Agrupación Courbet – Billet n° 171

L’ Agrupación Courbet ou Groupe Courbet est un mouvement artistique espagnol éphémère.Il se créé à Barcelone en 1918 et se dissous en 1919. Il entend rénover le Novecentismo.

Josep Llorens i Artigas et Josep Francesc Ràfols en sont les initiateurs. Ils sont rejoints par Rafael Benet, Francesc Domingo, Marià Espinal, Lluís Llimona, Joan Miró, Josep Obiols, Enric C.Ricard, Olga Sacharoff, Rafael Sala, Josep de Togores et Joaquim Torres-Garcia.

Groninger Kunstkring de ploeg- Billet n° 170

Groninger Kunstkring de Ploeg (La charrue) est un collectif de jeunes artistes hollandais. Il a été fondé en 1918 dans la ville de Groningen . