Modern architecture in Calofornia + La Maison Neutra -Billet 332 C

L’architecture moderne californienne est un mouvement qui se développe pendant les années 1950-1960. L’on est dans le contexte général de la reconstruction de l’après-guerre. Ce mouvement est influencé par le style international des années 20 puis le Mid-century_modern

La station touristique de Palm Springs , aux portes du désert, constitue le champ d’expérimentation d’un certain nombre d’architectes d’avant-garde. On parle aussi de Desert modernism. La petite ville est située à une centaine de kilomètres de Los Angeles.

Les vedettes d’ Hollywood en presque voisins vont pendant une vingtaine d’années s’y faire construire des villas. Notamment celles de Frank Sinatra, Elvis Presley , Marylin Monroe, Marlene Dietrich, Greta Garbo, Clark Gable, Kirk Douglas et beaucoup d’autres.
Des villas de même style ont aussi été construites à . Malibu, Santa Monica, Hollywood, ou Los Angeles

Mais tout le monde n’a pas les moyens des stars du cinéma. Aussi, pour faire face au « baby-boom » est lancé le programme : Case Study houses (1945-1966) qui s’adresse plutôt à la Middle Class. Un architecte comme William Krisel lance les tract housing avec leur toit papillon
Les architectes adoptent des formes simples et épurées sans ornementations, avec de poutres et des poteaux Ils veulent faire entrer la lumière . Les espaces de vie sont vastes, rectangulaires, colorés et tournés vers l’extérieur avec leurs murs de fenêtres. Il est fait usage d ‘éléments préfabriqués, du béton,de l’acier, du bois, du verre. Dans cette région où il pleut rarement, les constructions sont ,pour la plupart,en terrasse.

Parmi les architectes de cette mouvance on relève notamment :
Welton Becket 1902-1969 = John Black Lee -1924 = John P.Clark 1905-1991
William F. Cody 1916-1978 =Craig Ellwood 1992-1992 = Albert Frey 1903-1998
Archibald Quincy Jones 1913-1979 = = Pierre Koenig 1920-2004 = William Krisel 1924-2017
Gene Leedy 1928-2018:= Richard Neutra 1892-1970 = = William Pereira 1909-1985
Donald Wexle 1926-2015 = =Emerson S.Williams 1909-2005 =Paul R Williams 1894-1980
=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

La maison Neutra-Delcourt à Croix (Nord)

J’avais un peu zappé de mouvement architecturale. Mais mon attention a été récemment alertée par la seule construction réalisée en France par l’architecte Richard Neutra. La Maison Neutra est un édifice tout à fait dans la conception décrite ci-dessus que le célèbre architecte américain d’origine autrichienne a réalisé, en 1968, à la demande de Marcel Delcourt.

La Maison Neutra est située à Croix, à quelques centaines de mètres de la Villa Cavrois construite en 1932. Le patron de l’entreprise des Trois suisses l’a habitée jusqu’en 1995. La villa a été inscrite aux Monuments historiques il y a vingt ans

Ces seconds propriétaires Bruno et Brigitte Ernst cherchent depuis quatre à la vendre. Le prix demandé est de deux millions d’euros. On souhaite qu’elle puisse échapper au sort, longtemps incertain, de sa superbe voisine, superbement restaurée. Il est actuellement possible de la visiter en groupe

-john-lautner- Maison à Palm springs
John Black Lee
Richard Neutra
Case study Houses

Nieuwe Haagse School- n° 312

Nieuwe Haagse schoolNew Hague School – la Nouvelle école de La Haye ne doit pas être confondue avec le style d’architecture des années 1920, ni avec le courant artistique de la fin du 19 ème siècle (1870-1920)Les années 1950-1960 sont riches dans le domaine artistique hollandais. Bien qu’il soit international, il y a CoBrA fondé à Paris en 1947 notamment par deux néerlandais Karel Appel et Constant auquel s’opposait les membres de la Nouvelle école de La Haye, influencés par l’Ecole de Paris.
Comme on peut le constater sur la photo de groupe ci-dessous, aucune place n’était faite aux femmes artistes.

Nieuwe Haagse School Cherchez les femmes

Dès 1951 est créé le groep Verve par des peintres figuratifs : Theo Bitter , Jan van Heel , Nol Kroes , Willem Schrofer et Frans de Wit Ils sont rejoints par les peintres Kees Andrea = Hannie Bal = Herman Berserik = Querine Collard = Rein Draijer == Aart van den IJssel = George Lampe =Willem Minderman =Christiaan de Moor = Henk Munnik = Rinus van der Neut =Ferry Slebe = Frans Vollmer = Co Westerik = et les sculpteurs: Hubert Bekman =Dirk Bus = Theo van der Nahmer = Rudi Rooijackers = Bram Roth.
Le groupe expose régulièrement de 1951 à 1957

Entre 1956 et 1962, un certain nombre de membres de l’Ecole de La Haye font également partie du Posthoorn groep du nom d’un café où ils se rassemblent et exposent. Johan van den Berg = Jos van der Berg =Theo Bitter = Karel Bleijenberg =Kees van Bohemen =Carolien Boedijn =Amélie de Bourbon = Wil Bouthoorn =Dirk Bus =Jan Cremer = Gérard Fieret =Lotti van der Gaag =Willem Hussem = Aart van den IJssel =Nol Kroes =Joop Kropff =Paul Kromjong =George Lampe=Hans van der Lek =Will Leewens =Ber Mengels =Theo van der Nahmer = Jaap Nanning =Jan Olyslager = Thijs Overmans =Jan Roede = Marianne de Ruiter =Willem Schrofer = Wim Sinemus = Ferry Slebe =Arnold Smith =Meike Sund = Hiske Tas =Gerard Verdijk = Aat Verhoog = Joop Vreugdenhil = Frans de Wit

En 1959, cinq peintres de La Haye, Hans van der Lek =  Gerard Verdijk  = Henk de Vries = Aat Verhoog et  Roger Chailloux d’Amsterdam, membres du Posthoorn groep (le cor postal) fondent Atol Groep. Il ne durera que trois ans.

