Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -20/ 31 en Yougoslavie – Billet n° 510

La Yougoslavie qui signifie Pays des slaves du Sud a été créée à la fin de la première guerre mondiale en 1918 sous la forme d’un royaume. Le pays est envahit en 1941 par les forces de l’Axe et le pays est démembré. Il s’en suit une période de division mais aussi de résistance, menée par les Partisans d’inspiration communiste dirigés par Josip Broz Tito.

Le Maréchal Tito prend en 1945, avec la Ligue des communistes, direction de la République fédérative socialiste de Yougoslavie qui regroupe alors la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Slovénie. Mais le pays n’a jamais constitué une nation. En 1980, à la mort de Tito le pays se divise et la dislocation aboutit en 1991 à la disparition de la Yougoslavie.

Le constat international sera suivi de conflits violents inter-ethniques qui secouèrent la région pendant une décennie et se terminent en 2001.

Mais ce qui nous intéresse ici c’est la période 1945 à 1980 qui est sous l’emprise de Tito et de son régime communiste. Au départ en 1945 la Yougoslavie fait partie du Bloc de l’Est mais dès 1948 intervient la rupture entre Tito et Staline et l‘expulsion du parti communiste yougoslave du Kominform

Le Titisme reste un régime autoritaire et répressif et s’instaure le Culte de la personnalité de son chef. Comme dans tous les pays communiste les citoyens sont étroitement surveillés par la police politique, l‘UDBA.

Le régime souhaiterait voir émerger un Art yougoslave. Mais faire cohabiter ensemble des peuples antagonistes était une utopie toutefois, au départ c’est le réalisme socialiste qui est imposé aux artistes . Il concerne les arts visuels mais aussi l’architecture dite brutaliste (+) Aux yeux de Belgrade, c’est surtout d’un art serbe dont il s’agit. Mais en Croatie c’est l’art naîf (+) qui permet d’échapper aux règles étatiques.

Bien que la dissidence ait été souterraine, des groupes ont pu se constituer comme « Le groupe de Décembre » ou encore en Slovénie le Skupina OHO ou ecore EXAT 51. Il y a aussi le Neue Slowenische Kunst – Nouvel art Slovène en 1984 ou encore le croate Gorgona Grup . Il est vrai qu’à partir des années 1960 la censure est moins pesante. A l’orée des années 1980 est aussi apparu sur les murs de Belgrade,le Street art.

Il y a bien entendu pendant toute cette période sous domination communiste des peintres ou sculpteurs serbes, croates, slovènes, macédoniens ou bosniaques.
On peut citer pour la Serbie Đorđe Andrejević Kun = Stevan Bodnarov =Janko Brašić =Aleksandar Cvetković = Boža Ilić =Petar Lubarda // pour la Croatie ==Ferdinand Kulmer =Orlando Mohorović =Edo Murtić =Ivan Picelj =Ivan Rabuzin =Ivo Tijardović =Ivan Večenaj // Pour la Slovénie Božidar Jakac = Mitja Tušek //Pour la Macédoine Petar Gligorovski =Dimitar Kondovski =Janko Konstantinov =Nikola Martinoski =Petar Mazev // Pour la Bosnie-Herzégovine Alojz Ćurić (+) =Emir Dragulj =Ismet Mujezinović =Sreten Stojanović + 10-artistes contemporains de Bosnia-Herzegovina

-Soldats yougoslaves sur le front italien
La mère de la Yougoslavie
Petar_Lubarda – bataille du Kosovo
Dragan Malesevic Tapi
Maréchal Tito
Groupe de partisans
Guerre froide
Bozha-Ili—Sondirane-terena-na-Novom-Beogradu-1948
Sanja Iveković – New Zagreb People behind Windows, 1979
Affiche de propagande
Stojan Aralica- Birth House of Comrade Tito –
Dušan Otašević – Camarade Tito, violette blanche notre jeunesse vous aime -1969.

Le réalisme socialiste dans les arts, et l’après -19/ 31 en Albanie – Billet n° 509

L’Albanie pays essentiellement agricole de 2.8 millions d’habitant a subi le jouc de l‘Empire Ottoman pendant près de cinq siècles. Et recouvre son indépendance à la fin de la 1ère Guerre mondiale. Le pays est envahie en 1939 par l’armée italienne.. Mussolini annexe l’Albanie instaure et instaure un régime monarchique de 1939 à1944. Après l’abdication du Duce le pays est occupé par les forces allemandes. La résistance est menée par le Parti du Travail d’Albanie.

Ce parti sous plusieurs dénominations dirigera le pays de 1945 à 1989. La république populaire socialiste d’Albanie est pendant un temps proche de la Yougoslavie avant de s’en éloigner en 1948. Il est resté, même après 1953 fidèle aux idées du stalinisme alors quelle avait rompu avec l’Union soviétique en 1961.Enfin elle a été proche de la Chine à partir de 1960 jusqu’en 1977. Ensuite, malgré quelques contacts avec les occidentaux, le pays a longtemps été refermé sur lui-même.
Il n’empêche que malgré son attitude politique relativement indépendante, c’est le Réalisme socialiste qui devient en 1944 l‘art officiel.En 1946 a été inaugurée la Galerie nationale d’art elle possède une collection importante de peinture et de sculpture de la période du réalisme socialiste (1944-1990)

La police politique, la Sigurimi, pendant toute la période communiste, pourchasse les opposants au régime et toute dissidence. Elle institue une censure sévère qui entrave la liberté de penser et de créer. Il est notamment interdit aux artistes de s’informer sur les œuvres de leurs confrères occidentaux. Beaucoup d’artistes vont alors peindre des paysages, des portraits ou les thèmes historiques. Dans les années 1970 les élèves des écoles d’art sont, influencés par des professeurs formés , en URSS, en Occident, ou encore sur place à Tirana. Dans les expositions officielles les artistes présentent des tableaux conformes aux idées du régime en place. Et dans leurs ateliers ils montrent des œuvres d’art contemporain.

Mais il faudra appendre les années 1990 pour qu’il soit montré dans les galeries. Et en 2009 est crée la Biennale Fondation et inauguré la 1ère Tirana International Contemporary Art Biennial – Ticab qui présente des peintres albanais et étrangers. Et un salon des artistes contemporains albanais a été créé en 2015 à Tirana. Bien qu’en 2007, le Mucem de Marseille a présenté Albanie 1207 Kms Est (+) l’Albanie et ses artistes restent généralement inconnus en France, si l’on excepte l’écrivain Ismail Kadaré. Pourtant il existe une association Albania qui se veut un pont avec la France.
Il y a lieu de noter que le Premier ministre albanais actuel Edi Rama est par ailleurs artiste peintre

Voici la liste des artistes et professeurs d’arts plastiques albanais pendant ou après la domination
communiste :
Bashkim Ahmeti =Sadri Ahmeti =Mehmet Aloja =Naxhi Bakalli =Hilmi Bani =Arben Basha =Natasha Bega =Demir Behluli =Medi Belortaja =Astrit Beluli =Shpresa Beqiri =Nagip Berisha =Mustafa Biduli =Lirim Biçaku =Lumturi Blloshmi =Llambi Blido =Sytki Brahimi = Qemal Butka = Abdurrahim Buza =Agron Çalliku =Sotir Capo =Liljana Çefa =Çlirimp Ceka=Leon Çika =Papa Harallamb Dardhioti =Rafael Dembo =Lumturi Dhrami =Gjon Durrsaku =Xhovalin Delia =Lin Delija=Adrian Devolli =Hysen Devolli =Franko Dine = Abedin Dino =Ksenofon Dilo =Spiridhon Dunka =Kudret Durollari =Parid Dule =Shefqet Avdush Emini =Bedri Emra =Besnik Erebara =Agim Faja =Hajrush Fazliu =Rexhep Ferri =Sabri Fetah =Aleksandër Filipi =Ilir Fico =Gazmend Freitag =Besim Gashi =Edison Gjergo ==Gjelosh Gjokaj ==Jorgji Gjikopulli =Abdullah Gjongecaj =Rudi Goga= =Spiro Golgota =Oltsen Gripshi =Abaz Hado= Jetullah Haliti =Alban Hajdini = Arbana Hajredinaj =Ervin Hatibi =Helidon Haliti =Besnik Haxhillari=Fatmir Haxhiu =Gëzim Hidri =Edi Hila =Ferid Hudhri = Shaban Hysa =Kolë Idromeno =Rexhai Iseni =Ilir Jaçellari =Nestor Jonuzi =Danish Jukniu = Sadik Kaceli =Agim Kadillari = Miranda Kalefi =Omer Kaleshi =Skënder Kamberi =Bujar Kapllani =Edin Kapllani =Adem Kastrati=Jakup Keraj =Muhamet Kërpaçi =Kel Kodheli =Ibrahim Kodra=Zef Kolombi =Pano Kondo = Anastas Kostandini =Faik Krasniqi =Spiro Kristo =Petrit Kumi =Andon Lakuriqi = Gazmend Leka =Dhimitër Ligori =Lin Loci =Sulejman Lokaj=Ismail Lulani= =Ormira Lulani =Lian Lutfija =Salih Lutolli =Guri Madhi=Artan Maku = Safo Marko = Vangjush Mio =Ndoc Martini =Pietro Marubi = ==Bajram Mata=Pandi Mele =Ramazan Memishi =Gëzim Meta =Aristidh Milaqi =Toni Milaqi= John Milli =Skënder Milori =Blerim Minka = Ali Miruku =Arben Morina =Artur Muharremi==Jeton Muja =Gazmend Muka =Artan Mullaj =Muslim Mulliqi =Nevruz Musa =Lulzim Myrtaj =Lulzim Myrto =Hasan Nallbani=Agim Nebi==Bilal Nikeziqi =Alban Nimani =Aziz Nimani = Kastriot Nura =Murteza Xajë Nura =Ali Oseku =Adrian Paci =Ferdinand Paci =Gjovalin Paci=Gjergj Pali =Petraq Papa=Sotir Papa Ilia=Odhise Paskali =Sotiraq Paskali=Fadil Pëllumbi =Robert Përmeti =Pashk Përvathi=Lek Pervizi =Serxho Petrela = Flutura Preka =Musë Prelvukaj =Gavril Priftuli =Kristo Jani Raci =Kosta Raka =Edi Rama =Alketa Ramaj =Simon Rrota =Leka Rrudha= Anri Sala==Shyqyri Sako =Minela saro (+) =Çatin Saraçi =David Selenicasi =Artan Shabani = Raqip Shabani =Alush Shima =S. Shijaku =Lec Shkreli=Juli Simo =Foto Stamo =Agim Sulaj =Isuf Sulovari =Sali Shijaku =Zef Shoshi =Saimir Strati =Blerta Syla =Hytbi Tarelli =Artur Tashko =Albana Temali=Mikel Temo =Arben Theodhosi ==Dhimitër Theodhori =Dhimitraq Trebicka =Esat Valla =Eltjon Valle =Nikolet Vasia = Astrit Vatnikaj=Maks Velo =Androniqi Vangjeli-Zengo = Maks Velo ==Fate Velaj = =Nineta Verbica=Shaqir Veseli = =Kristo Ligor Vishnja =Florian Vika =Leonardo Voci=Lala Meredith-Vula =Agim Zajmi =Bujar Zajmi=Nexhmedin Zajmi =Andon Zengo ==Efthim Zengo ==Nikolla Zengo==Papa Jani Zengo =Sofia Zengo-Papadhimitri = Thanas Zengo =Sislej Xhafa. =Spiro Xega =Saranda Xhemajli =Ilia Xhokaxhi =Kostandin Zografi =Gregor Jeromonak Zdruli =Grigor Zdruli =Nikolla Zdruli =Enkelejd Zonja

