cette approche Beijinger Zhang Xinjian = Xia Pencheng =Song Junsheng =Wu Guanzhong

Zhang Xinjian
Wu Guanzhong

Se développe également l’art de la performance chinoise avec par exemple Sheing Qi . Le MET a proposé en 2013-2014 l’exposition Ink Art: Past as Present in Contemporary China

En 2017 s’est tenue au Salomon Guggenheim Museum l’exposition « Art and China after 1989: Theatre of the World ». qui entend montrer les bouleversements qu’à connu la Chine depuis les Manifestations de la Place Tien an men à l’ouverture dans la Mondialisation.. Cette exposition a suscité de larges critiques

Et bien entendu de nos jours les artistes chinois ont investi toutes les formes d’expression contemporaines: internet, vidéo, body art, land art

Et voici pour terminer ce parcours dans l’art chinois contemporain, une liste non exhaustive d’artistes chinois de la Chine continentale ou de la diaspora. Dont certains atteignent une cote vertigineuse:
Ai Weiwei =Aowen Jin = Bingyi = Bai Yiluo =Bi Keyan ===Cai Guo-Qiang =Cai Jin ==Cai Zhiyong =Cang Xin =Cao Fei = Cao Hui ==Cao Jingping =Cao Yu =Chang Ch’ung-ho =Chen Guang =Chen Ke =Chen Li=Chen Man Chen, Movana = Chen Peiqiu =Chen Qiang =Chen Shaoxiong =Chen Shuxia =Chen Wenbo =Chen Wen Ling Chen Zhen =Chen Zhiguang =Chow Chung-cheng =Chow Chun Fai =Deng Jianjin =Deng Yifu = Ding Yi ==Fan Junby = Fu Yu =Fan Zeng ==Feng Xiao-Min = Gao Minglu =Guan Zilan =Han Yajuan =Il Xiangning = Hai Bo =Il Duoling =He Si’en =He Yunchang =Hong Hao =Huang Yan =Huang Rui =Jiang Heng =Jiang Shanqing =Kan Xuan = Li Shuang =Liao Jingwen = Lan Zhenghui = =Li Di =Li He =Li Jikai = Li Shuang = Li Tianyuan =Li Xiangqun =Li Xiaofei =Li Xinhui =Li Yun =Li Zhanyang =Liao Yu =Lin Fei = Lin_Fengmian=Liu Bochi =Liu Qinghe =Liu Xiaodong =Liu Ye =Luo Fahui =Luo Mingjun =Ma Liuming =Ma Yunfei =Mao Yan =Miao Xiaochun =Mu Yuming =Peng Wei =Pan Dehai =Qiu Deshu =Rong Rong =Shen Hanwu =Shen Jingdong=Sun Duoci =Shi Lan =Shen Shaomin =Shi Jinsong =Su Xinping =Tan Ping =Tang Jie =Tian Taiquan =Tian Yibin =Tian Yonghua =Tsai Youlong =Wang Chengyun = Wang Gongxin =Wang Du=Wang Huaxiang =Wang Jianwei =Wang Qingsong == Wang Meifang = Wang Shiyan=Wang Victor =Wang Xi =Wang Zhiyuan= Wenda Gu =Wu Guanzhong =Xiao Lu =Xin Fengxia = Xia Junna =Xiang Jing =Xiong Yu =Xu Bing=Xu Jiang =Xu Yong =Yijun Liao =Yue Minjun=Yue Wang =Ying Miao =Yan Cong = Yan Pei-Ming =Yan Xiaojing =Yang Tao =Yao Lu = Ye Yongqing =Yim Maukun =Yin Qi =Yu Bogong = Yu Chen =Yu Xudong =Yue Yang ==Zeng Fanzhi =Zimei =Zhang Feng =Zhang Jian = Zhang Linhai =Zhang Qikai =Zhang Xiaogang = Zhang Xiaotao Zhang Dali ==Zhang Huan = =Zhang Peili =Zhao Guojing =Zhao Nengzhi =Zhong Wei = Zhou Jin Hua =Zhou Luyun

Après le réalisme socialiste en Chine – la dissidence -30/31 – Billet n° 520

A la mort de Mao Zedong en septembre 1976, ce n’est pas la fin du Maoïsme. Et la création reste sous le contrôle du régime. Cependant des mouvements artistiques et littéraires se fondent et s’éloignent du Réalisme socialiste.

Mais dès 1969 un collectif clandestin d’artistes dissidents le Wuming Painting Collective ou No name qui comprenait notamment Zhao Wenliang = Yang Yushu = Zhang Da’an = Shi Zhenyu =Ma Kelu=Zhang Wei

En 1979 le Xing Xing ou Stars art group avant-gardiste est créé par des jeunes artistes autodidactes. Ils entendent défendre l’individualisme et la liberté d’expression dans leur travail et leurs activités publiques. Ils organisent en septembre, sur les grilles du Musée des Beaux arts de Pékin, une exposition non autorisée. En 1980 une seconde exposition est autorisée par le régime

Ce collectif rassemblait : Ah Cheng= Ai Weiwei =Bo Yun = Huang Rui=Li Shuang= Li Yan=Ma Desheng= Mao Lizi = Qu Leilei ,= Shao Fei = Wang Keping= Wang Luyan= Yang Yiping = Zhang Hongtu= Zhao Gang= Zhang Wei= Zhong Acheng = Zhu Jinshi

Des membres du mouvement des étoiles

En même temps que la Scar litterature le mouvement du Scar art Art de la cicatrice est créé en 1979. Il a regroupé notamment : Chen Yiming = Gao Xiaohua = =Liu Wei = Liu Yulian =Song Dong=Wang Chuan =Wang Hai = Zhu Jinshi

Chen Yiming – Portrait
Gao Xiaohua – Pourquoi

Political Pop art est un mouvement artistique chinois d’avant garde provocateur fondé dans les années 1980 par Wang Guangyi .La Chine connaissait des changements sociaux et politiques rapides et les artistes cherchaient à créer un art qui remettait en question ces changements culturels. Pour se faire ils ont utilisé les icônes du Réalisme socialiste, le soldat, l’ouvrier, les enfants qui jouent. Ils les ont confrontées aux emblèmes de la société de consommation occidentale. On sait que depuis la Chine est elle aussi entrée dans ce système économique. Parmi les artistes appartenant à cette tendance outre Wang Guangyi il y avait =Liu Fenghua = Ren Sihong =Sheng Qi = Wang Ziwei =Yu Youan (+)= Zhang Hongtu

Également en 1980 apparait le « Native Soil Art » qui décrit dans une approche hyperréaliste la vie rustique des paysans, sont issus des minorités ethniques Cette approche s’inspire de la peinture de Jean-François Millet par exemple chez Chen Danping qui représente les tibétains

Chen Danping – POrtrait

Le Mouvement de 85 ou New Wave Movement est un groupe d’artistes d’avant-garde actif de 1985 à 1989 dans toute la Chine. Les artistes ont exprimé leurs préoccupations sociales au travers de la peinture et de la sculpture, mais aussi par les performances et les installations. Ce mouvement annonçait l’art chinois contemporain des années 2000. L’une des entités les plus actives est le Northern Art Group.