En 1960, certains membres de Verve, sous l’impulsion de George Lampe créent Fugare.
Le groupe qui arrêtera son activité en 1967 était composé de dix peintres et deux sculpteurs: Theo Bitter = Harry Disberg =Jan van Heel =Willem Hussem = Aart van den IJssel = Nol Kroes = Joop Kropff = George Lampe = Christiaan de Moor = Theo van der Nahmer =Jaap Nanninga = Wim Sinemus =Gerard Verdijk = Frans de Wit

Joop Kropff
Willem Hussem
Frans de Wit
Jan Vanheele
George Lampe
Gerard Verdijk
Nouvelle école de La Haye

Generación de la Ruptura -Billet n° 311

Generación de la Ruptura est un mouvement, peu organisé, d’artistes mexicains ou étrangers qui réagissaient dans les années 1950, contre les tendances nationalistes de l’Escuela Mexicana de Pintura – l’école mexicaine de peinture encore connue sous le vocable de Muralisme mexicain. Sans rejeter les influences de la culture populaire, ces jeunes artistes sont influencé les tendances artistiques de l’Europe et de leur grand voisin : cubisme et expressionnisme abstrait. A l’origine le mouvement est censuré par le Partido Revolucionario Institucional, parti autoritaire au pouvoir de 1929 à 2000.
Les artistes ont du attendre les années 1960 pour pouvoir exposer au Museo de Arte Moderno et au Palacio de Bellas Artes ..
.
Ont fait partie de cette mouvance des mexicains mais aussi des immigrants et des artistes qui ont fuit le nazisme. Vicente Rojo Almazán =Gabriel Ramírez Aznar =Lilia Carrillo = Gastón González César = Arnaldo Coen = Pedro Coronel = José Luis Cuevas Enrique Echeverría =Manuel Felguérez =Fernando García Ponce = Günther Gerzo = Alberto Gironella =Mathias Goeritz = Roger von Gunten =Francisco Icaza = Carlos Mérida = Gustavo Arias Murueta =Gilberto Aceves Navarro = Brian Nissen =Wolfgang Paalen = Kazuya Sakai = Gilberto Aceves Navarro = Juan Soriano =Rufino Tamayo = Francisco Toledo ==María Teresa Vieyra ,=Vlady =Beatriz Zamora = Guillermo Zapfe

Voici une série en 13 parties consacrées à la Generación de la Ruptura. Malheureusement sauf pour la Partie 11, le dispositif de traduction de sous titre en français n’est pas opérationnelopérationnel.

Vrij Beelden – Billet n° 307 – B

Vrij Beeldenj est un groupe d’artistes hollandais fondé en 1947. Il est le premier collectif, qui avant CoBrA fait retrouver aux Pays-Bas le chemin de la modernité.. Il a défendu l’art abstrait et expérimental. Il s’est déclaré opposé à l’art figuratif traditionnel.

Ses fondateurs les peintres d’Amsterdam Willy Boers = Frieda Hunziker =  Ger Gerrits = Harry van Kruiningen = ont vite été rejoints par leurs confrères de La Haye puis de Rotterdam : Piet Ouborg = Jan Roëde  = Wil Leewens = Wim Sinemus = Jaap Nanninga = Piet van Stuyvenberg = Koos van Vlijmen =  Wout van Heusden  = Willem Reijers = Wessel Couzijn = Ben Guntenaar.  Eugène Brands et Anton Rooskens 

Plusieurs expositions furent organisées. Cependant, suite à des querelles internes, Vrik Beeldenj a cessé ses activités en 1950.

Willy Boers – -untitled
Ger Gerrits
Harry van Kruiningen
Frida Hunziker

Movimento Arte concreta -Billet n° 304

Mouvimento per l’arte concreta Mouvement pour l’art concret M.A.C. est un mouvement artistique fondé à Milan en 1948. Son but est de promouvoir l’art non-figuratif et en particulier un type d’abstraction géométrique italien. Le terme concret évoque le groupe Abstration-Création fondé en 1931 à Paris, pour lutter contre le surréalisme. Le mouvement a également essaimé à Turin, Gênes, Florence Rome et Naples. Outre de peintres et des sculpteurs il a réuni des architectes, des graphistes.

Le mouvement a été fondé par Atanasio Soldati, Gillo Dorfles, Bruno Munari et Gianni Monnet. Il a été disoud en 1958

Ils ont été rejoint au cours des années par Carla Accardi = Renato Barisani =Mario Ballocco =Gianni Bertini =Lanfranco Bombelli = Enrico Bordoni = Angelo Bozolla = Roberto Menghi =Plinio Mesciulam = Mario Nigro = Carlo Paccagnini ,= Ideo Pantaleoni = Achille Perilli =Carlo Perogalli=Mario Radice= Mauro Regiani = Mario Ravegnani =Nino di Salvatore = Ettore Scottsass = Luiso Sturla = Vittorio Ugolini =Tito Varisco= Luigi Veronesi = Vittoriano Viganò .=Marco Zanuso

Photo du groupe
Gianni Monnet.
Mario Radice
Bruno Munari
Mario Nigro
Atanasio Soldati – Composition
Achille-Perilli– Quotazioni-

Le matiérisme – Billet n° 303

Le matiérisme est un courant pictural abstrait qui se rattache à l‘Art informel européen. Il se développe au même moment que l’Abstraction lyrique dans les années 1945-1950, sous l’influence, en France de Jean Fautrier et de Jean Dubuffet ainsi que l’espagnol Antoni Tàpies et la pintura matérica

Les peintre matiéristes ajoutent sur la toile des épaisseurs et des empâtements, à l’aide de pinceaux, de spatules, et d’outils les plus variés.Outre l’huile, ils utilisent la chaux, le blanc de zinc, le goudron, la cire, les coulures de bougie, le plâtre. Ils incorporent du sable, du gravier, de la ficelle, du verre, de la ferraille. D’autre part, avec des outils ou à mains nues ils maltraitent le support, par grattage, incisions, empreintes, brulures, déchirures, coupures, perforations. Ils se servent adjuvants pour obtenir des effets de craquelures, crevasses, ramages, diffusions des couleurs.

Dès le début du 20 ème siècle, sans appartenir à aucun courant, des artistes ont incorporé de la matières dans leurs œuvres. On pense aux collages des cubistes, aux ajouts des surréalistes, De même, des artistes des mouvements postérieurs : Néo-Dada ,Nouveau réalisme, Pop art, CoBra useront des mêmes procédés.

Sont considérés comme appartenant au courant matiériste Jean Fautrier = Jean Dubuffet =Antoni Tàpies =Alberto Burri = Lucio Fontana =Ferruccio Bortoluzzi =Zoltán Kemény = Bernard Réquichot =Enrico Donati =Roberto Crippa =Ettore Colla = Emilio Scanavino =Manolo Millares = Antonio Saura = Xavier Oriach =Giuseppe Bertini = Toti Scialoja = Jacques Doucet =Jiro Yoshihara =Kazuo Shiraga =Shōzō Shimamoto =Michel Frère =Angel Alonso =Miquel Barceló et encore actuellement des artists comme Réjine Halimi

Par ailleurs, un certain nombre d’artistes, de par le monde, qui pratiquent les Assemblages utilisent, dans certaines de leurs œuvres, les techniques matiéristes :Robert Rauschenberg = Niki de Saint Phalle =Yves Klein =Joseph Beuys =Daniel Spoerri =Martial Raysse =Raymond Hains = Jean Tinguely =Horst Egon Kalinowski = Joseph Cornell =Louise Nevelson =John Chamberlain =César =Jim Dine =Lee Bontecou =Frank Stella =Nam June Paik =Wolf Vostell = Öyvind Fahlström =Piero Manzoni =Enrico Baj =Pierre Bettencourt