Bernard Adé = Nicolas Blondel = Isabelle Boudes =Odile Escolier =Olivier Filleul =Catherine Godier =Nathalie Hericourt =Patricia Mouronville = Marie-Anne Mouton =Gregory Staky

Zef Shoshi – La Création de la Coopérative dans les Montagnes
Réunion populaire
enfants jouant dans la rue
Fresque
Famille
Estampe
Industrialisation





Le réalisme socialiste dans les arts, et après -18/ 31 -Bulgarie- Billet n° 508

La Bulgarie (+) a pendant la seconde guerre mondiale fait partie de l’Axe Rome-Berlin-Tokyo et a combattu au coté de la Wehrmacht contre la Yougoslavie et la Grèce, mais pas contre l’Urss. La Bulgarie, en 1945,entre dans la zone d’influence de l’Union soviétique. Situation entérinée par la Conférence de Yalta. En 1946 le royaume devient par référendum la République Populaire de Bulgarie. Le pays est alors dirigé par le Parti communiste Bulgare et ce jusqu’en 1989. Comme dans tous les satellites de l’Urss est installé une police politique, la Darjavna Sigurnost – DS qui fait régner la terreur.

Dans le domaine artistique le Réalisme socialiste devient l’Art officiel. Il semble que les artistes qui ne voulaient pas se soumettre a ce ukase ne sont pas entrés en clandestinité mais ont immigré à l’Ouest, notamment en France. Le cas le plus emblématique est sans doute Christo Vladimirov Javacheef qui avec son épouse Jeanne-Claude Denat de Guillebon a empaqueté notamment le Pont-Neuf.

Voici quelques artistes bulgares de cette période totalitaire: Nenko Balkanski=Zlatyu Boyadzhiev ==Vladimir Dimitrov–Maistora ==Christo Javacheff =Georgi Janakiev =Ivan Kirkov== Violeta Maslarova =Angel Metodiev =Ivan Minekov =Radi Nedelchev =Bentcho Obrechkov==Sultana Suruzhon =Alexander Telalim =Kyril Vassilev =Daria Vassilyanska =Keratza Vissulceva
Un musée de l’art socialiste a été créé en 2011 à Sofia.

Depuis 1989 toute une génération d’artistes bulgares se révèle, avec des styles très variés, notamment : Boyan Bolyarski =Rumen Nikolov Dimitrov = Stefan Georgiev =Atanas Hranov= Ignat Ignatov =Maria Ilieva =Mariana Kalacheva ==Alexandrina Karadjova =Tzviatko Kinchev =Lyubomir Kolarov =Nadezhda Kouteva=Ognian Kuzmanov ==Milen Marinov= =Svetlana Mircheva=Galq Mincheva = Pavel Mitkov =Miriana Mitrovich =Julius Pancas =Lyben Pashkulski == Georgi Petrov = = Ivailo Petrov = Emanuil Popgenchev=Ilian Rachov=Boryana Rossa =Victoria Stoyanova = Houben Tcherkelov,==Yanko Tihov ==Albena Vatcheva = Dimitar Voinov =Dimitri Vojnov = Miroslav Yotov
Voici les images de quelques œuvres du réalisme socialiste bulgare. Mes recherches ne m’ont pas permis d’identifier les auteurs de ces œuvres qui sont souvent des affiches de propagande

Soviets army monument – Sofia
Affiche –
Fresque
Affiche
Réalisme socialiste – Bulgarie

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -14/ 31 Tchécoslovaquie : Les groupes – Billet n° 505

En Tchécoslovaquie, tout au long de la période dominée par le parti communiste de nombreux collectifs existaient, notamment :
Le Skupina Trasa 54 Groupe Route est actif de 1954 à 1970. Il s’inspire du travail de Fernand Léger et Pablo PIcasso. Il a rassemblé des élève de l’atelier d‘Emil Filla décèdé en 1953 : Eva Burešová =Olga Čechová Vladimir Jarcovjak =Čestmír Kafka =Eva Kmentová =Dalibor Matouš =Ludek Novak =Vladimir Preclik =Zdeněk Šimek =Karel Vaca =Jitka Válová =Květa Válová =Olbram Zoubek

Le Groupe Makarská 57 qui rassemblait des élèves de Miloslav Holy. Ce sont des coloristes. Parmi eux il y avait :Josef Jíra =Ladislav Karousek =Valerián Karoušek =Jiří Novák =František Peterka =Mojmír Preclík =Jiří Rada = Jaroslav Šerých =Vladimir Tesar

Le Skupina Maj 57 se crée peut après la mort de Staline et l’apparition d’un semblant de liberté. Les artistes n’ont pas un style commun mais sont influencé par l’art moderne français.Parmi les fondateurs il y avait Ladislav Dydek = Jiří Martin = Jitka Kolínská , Robert Piesen = Richard Fremund = Jiří Rathouský = Dora Nováková = Jaromír Skřivánek = Vojta Nolč = František Chauna . Miloslav Chlupáč , Miroslav Vystrčil =Stanislav Podhrázský = Zbyněk Sekal = Miloslav Hájek

Tvůrčí skupina SČVU Říjen groupe créatif d’octobre fondé en 1958 regroupait :Ladislav Čepelák , Miroslav J. Černý , Jiří Dušek , Jiří Horník , Miroslav Klivar , Radomír Kolář , Karel Kolumek , Vladimír kyn , Oldřich Oplt , Karel Pokorný , Václav Sedláček , Jan Slavíček , Karel Soucek , Rudolf Svoboda , Jiří Šmíd , Václav Trefil , Vendelín Zdrůbecký

L’ Association Hollar des graphistes tchèques fondé en 1917 renait de ses cendres en 1989. On trouve la liste des membres actuels sur le site de l’association

Skupina UB 12 est un groupe qui rassemble au début des années 1960 et sera interdit en 1970 Il rassemblait autour de Václav Bartovský des artistes comme Václav Bostik , František Burant , Vladimír Janoušek , Věra Janoušková , Jiří John , Stanislav Kolibal , Jiří Mrázek , Daisy Mrázková , Vlasta Prachatická , Oldřich Smutný , Adriena Šimotová , Alois Vitík et Jiří Šetlík . Alena Kučerová Jaromír Zemina

Skupina Tvrdohlavi actif de 1987 à 2001 ou encore le Klub_konkrétistů rassemblait des artistes se réclamant de l’art concret. Il existe encore bien d’autres structures à vocation artistiques reprises ici

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -13/ 31 Tchécoslovaquie :Généralités et les artistes – Billet n° 504

La Tchécoslovaquie a été créée à la fin de la 1ère guerre mondiale. Elle a existé de 1918 à 1992. Le divorce de velours a concrétisé la dissolution de la Tchécoslovaquie. Elle a fait place a deux états indépendants la Tchéquie et la Slovaquie
Ce n’est qu’en 1948 que la Tchécoslovaquie devient après le « coup de Prague » , une république populaire. Les communistes prennent alors le pouvoir. Le pays entre dans le Bloc de l’Est et devient l‘un des satellites de l’Union soviétique. Cette période de domination de l’Urss s’étendra de 1948 à 1989. Bien que Moscou se méfie du régime de Prague. Et comme les autres républiques populaires au niveau artistique, le Réalisme socialiste a le statut d’art officiel. Et bien entendu la Sécurité d’État, la StB veille au respect des règles et impose une restriction des libertés publiques. La mort de Staline en 1953, n’infléchit pas son emprise. Plus grave, le Printemps de Prague (janvier à août 1968) entraine le pays dans la Normalisation 1968-1989 et ceux malgré la Charta 77 de Václav Havel et d’autres intellectuels.