Parmi les nombreux artistes on peut citer : Dai Guangyu = Ding Fang =Fang Lijun = Geng Jianyi = Gu Wenda =Huang Yong Ping =Li Shan= Liu Xiaodong =Mao Xuhui =Shen Qin = Sun Liang =, Wang Chuan =Wang Guangyi = Xiao Lu =Xu Bing Ye Yongquing = Zhang Xiaogang et aussi Liu Yan =Ren Jian =Shu Qun =

Dai Guangyu

L’exposition «Chine / Avant-garde» au National Art Museum of China en 1989 a été réprimée violemment par la police et fermée deux heures après l’ouverture. Et les artistes sont entrés dans la clandestinité. Mais un collectionneur a pu acheter des œuvres de Ding Fang = Mao Xuhui = Wang Guangyi =Ye Yongqing,=Zhang Peili= Zhang Xiaogang .

En 1986 se créé par Huang Yong PIng le mouvement Xiamen Dada inspiré du Dadaïsme et aussi du Bouddhisme Cham. Le fondateur était entouré de Cha Lixiong = Jiao Yaoming =Lin Chun = Lin Joahua ?= Liu Yiling ?= Shen Yuan = Yu Xiaogang. Dans leurs œuvres post-modernistes ils utilisent des objets de la vie courante.

Huang Yong Ping – Xiamen Dada – performance

En 1986 également un groupe de cinq artistes performeurs – Sheng Qi = Zheng Yuke = Zhao Jianhai = Kang Mu = Xi Jianjun se regroupe dans Concept 21 se produit notamment sur la Grande muraille

Concept 21

Le réalisme socialiste en Chine -29/31 – Billet n° 519

La Chine est un empire pendant des millénaires..Cependant dès 1890 des mouvements insurrectionnels sapent le régime. Et en 1911 la République de Chine est proclamée.

Très vite s’installe la guerre civile de 1927 à 1950. Elle est interrompue pendant la guerre Sino-japonaise (1937-1945) Elle oppose les nationalistes de Tchang_Kaï Chek aux communistes de Mao Zedong (+) Celui-ci fonde en 1949 la République populaire de Chine qu’il dirigera jusqu’à sa mort en 1976. Il a également la main sur lr Parti communiste chinois. Il existe évidement comme tant tous les régimes communiste une police politique incarnée notamment par le Ministère de la Sécurité publique et la Police armée du Peuple Le régime est proche de l’Union soviétique jusqu’à la rupture en 1976.

Le régime autoritaire chinois régot la vie de son peuple dans tous les domaines de la vie. Je rappellerai la politique de l’enfant unique 1979-2015 -Et surtout des périodes de grande violence lors du Grand bond en avant 1958-1960 qui conjugué à l’instauration des Communes populaires entraina la Grande famine . Et bien entendu la disparition des élites avec le désastre de la Révolution culturelle (+) ses gardes rouges désavoués par la suite, qui veulent détruire les Quatre vieilleries. Ladite révolution concernait non seulement l’idéologie toutes les formes de la pensée, la morale, les coutumes et les mœurs et bien entendu la littérature et l’art. Et les écoles d’art ont alors été fermées. Le culte de la personnalité qui est voué à Mao lui assure une omniprésence dans presque toutes le écrites, peintes, sculptées ou cinématographiques.

Les peintres mais aussi les cinéastes sont soumis à l’autorité du pouvoir et c’est le Réalisme socialiste (+) copié de celui de l’Union soviétique (+) qui est la norme. Ils sont au service du peuple qu’il faut éduquer et deviennent des « travailleurs artistiques ». Après la Campagne des cent fleurs il y a un retour à la peinture traditionnelle. Après la mort du Grand Timonier l’art pictural se libère et se modernise. Et plusieurs groupes d’avant garde se créent. Ils feront l’objet d’un ou deux billets.

Parmi les artistes qui se sont largement impliqué dans le Réalisme socialiste à la chinoise il y avait notamment Cai Liang= Chen Danqing =Dong Xiwen =Liu Chuanhua = Liu Wenxi =Luo Gongliu =Luo Zhongli = Ma Desheng= Quan Shanshi = Song Ren= Su Gaoli =Sun Zixi = Tang Xiaohe =Wang Keping =Wang Qizhi =Wang Shenglie = Wang Shikuo =Xu Beihong =Yin Rongsheng = Zhan Jianjun =

Leurs œuvres ont longtemps été moquées dans le monde occidental. Mais depuis quelques temps elles suscitent un intérêt croissant parmi les collectionneurs

Affiche de propagande
Affiche de propagande
Affiche éducative
Affiche de promotion du sport
Dong Xiwen -Founding_ceremony –
Wang Qizhi – La veste ensanglantée
Liu Wenxi Entretien familial .
Autour de Mao
Mao avec des paysans
La récolte
Mao et des gardes rouges
Réunion sportive



Le réalisme socialiste en au Vietnam -28/31 – Billet n° 518

Le Viêt Nam, composé alors de la Cochinchine, du Tonkin et d’ Annam. a fait partie de l’Indochine française de 1887 à 1954. De 1946 à 1954 la Guerre d’Indochine oppose la France au Viet Ninh communiste d’Hô Chi Minh et du Général Võ Nguyên Giáp. Il y est mis fin par les accords de Genève qui entérinent la division du territoire entre la république démocratique du Viêt Nam au Nord et la république du Viêt Nam. Mais de 1955 à 1975, la Guerre du Viêt Nam va opposé le Nord soutenu par le bloc de l’Est et la Chine au Sud soutenu par une alliance emmené par l’armée américaine . Les Accords de Paris en 1973 mettent fin aux hostilités et en 1976 le Nord et le Sud sont réunis pour constituer la République socialiste du Viêt Nam. Le pays est dirigé par le Parti communiste vietnamien .