Jean Fautrier – Les pommes – 1944
Jean Dubuffet – Le voyageur sans boussole – 1952
Ferruccio Bortoluzzi
Alberto Burri
Bernard Requichot -Reliquaire
Laurent Jimenez-Balaguer
Jacques Doucet – Entendre la couleur
Réjine Halimi – Mémoire du temps
Jean Fautrier

Linien II – Collectif danois-Billet n° 302 b

Linien II – Ligne II un collectif d’artistes danois créé en 1947. Il est à l’origine influencé par l’art spontané et surréaliste, il évolue dès 1950 vers l’art concret. Avant guerre, un groupe danois s’était déjà appelé Linien

Les fondateurs étaient Vilhelm Bjerke Petersen, Richard Mortensen, Sonja Ferlov Mancoba, Robert Jacobsen, Albert Mertz, Richard Winther, Ib Geertsen, Poul Gadegaard, Gunnar Aagaard Andersen , Bamse Kragh Jacobsen, Helge Jacobsen, Niels Macholm, Søren Georg Jensen et Knud Nielsen.

Une première exposition a lieu à Tokantens Gallery en 1947. Puis en 1950 « Clear Form » au Free exhibtions building, le plus grande exposition d’art concret du Danemark. Le groupe se dissout en 1958

Vilhelm Bjerke-Petersen,
Richard Winther – Composition
Knud Nielsen – Composition
Robert Jacobsen
/Paul_Gadegaard
Søren Georg Jensen

 

 

Art indien contemporain 3/5- Cholamandal Artist'village- Billet n° 298

Cholamandal Artists’ Village est un village d’artistes organisé en coopérative près de Chennai . Il a été fondé en 1966 par K. C. S. Paniker qui avait déjà fondé la Progressive Painters’ Association (P.P.A) en 1944. Il était accompagné par les membres du Madras Movement of Art. Le Madras Movement of Art a été le pionnier de l’art moderne en Inde du Sud à Kerala, Karnataka, Andhra Pradesh et Tamil Nadu. Les artistes sont soit figuratifs soit abstraits.

Artistes étaient outre K. C. S. Paniker = Sultan Ali = K. M. Adimoolam = Alphonso Arul Doss = Anthony Doss = Reddappa Naidu = Akkitham Narayanan = N Ramanujam = M Senathipathi = S. G. Vasudev = V. Viswanadhan.

On peut faire une visite virtuelle du musée du Madras Movement.

Ramanujam
K Ramanujam/
K. M. Adimoolam
Alphonso-Arul-Doss
M. Senathipathi
Reddappa N aidu – Musicians
S._G._Vasudev
Akkitham Narayanan- Untitled
Antony Doss
Vishwanathan

.



Abstraction lyrique européenne -3/3 Les artistes – n° 295

De nombreux peintres sont à rattacher au mouvement de l’abstraction lyrique, à commencer par
Georges Mathieu considéré comme l’initiateur, mais mais aussi parmi les artistes reconnus Pierre Alechinsky =Jean Bazaine=Roger Bissière=Olivier Debre =Jacques Doucet ==Maurice Estève =Jean Fautrier =Sam Francis =Simon Hantaï =Hans Hartung =André Lanskoy ==Alfred Manessier = Jan Meyer =Joan Miró =Henri Michaux =Jean Le Moal ==Serge Poliakoff =Jean-Paul Riopelle =Pierre Soulages ==Nicolas De Staël ==Pierre Tal-Coat

et aussi d’autres artistes moins connus mais souvent tout aussi talentueux.
François Baron-Renouard =Huguette Arthur Bertrand =Jean-Michel Atlan =Julius Baltazar =Martin Barré = =Endre Rozsda =Jean-Claude Bédard =Anna-Eva Bergman = =Albert Bitran =Bohumír Bocian =Francis Bott =Camille Bryen =Michel Carrade =Teh-Chun Chu =Jean-Michel Coulon =Wanda Davanzo ==Jean Degottex =Paul Dirmeikis =Pierre Dmitrienko =Franck Duminil =Natalia Dumitresco =Marcel Dumont =René Duvillier

Pierre Fichet ==Oscar Gauthier =Claude Georges =Jacques Germain =Roger-Edgar Gillet =Laurence Granger =James Guitet =Marc-Antoine Goulard ==Philippe Hosiasson =Alexandre Istrati =Pierre Jaouën =Elvire Jan =Laurent Jiménez-Balaguer =Antoni Karwowski =John-Franklin Koenig =Ferdinand Kulmer =Jean Labellie=Joseph Lacasse =Pierre-César Lagage =Jeanne Laganne ==René Laubies =Philippe Lepatre =Marcelle Loubchansky =David Malkin =André Marfaing ==Melito =Jean Messagier ==Guy de Montlaur =Antoine Mortier =Edo Murtić

Alexandre Orloff =Noël Pasquier =Mig Quinet =Marie Raymond =Hans Reichel ==Georges Romathier =Greta Sauer=Antonio Saura =Gérard Schneider =Joseph Sima =Gustave Singier =Waldemar Smolarek =Árpád Szenes =Yasse Tabuchi =Pierre Terbois =Gustave Tiffoche =Roger Tolmer =Raoul Ubac =Louis Van Lint =Bram van Velde =Maria Elena Vieira Da Silva =Guy de Vogüé =Wang Yan Cheng =Pierre Wemaëre =François Willi Wendt =Wols =Léon Zack =Zao Wou-Ki =Isabelle Zeltner-Salamin =Jacques Zimmermann

Olivier Debré – Le concert
Jean Bazaine Amoureux au printemps
Maurice Estève Le souffleur de verre
JeanLe Moal – Composition – 1948
Jean Fautrier – Monsieur Tarabuste
Serge Poliakoff – Composition abstraite
19Henri Michaux – Sans titre 1948
Nicolas de Stael – 1948
Jean-Paul Riopelle – Abstraction
Pierre Soulages – Composition
Pierre Fichet -Composition

Abstraction lyrique européenne -2/3 Les composantes- n° 294

L’Abstraction lyrique représente pour les artistes une ouverture à l’expression personnelle. La première période, très matiériste, se manifeste jusque 1970. Toutes sortes de matériaux non conventionnels sont utilisés : sable, ferrailles, tissus, ficelles, etc. On parle de peinture informelle.

Il y a d’abord l’attitude de l’artiste que l’on appelle la peinture gestuelle, que les américains nomment action painting. La « gestualité pure » cadence la surface. Elle créé des reliefs, creux, fractures, colmatages.