Le Réalisme socialiste s’applique non seulement aux arts visuels mais aussi à l‘architecture (+) .à la sculpture L’on parle alors de Sorela

Parmi les nombreux artistes il y avait notamment :
Milan Albich = Konrád Babrál =Josef Balák=Jiří Balcar =Jaroslav Bartoš,==Václav Bartovský,==Ivan Bednář, = Andrej Bělocvěto Vlastimil Beneš= Zdeněk Beran =František Bič, Miroslav Bílek, Milan Borovička, = Václav Boštík, Vladimír Boudník,=Josef Brož = Eva Brýdlová, =Adolf Born=František Burant,=Jasan Burin= Běla Čermáková-Taimrová Vladimír Boudník =Jiří Bradáček ==František Burant,==Antonín Čalkovský,= Stanislav Čáp=Alena Čermáková Jan Černý, Karel Čermák = Jiří Chadima, =Dalibor Chatrný,=Věra Chytilová =František Chaun, Miloslav Chlupáč= Zdeněk Chotěnovský= Emil Jan Cimbura = Jaroslav Chudomel = Marián Čunderlík=Rudolf Doležal = Vavro Dravec= František Chaun, Miloslav Chlupáč = Hugo Demartini = Bedřich Dlouhý= Vladimír Drápal,=Josef Duchoň =František Dvořák = Ladislav Dydek=Vratislav Effenberger, =Libor Fára.=Richard Fremund=J. Fučík = , František Dvořák, Ladislav Dydek =Vlastimil Fiala,= Rudolf Fila,=Jaroslav Fišer= =Vladimír Fortin Jiří Fojtík = Dobroslav Foll, Václav Formánek ===Jaroslav Franta,=J. Glazarová =Jiří Gregorek, Antonín Gribovský = = Aleš Grim, František Gross, Jaroslav Grus = Ivan Gruber,= Miloslav Hájek, Jan Hajn == Karel Hyliš =Jiří Gregorek, Antonín Gribovský, Miloslav Hájek, Jan Hajn, Dagmar Hendrychová,Jiří Gregorek =Jiří Hadač, = Vladimír Hájek,= Jan Hajn=Oldřich Hanzl ==Antonín Hartmann,=Zbyněk Havlíček =Jan Hendrych,= Věra Heřmanská, =Karel Hladíkovský,Vladimír Hlavín,= Robert Hliněnský, =František Hora=Vojtěch Hořínek = František Hudeček= Karel Hynek =Vjačeslav Irmanov = Josef Istler = Antonín Ivanský = =František Janiš = Jozef Jankovič, =Jiří Janeček,==Jozef Jankovic = Čestmír Janošek =Věra Janoušková=Vladimír Janoušek = Miloslav Jemelka= Stanislav Ježek =Josef Jíra = Miroslav Jírava =Jaromil Jire=Vladimír Jiránek, Jiří Jirásek=František Jiroudek=Jiří John= Věnceslav Juřina = Jaroslav Kaiser= Jiří Kalousek= Zdeněk Macháček,=Antonín Kalvoda,==lga Karlíková==Ladislav Karousek = =Valerián Karoušek = Petr Kavan== Jaroslav Klápště= Josef Klimeš =E. Kmentova =M. Knizak, =Jan Koblasa =Juraj Kočiš =Jan Kodet==Ludvík Kodym = J. Kolai= =Jitka Kolínská=Jiří Kolář, Běla Kolářová, Jitka Kolínská =Stanislav Kolíbal,= = Bedřich Kopecn = Jan Kotík =Vladimír Kotmel=Vladimír Kovářík = Slavoj Kovařík,=, Alois Kraml,= Jiří Krejčí =Jan Kříž = Karel Kronech =Antonín Kryl,=Jánuš Kubíček, Josef Kubíček,=Alena Kučerová= Zdeněk Kudělka,=Václav Kubík,= Karel Kuklík =Radoslav Kutra = Václav Kyselka =Rupert Kytka==Zdeněk Krybus Jan Kubíček, =Oldrich Kulhánek= Jindřich Kurz=Josef Lada= Bohuslav Lamač= Pavel Laška, Josef Lehoučka= ,Miroslav Lidak= Josef Liesler = Kamil Linhart Věra Lišková == Radim Malát Josef Malej=Josef Malejovský ==, Antonín Málek = Karel Malich= Vladimír Materna,=,Marie Martinová-Škopková =Zdeněk Matlocha ==Jan Matyáš = = Pavla Mautnerová,= Mikuláš Medek, =Mária Medvecká = Emila Medková=Václav Menčík,=Jiří Menzel, =Vera Merhautova = Jiří Mikula, =Ivan Minařík=Milada Mikulová=J. Mlcoch =, Zdeněk Mlčoch,= Bohumír Mráz, =Jiří Mrázek =Daisy Mrázková= Karel Nepraš, = Václav Vojtěch Novák, Jiří Novotný = Karel Nepraš= Josef Němec= Jan Němec,=Zdenek Nemecek= Miroslav Netík=Dora Nováková = Vojta Nolč=Jiří Novák = Milan Obrátil = Leonid Ochrymčuk= Eduard Ovčáček, =Jaroslav Otčenášek= František Pacík= =Ludmila Padrtová=Zdeněk Palcr =, Jaroslava Pešicová,= Jiří Patera = =František Peterka =Robert Piesen, Jiřina Písařová, Theodor Pištěk, Radko Plachta, Stanislav Podhrázský,= Vlasta Prachatická =Čeněk Pražák =Ivo Přeček,=Mojmír Preclík ==Jiří Procházka,, Přemysl Pospíšil, =, Josef Prošek,=Zdeněk Přibyl,=Jiří Rada = František Skála- starší František Říha=Pravoslav Rada=Miroslav Rada Jindřiška Radová= Jiří Rathouský ==Vojtěch Renč=Vladimír Renčín = Milan Ressel =Božena Rothmayerová-Horneková = Teodor Rotrekl, ,= René Roubíček = Miluše Roubíčková =František Ronovský=Vojtěch Sapara = Jiří Šefčík,= Zbyněk Sekal =František Šenk =Jaroslav Šerých =Jiří Šetlík=Jindřich Severa =Petr Siegl=Lev Šimák =, Adriena Šimotová= Zbyšek Sion = Jaromír Skřivánek=,Ivan Šlapeta,= Zbyněk Slavíček,=Jan Smetana,= Miloslav Šonka =Pravoslav Sovák=Petr Spielmann = Jan Šplíchal = Alois Sopr, František Skála Starší = Bohumil Štěpán =, Vladislav Stavovský =, Miroslav Štolfa = František Štorek= = Vladimír Suchánek= =Otto Sukup=Max Svabinsky=Jan Švankmajer = Eva Švankmajerová=Otakar Svec = Jan Svoboda, Julie Svobodová =, Zbyněk Slavíček =Karel Teige =Vladimir Tesar=Karel Teissig =Václav Tikal==Vojtech Tittelbac = Antonín Tomalík Miloš Urbásek =Jaroslav Uiberlay = Slávek Uiberlay, == B. Václavek =Vladislav Vaculka=Oldřich Vašica =, Jaromír Vašta=Rudolf Valenta =Jaroslav Vávra = Jiří Veselský=Fedor Vico,= Jaroslav_Vozniak == Miroslav Vystrčil= Karel Vysušil=Jindřich Wielgus = Richard Wiesner= Jiří Winter Jindřich Wielgus=Adolf Zábranský = =Vladislav Zadrobílek =Jaromír Zemina = Josef Žemlička =Igor Zhoř =Ladislav Zívr, Ota Zouplna ==Ludmila Vachtová=Jan Vachuda, =Jiří Valenta, =, Dušan Valocký=Vladimír Vašíček,=, Karel Veleba,= Aleš Veselý =, Dalibor Veselý = Alois Vitík =Emil Weirauch =Jaromír Zemina = Václav Zykmund
Cependant les artistes qui n’adoptaient pas les canons de l’art officiel ont pu tout au long de la période constituer des associations artistiques. Elles vont faire l’objet d’un billet distinct.
A Prague a été organisée en 2002 au Au palais du Rodolphinum une exposition consacrée au Réalisme socialiste en Thiécoslovaquie.

Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus
Ceskoslovensky_socialisticky_realismus


.