Dans la décennie 1980 le régime va entamer avec le Đổi mới une révision vers l’économie de marché et l’ouverture au tourisme de masse. Cependant le pays est toujours régit par une dictature autoritaire à parti unique et la Sécurité publique du peuple vietnamien – le Công an Nhân dân Việt Nam et sa censure.

L’Art réaliste socialiste est la norme officielle. Et le pourvoir en place considère les artistes comme des travailleurs culturels .Les artistes doivent peindre des ports, l’agriculture et l’industrie et vanter les ouvriers. Mais les approches de l’art traditionnel restent admises si elles traitent les thèmes favoris du régime. Mais dans les années 1980 la création se libère

Mes recherches m’ont permises d’établir une liste de peintres vietnamiens
réalistes ou contemporains de la période communiste
. Un certain nombre ont été formé à L’École des beaux-art du Viêt Nam
Fondée en 1925 elle renait en 1954 sous la direction du peintre Tran Van Can
Phan Ké An=Le Thi Kim Bach =Nguyen Thanh Binh =Trân Van Cân
Nguyen Phan Chanh ==Diệp Minh Châu =Đào Sĩ Chu =Nguyên Dô Cung
Nguyen Van Cuong I ==Nguyen Van Cuong II =Lê Văn Đệ
Nguyen Tuan Dung = Quang_Em=Nguyen Quang Huy
Bùi Công Khành =Dang Thi Khue = Nguyên Truong Lân= Dinh Q. Lê
Duong_Bich_Liên=Nguyen Phuong Linh= Mai Long =Tôn Duc Luong
Diep Minh-Chau = Nguyen Trong Minh =Nguyên Tu Nghiêm
To Ngoc =Nguyen Sy Ngoc= Bùi Xuân Phái =Luc Pham= Ke An Phan
Mai Truc Phan =Quach Dong Phuong =Nguyên Sáng
Nguyen Nam Son =Pham Thanh Tam (+) =Ha Manh Thang
Mai Trung Thu =Vũ Trọng Thuấn =Pham Huy Thông=Pham Dinh Tien
Pham Thanh Toan =Lê Quý Tông =Tran Quang Trân=Pham Dang Tri
Nguyen Gia Tri = =Nguyen Quang Trung =Lim Khim Ka Ty
To Ngoc Van =Tran Trong Vu

Co Tan Long Chau, – Air Defence Team
Propagande anti-américaine
Truong Hong Thanh – Suivre de près l’ennemi
Tran Kim Hung, -War And The Children
Ngô Viễn Chí
Trần Văn Cẩn – Automne
Libération de Saïgon
Affiche de propagande
Libération de Saïgon
Lương Xuân Đoàn
Truong-hieu
Nguyễn Sáng.- Chats
Phan Luc – Vietnamese_artillery – photography
Mai Trung Thứ.- Baignade

Le réalisme socialiste au Laos -27/31 – Billet n° 517

Le Laos est un pays du Sud-Est asiatique sans accès maritime. A partir du 14ème siècle il constitue une partie du Royaume du Lan Xang. Puis sous forme de protectorat il a fait partie de l’Indochine française de 1887 à 1954. Pendant la guerre d’indépendance qui bouleverse la péninsule, le Pathet Lao d’idéologie marxiste domine le territoire en liaison avec le Việt Minh dirigé par Hô Chi Minh Après les accords de Genève en 1954 le pays traverse une période d’instabilité avec la guerre civile puis l’implication dévastatrice des Etats-Unis de 1964 à 1973. En 1975 est proclamée la République populaire de Laos dirigée par un parti unique, le Parti révolutionnaire populaire lao, selon les principes du Centralisme démocratique. Les atteintes à la liberté sont nombreuses et la censure est très sévère. Pendant longtemps le pays a été en conflit avec sa voisine la ThaÏlande. A partir de 1986 est introduite la Chintanakan Mai – Nouvelle pensée et après la chute de l’Union soviétique et l’arrêt de son aide financière apparait le post-socialisme, qui s’ouvre progressivement sur l’extérieur et l’économie de marché.

C’est le réalisme socialiste , influencé par l’Urss et la Chine qui devient l’art officiel laotien. Les enseignants se sont généralement formés au Vietnam. Avec le post-socialisme s’installe l’Art néo -traditionnel . De 1947 à 1975 Marc Leguay marié à une laotienne Nang Sengdeuane Soulivong a une forte influence en enseignant les arts plastiques au lycée de Vientiane. Elevations Laos fait la promotion des artistes laotiens.

Je n’ai pas trouvé de répertoire qui aurait recensé les peintres laotiens. Mes recherches m’ont permis d’identifier des artistes vivants au Laos ou à l’étranger comme notamment : Busui Ajaw =Phothyzan Bounpaul = Phet Cash = May Chandavong = Keovichith Chantharangsy = Sompaseuth Chounlamany= Pao Houa Her=Hongsa Khotsouvanh= =Wawi Navarroza =Vong Phaophanit = =Angkae Khamphengt = Bounpaul Phothyzan = Souliya Phoumivong =Sayasack Phounpadith =Arin Rungjang = Tcheu Siong =Than Sok =Sutthirat Supaparinya = Guo-Liang Tan =Nguyen Trinh Thi Savanhdary Vongpoothorn =Shen Xin

Rue de Vientiane
Affiche de propagande
Panneau de propagande
Réalisme socialiste laotien
Oeuvre de propagande au Laos
Hongsa Khotsouvanh
Keovichith Chantharangsy
Réalisme socialiste au Laos
Oeuvre Hmong
Marisa Darasavath

Le réalisme socialiste aux Philippines-26/31 – Billet n° 516

Les Philippines archipel de près de 8000 iles a été une colonie espagnole pendant près de quatre siècles. Puis devient une possession américaine à l’issue de la guerre hispano-américaine en 1898. L’archipel est occupé par les japonais pendant la seconde guerre mondiale. L’indépendance est proclamée en 1946. Mais le personnel politique qui a souvent collaboré avec l’occupant est corrompu.

Les partisans du Hukbalahap qui avaient lutté contre l’occupant japonais ont repris du service entre 1948 et 1954, s’insurgeant contre le gouvernement en place. L’organisation a comme le parti communiste été dissoute. Celui-ci, à tendance maoïste, est refondé en 1969 et les anciens partisans rejoignent la Nouvelle Armée populaire, sa branche opérationnelle, toujours active en 2020 . De 1965 a 1986, le dictateur conservateur Ferdinand Marcos prend le pouvoir et déclare en 1972 loi martiale.Pour résumé aucun parti d’idéologie marxiste n’a jamais réussi à prendre le pouvoir.