Le peintre peut triturer la surface de la matière picturale à l’aide de divers instruments ou à mains nues en laissant des traces de grattage, d’incisions, voire d’empreintes d’objets à motifs géométriques ou non. Il utilise des adjuvants qui produise des effets divers (ramages, crevasses, craquelures. Il pourra maltraiter le support, par des coupures, des perforations, des déchirures et des brûlures, des arrachements, des brèches, des failles, balafres, des griffures, des hachures, des giclures .
L’artiste joue de l’addition et de la soustraction de matière, alternant la pâte et les jus colorés, l’opaque et le transparent, le léger et l’épais, le lisse et le rugueux . Il travaille souvent par touches et coups de brosses énergiques. Il en résulte des enfouissements et de resurgissements des couches antérieures.. Il varie aussi le sens d’usage de la brosse ou de la spatule

Une autre composante de l’abstraction lyrique est le tachisme à ne pas confondre avec le mouvement italien des maschioli Le terme résulte au départ propos méprisant de Pierre Guégan
Cette approche se caractérise, comme son nom l’indique par la réalisation de taches de couleur par projections, éclaboussures au pinceau, jets spontanés de peinture sur la toile posée verticalement ou horizontalement, par des coulures (pouring), réalisées éventuellement à l’aide de récipients troués (le dripping ), directement à partir du tube (le tubisme )ou en calligraphiant des signes inventés. .

Il y a eu deux périodes dans le courant de l’abstraction lyrique : tout d’abord à la sortie de la guerre une première période de 1945 à 1957-1960. Cette mouvance est alors supplantée par le Nouveau réalisme d’ Yves Klein.

Il y a eu cependant, initiée par la génération née pendant ou après la guerre, comme Paul Kallos, Georges Romathier, Michelle Desterac, Thibaut de Reimpré eu encore François-Charles Bazelaire.

Gruppo Forma 1 – Billet n°288

Gruppo Forma 1 est un groupe d’artistes romains, actif entre 1947 et 1951, emmené par Carla Accardi; Celle-ci cofondera dans les années 1970 « Revolta Femminile » La revue Forma quant à elle, n’aura qu’une livraison.
Ces artistes appellent à leurs vœux, une société progressiste, révolutionnaire et avant-gardiste. Ils veulent aussi réconcilier l’inconciliable l’abstraction et le figuratif. Ils ont publié le « Manifesto Forma 1« 

Ont participé à ce groupe Carla Accardi = Ugo Attardi = Pietro Consagra = Piero Dorazio = Mino Guerrini =Achille Perilli = Antonio Sanfilippo = Giulio Turcato

Carla Accardi – Composizione – 1950
Hugo Attardi
Pietro_Consagra_- Conversazione
Antonio Sanfilippo
Achille Perilli – Grande spazio sincreto, 1951 –
Piero Dorazio – 1948 1948_Silenzione- ascensioni- contrastate
Mino Guerrini_- senza_titolo
Ugo Attardi

Die Neue gruppe – Billet n° 283

Die Neue Gruppe est une association d’artistes visuels fondée à Munich en 1946 et enregistrée en 1950. Un certain nombre d’artistes de la Nouvelle Sécession de Munich qui avaient été interdits pendant le Troisième Reich ont adhéré à cette nouvelle structure. L’association existe toujours de nos jours cf. liste des membres actuels

Les membres fondateurs étaient Karl Schmidt-Rottluff , Karl Hofer , Charles Crodel, Willi Baumeister, Erich Heckel =Ernst Wilhelm Nay, Max Pechstein et Emil Schumacher La première exposition s’est tenue à la Städtische Galerie de Lenbachhaus

Ont appartenu au Neue Gruppe à la constitution ou ultérieurement : Josef Achmann = Peter Ackermann = Friedrich Ahlers-Hestermann = Elida von Alten =Alo Altripp =Horst Antes =Jörg Bach =Bele Bachem = =Hans Matthäus Bachmayer =Josef Bachmeier = Klaus Backmund =Alexander Bader =Ulrich Baehr =Arnold Balwé = Elisabeth Balwé-Staimer =Hans Baschang =Heinz Battke =Karl Heinz Bauer =Robert Bauer-Haderlein =Willi Baumeister =Fritz Baumgartner =Sinon Bechteler =Theo Bechteler =Curth Georg Becker =Walter Becker =Klaus Bendixen =Gerhart Bergmann =Hubert Berke =Andreas Bindl =Julius Bissier =Eva Maria Blödner =Manfred Bluth =Karl Bohrmann =Barbara Boidol =Yonne Bosl = Walter L. Brendel =Hanne Brenken =Georg Brenninger =Sabine Bretschneider = Fritz Brosig =Peter Bruning =Hede Buhl =Hans Jürgen Burggaller =Fritz Burkhardt =Klaus Bushoff =Bus Hal =Karl Caspar =Maria Caspar-Filser =Raffaele Castello =Rolf Cavael =Justus Chrukin = Dietrich Clarenbach = Oskar Coester =Christine Colditz =Peter Collien =Leo Cremer =Carl Crodel =Eugene croissant =Michael Croissant =Elisabeth Cull =Richard Cull =Rolf Curt

Karl Fred Dahmen =Bernd Damke =Maks Dannecker = Waltraud Danzig =Reinhard Dassler =Barbara David =Anja Decker =Gerd Dengler = Jean Dey Rolle = Paul Dierkes =Peter Dietz = Martin Dittberner = Otto Dix =Leiv Warren Donnan =Bärbel Dreisbach =Monika Dubuse = Fritz Ebeling =Norbert Eberle =Erwin Echternacht =Michael Eckle =Otto Eglau =Heinrich Ehmsen =Alfred Eichhorn =Gerd Eisenblätter =Hubert Elsasser =Edgar Ende =Maja Engelbrecht =Babs Englishman = Volker Erhard = Ferdinand Filler =Alexander Fischer =Lothar Fischer = Günther Förg =Sabine Franek-Koch =Hans Michael Franke =Ronald Franke = Eduard Franoszek =Hans Friedrich =Hartmut Frielinghaus =Ernst Fritsch =Reinhard Fritz =Heinz Fuchs =Franz Xaver Fürh =Winfried Gaul =Dieter Gassebner =Ludwig Gebhard =Nikolaus Gerhart =Felicitas Gerstner =Johannes Gecelli =Otto Geigenberger =Rupprecht Geiger =Willi Geiger =Ernst Geitlinger =Fritz Genkinger =Theodor Georgii =Johann Georg Geyger = Werner Gilles =Erich Glette =Hermann Goderbauer = Hubertus Goertz =Jürgen Goertz = Hans Goett =Ekkeland Götze =Kuno Grathwohl =HAP Grieshaber =Ludwig Wilhelm Grossmann = Hermann-Hetum Gruber =Heinz Gruchot