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -12/31 Pologne – groupes non conformistes- Billet n° 503

Un certain nombre de groupes artistiques se sont créés pendant la période 1949-1989 :

4F+R groupe d’avant-garde actif de 1947 à 1949, il est réactivé en 1956. En ont fait partie : Ildefons Houwalt ,Alfred Lenica =. Fortunata Obrapalska , Bolesław Szmidt , Zygfryd Wieczorek , Julian Boss-Gosławski , Tadeusz Kalinowski et Bazyli Wojtowicz

St 53qui a été fondé à Katowice en 1953 est l’un des premiers groupes non-conformiste polonais.. St est une réfèrence au Constructiviste Władysław Strzemiński. Ont fait partie de ce groupe : Krystyna Broll-Jarecka =Urszula Broll =Klaudiusz Jędrusik =Stefan Krygier =Hilary Krzysztofiak =Lech Kunka =Maria Obremba =Zdzislaw-Stanek=Konrad Swinarski =Waldemar Świerzy =Andrzej Wydrzyński

Grupa 55 fondé en 1955 par Marian Bogusz , Zbigniew Dłubak et Kajetan Sosnowski rejoints par Andrzej Szlagier , Andrzej Zaborowski et Barbara Zbrożyna. Ils peignaient de grands plans de couleurs uniformes, Voir le billet n° 325 C

Grupa Krakowska II avant-gardiste créé en 1946 . En ont fait partie.Maria Jarema =Adam Marczyński =Jonasz Stern du groupe d’avant-guerre et de la jeune équipe composée de Jerzy Bereś =Tadeusz Brzozowski =Wanda Czełkowska =Tadeusz Kantor =Andrzej Kowalski =Wojciech Krakowski =Janina Kraupe-Świderska =Alfred Lenica =Jadwiga Maziarska =Daniel Mróz =Kazimierz Mikulski =Jerzy Nowosielski =Jan Pamuła = Andrzej Pawłowski =Maria Pinińska-Bereś =Erna Rosenstein =Teresa Rudowicz =Jerzy Skarżyński =Maria Stangret-Kantor =Bogusław Szwacz =Jan Tarasin =Jerzy Tchórzewski =Marian Warzecha =Zbigniew Warpechowski

Grupa Zamek a été fondé à Lublin en 1957 par un collectif d’étudiants. Ce groupe matiériste est aussi influencé par le surréalisme et le dadaïsme. Il rassemblait Włodzimierz Borowski , Tytus Dzieduszycki , Jan Ziemski et Ryszard Kiwerski

Grupa Wprost est un collectif d’artistes figuratifs créé à Cracovie en 1966. Voir le billet n° 406

Gruppa (+) créé en 1983 par Ryszard Grzyb, Paweł Kowalewski, Jarosław Modzelewski, Włodzimierz Pawlak, Marek Sobczyk et Ryszard Woźniak.

Ildefons Houwalt, – 4F+ R – Dramatis personae y máscaras 1972
Zdzislaw-Stanek -St 53 – Le soleil dans les interspaces III 1958
Tadeusz Kantor,-La blanchisseuse 1946
Grupa_krakowska – Jerzy Tchórzewski, -dans l’atelier
Janusz Szpyt– Marcheur dans la pluie
Paweł Kowalewski, – Mon Cheri Bolscheviq,

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après -10/31 Pologne -généralités – Billet n° 501

L’Armée rouge a « libéré » la Pologne en 1944 et amené son idéologie et son emprise communiste. Le pays est devenu un satellite de l’Union soviétique sous le nom de République populaire de Pologne. A l’image de l’Urss, la police politique, la Służba Bezpieczeństwa est installée.

Au niveau artistique c’est bien entendu le Réalisme socialiste qui devient d’art officiel en mêlant l’art et le pouvoir. Et la censure veille au respect des règles. Mais à partir de 1954 et l’arrivée du pouvoir de Gomulka, l’étau se desserre. Notamment à la faveur du 5ème Festival International de la Jeunesse et des Étudiants qui s‘est tenu à Varsovie en 1955. En parallèle a été organisée l’Exposition de Jeune Création Contre la guerre – Contre le fascisme organisée à l‘Ancien Arsenal de Varsovie.

Mais cette liberté ne signifie pas qu’il est possible de contester le pouvoir en place. Il faudra attendre décembre 1989 pour que la Pologne institue la Troisième République et élise comme président Lech Wałęsa co-fondateur de Solidarność

En 1983, le Centre Pompidou a organisé l’exposition « Présence polonaise »L’art vivant autour du musée de Łódź. Le Muzeum Zamoyskich situé à Kozłówka, possède une collection d’art réaliste socialiste.

Fresque du Réalisme socialiste polonais
Réalisme socialiste – Célébration de la force physique
La Pologne pendant le Stalinisme 1945-1956


Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 9/31-En R.D.A. -Artistes et œuvres – Billet n° 500

Pendant les quarante années où l’Allemagne de l’Est a été dirigée par le parti communiste le sort des artistes est très proche de celui des artistes de l’Union soviétique. Une censure féroce et incidieuse est menée par la tristement célèbre Stasi . Pour subsister beaucoup d’artistes n’ont eu, tout au moins, jusqu’aux années 1980 de faire profil bas. Et donc de ne créer que des oeuvres conformes aux règles du Réalisme socialiste pratiqué par leurs confrères de l’Urss. Mais on là vu certains se sont au fil du temps libéré des ces contraintes. Mais, à un moment ou à un autre, ils étaient dans le rang. Aussi, il n’est pas possible, en établissant la liste des artistes de distinguer les doux agneaux des rebelles

