Aquarellistes norvégiens -Norsk watercolorists – Norwegian watercolorists-

norvege.1270090911.jpg

Je me suis servi du site de l’organisation scandinave des aquarellistes Nordiska Akvarell Sälls Kapet   Les membres qui n’ont pas de sites ne figurent bien entendu pas dans ce « carnet de liens ». Un certain nombre d’artistes pratiquent l’aquarelle de façon exclusive et d’autres utilisent plusieurs médiums. Voici le résultat de ma collecte, classée dans l’ordre alphabétique, sans hiérarchie 

Jan Harald Aarseth  – Tor AlvestadErik AnkerRannveig Barstad

Mette BjertingstadBerit Bjørseth Ingeborg BrederAnnette Bryne

Torild Inger BørretzenThore Dahle

Morten W. GjulTom HansenSynneva Heradstveit

Trond Einar Solberg Indsetviken

Karin Maria KeaneToril S KojanHåvard Larsen

Per Aage LarsenPeder MausethSissel Enger Moe

Toril G. Oksvold Borgny Østensen
Torunn OvangerMorten PaulsenBirgit Pettersen

Reidunn Richardsen 

MayGunn Riis

May Hege Rygel Terje RyggStein Rønnow

 Torgeir Scjhølberg   Stig-Ove Sivertsen Ingrid Solesvik

 Sylvia Victoria SteinagardBjørg StrømmeKari Utgaard

Anne Marit VarpenLiv Margaret WoldOddvar Wold

Merci de me signaler les erreurs ou omissions

Oh les beaux-jours ! Les peintres sont dans la rue – Les Concours ici et là – Concursos de pintura rapida – Concorsos di pittura all’ aperto

peintres-dans-la-rue_flou.1272447863.jpg

Bientôt, ce seront les beaux-jours de Mai et puis l’été. Un peu partout en France, des villages et parfois des villes,  organisent des concours de « peinture de rue » de « peinture rapide » encore appelé «  peinture à l’air libre ».

Dans le Septentrion ont en trouve peu, à cause de l’incertitude des conditions climatiques. Encore qu’en Belgique il y a Ruette.

Certains concours sont organisés dans toute une région comme

Couleurs de Bretagne Peinture dans-l’Essonne    Peinture et patrimoine lorrain.

Mais le plus souvent ce sont des petits villages dont le nom nous est souvent inconnu. J’en ai trouvé un certain nombre. Mais il y en a sans doute d’autres.

Aubigné-Racan  Baraste  Baume les damesBorderes-sur-l’Echez

BouziguesCasseneuille  – Charroux-en-Poitou –  Chorges

Condom –   Cunlhat  Encausse-les-Thermes

Fléac –Hesdin  

Houdemont  

 Itxassou   Jargeau

La Guéroulde-Paliss’artLassay-les Châteaux

Le Croisic  Le Haillan  Longué-Jumelles Morlanne  

Orbais- l’abbaye   Orthez  Prompsat  Pujols

 Puybelliard  Marville

Saint-Pardoux de Mareuil   Saint-Rémy et Sciecq

Salies-de-BéarnTignieu-Jameyzieu Vals

En Espagne où le temps est plus clément beaucoup de Concursos   –    de pintura   rapida  un peu  partout dans le pays , comme par exemple à Madrid au Parque del Retiro

En Italie aussi, là il y a  les   Concorsos di pittura all’ aperto  comme celui du  Gruppo Artisti Tornasco ou Pittori in acqua ans un prochain article j’évoquerai les « Plein air competitions » J’ai déjà parlé sur le blog de l’équipement de l’aquarelliste pour peindre sur le motif

 

 

Lyon et les promenades aquarellées d’Yves Pothier

banniere-yves-pothier.1272418651.jpg

A la belle saison l’ami Yves part de bon matin avec ses couleurs et tout son attirail dans la  montagne ou la campagne. C’est ce qui motive le thème de la bannière de son blog.

Mais tout cet hiver il nous a emmenés dans les quartiers de Lyon à travers les rues en  pentes et nous a donné une magistrale leçon sur la Ligne d’horizon et les points de fuite. Si l’on veut découvrir la Capitale des Gaules comme  on ne l’a encore jamais vu, il faut se dépêcher d’aller voir son blog. Il va bientôt repartir peindre les montagnes du matin

Fruits en technique mixte – aquarelle et encre de Chine

L’autre fois, au cours d’aquarelle, a été abordée la technique mixte : aquarelle et encre de Chine. Tout d’abord application de l’aquarelle sur papier mouillé, puis séchage. Ensuite dans un second temps, travail à la plume pour tracer les formes, mettre en évidence les volumes et dessiner les ombres. Le travail a été effectué sur un papier Arches 300 grammes – Grain fin – Format A4.  Voici le résultat. J’aime assez cette approche différente .