Zita Habarta =Hugo von Habermann Jr = Hans Uwe Hahn =Otto Herbert Hajek =Kurt Hallegger = Albrecht von Hancke = Fritz Harnest =Rudolf Härtl =Adolf Hartmann =Karl Hartung =Yoshimi Hashimoto =Erich Hauser =Josef Hauzenberger =Erich Heckel =Ernst Heckelmann =Clapeko van der Heide =Bernhard Heiliger =Gisela Heim =Erica Heisinger =Werner Heldt =Hans Detlev Henningsen =Josef Henselmann =Claus-Dietrich Hentschel =Peter Herkenrath =Walter Herzger =Julius Hess =Anton Hiller =Werner Hilsing =Alfred Himstedt =Annelies Hinzpeter =Horst Hödicke =Gerhard Hoehme =Karl Hofer =Karl-Heinz Hoffmann =Rudolf Hoflehner =Otto Hohlt = Manfred Hollmann =Fritz Huhnen = Jürgen von Hündeberg =Karl Imhof =Wilhelm Imkamp =Robert Jacobsen =Gerd Jaehnke =Hans Jaenisch =Helga Jahnke =Mienske Janssen =Peter Janssen =Guido Jendritzko =Wolfgang Jörg =Klaus Jürgen-Fischer

Holger Kaminski =Rudolf Kämmer =Ari W. Kampf =Trisha Kanellopoulos = Herbert Kaufmann = Max Kaus =Burghild Keller =Josef Kienlechner = Günther Kirchberger =Heinrich Kirchner =Georgios Kitsos =Herbert Kitzel =Katharina Klampfleuthner-Kirchner =Konrad Klapheck =Gert Kleimann =Hans Kleyer =Carl-Heinz Kliemann =Max Kneissl =Ernst Klinger =Karl Knappe =Günther Knipp =Ulrich Knispel =Erich Koch =Fritz Koenig =Oskar Kokoschka =Sigrid Kopfermann = Leo Korunbrust =Felicitas Köster-Caspar =Dieter Kraemer =Ernst Krebs =Gerhard Kreische =Dieter Krieg = Paul Krüger =Alfred Kubin =Hans Kuhn =Wolfgang Kunde =Anton Lamprecht =Reinhard Lange =Ferdinand Lammeyer =Werner Laves =Christopher Lehmpfuhl =Dietmar Lemcke =Erika Lenzner = Rolf Leube =Walter Libuda =Hans Reinhold Lichtenberger =Joachim Liestmann =Albert Lohr = Edgar Lorenz = Wilhelm Loth =Joachim Lüdcke =Angelika Lülsdorf

Herbert Maier =Werner Mally = Wilhelm Maly =Priska de Martin =Gabriele Marwede =Ewald Matare =Silke Mathé =Rudolf Mauke =Katja Meirowsky =Karl Meisenbach =Georg Meistermann =Hans Mettel =Nikolaus Mohr =Peter Möller =Rolf Müller-Landau =Ben Muthofer =Bill Nagel =Ernst Wilhelm Nay =Remigius Netzer =Marlene Neubauer-Woerner = Susanne Neuner =Thomas Niederreuther =Hermann Ober =Richard Oelze =Konrad Oppenrieder =Helmut Otto =Sigrid Pahlitzsch =Joachim Palm =Wolf Panizza =Otto Pankok =Max Pechstein =Sarah Pelican =Herbert Peters =Wolfgang Petrick =Georg Karl Pfahler =Helmut Pfeuffer =Otto Piene Karl Potzler =Markus Prachensky = Heimrad Prem =Gisbert Pupp =Hans Purrmann =Walter Püttner =Lothar Quinte

Max Radler =Inga Ragnarsdóttir =Luise Ramsauer =Julia Reich =Karl Reidel =Karl Reinhartz =Jürgen Reipka =Friedrich Reiter =Helga Remling =Rolf Richter =Helmut Rieger = Otto Ritschl =Emy Roeder =Karl Röhrig =Bodo Rott =Hans Rucker =Andreas Rumland =Rolf Sackenheim =Edwin Scharff =Richard Scheibe =Walter Schelenz =Stefan Scherer =Friedrich G. Scheuer =Christian Schied =Arno Schiffers =Hildegard Schill =Adolf Schinnerer =Lotte Schlegel =Rudolf Schlichter =Eberhard Schlotter =Karl Schmidt-Rottluff = Hans Heinrich Schnack =Christa von Schnitzler = Hinnerk Schrader =Ludwig Gabriel Schrieber =Astrid Schröder =Emil Schumacher =Ernst Schumacher =Robert Schuppner =Erwin Schutzbach =Brigitte Schwacke =Reiner Schwarz =Kurt Schwerdtfeger =Renate Selmayr =Jochen Seidel =Gustav Seitz =Hilde Seyboth =Andreas Sobeck =Kurt Sohns = Helge Sommerrock =Peter Sorge =Richard Jakob Spaeth =Arnulf Spengler =Friedrich Stabenau =Toni Stadler =Klaus Staudt =Dorothea Stefula =György Stefula =Hildegarde Stein = Rolf Steinhausen = Rupert Stöckl =Egon Stöckle =Paul Strecker =Helmut Sturm

Göta Tellesch =Hermann Teuber =Walther Teutsch =Fred Thieler =Hugo Troendle =Wolf-Dieter Trüstedt =HW Twardzik =Wilhelm Uhlig =Max Unold =Helmut Vakily =Dietrich Veitinger =Dieter Villinger = Werner Volkert = Rudolf Wachter =Michel Wagner =Reinhard Wagner =Maria Wallenstål-Schoenberg = Max Walter =Martin Wank =Bernd Weber =Stefen Wehmeier =Ernst Weiers = Ernst Weil =Conrad Westpfahl =Gottfried Wiegand =Dieter Wild =Hans Wimmer =Paula Wimmer =Gerhard Wind =Gerhard Winner =Fritz Winter =Jörg Wisbeck =Hans Wolski =Fritz Wotruba =Paul Wunderlich =Walter Zehringer =Pavel Zelechovsky =Mac Zimmermann = Centa Zizler =Uta Zwölfer.

Otto Dix – People in Trummen -1946
Charles Crodel – On the beach
Willi Baumeister
Karl Schmidt Rottluff
Max Peicstein
– Oskar Kokoschka – Elderly lady
Erich Heckel – Scène d’atelier
Emil Schumacher
Ernst Wiheim Nay

A.A.C.I. et Madí – Billet n° 282 B

En Argentine, deux mouvements d’art abstrait voient le jour à la sortie de la guerre.