Voici une liste des artistes ayant vécu sous German Democratic Replubic -GDR/RDA
A & B
Maria Adler-Krafft =Elisabeth Ahnert =Christian Aigrinner =Alexandre Alfs =Gerhard Altenbourg
olf Andiel =Erwin Andrä =August Anhalt = =Hans Georg Anniès =Gudrun Arnold
=Sigrid Artes =Jochen Aue =Gerhard Augst = Paul Aagust =Rudolf Austen
=Eberhard Bachmann =Hans-Dieter Bartel =Herbert Bartholomew =Wolfgang Barton
=Annemirl Bauer =Tina Bauer-Pezellen==Ali Kurt Baumgarten =Peter Becker
=Herbert Behrens-Hangeler=Dieter Beirich =Karl-Heinz Benndorf =Rudolf Bergander=
=Sibylle Bergemann =Bruno Bernitz =Otto Bertl =Bruno Beye ==Tom Beyer
=Werner Bielohlawek =Friedrich Wilhelm Blaschke =Harry Blume
=Christel Blume-Benzler =Sibylle Boden-Gerstner =Walter Bodenthal
=Lothar Böhme =Gerhard Bondzin =Christian_Borchert=Agathe Böttcher =Manfred Böttcher
=Wolfgang Böttcher ==Dieter Kurt Borchardt =Gudrun Bröchler-Neumann
==Hans Brockhage ==Gudrun Brüne =Eckhard Buchholz =Walter Bullert
=Uwe Bullmann =Heinrich Burkhardt =Dietmar Büttner
C à G
=Christa Cremer =Fritz Cremer Fritz Dähn ==Lutz Dammbeck =Jutta Damme
Walter Denecke =Robert Diedrichs =Kate Diehn-Bitt =Clauss Dietel
Erich Dietz =Christa Diez =Sieghard Dittner =Walter Dötsch =
Heinrich Drake =Arno Drescher =Andreas Dress = =Dieter Dressler =
Heinz Dubois ==Günther Dührkop =Toni Ebel =Christine Ebersbach =
Albert Ebert =Heinrich Ehmsen =Adelheid Eichhorn =Gerhard Eichhorn =
Fritz Eisel =Arno Fehringer =Bernhard Fellmann =Heinz Felsch =
Walter Fischer = Heinz Fleischer =Rudolf Fleischer =Wieland Förster =
Bernhard Franke =Martin Franz =Fritz Freitag = Raimund Friedrich
=Alfred Fritzsche =Dietrich Fröhner =Brigitte Fugmann = =Ellen Fuhr
=Helmut Gebhardt = Karlheinz Georgi =Erich Gerlach =Sonja Gerstner
=Günther Gerth =Hubertus Giebe =Jost Giese =Sighard Gille =Dagmar Glaser-Lauermann
=Hermann Gl6ckner=Günter Glombitza =Lutz Gode =Ulrich Goette ImmelBlau
=Dieter Goltzsche =Gerd Gombert =Werner Gottsmann =Edmund Goetz
=Ulf Göpfert =Inge Gotze =René Graetz =Rudolf Grapentin =Clemens Gröszer
=Hans Grundig =Léa Grundig =Waldemar Grzimek ==Klaus Gumpert
==Michael Gundermann =Willy Günther
H à J
=Ulrich Hachulla =Ruthild Hahne =Gitte Hähner-Springmühl =Harald Hakenbeck
=Hartwig Hamer =Volkmar Hammerschmidt ==Kurt Hanf =Martin Hänisch
Ernst Hassebrauk =Jürgen Haufe =Siegfried Hauffe =Paul Häusler =
Werner Hazel-Grouse =John Heartfield =Ernst Hecker =Josef Hegenbarth =
Heidrun Hegewald =Eberhard Heiland =Régine Heinecke =
Bernhard Heisig =Bert Heller =Harald Hellmich =Bodo Henke =Kurt Herbst
= Egbert Herfurth =Albert Herold =Hanns Herzing =Gustav Hilbert
=Carl Hinrichs = Karl Holfeld =Horst Holinski = Alfred Hoppe =Peter Hoppe
=Günter Horlbeck =Georg Hülsse =Hans-Peter Hund =Franz Huth
= Gerd Jaeger =Matthias Jaeger =Günther Jahn = Karl Heinz Jakob
=Erich John =Georg Judersleben =Hans Jurk =Christiane Just
K& L
=Egon von Kameke =Anton Paul Kammerer =Susanne Kandt-Horn =Manfred Kastner
=Fritz Keller =Edmund Kesting =Heinrich Kiefer =Irene Kiele =Erich Kisssing
=Werner Klemke =Edgar Klier =Arnold Klünder =Barbara Klünder==
Gerhard Knabe =Konrad Knebel =Dorothea Kobs-Lehmann =Waldo Koehler
=Brigitte Koehler-Kliefert =Hans Körnig =Siegfried Korth =Karl Kothe
=Rudolf Kraus =Bernhard Kremser ==Siegfried Krepp =Paul Kuhfuss
=Johannes Kühl =Karlheinz Kuhn =Kurt-Hermann Kühn =Rolf Kuhrt
=Michael Kunert =Herbert Kunze =Hans Kutschke=Wilhelm Lachnit=
=Will Lammert =Magda Langenstrass-Uhlig =Bernhard Langer =Werner Laux
=Joachim Lehmann = Martin Lehnert = Helge Leiberg =Horst Leifer
=Kerstin Leitmeyer =Eberhard Lenk =Paul Martin Leonhardt= Ernst Lewinger
=Wolfgang Liebert == Werner Liebmann = =Walter Libuda ==Heinrich Lietz
=Tatjana Lietz =Marlies Lilge =Erna Lincke =Hermann Lindner =Max Lingner
=Frida Löber =Heinz Lohmar
M à O
=Klaus Magnus =Kurt Magritz =Helmut Maletzke
Kurt Maltner =Oskar Manigk =Otto Manigk =Kurt Massloff =
Wolfgang Mattheuer =Ursula Mattheuer-Neustädt =Hans Mayer-Foreyt
=Frank Merker =Karl Erich Merseburger==Steffen Mertens=
Elrid Metzkes =Harald Metzkes=Robert Metzkes = =Reinhard Meyer
=Gabriele Meyer-Dennewitz =Karl Miersch =Max Möbius ==Hans Mocznay
=Arno Mohr =Harry Mohr =Arthur Moritz =Hans Mroczinski
=Ernst Alfred Muhler =Dieter Müller =Gerhard Kurt Müller =Gustav Alfred Müller
=Hans-Peter Müller = Heinz Müller =Herbert Müller = Karl Erich Müller
=Rolf Müller =Otto Müller-Eibenstock =Alexandra Müller-Jontschewa =
Claus Müller-Schloen =Claus Müller-Schönefeld =Gerald Müller-Simon =
Peter Muschter =Heinz Mouterlose = Otto Nagel Horst Naumann =Rudolf Reumar
=Werner Nerlich =Oskar Nerlinger =Hans Neubert =Willi Neubert=
Ernst Günther Neumann =Walek Neumann =Hannelore Neumann-Tachilzik =
Walter Nickel = Max Erich Nicola =Franz Niebuhr =Sigrid Noack
=Bernhard Nowak =Měrćin Nowak-Nździecki= Max Odoy =Philip Oeser
=Walter Opitz =Marianne Oppelt
P à R
= Ronald Paris =Gerhard Patzig =Kurt Pers =Christa Petroff-Bohne
=Wolfgang Petrovsky =Werner Petzold =Wolfgang Peuker
=Harry Pflaum =Wilhelm Otto Pitthan =Egon Pruggmayer =Egon Pukall=
Nuria Quevedo =Horst Räcke =Günter Rackwitz =Michael Radloff
=Jambon Dagmar Ranft =Rosemarie Rataiczyk =Peter Reinhold =Franz Reiss
=Lothar Rentsch =Gisela Richter =Gottfried Uwe Richter =Karl Richter =
Thomas J. Richter Horst Ring = Arno Rink =Peter Rohn =Hajo Rose =
Theodor Rosenhauer =Klaus Roessler =Wolf Röhner =Frank Ruddigkeit
S
=Walter Sachs =Horst Sakulowski =Herbert Sander =Egmont Schaefer
=Karl-Erich Schäfer =Heinz Scharr =Ingolf Schelhorn
=Hermann Schepler =Will Schestak =Jürgen Schieferdecker
=Gerhard Schiffner =Werner Schinko =Hans-Otto Schmidt =
Paul Schmidt-Roller =Hans-Erich Schmidt-Uphoff=Wilhelm Schmied =
Fritz Schönfelder =Peter Schönhoff =Viola Schöpe =Willi Schramm
=Siegfried Schreiber =Wolfram Schubert =Werner Schubert-Deister
=Harald K. Schulze =Gottfried Shhüler =Andreas Thomas Schüller
=Paul Schultz-Liebisch =Benno Schulz =Günter Albert Schulz
Hanfried Schulz =Eva Schulze-Knabe =Christian Schütz =
=Harald K. Schulze =Kurt Schütze =Wilfried Schwarz =Elizabeth Shaw =
=Kurt Heinz Sieger ==Vera Singer =Gérald Sippel =Willi Sitte
=Elisabeth Sittig =Klaus Sobolewski =Margot Sperling =Emil Spiess
=Andreas Martin Stelzer = =Volker Stelzmann ==Hildegard Stilijanow
=Herbert Strecha =Erich Streuber =Heinz Eberhard Strüning ==Peter Sylvester
T à W
=Jannulis Tembridis =Hans-Gerhard Templin =Kurt Teubner =Harald Thiel =
Hans Ticha=Günter Tiedeken =Karl Timmler =Franz Tippel =
Gudrun Trendafilov =Werner Tübke =Dieter Tucholke =Herbert Tucholski
=Max Uhlig =Eva-Vent= Hans Vent = Heidi Vogel =Ernst Rudolf Vogenauer
=Elisabeth Voigt =Rudolf Voigt =Karl Völker =Klaus Vonderwerth =
=Andreas Wachter = Karl Wagler =Gert Weber =Horst Weber = Jürgen Webe
= Klaus Weber= Thomas H. Weber =Dieter M. Weidenbach Claus Weidensdorfer
=Ursula Wendorff-Weidt ==Erwin Weiß =Carl-Heinz Westenburger
=Otto Westphal = Joachim Weyrich =Peter Wilde =Hans Winkler =Jürgen Wittdorf
=Walter White = Werner Wittig =Klaus Wittkugel = Heinrich Witz =Elisabeth Wolf
= Hellmuth Christian Wolff =Willy Wolff = Walter Womacka =Inge Wunderlich
=Axel Wun Wolfgang Wütfel =Xago = Heinz Zander =Fotis Zaprasis
=Magnus Zeller =Thomas Ziegler =Rainer Zille
=Walter Zschunke =Klaus Zürner =Klaus Zylla

Harald Hakenbeck – Peter im Tierpark 1961
Theodor Rosenhauer = Enfant sur une chaise jaune, 1948.
Fresque berlinoise
Willi Neubert- Neuererdiskussion-1969
Willi-Sitte-Paris-ist-tot-Paris
Walter Womacka – Am Strand
Matthias Hoch. – Bahnhöfe

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 7/ 31 Fédération de Russie – Billet n° 498

Suite à l’effondrement de l’Union soviétique a été constituée la Fédération russe qui regroupe 21 républiques et a Moscou comme capitale. A ce moment là les artistes non conformistes ont pu sortir de l’ombre. Et pendant une quinzaine d’années l’Art contemporain a eu le vent en poupe. Par ailleurs, l’on sait que le groupement du Sots Art a continué à rassembler ses membres sous le nouveau régime politique.

Dès 2008 le journaliste Vladimir_Vladimirovitch_Pozner dénonce l’existence d’un système de censure d’état qui limite la liberté d’expression. Par ailleurs, collectionneurs qui se recrutent chez les nouveaux riches n’ont pas la culture nécessaire de leurs ainés. Aussi, ils ne s’intéressent pas forcément aux œuvres des artistes talentueux, mais à une production répétitive.

Et en 2009, les organisateurs de l’exposition L’art interdit 2006 organisée en 2007 au Musée Sakharov, ont été traduits en justice et condamnés pour des actes visant à attiser la haine. Ceci à l’instigation des milieux conservateurs et de l’Église orthodoxe russe (+).

Et puis en 2012 le groupe féministe-punk Pussy Riot qui s’oppose à la nouvelle candidature de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie organise une performance chantée dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou . Trois membres du groupe ont écopé de deux ans de camp en Sibérie. La Cour européenne des droits de l’Hommee -CEDH a condamné par la suite la Russie

D’autre part le président Poutine n’apprécie guère l’art contemporain. Il lui préfère l’art figuratif qui vante l’éternelle Russie. Et ce n’est pas la nomination puis la reconduction du Ministre de la Culture Vladimir Medinski, Le contesté ministre, est qualifié par le journal Le Monde de Ministre de l’inculture. C’est sans doute l’une des raisons du succès de peintres de l’art officiel comme Zurab Tsereteli

Cependant depuis 1991 jusqu’à nos jours des artistes russes ont pu, bon gré, mal gré, exposer leurs œuvres.

On peut citer notamment:
le collectif AES+F composé de
Tatiana Arzamassova + Lev Ievzovitch + Evgueni Sviatski + Vladimir Fridkes
Konstantin Altounine =Alyona Azernaya =Andrey Bartenev =Chalva Bedoïev
Erik Boulatov =Kim Britov =Grisha Bruskine =Eugenijus Antanas Cukermanas
=Ivan Chujkov=Julia Dolgorukova
Serge Essaian = Semyon Faibisovich =Dmitri Goutov =Lena Hades
Francisco Infante-Arana = Ilia et Emilia Kabakov ==Elena Karacențev
=Irina Korina = Valery Koshlyakov= Victor Koulbak= Oleg Koulik
Nikolaï Kouzmine =Vladimir Kush =Alexei Lantsev =Boris Lejeune =
Viktor Alexandrovitch Liapkalo =Lola Lonli =Ivan Loubennikov =
Lidia Masterkova =Viatcheslav Mikhaïlov =Andreï Mironov=
Vlad Monroe =Jurate Mykolaityte=Irina Nakhova =Togroul Narimanbekov = Ernst Nevestny
= Timur Novikov=Anatoli Osmolovski= Pavel Pepperstein ==Dmitri Prigov
= Viktor Pivovarov=Dmitri Plavinski = Vygantas Paukste=Sergueï Prissekine =
Le collectif Recycle d’ Andreï Blokhine et Gueorgui Kouznetsov)
Oscar Rabine (+) =Nikolaï Romanov =Solomon Rossine =Félix Rozen
=Aidan Salahova = Leonid_Sokov =Sergueï Sovkov ==Oleg Tchernov
= Olga Tchernycheva =Marina Touretskaïa =Gueorgui Gueorguievitch Totibadze
=Oleg Tselkov ==Nina Valetova =Praski Vitti=
Vladimir Yankilevsky = ==Boris Zaborov =Vadim Zakharov

Il faut rappeler que le Centre Pompidou a présenté l’exposition Kollektsia qui rassemblait 250 œuvres de peintres russes de 1950 au début des années 2000. A noter que le Sénat a publié le compte rendu d’une mission d’information « La Russie contemporaine entre conservatisme et ouverture »


Anatoli Osmolovski – Barricades
Timour Novikov – Sans titre
Vlad Mamyshev Monroe – Putine
Gueli Korjev. – Le drapeau
Francisco Infante-Arana – La réalité transformée
Semion Faïbissovitch – Russe
Ivan Chuikov
Erik Boulatov – Gloire au PCUS II, 2002-2005
Grisha Bruskine – Fundamental Lexicon,
Andreï Bartenev – Bulles d’espoir
Iouri Albert – Je ne suis pas Jasper Johns

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 6/31 Le mouvement Sots Art- Billet n° 497

Le Sots artСоц-арт ou Soc art est un mouvement artistique anticonformiste fondé en 1972 par deux jeunes artistes moscovites : Vitaly Komar né en 1943 et Alexandre Melamid né en 1945. Ce mouvement d’art à caractère politique est toujours actif de nos jours. Bien qu’il s’en distingue on l’a souvent désigné sous le nom de Pop art soviétique. Généralement les artistes manient la dérision, la satire et les dirigeant et la nomenclatura en sont la cible. Beaucoup d’artistes n’ayant pas la possibilité d’exposer leurs œuvres se sont réfugiés dans les pays occidentaux.

La fondation de la Maison rouge à Paris a fermé ses portes en octobre 2018 avait organisé d’octobre 2007 à janvier 2008 une exposition « Sots Art, art politique en Russie de 1972 à aujourd’hui ». Il était présenté 160 œuvres de 80 artistes.

En voici une liste d’artistes du Sots Art :
Vagrich Bakhchanyan =Aleksey Beliaev
=Blue Noses Group (Viacheslav Mizin + Alexandre Shaburov)
Blue Soup Group ( Alexei Dobrov +Daniil Lebedev + Valery Patkonen +Alexandre Lobanov )
Sergey Borisov = Alexandre Brener = =Grisha Bruskin= Sergei Bugaev alias Afrika
Eric Bulatov +Dmitriy Bulnigin = Vladimir Dubosarsky = Andrey Filippov
Gnezdo Group (Victor Skersis, Mikhail Roshal, Georgy Donskoy)
,Edward Gorokhovsky = George Guryanov= Dmitry Gutov = Ilya Kabakov
Alexey Kallima = Elena Kovylina =Nikolay Kozlov =Vitaly Komar=Maria Konstantinova
Irina Korina = Alexandre Kosolapov (+) = Valery Koshlyakov = Leonid Lamm
Rostislav Lebedev =Alexandre Melamid = Serguey Mironenko =
Vladislav Mamishev-Monro = Igor Mukhin = Vikenty Nilin = Igor Novikov
Boris Orlov = Anatoly Osmolovsky =George Ostretsov = Pavel Peppershteyn
Dmitri Prigov=Ivan Razumov = Mikhail Roshal= Alexander Shnurov
Léonid Sokov= Olga Soldatova = Aleksandre Sokolov, Groupe SZ (V. Skersis & V. Zakharov)
Slava Sysoyev=, Rostan Tavasiev = Avdey Ter-Oganyan = Dmitry Tzvetkov
Alexandre Vinogradov =Dmitry Vrubel =Vadim Zakharov = Konstantin Zvezdochotov.
Ont également fait partie du mouvement Sots Art :
Elena Berg = Alexandre Chabourov = Viatcheslav Mizine =Mikhaïl Rochal
Mikhaïl Roginsky = =Avdei Ter-Oganian =Boris Touretsky

Pour compléter la documentation : articles à propos de la censure exercée par le ministre de la Culture russe du journal Le Monde +du Figaro = Nouvel Obs’ + La Tribune + Valeurs actuelles

Victor SKERSIS. Pionniers
komar-vitaly_K&M_ devant  » Staline et les muses » à la Maison rouge
Alexander Kosolapov – Saint Sébastien
Dmitri Vrubel – Brejnev-et-Honecker s’embrassant
inspiré de la photo ci-dessous
Photo de Régis Bossu – 30 ème anniversaire de la RDA

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 5/31- L’art non conformiste en Ukraine – Billet n° 496

Pendant toute la période soviétique l’Ukraine a fait partie intégrante de la Rossiïskaïa Sovietskaïa Federativnaïa Sossialistiquekaïa Respouleblika République socialiste fédérative soviétique de Russie, l’une des composante de l’Union soviétique. Depuis l’effondrement de l’Urss en 1991, l’Ukraine est à nouveau indépendante avec comme capitale Kiev

A partir de 1967 la seconde vague de l’ Underground ukrainien s’est développe, principalement à Odessa
A Odessa et à Kharkov de nombreux artistes faisaient partie de la dissidence artistique. Notamment Andrei Antoniuk = Alexander Anufriev = Vagrich Bakhchanyan , =Valery et Tatiana Basanets =Michael Basov= Paul Bedzir= Igor Bozhko = Alexander Dmitriev = Lucien Dulfan =Yuri Egorov = Nadia Haiduk = Eugene Hodenko =Feodosii Humeniuk = Sergei Knyazev== Valentin Khrushch = Borys Kosarev =Michael Kowalski = Elizabeth Kremnytska =Anatoly Krynsky= Yuri Kuchukov =Volodymyr Loboda =Volodymyr Makarenko =Victor Marynyuk= Vladimir Naumets =Eugene Rakhmanin =Viktor Rysovych = Vitalii Sazonov = Ferenc Seman=Alexey Shcheglov = Anatoly Shulik =Oleg Sokolov=Volodymyr Strelnikov =Anton Solomukha = Nikolay Stepanov =Alexander Stovbur =Stanislav Sychov =Vladimir Tsiupko=Oleg Voloshin = Ludmila Yastreb =Vasyl Yermylov = Opanas Zalyvakha

Man_and_infinity -F.Tetianych
Anatoli Sumar – Balcon

En même temps, à Lviv il y avait également un foyer de rebelles avec :
Alexander Aksinin=Valery Demyanyshyn = Daniel Dovboshynsky =Michael Green= Omelian Lishchynsky =Jaroslav Motyka= Vladimir Patyk =Vladimir Pinihin =Nadezhda Ponomarenko = Oksana et Vladimir Rybotytski = Marhit et Roman Selsky =Roman Turin =Florian Yuriev, =Yevhen Zakharov=Galina Zhyhulska =Carlo Zvirynsky

Carlo Zzvirynsky

Entre 1960–1964 à Kiev le « Creative Youth Club » regroupe Alla Horska =Anatoly Prevish = Vladimir Pryadko = =Lyudmila Semykina = Galina Sevruk = Alexander Shkaraputa = Opanas Zalyvakha =Viktor Zaretsky = Galina Zubchenko

Il y a eu également le « Rukh » qui a regroupé Vudon Baklitsky =Vladimir Boguslavsky=Olena Golub Yuri Kosin = Alexander Kostetsky =, Nik Niedzelski, Mikola Tregub, Nicholas Zalevsky = Mikhael Zhukov

D’autres étaient plus solitaires comme Valery Lamakh, Wilen Barsky, Alexander Dubovik, Feodosiy Tetianych , Ernest Kotkov, Alexander Shuldyzhenko, Gregory Gavrylenko, Anatoly Sumar, Akim Levich, Zoe Lerman, Ivan Marchuk, Irina Vysheslavska , Alexander Pavlov, Julius Sheinis, Michael Weinstein , Anatoly Lymarev, Ada Rybachuk et Volodymyr Melnychenko .