Fondé en 1976, le Kaisahan grupo, qui a regroupé des artistes souvent proches de la mouvance socialistes voir communiste.. Ils sont interpellés par la situation misérable du plus grand nombre. Dans leur manifeste ils déclarent. Ils publient un manifeste qui prévoit : la recherche d’une identité nationale, sans réfèrence à l’art occidental ; Créer de l’art pour les masses populaire qui s’oppose au système politique en place ; Imposer des changements sociaux et politiques en vue de créer une société humaine et juste pour tous. Pour ce faire le groupe a ouvert des ateliers, organisé des conférences sur l’art politique et des expositions ouvertes au plus grand nombre. Pour désigner cette approche l’on parle de Réalisme social. Mais contrairement à Courbet et ses émules, en Philippines, il s’agit ici d’un art militant aussi il est souvent considéré comme appartenant au Réalisme socialiste. Mais même si dans sa facture il rappelle ce courant il n’a jamais été soumis au regard soviétique.

Voici les artistes philippins des années 1980 et d’aujourd’hui que j’ai pu collecter.Ils ne sont pas tous de la tendance du réalisme social. Ils sont presque tous inconnus en France. Aussi pensé qu’il était intéressant de les lister

Pacita Abad = Mike Adrao = Eugenia Alcaid=,Nunelucio Alvarado
=Fernando C. Amorsolo =Marcel Antonio=Federico Aguilar Alcuaz = Martha Atienza
Papo de Asis = Pablo Baens-Santos=Victor Balanon = = Yason Banal=Norma Belleza=
=Andres Barrioquinto =Plet Bolipata= = Gil Batle=Elmer Borlongan =Zean Cabangis
=Benedicto Cabrera = Imelda Cajipe-Endaya== Orlando Castillo = Salvador Ching,
=Charlie Co=Louie Cordero= Demetrio de la Cruz =Reynold Dela Cruz= Roldan Cruz-Ventura
=Jigger Cruz, =Jose Cuaresma =Melvin Culaba=, Thomas Daquioag= Kiri Dalena=
Antipas Delovato = = Leonilo Doloricon = Victorio C. Edadess =J. Navarro Elizalde==Alaya Esguerra
= Alfredo Esquillo, =Avie Felix =Ana Fer=Dexter Fernandez= Carlos V. Francisco alias Botong =
Emmanuel Garibay =Nona Garcia=, Dennis Gonzales,= Kawayan De Guia=
Renato Habulan = Gregory Halili= Riel Hilario= Geraldine Javier
Winner Jumalon==Rommel Joson=,José Joya= Mark Justiniani, =Ang Kiukok
= Antonio Leano = Leeroy New=Cesar T. Legaspi-=José Legaspi
Little Wing Luna?= Arturo V. Luz =Anita Magsaysay-Ho = =Mauro Malang Santos==
Geloy Maligaya-Concepcion,= Joy Mallari= Vicente S. Manansala=
=Vicente S. Manansala= Joven Mansit= Rodel Tapaya & Marina-Cruz
Elaine Roberto Navas =,Dengcoy Miel=Manny Montelibano =, Jason Moss=
Raffy Napay=Jerry Elizalde Navarro==Othoniel Neri= Karen Ocampo-Flores
==Manuel Ocampo=Hernando R. Ocampo =Onib Olmedo=Ian Quirante=
=Benedicto Reyes-Cabrera==Iggy Rogriguez= Jose Tence Ruiz
= Sanggawa Collective =Grupo Salingpusa = Don Salubayba= =
Yasmin Sison-Ching = Rodel Tapaya = Virginie Ty-Navarro

Vicente-Mansala- Madonna of the- lums- La Madone des bidonvilles
Emmanuel Garibay
_Neil-Doloricon- heroWelga
Antipas_Delotavo – _Diaspora
Jaypee Ssamson – Couple
Pacita Abad – Cambodia-water-of-life
-Pabio Bays sansto – Manifesto
Renato Hubulan
Pabio Bay Santo -Persons of interest
social realism phippilipan
Martha- Atienza
Sport

Le réalisme socialiste en Corée du Nord-25/31- Billet n° 515

La Corée a été sous domination japonaise de 1905 à 1945. Le pays fait l’objet à la fin des la seconde guerre mondiale d’une partition entre l’Urss et les Usa. La Corée du Nord ou République populaire démocratique de Corée a été instituée en 1948. Et entre 1950 et 1953 la guerre de Corée oppose, par protecteurs interposée, la Corée du Nord à celle du Sud. La Corée du Nord est à partir de 1948 dirigée par Kim_Il-sung le chef du Parti du travail animée par la Juche doctrine autocratique et socialiste. Elle instaure un régime de type stalinien assortie du culte de la personnalité à l’égard de la dynastie Kim.

Au niveau artistique d’est le style réaliste socialiste qui est la règle. Il vise à magnifier les faits et gestes du dirigeant. C’est par ailleurs un outil de propagande souvent anti-américaine.La peinture de style Chosonhwa présente des paysages et scènes inspirées Corée traditionnelle. Par contre les nus sont interdits. Par ailleurs, il existe un cinéma nord coréen d’État . Comme dans tout régime autoritaire le Gukga Anjeon Bowibu, la police politique veille au respect de l’orthodoxie.
En 1959 a été fondé l’Atelier Mansudae une gigantesque fabrique d’œuvres d’art qui employe un millier d’artistes diplômés.Et en 2009 un musée du même nom a été installé à Pekin. En 2016, l’Université de Washington a organisé une exposition d‘art contemporain nord coréen.

Beaucoup d’œuvres sont collectives ou bien les artistes sont anonymes. Voici cependant les noms de quelques peintres reconnus. Je l’ai ai classé par prénom. La plupart n’ont pas de site internet.
Byun Wol-ryong,=Chang-mo Jeong=Choe Chang-ho =Choi Jin-nam=Choi Yu-jun, =Chung Chang-mo=Gang Song Ryong=Gil Jin-seop ,=Ham Chang-yeon = Han Mook = Han Kyung-Bo =Hong Tian-xing=Hwang Young-jun,=Jung Chang-mo = Kil Jinsop =Kim Chang-sung,=Kim Chol Young =Kim Gil-sang,=Kim Kui-gang,=Kim Jae-hyung =Kim Jong-ha,=Kim Joo-kyung,= Kim Jugyong ==Kim Ki-man=Kim In-sok= Kim Sang Jik =Kim Man Hyung = Kim Myong-un =Kim Sang-jik, =Kim Song-gun =Kim Yong-jun,= Kim Joo-kyung, =Lee Han-woo=Ko Hee-dong,=Lee Dae-dae,= Lee Quedae=Lee Ryul-seon.= Lee Ungno =Oh Young-seong,== Ri Kun Hak=Ri Zhe-jin =Sang-jik Kim.,=Seon Woo-young, =Shin Dong-kwon,=Song Byeok,=Soon-Jong Lee, =Son U-Yong =Sun Mu=Sun Woo-young =Unsung Bae = Yoon Suk One

Kim Jong-il visitant le mont Paektu,
Park Ryong, Farewell
Kim In Sok, Averse de pluie à l’arrêt de bus
réalisme socialiste nord coréen
Culte de la personnalité
Kim, Chol Young – Résistance à envahisseur nippon
Sea Rescue in the Dark
Gang Song Ryong – Pécheurs
Le messager
Kim Yong Kwon, – Charging Forward to the Battlefield
Propagande anti-amércaine
Affiche de propagande – la famille
Mosaïque à l’entrée des studios de cinéma Chollima à Pyongyang
Paysage
JiJongSik- paysage de montagne
Style Chosonhwa

Le réalisme socialiste et après …à Cuba -24/31 – Billet n° 514

Cuba est une ile des Caraïbes découverte en 1492 par Christophe Colomb et qui devient une colonie espagnole. Elle devient indépendante en 1902, à l’issue de la guerre hispano-américaine et une administration américaine de 1899 à 1902 et de 1906 à 1909. Jusqu’en 1959 les présidents de la république se succèdent avec notamment Fulgencio Batista Zaldivar de 1940 à 1944 puis après un coup d’état et de 1952 à fin 1958.

Le 1er janvier 1959, un mouvement révolutionnaire emmené par l’avocat Fidel Castro, après plusieurs tentatives avortées,renverse le dictateur et prend le pouvoir. Le régime qu’il institue avec l’aide de Ernesto Che Guevara et de son frère Raul et mènera jusqu’en 2006 est marxiste-léniniste, nationaliste et pro-soviétique. Il s’appuie sur le Partido socialista popular dont il est le secrétaire général pour assoir son pouvoir. La situation de Cuba à proximité de la Floride en fait un enjeu de la Guerre froide.

Le régime cubain veut que la culture soit un outil de propagande idéologique et nationaliste. Les artistes doivent magnifier le prolétariat, les agriculteurs, les ouvriers, les révolutionnaires et les soldats.

La culture est, dans l‘ile aux peintres,l’une des préoccupation du régime castriste. Dès 1959 , le lundi, un supplément littéraire est joint à Revolución l’organe du parti. Il est créé l’ ICAIC – Institut cubain des arts et de l’industrie cinématographiques. et l’année suivante l’Union des écrivains et des artistes . Surgit aussi la ville nouvelle d‘Alamar calquée sur les principes d’urbanismes des bollos. Sont également créés les Comités de défense de la révolution et bien entendu, une police politique la Organos de Seguridad del Estado. Cependant, le contrôle de l’état, bien que calqué sur l’Urss n’est pas aussi cadenassé.

Mais le régime a dès 1959 créé les Unap des camps de Travail pour les religieux, le antimilitaristes,les homosexuels, les opposants politiques. Et puis il y au début des années 1970 la période du Quinquenio_gris qui aurait duré plus de cinq ans pendant laquelle les expositions ont été fermées, l’art est censuré et les professeurs sont licenciés si leurs cours de respectent pas l’idéologie révolutionnaire. Pour conserver un espace de liberté créative les artistes ont combiné les injonctions idéologiques et le nationalisme ainsi que le Cubano-Afro art (+)

L’art cubain officiel ne se résume pas à la photo de Ché Guevara prise par Alberto Korda et qui a fait le tour du monde. Il y a eu des artistes qui ont peint suivant les canons du réalisme socialiste comme par exemple :Félix Beltran = Nelson Dominguez =Roberto_Fabelo =Carmen Herrera =Wifredo Lam =Guido_Llinas=Raul Martinez = René Mederos , Alfredo Rostgaard =Antonia_Eiriz Vasquez

Le pouvoir Castriste n’ignore pas ce qui se fait en dehors de l’Ile et en 1967 le Salón de Mayo présente à La Havane un échantillon de la production artistique internationale avec notamment Asger Jorn =Alexander Calder, Stanley Hayter=Jacques Hérold= René Magritte = Joan Miro =Pablo Picasso= Antonio Saura-Atarès =Jorge Soto-Sanchez

De 1975 à 1986 se constitue le Grupo Antillano (+) et en 1976 est fondée la Facultad de Arte Plasticas de l’Institut Superior de Arte, Elle a formé de nombreux professeurs d’art plastique et a ainsi développé la pratique artistique dans tout le pays. En 1984 a été créée la très réputée Biennale de La Havane qui au départ n’acceptait que les œuvres d’artistes originaires d’Amérique latine et des Caraïbes.

En 1981 se développe l’Arte cubano contemporaneo avec ou nouvel art cubain avec le groupe Volumen Uno. Les artistes s’opposent aux règles du réalisme socialisme. Ils s’intéressent au Lland art, à l’art informel, au pop art, au minimalisme, au conceptualisme, à la performance, au graffiti et à l’Arte Povera //A la même époque il y a aussi Exagono Equipo de promocion Colectiva //Il y a aussi à la même époque le Grupo Arte Calle ou encore Le Havana Grupo.

En 1992 se crée Los Carpinteros Marco Antonio Castillo Valde =, Dagoberto Rodriguez Sanchez Alexandre Arrechea +tate = Yoan Capote =René Francisco =, Wilfredo Prieto et Duvier del Dago Fernandez

L’art cubain-des années 90 s’affranchit des contraintes étatiques notamment chez Carlos Garaicoa et plus tard Armando Mariño =Carlos Estevez Eduardo Ponjuan , Glexis Novoa = , Carlos Rodriguez Cardenas , Carlos Garaicoa , René Francisco = Enrique Silvestre = Alicia Leal = Glenda_Léon =Tania Bruguera =José Ramon Daz_Alejandro et le groupe ABTV composé de Juan Ballester Carmenates=José Toirac = Ileana Villazón = + Ou encore forma en 1998 le Grupo provisional