Tout d’abord en 1945 l’ Asociación Arte Concreto-Invención AACI fondée par Tómas Maldonado, l’initiateur ainsi que Lidy Prati , Alfredo Hlito , Raúl Lozza , Enio Lommi , Manuel Espinoza et Juan Melé. Ce collectif se situe dans la mouvance de l’Art concret. Ils publient le Manifesto Invencionista 

Outre les fondateurs, ce collectif rassemblait aussi le poète Edgar Bayley, = Antonio Caraduje = Alberto Molenberg = Primaldo Mónaco = Oscar Nuñez = Matilde Werbin

Membres d’AACI
Juan Mélé

Grupo Madí est un mouvement artistique expérimental proche de l’abstraction géométrique créé en Argentine en 1946 par Carmelo Arden Quin , Rhod Rothfuss et Gyula Kosice . Il se fonde sur l’évolution conjuguée de l’art, de la science et de l’esthétique. Madi rejette toute référence à la réalité objective. La revue Arte Madi Universal est éditée de 1946 à 1954 et le Madi Manifesto publié.

Carmelo Arden Quin arrive bientôt à Paris et participe au Salon des Réalités Nouvelles. Très vite le mouvement Madi se répand dans les musées en France mais aussi en Belgique, en Italie, en Espagne et dans le bloc de l’Est, en Amérique latine et aux U.s.a le Geometric and Madi Museum

Font partie du mouvement Madi : Carmelo Arden-Quin = Bolivar Gaudin = Jean Charasse = Gyula Kosice =Enio Iommi =Maldonado =Volf Roitman =Satoru Sato =André Stempfel =Roger Desserprit = Janos Szasz Saxon =Gaël Bourmaud =Yumiko Kimura =Martin Blaszko =Jo Girodon =François Decq =Sandrina Caruso =Jean Branchet =Dominique Binet

Arden Quin
Bolivar Gaudin
Jean Charasse
Gyula Kosice
Volf_Roitman
=Roger Desserprit
Janos Szasz Saxon
Gaël Bourmaud
Yumiko Kimura

Wiener Schule des phantastischen Realismus – Billet n° 281

Wiener Schule des Phantastischen Realismus École de Vienne du réalisme fantastique est un groupe de jeunes artistes créé à Vienne en 1946. Le nom de ce groupe d’inspiration surréaliste a été donné en 1950 par le critique d’art Johann Muschik

Les fondateurs, Edgar Jené et des élèves d »Albert Paris Gütersloh : Ernst Fuchs , Arik Brauer , Wolfgang Hutter et Anton Lehmden ont été rejoints par des artistes plus âgés comme Rudolf Hausner , Kurt Regschek , Fritz Janschka ainsi qu’ Helmut Leherb et Wolfgang Hutter jr . Puis plus tard par Kurt Regschek , Herbert Benedikt , Franz Luby Richard Matouschek et Peter Proksch .
La même année a été créé à Vienne l’Art Club qui sera évoqué dans le billet suivant n° 282. Plusieurs membres de la Wiener Schule des Phantastischen Realismus faisaient également partie d’Art Club. Leur nom est écrit en caractères gras.

Wolfgang Huter
Franz Luby -scène brulesque face à la cité
Herbert Benedikt
Arik Brauer
Richard Matouschek
Kurt Regschek
Rudolf Hausner
Ernst Fuchs- untitled
Helmut Leherb -Le roi c’rdt moi
Fritz Janschka – The waterfinder

Le lettrisme- 4/4 L’internationale lettriste -n° 277

L’internationale lettriste International lettrism est fondée en 1952 à Bruxelles par un groupe de dissidents en désaccord avec Isidore Isou. A savoir Jean-Louis Brau, Guy-Ernest Debord, Serge Berna, Gil J Wolman. Ce mouvement n’a de Lettriste que le nom. Il mutera très vite et deviendra le marxiste Internationale situationniste. Elle était présente dans plusieurs pays

Outre les fondateurs, appartenaient à l’internationale lettriste := Jean-Michel Mension =Gilles Ivain =Asger Jorn = Mohamed Dahou =Cheik Ben Dhine =Aït Djafer = Abdelhafid Khatib =André-Franck Conord = Gaëtan M. Langlais = Michèle Bernstein =Patrick Straram =Henry de Béarn =Jacques Fillon =Alexander Trocchi1 =Sarah Abouaf = Pierre-Joël Berlé =René Leibé = Léonard Rankine = André Frankin = Linda Fried = Françoise Lejare=
Voir sur Debordania

Independents-Oporto artist group – Billet n° 272

Independents (Oporto artist group) est un groupe d’artistes de l’ Escola Superior de Belas-Artes do Porto qui participèrent aux expositions organisées par le peintre Fernando Lanhas de 1943 à 1950. A cette époque le Pays est toujours soumis, et jusqu’en 1974, à la dictature de l’ Estado Novo instaurée par Antonio de Oliveira Salazar. Comme dans tous les régimes totalitaires, les arts sont surveillés par la censure, qui vise plus particulièrement le théâtre.

Les « independents » ont constitué une étape importante pour la peinture et la sculpture portugaise. Le groupe rassemblait des artistes de formation différente, Cependant ils étaient engagés dans une action collective, sans a-priori ni complexes, Et ils présentaient une abstraction riche et originale indépendante du milieu artistique de la capitale

Au fil du temps, ont participé aux expositions organisées à Porto, Coimbra , Leiria, Lisbonne , Braga, notamment :
Nadir Afonso = António Azevedo = Aníbal Alcino = Carlos João Chambers Ramos = Dordio Gomes =Fernando Lanhas , António Lino =Altino Maia= Henrique Moreira = Vítor Palla =Manuel Pereira da Silva = Rui Pimentel = Júlio Pomar = Júlio Resende = Arlindo Rocha = Abel Salazar = Amândio Silva = Eduardo Tavares =

Independents (Oporto artist group) – Cherchez les femmes ?
Fernando Lanhas
Amândio Silva
Abel Salaear
Julio Pomar – Femmes sur la plage
Anibal Alcino – Paysage abstrait
Vitor Palla – Composition
António Lino -Sem-título
Arco_Rui_Pimentel_- Sem_título
Manuel_Pereira_da_Silva – Auto-retrato
Henrique_Moreira_A_Juventude
Altino Maia

L’art en guerre – 2/4 La vie d’artiste – Billet n° 266

A partir de mai-juin 1940 et jusqu’en août 1944, le monde est en guerre et de nombreux pays sont impliqués. D’un coté il y a l’Axe mené par l’Allemagne et de l’autre les Alliés que l’Union soviétique rejoint après rupture du pacte Germano-soviétique en juin 1941. On estime que à 60 millions de personnes, civils et militaires ont perdu la vie au cours de ce conflit. Elles « n’étaient que » 19 millions lors de la guerre 14-18, c’est à dire beaucoup moins que la Grippe espagnole.

Ces froides statistiques impliquent un lot de misère matérielle, de pénurie, de carence, de perte de liberté, d’exodes indescriptibles. Et aussi l’extermination des juifs dans les camps de concentration. Et aussi ce qui résistèrent par exemple le groupe de La Main à Plume. Certains furent fusillés ( cf le Maitron – Dictionnaire des victimes de 1940-1944.Tout le monde souffre de l’état de guerre. La presse, les écrivains, les artistes sont soumis à la censure rigoureuse de la Propaganda Staffel S’ils ne collaborent pas avec l’ennemi ils sont durement touchés.