Plusieurs musées ukrainiens ont une collection qui est consacrée à ces groupes musée d’art Zimmerli de l’Université Rutgers , le musée d’art russe , le musée national d’art d’Ukraine , la NT-Art Gallery

Par ailleurs existe depuis 2008 l’Odessa Biennale d’art contemporain.Enfin dans les années 2000 de nouveaux artistes émergent comme : Ilya Chichkan = Oleg Golosiy, Alexander Gnilitskiy= Anatoliy Kryvolap Maxim Mamsikov = Oksana Mas,= Alexandre Roitburd = Arsen Savadov. =Victor Sydorenko = Oleg Tistol.

Oleksiy Koval, Daniel Geiger. Museum of Odessa Modern Art

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences et l’après – 4 / 31-L’art non conformiste à Leningrad – Billet n° 495

Il n’y a pas qu’à Moscou que des mouvements non-conformistes se sont créés. Il en existe ailleurs en Union soviétique, notamment à Saint-Pétersbourg .
De 1924 à 1991, la ville fondée par Pierre Le Grand a changé de nom pour devenir Leningrad A ce nom est attaché le terrible Siège de Leningrad infligé par l’armée allemande. Il dura 900 jours et fit plus de 800.000 à 1 million de victimes dues au froid et à la famine.
De nombreuses initiatives ont vu le jour dans la ville.En 2013, une exposition du Musée d’histoire de Saint-Pétersbourg a montré des œuvres des différents mouvements, collectifs , groupes de cette période

A Leningrad ont existé  » le Groupe de Mikhail Shemiakin du nom de l’artiste qui l’a fondé en 1964
Ce collectif regroupait V. Ivanov = V. Kravchenko =Oleg Liagatchev (+) =V. Makarenko =Vladimir Ovchinnikov= Mikhail Shemiakin = V. Uflyand =Oleg Vasiliev =E. Yesaulenko

Mihail Chemiakin

Le mouvement Gazanesky Culture qui organisa des expositions d’art non conformiste. La première autour de Noël 1974. Elle ne fut pas disloquée par des bulldozers, comme celle organisé à l’automne de la même année. Une seconde eu lieu en septembre 1975. Elles eurent lieu dans des maisons de la culture.

Ont participé à ces expositions Eugene Abeshaus = Valentin Afanassiev =Alexander Arefiev = = Anatoly Belkin = Gleb Bogomolov = Sergeï Borisov = Sergueï Bougaïev= Mikhaïl Chemiakine =Iouri Dichlenko = Vadim Filimonov = Iouri Galetsky =Andrei Gennadiev = Vladlen Gavriltchik = Igor V. Ivanov= Tatiana Kerner= Olga Kisseleva =Vitaly Kubassov = Mikhail Koulakov = Y. Ljukshin = Nikolaï Loubouchkine = Alexandre Manoudsov = Iouri Medvedev = V. Mishin= Vladimir Mikhailov = Alexandre Morev = Evgeny Mikhnov-Voitenko = Vladimir Nekrassov = Timour Novikov =Alexander Okun =Guennadi Oustiougov = Vladimir Ovtchinnikov Iouri Petrochenkov =Igor Polyakov Alek Rapoport = Yuly Rybakov , = Evgeny Rukhin = B. Schagin=Igor Sacharowin -Ross = Igor Sinyavin =G. Subkow, = Igor Toulpanov = Gennady Ustugov. = Igor Sacharow-Ros= =M. Zerusch =Y. Zharkikh

Réunion du groupe Gazaneski

Dans la même période d’autres expositions privées sont organisées dans des appartements. Notamment dans l’appartement d’ Eugene Abeshaus qui accueillait Anatoly Basin = Leonid Bolmat = Aleksandr Gurevich = Yuri Kalendarev = Tatyana Kornfeld, =Aleksander Manusov= Aleksander Okun = Sima Ostrovsky Alek Rapoport = Osip Sidlin = Olga Schmuilovich.

Il faut encore citer l’ Arefiev Circle- Круг Арефьева qui regroupait des élèves de l’école secondaire d’art de l’Académie des arts :Alexander Arefiev, Richard Vasmi, Vladimir Shagin, Shalom Schwartz et Natalya Zhilina
Alexander

Alexander Arefiev

Et aussi school of Vladimir Sterligov avec notamment : Alexander Baturi =,Yuri Gobanov =Elena Gritsenko Aleksandr Kozhin . Alexander Nosov, Mikhail Tserush = Gennadii Zubkov

School of Osip Sidilin poursuivi à partir de sa mort en 1972 par Yury Nashivochnikov sous le nom d’école Temple Wall School. Y ont participé .Vladimir Garde, Dmitry Markul, Svetlana Moskovskaya, Vladimir Ustinsky, Alexander Viziryako

Yuri Nashivochnikov

Enfin dans les années 1984-1985 un mouvement à l’origine littéraire Mitki a aussi attiré des artistes comme Vladimir Shinkarev, Alexander Florensky et Dmitri Shagin .

Vladimir hinkarev

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 3 / 31 L’art non conformiste à Moscou- Billet n° 494

En Union soviétique après la mort de Joseph Staline survenu en 1953 Nikita Khrouchtchev avait entamé un dégel social et culturel. Mais le répit fut de courte durée.. En 1962, il assiste à une exposition au Manezh . Quelques œuvres d’ artistes non-conformistes étaient présentes comme Silm munas de Ulo Sooster choquât le nouveau maître du Kremlin. C’est l’ Affaire Manege

Mais si l’art officiel n’évolue pas, dans l’ombre se développ un Art non conformiste, ou non officiel, ou encore underground.

Il y a dès 1958 à Moscou le Lianozovo_Group du nom d’un village de la banlieue moscovite. La plupart étaient des peintres abstraits. Ce groupe rassemblait notamment Evgenii Kropivnitsky = Olga Potapova = Oscar Rabin= Lidia Masterkova (+) Vladimir Nemukhin ainsi que des poètes.

Le Groupe du Boulevard Sretensky du nom d’un boulevard central de Moscou. Un certain nombre d’artistes avaient leur atelier dans le quartier. Ce collectif rassemblait les peintres Ilia Kabakov = Ulo Sooster = Eduard Steinberg= Erik Boulatov = Oleg Vassiliev = Viktor Pivovarov = Vladimir Yankilevsky et le sculpteur Ernst Neïzvestny

Группа Сретенского бульвара -Groupe du Boulevard Sretensky

Les conceptualistes de Moscou (+) (++) est un collectif d’artistes qui est actif durant les années 1970 et 1980. Il développe une approche influencée par l’art conceptuel et l’art de l’appropriation occidental.
Il regroupait Vitaly Komar = Alexandre Melamid fondateurs du Sots Art = Erik Boulatov = Ivan Chouikov = Ilia Kabakov = Andrei Monastyrski =Irina Nakhova =Viktor Pivovarov = Dmitri Prigov ,= Oleg Vassiliev

Groupe d »artistes dissidents

Il y a aussi de 1978 à 1984 Groupe Mukhomor qui regroupait des artistes conceptualistes : Swen Gundlach =,Alekseem Kamenskim = Sergei Mironenko = Vladirmi Mironenko = Konstatin Zvesdochetov

En 1986 et pendant trois ans une centaine d’artistes ont pris possession à Moscou de plusieurs immeubles du quartier de Christie Prudy. Ces constructions déclarées inhabitables devaient faire l’objet de rénovation et les habitants avaient été expulsés. Ce regroupement d’artistes est connu sous le nom de Furmanny pereulok du nom d’une des rues du quartier. Parmi les artistes qui se sont installés dans ces squats il y avait Vadim Zakharov, Iouri Albert, Igor Nejivoy =Maria Zatselapina = Nikolaï Ovtchinnikov = Farid Bogdalov = Andreï Filippov = Grisha Bruskine. Un certain nombre de ces artistes ont fait partie de l’exposition qui a été organisée par la fondation Maison rouge qui a fermé ses portes le 28 octobre 2008

Voctpr Pivovarov
ВИКТОР ПИВОВАРОВ – Voctpr Pivovarov

En 2016-2017 le Centre Pompidou a organisé « Koletsia Art non-officiel au Pays des Soviets ». Cette exposition présentait les 250 œuvres de 65 artistes non conformistes Yuri Albert =Sergei Anufriev=Tatiana Arzamasova =Yuri Avvakumov =Erik Bulatov =Grisha Bruskin =Sergei Bugaev-Afrika =Champions du monde =Ivan Chuikov = Elena Elaguina = Lev Evzovich = =Andrei Filippov =Rimma & Valery Gerlovin =Georgy Gurianov =Dmitri Gutov =Andrei Iakhnin =Francisco Infante-Arana = Vladimir Fridkes =Inspection « Herméneutique Médicale » =Ilya et Emilia Kabakov =George Kiesewalter =Vitaly Komar =Valery Koshlyakov =Alexander Kosolapov =Oleg Kotelnikov =Nikolai Kozlov =Oleg Kulik =Yuri Leiderman =Igor Makarevich ==Vladislav Mamyshev-Monroe =Alexander Melamid =Boris Mikhailov =Sergei Mironenko =Vladimir Mironenko =Andrei Monastyrsky =Mukhomor =Vladimir Nemukhin =Timur Novikov =Boris Orlov =Pertsy =Pavel Pepperstein =Viktor Pivovarov =Alexandre Ponomarev =Dmitri Prigov =Oskar Rabin ==Mikhail Roginsky =Andrei Roiter =Mikhail Roshal-Fedorov =Sergei Serp =Igor Shelkovski= =Viktor Skersis =Leonid Sokov =Eduard Steinberg =Evgeny Svyatsky = =SZ =Boris Turetsky =Sergei Volkov =Vladimir Yakovlev =Vladimir Yankilevsky =Evgeny Yufit =Vadim Zakharov =Yuri Zlotnikov =Konstantin Zvezdochetov =Larisa Zvezdochetova-Rezun 7.

Elles ont ensuite été présentées au MO.CO de Montpellier :: Les non-conformistes. Histoire d’une collection russe » Les œuvres sont issues de la collection de la Tretyakov Gallery

Kollektsia



Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 2 /31- en URSS après Staline – Billet n° 493

Staline, dictateur sanguinaire, de l’Union soviétique est mort en mars 1953. Se sont succédés à la tête de la confédération : Nikita Khrouchtchev 1953-1960 = Leonid Brejnev 1964-1982 = Iouri Andropov 1982-1984 = Konstantin Tchernenko 1984-1985 = Mikhaïl Gorbatchev 1985-Août 1991

Nikita Khrouchtchev proche de Staline depuis les années 1930 va déboulonner son mentor. Il engage alors son pays dans la déstalinisation . Est divulgué en 1956 son Rapport secret dénonçant le culte de la personnalité. Quelques années plus tard il dénonce les crimes de la période stalinienne. Khrouchtchev fait libérer des milliers de détenus politiques. Il adouci le système des camps du Goulag. Par contre il a ordonné en 1961 l’édification du Mur de Berlin

Au niveau culturel il autorise la publication par d’Alexandre Soljénitsyne « d’Une journée dans la vie d’Ivan Denissovitch» Mais c’est l’arbre qui cache la forêt. Boris Pasternack est contraint de refuser le Prix Nobel de Littérature de 1958 qui lui avait été attribué pour Docteur Jivago ou encore le film Le Bastion d’Ilitch de Marlen Khoutsiev (+) est interdit.

Monsieur K en 1962, visite une exposition organisée au Manège de Moscou. L’une des salles présente des œuvres avant-gardistes. Il y a notamment une œuvre abstraite d’ Ulo Sooster  » Silm munas – l’oeil dans l’œuf  » Ces œuvres choquent le président Khrouchtchev car elle sont contraires à la doctrine du réalisme socialiste. En conséquence, il prononce la fermeture de l’exposition et c’en est fini du dégel. On a appelé cet épisode l’Affaire du Manège.

Ulo Sooster Silm munas – l’oeil dans l’œuf – 1962

Avec Leonid Brejnev débute une période beaucoup plus conservatrice. On a parlé de zastoï ou de « grande stagnation « Dès le milieu des années 1960 s’amorce, en un mouvement de balancier, la répression des dissidences, le durcissement de la censure, le retour de la peur. Donc pas d’évolution de l’art officiel

Iouri Andropov très brièvement à la tête de l’Union soviétique reste dans la ligne conservatrice de son prédécesseur. Cependant, on le crédite d’ être à l’origine de la glasnost et de la perestroïka. L’art réaliste soviétique tient bon.

Konstantin Tchernenko , très malade fait lui aussi un passage éclair au Kremlin. Il représente ce que le communisme a de plus figé, de plus immuable et immobile. Pour le Canard enchaîné, c’est « le triomphe du marxisme-sénilisme ».

Mikhaïl Gorbatchev est le dernier des dirigeants de l’Union soviétique. Il lance des réformes sociales et économiques. Malgré l’instauration de la Perestroïka et la liberté d’expression accordée aux citoyens par la Glasnost le régime s’effondre à l’hiver 1989.

En 1991, un coup d’état amène au pouvoir Boris Eltsine à la tête de la Fédération de Russie.Pendant les six années qu’il est à la manœuvre le monde de l’art recouvre une certaine liberté En 1988 une exposition consacrée à Francis Bacon est organisée et une autre à Günther Uecker. Par ailleurs, la maison Sotheby’s est autorisée à organiser au Sovincenter dune vente aux enchères. Elle a été reprise 30 ans plus tard au Garage sous le titre « Bidding for Glasnost: Sotheby’s 1988 Auction in Moscow« .

Et en 1999 Vladimir Poutine succède à Boris Eltsine . Il est toujours aux manettes et pour longtemps. Avec la reconduction de Vladimir Medinski, à la tête du Ministère de la Culture que la situation des artistes contemporains reste précaire. Et l’art officiel reste figuratif et conservateur.

Certains artistes n’ont pas supporté la censure et le frein donné à leur créativité. Ce sont les Non-Conformistes, les conceptualistes, le mouvement Sots art et diverses dissidences. Mais la majorité des œuvres créées jusqu’à l’éclatement de l’Union soviétique, et parfois au-delà, continue de respecter les règles du Réalisme socialiste. Beaucoup de ces œuvres sont des évocations de la seconde guerre mondiale. Il faut rappeler qu’entre 1939 et 1945 27 millions de soviétiques sont morts dont près de 9 millions de militaires. Cela laisse des traces indélébiles dans la mémoire collective d’un pays.

Fiodor Oussypenko. Opération de nuit (1958)
Nikolaï Bout. Lettre à la Mère (1970)
Irina Baldina. Natacha Katchouïevskaïa 1984
Konstantin Vassiliev. L’adieu de Slavianka (1974)
Boris Tarelkine, Camarades (1983)
Igor Kravtsov. Le Dernier Salut (2010)

Le réalisme socialiste dans les arts, les dissidences, et l’après – 1 /31 -Un peu d’ Histoire – Billet n° 492

J’ai déjà évoqué le réalisme socialiste en URSS de la Révolution bolchevique jusqu’à la mort de Staline en mars 1953 dans une série d’articles Les Arts visuels en Union Soviétique de 1917 à 1953. Billets numéros : 205 = 206 = 207 = 208 = 209 A = 209 B = 209 C = 209 D. Je me suis également intéressé au Réalisme socialiste en France de 1932 à 1945.

A l’issue de la seconde guerre mondiale, dans la période dite de l’Après-guerre, les pays de l’Europe de l’Est se constituent en Démocraties Populaires. Ces pays dits du bloc de l’Est sont soumis à la domination de l’Union Soviétique qui exerce une véritable supervision des régimes autoritaires mis en place. Ceux-ci instaurent une censure sévère qui touche l’ensemble des activités culturelles et notamment les arts visuels. Il ne faut pas oublier la Mongolie
Par ailleurs il faut rappeler les Pays Baltes : Estonie = Lettonie et Lituanie ont été envahis par l’Urss au début de la seconde guerre mondiale. Et cette occupation s’est poursuivie jusqu’au moment de la chute de L’Urss en 1991. Ils ont malgré eux, connu en art, le réalisme soviétique.

Le réalisme socialiste est aussi présent en Yougoslavie qui s’est libérée de l’emprise soviétique, en France et en Italie. Il s’installe également ailleurs qu’en Europe, notamment à Cuba, en Chine, au Vietnam, en Philippine, en Corée du Nord

Mais pendant toute cette période, des artistes se sont rebellés. Et un certain nombre de mouvements non conformistes se sont constitué. Par exemple le Sots Art = les conceptualistes de Moscou = la Nouvelle vague en Ukraine ou en Chine = Le Political pop en Chine.

Entre 1988 et 1991, la chute des régimes communistes dans les pays satellites va les délivrer du jouc du grand frère de Moscou. L’un des moments historiques de cette évolution a été , en novembre 1989 la chute du Mur de Berlin et l’émancipation de la République démocratique allemande RDA.

Le vent de liberté avait déjà commencé à souffler. Tout d’abord en, Pologne, entrainé par Solidarność, puis en Tchécoslovaquie lors de la Révolution de Velours, en douceur en Hongrie qui s’était révoltée en 1956 sans oublier la Bulgarie. Par contre en Roumanie la prise du pouvoir a été plus violente et l’on se souvient de l’exécution sans réel procès du tyran Nicolae Ceausescu et de son épouse Elena Ceausescu Par contre en Albanie pays qui en 1960 s’était aligné sur le régime de Pékin il faudra attendre 1991 pour que le pays commence sa mutation.

La Yougoslavie qui dès 1945 s’est éloignée de URSS connaissait des dissensions depuis le décès de Tito en 1980. A sa création le régime fédéral regroupait : la Bosnie-Herzégovine,la Croatie, la Macédoine, le Monténégro, la Slovénie, , la Serbie et ses provinces autonomes de la Voïvodine et du Kosovo.Et les républiques de ce pays prirent leur indépendance, entrainant la dislocation du régime puis la guerre en Bosnie-Herzégobine d’avril 199 à décembre 1995

Avec ce rappel historique le décor est planté. Je vous convie , au fil d’une série de billets, à un périple dans un monde en partie révolu. Mais qui de toutes façons a laissé des traces positives ou négatives dans le monde de l’Art. A suivre

L’Art face à la censure