Une liste pas nécessairement exhaustive des artistes cubains réalistes ou qui s’en sont éloignés..
Tous ces artistes sont nés à Cuba mais un certain nombre ont quitté leur pays :
Jeannine Achon = José Julián Aguilera =Joel Aguilera-Tamayo =
Alexandre Arrechea =Esteban Guillermo Ayala-Ferrer==Belkis
=Diana Balboa = Abel Barroso =, Jose Bedia = Félix Beltran
= =Ricardo Brey =Tania Bruguera =Alejandro Campins = Iván Capote
= Yoan Capote =Los Carpinteros =Consuelo_Castañeda =
= Humberto Jesus Castro-Garca =Nelson Domínguez Cedeño
=Elizabet Cerviño = Manuel Couceiro Prado== Duvier Del Dago
= Juan Roberto Diago-Durruthy ==Nelson Dominguez =Ofill Echevarria=
Sebastian Elizondo ==Juan Francisco Elso ==Antonia_Eiriz-Vasquez
=Herminio Escalona-Gonsalez = =Roberto_Fabelo == Leandro Feal
= Eligio Fernandez alias Tonel= Adonis Flores = Diana Fonseca=
Ever Fonseca-Cerviño= José Manuel Fors= René Francisco
==Carlos Garaicoa = =Flavio Garciandia =Vera Glenda-Léon=
Alejandro González-Gotazar =Félix González-Torres =Osvaldo González
= Ramón Haití-Eduardo =Carmen Her=Jorge & Larry ==Jorge Knight-Vera
= Angel Laborde-Wilson ==Wifredo Lam =Ernesto Leal-Basilio =Israel León-Viera
= Alexis Leyva Machado alias Kcho == Reynier Leyva Novo alias Chino =
=Guido_Llinas== Lucy Lippard = Nicola Lo Calzo (+ Cham project)
=Miguel Ángel Lobaina = Luis López-Chávez alias Chinito
= Rogelio Lopez-Marin alias Gory=Enrique Martinez Celaya =
= Raul Martinez =Yornel Martínez-Elias = René Mederos =Adrián Melis
= Ana Mendieta= Manuel Mendive-Hoyo =Aldo Menendes=
Aldito Menéndez=Ibrahim Miranda= Lionel Morales-Pérez
Claudina Clara Morera-Cabrera =Liudmila y Nelson =Onuma Nemon
= Nocturnal =Miguel de Jesús Ocejo-López = José Omar-Torres Lopez =Luis Manuel Otero-Alcántara =RenéPeña=Marta María Pérez-Bravo =Michel Pérez-Pollo=Gustavo Perez-Monzon =
Wilfredo Prieto == Mabel Poblet =Nelson Ponce-Sánchez =
Eduardo Ponjuàn=Armando Posse =Michel Pou Díaz
=Wilfredo Prieto = Susana Pilar-Delahante Matienzo= Sandra Ramos
=Arnaldo Rodríguez-Olazábal ==Marcos Rogelio Rodríguez-Cobas =
Elio Rodríguez-Valdes =Arnaldo Tomás Rodríguez Larrinaga
Oscar Rodríguez- Lasseria =Lazaro Saavedra = =Tomas Sanchez
= Ariel Serrano=Leandro Soto = Stainless =Israel Tamayo-Zamora=
Reynerio Tamayo = José Angel Toirac= =Rubén Torres-Llorca =
=Raúl Alfaro Torres = Pablo Daniel Toscano-Mora =Juan Ramon Valdés-Gomez
=Mauricio Reyes-Aranda =Eduardo Roca-Salasar alias Choco
=Alfredo Rostgaard =Pedro Vizcaíno =José Yaque =Rafael Zarza-Gonzalez

L’art cubain commence a être mieux exporté, La San Francisco State University organise en 2005 la Afrocuba -Works on paper //En 2008 au Musée des Beaux-Arts de Montréal l’exposition Cuba ! Art et Histoire de 1868 à nos jours (+) En 2018, en Martinique, la Fondation Clément présente une expostion intitulée Buena Vista – Art-contemporain à Cuba =Et en 2018 Lille 3000 a accueilli l’exposition Ola-cuba

Liudmila Nelson- Fiseta
Adonis Flores
Wilfredo_Prieto- Apolitico
Angel Laborde-Wilson
Raul Martinez
Alfredo Rostgaard, Nixon – Nixon
Eduardo Muñoz Bachs, B.V. en las montañas y al mar
René Azcuy Cárdenas, En el cielo y en la tierra
Nelson Dominguez
Art afro-cubain
Acouncha
Joel Aguilera Tamayo – Vouloir c’est pouvoir
Grupo Art Calle – Mural

Le réalisme socialiste en Italie après 1945 -23/31 – Billet n° 513

L‘Italie de 1922 à 1943 a été régie par un gouvernement fasciste dirigé par Benito Mussolini . Pendant la seconde guerre mondiale le pays fait partie de l’Axe Rome-Berlin-Tokyo. Cependant à partir de 1943 une fraction de l’armée italienne a combattu aux cotés des alliés. Et de 1943 à 1945 l’Italie a fait face à la guerre civile Le Parti communiste italien à peine fondé en 1923 est interdit pas le Duce en 1926.

Il entre dans la clandestinité jusqu’en 1943. Il lutte pendant la guerre contre le régime et à la Libération il bénéficie d’une position politique majeure. Le PCI jusqu’en 1975 est en phase avec l’Urss et fait partie du Komniform Mais l’on est dans le pays de Pepone et de Don Camillo tout n’est pas si tranché et pendant les années de plomb, l’idée d’un Compromesso_storico entre le PCI et la démocratie chrétienne fait son chemin. Mais aucun membre ne deviendra ministre. Mais assez parlé de l’instable politique italienne.

Pendant toute une période les tenants du PCI sont fascinés par l’art soviétique. Une exposition organisée en 2015 au Frutierre Palazzo Te de Mantou en rend compte Mais même si de nombreux intellectuels et artistes font un voyage à Moscou, il y a certes une incitation mais pas une censure à la soviétique.

Tout d’abord Renato Guttuso fonde le Fronte Nuovo delle Arti actif de 1946 à 1950 que l’on a qualifié de second post-cubisme. Il rassemblait Renato Birolli = Bruno Cassinari = Ranato Guttuso ,Leoncillo_Leonardi = Ennio Morlotti, Armando Pizzinato, Guiseppe Santomaso ,Emilio Vedova, Alberto Viani =Antonio Corpora, Péticlès Fazzini ,Nino Franchina, Giulio Turcato

Puis un certain nombre d’artistes membres ou sympathisants du PCI fondent en 1949, un mouvement qui s’inscrit dans le réalisme socialiste, le Neorealismo_pittoriconéoréalisme pictural. Il se veut une expression artistique en peinture proche de la réalité et qui comprend les classes populaires.