Mais que faisaient les artistes pendant la guerre ?
Il y a peintres juifs qui pour la plupart ont été assassinés dans les camps de concentration . D’autres artistes, souvent étrangers vivants en France ont eux été privés de liberté et internés au :
Camp de Gurs : Lou Albert-Lazard, Adrienne Thomas, Leo Breuer, Kurt Löw , Karl Bodek , Horst Rosenthal, Karl Schwesig, Julius C. Turner , Erich Schmid, Sigismond Kolos-Vary, Max Lingner, Edith Auerbach, Max Sternbach ou au :

Camp des Milles : Hans Bellmer, Max Ernst, Ferdinand Springer et Wols, Félix Nussbaum, Otto Freundlich., Charlotte Salomon , Jacques Gotko, Jane Lévy,Horst Rosenthal, Boris Taslitzky, Oser Warszawski, et Roger Payen à la Prison de la Santé – Cf. Mémoire du camp des artistes.
Même incarcérés, les artistes ont continué à s’exprimer. Ils s’adaptent à la pénurie de matériaux. Ils utilisent la cire, la ficelle, la pierre, le papier d’emballage ou les journaux périmés.

D’autres ont été réfugiés clandestins à Marseille, Grasse, Sanary ou Dieulefit, comme par exemple Victor Brauner , Jean Arp et Sophie Taeuber-Arp , Sonia Delaunay, Raoul Hausmann, Alberto Magnelli, Frans Masereel, Anton Räderscheidt, Joseph Steib, France Hamelin , Pierre Soulages.

Certains artistes purent s’exiler aux Etats-Unis grâce à réseau de l’Emergency rescue comitee animé à Marseille par Varian Fry et Daniel Bénédite Ont notamment bénéficié de cette opération  Max ErnstAndré Breton, Marc Chagall,mais aussi Marcel Duchamp, Wifredo Lam, Jacqueline Lamba, André Masson, Roberto Matta. Fernand Léger, Chaim Lipchitz, Piet Mondrian, Amédée Ozenfant, Yves Tanguy, Ossip Zadkine, Kurt Seligmann.

Dans le milieu artistique sont présents , Matisse en retrait , Picasso résistant et classé judéo-bolchevique, Pierre Bonnard dans le Sud, Georges Rouault, et les aussi « 20 jeunes peintres de tradition française » titre d’une exposition de 1941 à laquelle participent Jean Bazaine, André Beaudin, Paul Berçot, Jean Bertholle, Francisco Bores, Lucien Coutaud, François Desnoyer, Léon Gischia, Charles Lapicque, Jean Lasne, Lucien Lautrec, Raymond Legueult, Jean Le Moal, Alfred Manessier, André Marchand, Édouard Pignon, Suzanne Roger, Gustave Singier, Pierre Tal Coat et Charles Walch, Maurice Estève . Il y beaucoup d’autres artistes moins connus qui ont créé pendant toute cette période tourmentée. Mais de 1939 à 1945 Paris reste une capitale artistique

Enfin, il faut bien parler de la visite officielle en Allemagne en 1941, à l’invitation de Josef Goebels, proposée par Arno Breker et organisée par Otto Abetz, . Ont fait partie de l’expédition André Derain = Henri Bouchard Paul Landowski , Maurice de Vlaminck, Kees van Dongen Othon Friesz = Roland Oudot = Raymond Legueult = Jean Janin = Charles Despiau = André Dunoyer de Segonzac. ,Louis-Aimé Lejeune et Paul Belmondo . Ce dernier est vice-président de la section des arts plastiques du groupe Collaboration. Quant à Maillol ll reçoit des commandes officielles.

Mais ils ne furent pas les seuls à ce compromettre, il y a eu les écrivains qui participent au « congrès de Weimar » organisé par Goebbels sur l’invitation de Gerhard Heller. Vont le voyage Marcel Jouhandeau, Abel Bonnard, Pierre Drieu la Rochelle, Brasillach, Fabre-Luce, Jacques Chardonne, Fraigneau, Fernandez. Sont aussi impliqués Paul Morand , Jean de la Varende, Georges Blond, Alphonse de Châteaubriant fondateur de La Gerbe dans lequel Jean Cocteau écrit

Si certains ont eu une attitude exemplaire comme Jean Gabin ,il y a eu des collabos, cjez les comédiens ou les acteurs : Fernandel, Raimu +, Danielle Darrieux ?, Michel Simon, Louis Jouvet ou dans le monde de la chanson, Edtih Piaf qui se rend à Berlin en 1943 accompagnée de Loulou Gasté, Raymond Souplex, Viviane Romance, Albert Préjean,
Et puis d‘autres ont une position ambigue et encore Sacha Guitry.sans oublier la couturière Coco Chanel, espionne à la solde de l’ Abwehr,

La galerie Jeanne Bucher est l’une des rares exceptions à présenter les oeuvres d’artistes « dégénérés, tel que Klee, Domela, Kandinsky, De Staël

Le billet suivant sera consacré à l’exposition l’Art en Guerre organisée au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, en 2013

Euston road school – Billet n° 258

The Euston road school – L’école d’Euston road est, entre 1937 et 1939, un groupe de peintres britanniques de gauche, professeurs ou élèves de la London School of Drawing and Painting. . L’école a été fondée par William Coldstream, Victor Pasmore et Claude Rogers et aussi Graham Bell Rodrigo Moynihan. Parmi les enseignants il y avait aussi Vanessa Bell et Duncan Grant En pleine dépression, ils privilégient une approche réaliste et ambitionnent de supplanter l’avant-garde. Parmi les élèves il y avait Lawrence Gowing , Peter Lanyon et Thelma Hulbert.
Quelques expositions ont été organisées : en 1938 Fifteen peintures de Londres tenue à la Storran Gallery en 1942 Members of the Euston Road group au Ashmolean Museum = en 1948 The Euston Road School et d’autres à la Wakefield Art Gallery
En 2018 une exposition a été organisée au Swindon Museum avec des œuvres de membres du groupe et d’autres artistes comme Allen Jones, Nicholas Monro, Michael Ayrton, Basil Beattie , Katherine Jones, Joe Tilson, Eduardo Paolozzi, Cecil Collins, George Clausen, Gwen John et Michael Craig-Martin.