fruits-technique-mixte-encre-et-aquarelle.1272301778.jpg

Fruits ©masmoulin 2010 – Aquarelle et encre de Chine

 

Aquarellistes en Nord – L’association est en devenir . . . mais elle a un blog

aquarellistes-en-nord.1272304490.jpg

 J’ai évoqué dans un billet du 24 mars 2010 la tenue prochaine d’une réunion d’aquarellistes. Elle a eu lieu un mois plus tard vendredi 23 avril 2010. Quatorze personnes toutes très motivées ont répondu à mon appel. L’association sera constituée juridiquement au cours du 4ème trimestre 2010.

Dès à présent elle a un nom

« Aquarellistes en Nord »

Et j’ai ouvert un blog

http://aquarellistes-en-nord.blogspot.com/

Bien qu’il soit encore peu fourni, soyez gentils d’aller y faire un tour. En effet, Google, faute sans doute de trafic, ne le reconnaît pas encore. Merci d’avance !

Lille Art Fair – 3ème édition – Mes préférences à moi (sic)

J’ai visité samedi après-midi, la 3ème édition de Lille Art Fair, la Foire internationale d’art contemporain qui s’est tenue à « Lille grand palais » du 22 au 25 avril 2010

Une soixantaine de galeries et éditeurs d’art  étaient présents. La moitié  d’entr’eux y vennaient pour la première fois. Les galeries lilloises étaient sept. Vingt parisiennes, sept belges, une allemande, trois viennaient du Japon, d’Italie et de Suède. Les autres du Sud de la France. Elles présentaient  plus de 230 artistes reconnus ou émergents de 13 nationalités différentes.

Didier Vesse a pris la direction artistique de l’événement, suite au décès d’Olivier Billiaert en avril 2009. Il a été courtier en livre d’art, galeriste et organisateur des foires Artenim de Nimes et de Grenoble.

Lille Art Fair présente bien entendu en majorité des œuvres originales uniques. Le principe du « solo show » ou du « double show » où sont présentés un ou deux artistes a été proposé aux galeries. On y trouve l’œuvre peinte, le dessin, la vidéo, la photographie plasticienne, les installations, la céramique, la sculpture. La foire cette année s’ouvre également à l’édition d’art, au livre d’artiste. Et aussi, avec Print Art Fair à tous les budgets en proposant des estampes, des sérigraphies, des gravures, de la digigraphie .

Cette édition 2010 m’a semblé en très net progrès par rapport à l’opus précédent . C’est l’avis d’une majorité de galeristes  avec qui j’ai conversé. Un seul regret :à 100 kilomètres de Lille, se tenait au même moment, le 28ème Art Brussels. C’est  un peu dommage que la programmation n’a pas pu en tenir compte.

@-@-@-@-@

Voici une sélection des artistes qui, au cours des trois heures de mes pérégrinations,ont le plus  retenu mon attention. Le choix est subjectif. J’ai  classé les artistes dans l’ordre alphabétique. Les œuvres qui illustrent mon  propos ne sont pas nécessairement celles que j’ai vues à la foire.

 La  Galerie Nicole Gogat qui vient d’ Aigues Mortes présente Sandrine Blondel. L’artiste née en 1964 peint sur les « plaques d’acier structurées par la rouille »  essentiellement des paysages industriels et urbains 

blondel-sandrine.1272170377.jpg

 Sandrine Blondel

Chez Visionairs Gallery de Paris c’est le travail de Jean-Noël Chazelle que l’on peut voir que l ‘on peut voir sur cette vidéo en pleine action créative.

le-triomphe-de-la-matiere-sur-ton-destin-i.1272170674.jpg

Jean-Noël Chazelle 

La galerie Cimaise à présente l’artiste belge Nathalie Clément peintre et graphiste. Elle montre des toiles cloisonnées comme ci-dessous,.Mais aussi de jolies fleurs,des marines,des vues de Venise, dans un style très personnel.

clement-nathalie.1272170973.jpg

Nathalie Clément 

La Galerie D X de Bordeaux présente Serge Labégorre, Jean-Marc Comby et Philippe Croq. C’est le dessin et la peinture qui ont sauvé ce breton, tombé malade alors qu’il travaillait dans l’aéorspaciale. IL peint des grands formats en technique mixte sur papier et bois.

croq.1272184048.jpg

Philippe Croq

La galerie Vivo Equidem de Paris présente Sylvester Engbrox. Ce peintre qui a été  photographe est d’origine allemande. Il est né en 1964 et vit à Paris. Il met en scène des « personnages dans des décors élaborés et improbables ». La femme du couple ci-dessous me fait penser au Balthus de la Jeune fille au chat

engbrox-couple.1272185955.jpg

Sylvester Engbrox

Chez Laurence Esnol Gallery  de Paris est présenté H Craig Hanna un peintre  et dessinateur américain né à Cliveland en 1967.Il est avant tout portraitiste. Il peint à l’encre, à l’acrylique, sur papier, sur bois sur persplex. J’ai retenu ici  » Gisele In Yellow Ink »- encre et acrylique de 2009.

garig-hanna.1272198047.jpg

H Craig Hanna  

La Galerie 22 de Coustellet près d’Avignon propose les oeuvres de Bertil Hansson artiste né en Suède en 1950. Il est maintemant installé dans le Vaucluse. Il peint  à l’huile mais aussi à l’aquarelle. J’aime beaucoup sa série November dont voici le n° I. Je formule le voeu que Galerie 22 « face école » et que les années suivantes ce médium à la technique difficile soit mieux représenté. 

november_i_.1272198477.jpg

Bertil Hansson

Sur le stand de  Galerie Prodromus de Paris j’ai pu conversé avec Yannis Markantonakis cet artiste crétois né en 1955. Il est d’une extrème gentillesse. Il peint des bateaux, un peu comme certains  paquebots de Dufy, et aussi ce qu’il voit de chez lui à Paris où il vit qu’en il ne s’échappe pas vers son île natale.

cretois.1272217095.jpg

Yannis Markantonakis 

La Galerie Collégiale à Lille présente  les « Leures numériques  » de  François Martinache un artiste du cru. Son atelier est installé à  Roubaix. Il  travaille en ce moment sur des séries de peintures numériques imprimées sur aluminium. Il m’a dit qu’actuellement, ses outils étaient Photoshop et autres logiciels spécialisés. Mais avec par le regard du peintre qu’il est avant tout. Voici « Glutamate-France » de 2006

marinache-glutamate.1272218489.jpg

François Martinache

La galerie Sponte de Paris présente Claude Mollard. Cet énarque versé dans « le culturel »  photographie des arbres du monde entier. Il traque de évocations de formes humaires comme dans ses « Origènes ».Son travail est dans la même veine que celui du niçois Cédric Pollet  à qui j’avais consacré un article en mai 2009.

itabirito-bresil-2004.1272219395.jpg

Claude Mollard

La  Galerie M C Goinard de Paris présente des oeuvres récentes de Gina Pellon née au Brésil en 1926. Cette artiste née en a fait partie de l’éphèmère Mouvement CoBrA- Danois

lolita_8.1272219726.jpg

Gina Pellon

La Galerie Anne Cros  à Pézenas présente le portraitiste Patrick Singh né dans le Var à Hyères en 1963. Il travaille les encres et la peinture à l’acrylique

singh.1272220273.jpg

Patrick Singh

For Art Gallery une jeune galarie lilloise. Elle présente Gérard Stricher « un jeune peintre né il y a soixante ans » dans l’Est de la France. Il réalise des peintures à l’huile et des oeuvres mixtes, encres et pastel sur papier

stricker-nuit-orage.1272220872.jpg

Gérard Stricher

Enfin je termine avec la Galerie GNG de Paris qui présente les paysages bucoliques mais aussi industriels de Marion Tivital

tivital-2.1272221167.jpg

tivital-1.1272221198.jpg

Marion Tivital

Et puis il y a les tableaux de Speedy graphito  ou de  Peter Klasen dont on a apprécié la rétrospective récente au Tri Postal. Et aussi Mohamed Lekleti que j’avais déjà remarqué l’an dernier, à la Galerie Jean-Marc Laik à Koblenz. A l’année prochaine !

Dessiner ou peindre des animaux – Les poissons et crustacés et autres mollusques vus par les artistes – Partie 13

Les poissons et les crustacés ont souvent été choisis par les peintres dans leurs natures mortes. En voici quelques exemples, au fil des siècles.