Ont notamment fait partie de ce mouvement Armando_Baldinelli =Renato Birolli ==Aldo Borgonzoni =Bruno Cassinari =Antonio Corpora =Piero_Dorazio (+) =Renato Guttuso (+) = Leoncillo Leonardi =Ennio Morlotti =Armando Pizzinato =Domenico Purificato=Anna Salvatore =Giuseppe Santomaso =Aligi Sassu =Filiberto Sbardella .=Alberto Sughi=Giulio Turcato =Emilio Vedova = Renzo Vespignani = Giuseppe Zigaina

Le néoréalisme s’est également appliqué à l‘architecture, au cinéma et à la littérature

Des artistes qui s’opposent au PCI fondent en 1947 Forma Uno un groupe d’artistes abstraits qui veut réconcilier le formalisme et du marxisme. Ont fait partie de ce collectif Carla Accardi =Ugo Attardi =Pietro Consagra =Piero Dorazio =Mino_Guerrini =Achille Perilli =Antonio_Sanfilippo =Giulio Turcato

Enfin, l’on note également pendant l’après-guerre, le groupe Il Pro e il Contro -les pour et les contre, actif de 1961 à 1964. Ce collectif contrairement aux tendances du moment, offre au public une nouvelle façon de percevoir la réalisée grace à un art figuratif sans fioritures conceptuelles:
Ce mouvement a rassemblé les peintres Ugo Attardi , Fernando Farulli , Ennio Calabria , Piero Guccione Alberto Gianquinto = Renzo Vespignani

Armando_Baldinelli – Ritorno_dai_campi_1948
Renato G uttuso L’occupation-de-la-terre-
Lénine et les pécheurs
Fronte Nuovo delle Arti -Antonio_corpora,_senza_titolo,_1957 –
Fronte Nuovo delle Art- Emilio Vedova
Forma Uno – Carla Accardi
Le voleur de bicyclette de Vittorio De Sica



Le réalisme socialiste en France après 1945 -22/31 Billet n° 512

J’ai déjà abordé la question du Réalisme socialiste en France, avant la seconde guerre mondiale. Après la guerre, c’est toujours le parti communiste français qui veille à l’orthodoxie artistique. La situation du parti est intenable en 1939 avec la signature par le grand frère du pacte germano-soviétique. Édouard Daladier le président du Conseil prononce le dissolution du P.C.F.qui entre dans la clandestinité. A partir de 1941 il devient avec le « Front national de lutte pour la libération et l’indépendance de la France  » une composante notable de la Résistance. Au sortir de la guerre il est à son apogée et des ministres communistes entre dans le Gouvernement provisoire de Charles de Gaulle

Ceci étant, le parti communiste français qui fait partie du Kominform est inféodé au régime soviétique. Et défend ses positions pendant la Guerre froide. Il faudra attendre le Printemps de Prague en 1969 pour que le PCF s’éloigne de l’Urss. Mais donc pendant 45 ans il suit la ligne idéologique fixée par Moscou. En matière artistique Louis Aragon, (+) l’ancien surréaliste, a été depuis les années 1930 jusque dans les années 1960 le plus fidèle zélateur du Réalisme social . Cette politique est mise en application par le Responsable du secteur des intellectuels communistes Laurent Casanova (+) jusqu’à son exclusion en 1961pour révisionnisme. A partir de la déstalinisation entreprise par Nikita Khrouchtchev, et de la période de dégel qui a suivi l’emprise de la censure s’allège et les artistes commencent à s’abstraire de canons de l’art soviétique

Au parti communiste les arts plastiques sont considérés comme un vecteur de la propagande de son idéologie.Le réalisme socialiste doit contribuer à la transformation idéologique et d’éducation des travailleurs dans l’esprit du socialisme

Sous l’impulsion d’André Fougeron ancien ouvrier métallurgiste s’installe en France le Nouveau Réalisme qui rassemble notamment André Fougeron, Boris Taslitzky, Jean Milhau et Mireille Miailhe ou encore Georges Bauquier = Gérard Singer = Jean Amblard = Jean Vénitien = Jean Effel = Édouard Pignon =Henri Cueco = Ernest Pignon-Ernest = Jean Lurçat il y a aussi des compagnons de route comme Fernand Léger = Pablo Picasso = Michel Tyszblat = Et aussi la Nouvelle figuration qui regroupe des artistes comme Maryan S. Maryan, Marcel Pouget, Bengt Lindström, John Christoforou, Jacques Grinberg, Hugh Weiss, , Jean Pellotier, Joseph Erhardy, Roger-Edgar Gillet, François Jousselin, Robert Lapoujade, Charles Semser et qui est proche du réalisme socialiste. La réaction du groupe à la répression policière de 1961 en est une illustration

Il ne faut pas confondre cette approche avec les Nouveaux réalistes fondé en 1960 par Yves Klein . Forgeron, à l’invitation d‘Auguste Lecoeur peint la série « Au pays des Mines » Ce sera en 1951 le titre d’une exposition itinérante qui fait écho à la grève des mineurs de 1948.

Les relations entre les artistes et Moscou sont souvent ambiguës comme par exemple avec le portrait de Staline par Picasso.
Bien entendu avec dès 1981 le déclin du Parti communiste français et en 1989 la dislocation de l’URSS Réalisme socialiste français a perdu toute réalité. Il est devenu un sujet d’études universitaires et d’histoire de l’art.

André Fougeron La civilisation-atlantique-1953
André Fougeron – Parisiennes au marché
Pablo PIcasso – Portait de Staline 1953
Fernand Leger
Francis Gruber – Job
Jean Effel – Pokop -la paix
Jean Lurçat – L’homme d’Hiroshima ~1957
Jean Milhau- Potier au travail
Ernest Pognon – la catastrophe
Lapougade – Emeutes
Boris Taslitzky- Les délégués.
Georges B auquier-Coin-de-cuisine
Jean Amblard – Le four Martin
Gérard Singer – Le 14 février à Nice
Massacre en corrée

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -21/ 31 en Mongolie – Billet n° 511

La Mongolie (+) , pays à l’époque essentiellement agricole, est une république populaire, soumise à une tutelle étroite de l’URSS depuis 1924, mais elle n’a pas fait partie constitutionnellement de l’Union soviétique. Le régime est dominé par le Parti du peuple .Mongol. Le grand frère va dès le départ tout faire pour éradiquer les croyances et la culture ancestrale de pays. Dans les années 1930, le régime communiste de Mongolie, sous la pression insistante de Staline, conduisit à la destruction de plus de 900 monastères et au massacre de plus de 10000 moines bouddhistes. Et le rôle des femmes n’est guère enviable. Le tiers de la population vit à Oulan Bator, la Capitale.