Vanessa Bell – The-other-room
Telmat Hulbert – Laqndscape
Rogers, Claude; The Spithead Forts
Duncan Grant – Virginia Wolf
The Quiet River. The Thames at Chiswick
Graham Ball – Bolton factories
Rodrigo Moynihan. – Self portrait
Lawrence Gowing – Portrait de Norman Reid
Peter Lanyon – Wreck

Canadian Group of Painters – Billet n° 249

Canadian Group of Painters – CGP ou Groupe des peintres canadiens est un collectif de 23 peintres paysagistes canadiens, anglophones et nationalistes, créé à Toronto en 1933. Il a succédé au Group of seven fondé en 1913 qui périclitait. Il a organisé huit exposition en 1933 à 1953

Ces 28 membres de l’origine étaient Bertram Brooker =Franklin Carmichael =Emily Carr =A.J. Casson =Charles Comfort = Lionel LeMoine FitzGerald = Bess Harris = Lawren Harris =Prudence Heward =Randolph S. Hewton =Edwin Holgate =Yvonne McKague Housser =A.Y. Jackson =Arthur Lismer =Jock Macdonald =Thoreau MacDonald =H. Mabel May =Isabel McLaughlin =Lilias Torrance Newton =Will Ogilvie =George Pepper =Sarah Robertson =Albert Henry Robinson =Anne Douglas Savage =Charles H. Scott =F. H. Varley =W. P. Weston =W. J. Wood

Ils furent rejoints entre 1935 et 1940 par André Charles Biéler =John Alfsen =Paraskeva Clark =Rody Kenny Courtice =Bobs Cogill Haworth =Pegi Nicol MacLeod =Kathleen Daly =Carl Schaefer =Gordon Webber =Caven Atkins =Peter Haworth =Jack Humphrey =Mabel Lockerby =Henri Masson =David Milne =Kathleen Morris =Louis Muhlstock =Ethel Seath

Puis de 1942 à 1954 par Fritz Brandtner =Goodridge Roberts = Marian Dale Scott =Jack Nichols =William Winter =Edna Taçon =E. Michael Mitchell =E. J. Hughes =Jack Bush =B. C. Binning =Stanley Cosgrove =L. A. C. Panton =Jacques de Tonnancour =Roloff Beny =Lionel Thomas

Bertram_Brooker_-_Ascending_Forms
Louis Muhlstock – Open door to our garden
William Percy Weston – New-denver-
Randolph S. Hewton – Paysage enneigé
Anne Douglas Savage – Early spring
Prudence Heward – Femme au chandail jaune
Pegi Nicol MacLeod
Jacques de Tonnancour – La butte
Katleen Morris
Lionel Thomas – Musician

The Chicago black renaissance -Billet n° 241

Entre 1916 et 1930, ce n’est pas moins d’un million et demi de personnes qui ont quitté les anciens états confédérés du Dixieland pour rallier les grandes villes comme Chicago capitale noire de l’Amérique où ils furent 200.000 à s’y installer lors de la première vague de l’immigration. Mais ce qu’ils pensaient être la terre promise s’est vite transformée en ghetto

C’est dans ces années 30, après la Harlem Renaissance qu’éclot The Chicago Black Renaissance. C’est un mouvement créatif littéraire, artistique,et musical avec le Chicago Jazz. Il s’est développé à partir des années 1930 dans la ceinture noire de Chicago. Il est relayé notamment par le Chicago Defender dédié à la population afro-américaine du South side et plus particulièrement Bronzeville

Et aussi, encouragé par le Federal Art Project , l’un des programmes du New Deal de Franklin Roosevelt. La Renaissance noire de Chicago a eu des répercussions importantes dans l’art américain.

En littérature, il y a eu le South Side Writers Group composé notamment de Richard Wright , Arna Bontemps , Margaret Walker , Fenton Johnson , Theodore Ward , Garfield Gordon , Frank Marshall Davis , Marian Minus

En musique, le blue avec Muddy Waters , Junior Wells , Howlin ‘Wolf et Sonny Boy Williamsons ; le jazz avec Nat King Cole , Gene Ammons , Benny Goodman et Bud Freeman , le gospel avec Thomas A. Dorsey

Dans les Arts visuels, un certain nombre d’artistes ont émergé pendant la Renaissance noire de Chicago. Les peintres ont utilisé différents styles, du portrait à l’abstraction, pour révéler les sensations fortes et la façon de vivre des afro-américains. Les photographes ont également montré la vie quotidienne du sud de Chicago à travers une variété d’images américaines emblématiques.

On retient les noms d’artistes, élèves de la School of the Art Institute of Chicago, comme William Edouard Scott , Elizabeth Catlett , Charles Wilbert White , Margaret Burroughs , Charles C. Dawson , Archibald John Motley, et Eldzier Cortor . Charles Sebree, E. Simms Campbell.

William Edward Scott – Full Moon, Haitian Rythym
Charles Sebree – Deep Dream
Elizabeth Catlett — share cropper
Charles C. Dawson, The Crisis – Marble players
Raoul Dufy . Les ballets de Katherine Dunham
E. Simms Campbell.
Archibald John Motley – Street scene
Eldzier Cortor – Lady with Blue Chair

Les primitifs modernes – Billet n° 239

Les primitifs modernes c’est le nom que le collectionneur allemand Wilhelm Uhde a donné à des peintres souvent autodidactes. Il les avait d’abord désignés sous le nom des  » Peintres du cœur sacré  » (cf.mémoire de Marion Alluchon )

Il commence par acheter des œuvres d’inconnus qui se nomment Pablo Picasso et Georges Braque. Puis il fait connaitre Henri Rousseau, dit le douanier. Uhde s’installe à Senlis en 1912 et y découvre Séraphine Louis. On la classera plus tard dans l’Art naïf.

Il ne faut surtout pas confondre l’art primitif moderne avec le modern primitive. Ce concept concerne des pratiques d’origine tribales reprise par les urbains occidentaux. Elles visent à modifier son corps par le perçage corporel , le tatouage , la scarification , la marque et l ‘automutilation .

Ces peintres que l’on a affublé de tous les noms souvent péjoratifs, peintres du dimanche, les peintres enfants , les illettrés de la peinture restent encore peu connus du grand public. Mais cela va peut-être changer avec quelques belles expositions récentes.

La galerie Dina Vierny a organisé en 2016 une exposition « Les Primitifs modernes »

Une grande exposition a été consacrée en 2017 par le Lam à ce découvreur. Elle était intitulée « ‘de Picasso à Séraphine, Wilhelm Uhde et les Primitifs modernes  » avec notamment André Bauchant, Camille Bombois, Séraphine Louis, Henri Rousseau, Ferdinand Desnos, Jean Ève, René Rimbert, Dominique Peyronnet et Louis Vivin.

Et aussi cet hiver au Musée Maillol  » l’exposition Du douanier Rousseau à Séraphine, les grands Maîtres Naïfs »

André Bauchant – Adam et Eve
Camille Bembois – La fillette à la poupée
Camille Bombois – l’haltérophile
Douanier Rousseau – La passerelle de Passy
Douanier Rousseau – La scierie de la Bièvre
Ferdinand Desnos – Le testament
Dominique Peyrnnet – Forêt
Jean Eve – Autoportrait
Jean Eve – Le printemps à Giverny