arcimboldo-poissons.1271236685.jpg

Guiseppe Arcimboldo 1528-1593

Portrait aux poissons et coquillages

balthazar-gomes-figueira.1271237139.JPG

Figuera Baltazar Gomes 1604-1674

Nature morte au poisson

abraham-hendricksz-van-beyeren-nature-morte-aux-poissons.1271236437.JPG

Abraham Hendrickz Van Beyeren 1620-1690

Nature morte à la carpe

giuseppe-recco-nature-morte-aux-poissons.1271237844.JPG

Giuseppe Recco 1634-1695

Nature morte aux poissons

raie-chardin-1728-musee-du-louvre-jpg.1271242782.jpg

Jean-Baptiste-Siméon Chardin 1699-1779

Raie ouverte

courbet-la-truite.1271242847.JPG

Jean-Désiré-Gustave Courbet 1819-1877

La truite

manet-anguille-et-rouger.1271243546.jpg

Edouard Manet 1832-1883

Anguille et rouget

qi-baishi.1271243777.jpg

Qi_Baishi 1863-1957

Poissons et crustacés

matisse-poissons-rouges.1271246791.jpg

Henri Matisse 1868-1954

Poissons rouges

soutine-la-raie.1271247250.JPG

Chaïm Soutine 1893-1943

La raie

ensor-james-1898-poissons-homard-et-coquillages.1271247676.jpg

James Ensor 1860-1949

Poissons Homard et coquillages

masson-bataille-de-poissons.1271247343.JPG

André Masson1896-1987

Bataille de poissons

dali-la-statue-du-poisson.1271247449.jpg

Salvador Dalí 1904-1989

La statue du poisson – L’homme et l’enfant

picasso-chat-et-homard.1271247944.jpg

Pablo Picasso 1881-1973

Chat et homard

braque-les-poissons-noirs-1942.1271260990.jpg

Georges Braque 1882-1963

Les poissons noirs

magritte-poisson.1271248429.jpg

René Magritte 1898-1967

Poisson

 

Jean-Baptiste Debret (1768-1848) au Brésil – Un aquarelliste témoin de son temps

  debret-portrait.1271828198.jpg

Jean-Baptiste Debret

Jean-Baptiste Debret peintre officiel sous l’Empire Napoléonien , comme son célèbre cousin Jacques Louis David dont il dut l’élève, est quasiment inconnu en France. Par contre il est très célèbre au Brésil.

Jean VI roi du Portugal chassé de Lisbonne par les troupes de Napoléon est en exil au Brésil. Il appelle Debret auprès de lui et le charge de fonder une Académie des beaux-arts. Le peintre arrive à Rio en 1816 où il restera quinze ans, jusqu’en 1831. Il est accompagné notamment par son collègue Taunay .Il va être le témoin éclairé de la naissance de la nation brésilienne qui accède à l’indépendance en 1822.

Il assiste aux transformations urbanistiques, sociales et politiques de la capitale.  Tout au long de son séjour il à dessiné tout ce qu’il juge digne d’être reproduit : plantes, légumes, animaux. Il laisse aussi des témoignages irremplaçables des hommes, les Indiens, les noirs, les portugais, les courtisans et le petit peuple. Il réalise une chronique visuelle très fidèle des rues de Rio avec sa multitude de personnages.

Il en tirera un ouvrage qu’il rédige et  illustre, le « Voyage Pittoresque et Historique au Brésil«  . Le second tome de cette somme est entièrement consacré aux noirs. C’est un témoignage unique sur la vie des esclaves du Brésil. En effet, ils ne seront affranchis qu’en 1888. Il est fortement critiqué par les historiens de la Cour que  cette représentation minutieuse de la réalité sociale dérange.

Les brésiliens doivent aussi à Jean-Baptiste Debret, le graphisme et les couleurs, le jaune et le vert, de leur premier  drapeau national.  On trouve des dessins sur Brown University Beaucoup de ses œuvres sont conservées au museu castro maya

Voici quelques unes de ses oeuvres

 debret-napoleon-decore-soldat-a-tilsitt-1807.1271828274.jpg

Jean-Baptiste Debret – Napoléon décore un soldat à Tilssit

debret-les-fruits-du-nouveau-monde.1271828359.jpg

Jean-Baptiste Debret – Les fruits du Nouveau Monde

debret-vendeuse-de-cajou-1827.1271828500.jpg

Jean-Baptiste Debret – Vendeuse de cajou

debret-1823-carnaval.1271828622.jpg

Jean-Baptiste Debret – Scène de carnaval

debret-capoeira-sur-lile-ditaparica.1271842937.jpg

Jean-Baptiste Debret – Capoeira sur l’île d’Itaparica

debret-esclavage.1271843057.jpg

Jean-Baptiste Debret – Esclavage

debret_picture_1_1_1.1271843147.jpg

 Jean-Baptiste Debret – Porteurs

debret-famille-dun-chef-camacan-se-preparant-pour-une-fete.1271843258.jpg

Jean-Baptiste Debret –  Famille d’un Chef Camacan se préparant pour une fête

debret-bantos45.1271843357.jpg

Jean-Baptiste Debret – Charpentiers

service.1271843411.jpg

Jean-Baptiste Debret – Serviteurdebret-palais-sao-cristovao.1271843475.jpg

Jean-Baptiste Debret – Palais de Sao Cristovao