Des années 1930 à la fin des années 1950 le Réalisme socialiste s’impose et cohabite avec l’art populaire . Mais à partir des années 1960 .Il existe un Musée national d’art moderne

Voici une liste d’artistes de Mongolie du Réalisme socialiste et d’après :
D.Amgalan=M. Butemj = B. Chogsom=Batkholboo Dugarsuren =Otgonbayar Ershuu =Luvsangiin Gavaa=Nomin Gras =Munkhtsetseg Jalkhaajav= Gankhuyag Lkhamsuren Erdenebayar Monkhor=Anu Namshir = Adiyabazar Nyam=G. Odon ===Gankhüüdin Pürevbat =Dolgor Ser-Od =Chimeddorj Shagdarjav = Balduugiin Sharav = Marzan Sharav =G. Soosoi =N. Tsultem=M.Tsembeldorj =O.Tsevegjav = Ya Urjnee ==Ürjingiin Yadamsüren (+) Et d’autres artistes sur le site d’ Art Avenue Gallery à Oulan Bator

De nos jours il y a aussi des artistes impliqués dans le Land art mongolien comme :Ochirbold Ayurzana = = Badam Dashdondog = Enkhjargal Gambat = Munguntsetseg Lkhagvasuren =Amarsaikhan Namsraijav =Chinzorig Ryenchin-Ochir = Enkhbold Togmidshiirev

Affiche – réalisme socialiste mongol
B.Sharav, un jour en Mongolie
G Odon – Après le travail
O.Tsevegjav,
S .Dondog – Révolutionnaires
B.Chogsom
Tsultem N. – Choibalsan avec des partisans
D. Mangellan
l’atelier du peintre
Monument aux soldats soviétiques




Salon « virtuel »de l’aquarelle de Montgermont 2021

Le salon de l’aquarelle de Montgermont se tient cette année
du 8 mai au 6 juin 2021
Avec la galerie virtuelle de l’Invité d’honneur
La Société des Aquarellistes de Bretagne
et du Concours auquel ont participé
Yvette Agaesse =Dominique-Yves Agnellet =Emilian Alexianu =Evgenia Artyukh
Jean-Marie Bel =Astrid Boutreux =Benedicte Brien =Annyvonne Cavarec =Alain Cherel Nadine Corne =Françoise Coutentin =Michèle Dauriat =Huguette Delourmel
Marie-Pierre Estève =Jean-Fraçois Gélot =Annie Guesnay =Anne Hamelin
Marie-Claue Hérard =Alexis Leborgne =Michel Levilain =Christine Louzé
Bernadette Marge =Frederic Mariebas =Yves Missaire =Charles Montigne
Josse Moysan =Jacqueline Pasquereau=Jacqueline Pelon =Daniel Petro
Alice Quillévéré =Arlette Roudaut =Robert Ruaudel
Nathalie Spampinato =Dominique Thomas =Gérard Tymoigne
Présentation par Jean-Yves Quellenec, adjoint à la culture

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -20/ 31 en Yougoslavie – Billet n° 510

La Yougoslavie qui signifie Pays des slaves du Sud a été créée à la fin de la première guerre mondiale en 1918 sous la forme d’un royaume. Le pays est envahit en 1941 par les forces de l’Axe et le pays est démembré. Il s’en suit une période de division mais aussi de résistance, menée par les Partisans d’inspiration communiste dirigés par Josip Broz Tito.

Le Maréchal Tito prend en 1945, avec la Ligue des communistes, direction de la République fédérative socialiste de Yougoslavie qui regroupe alors la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Slovénie. Mais le pays n’a jamais constitué une nation. En 1980, à la mort de Tito le pays se divise et la dislocation aboutit en 1991 à la disparition de la Yougoslavie.

Le constat international sera suivi de conflits violents inter-ethniques qui secouèrent la région pendant une décennie et se terminent en 2001.

Mais ce qui nous intéresse ici c’est la période 1945 à 1980 qui est sous l’emprise de Tito et de son régime communiste. Au départ en 1945 la Yougoslavie fait partie du Bloc de l’Est mais dès 1948 intervient la rupture entre Tito et Staline et l‘expulsion du parti communiste yougoslave du Kominform

Le Titisme reste un régime autoritaire et répressif et s’instaure le Culte de la personnalité de son chef. Comme dans tous les pays communiste les citoyens sont étroitement surveillés par la police politique, l‘UDBA.

Le régime souhaiterait voir émerger un Art yougoslave. Mais faire cohabiter ensemble des peuples antagonistes était une utopie toutefois, au départ c’est le réalisme socialiste qui est imposé aux artistes . Il concerne les arts visuels mais aussi l’architecture dite brutaliste (+) Aux yeux de Belgrade, c’est surtout d’un art serbe dont il s’agit. Mais en Croatie c’est l’art naîf (+) qui permet d’échapper aux règles étatiques.

Bien que la dissidence ait été souterraine, des groupes ont pu se constituer comme « Le groupe de Décembre » ou encore en Slovénie le Skupina OHO ou ecore EXAT 51. Il y a aussi le Neue Slowenische Kunst – Nouvel art Slovène en 1984 ou encore le croate Gorgona Grup . Il est vrai qu’à partir des années 1960 la censure est moins pesante. A l’orée des années 1980 est aussi apparu sur les murs de Belgrade,le Street art.

Il y a bien entendu pendant toute cette période sous domination communiste des peintres ou sculpteurs serbes, croates, slovènes, macédoniens ou bosniaques.
On peut citer pour la Serbie Đorđe Andrejević Kun = Stevan Bodnarov =Janko Brašić =Aleksandar Cvetković = Boža Ilić =Petar Lubarda // pour la Croatie ==Ferdinand Kulmer =Orlando Mohorović =Edo Murtić =Ivan Picelj =Ivan Rabuzin =Ivo Tijardović =Ivan Večenaj // Pour la Slovénie Božidar Jakac = Mitja Tušek //Pour la Macédoine Petar Gligorovski =Dimitar Kondovski =Janko Konstantinov =Nikola Martinoski =Petar Mazev // Pour la Bosnie-Herzégovine Alojz Ćurić (+) =Emir Dragulj =Ismet Mujezinović =Sreten Stojanović + 10-artistes contemporains de Bosnia-Herzegovina

-Soldats yougoslaves sur le front italien
La mère de la Yougoslavie
Petar_Lubarda – bataille du Kosovo
Dragan Malesevic Tapi
Maréchal Tito
Groupe de partisans
Guerre froide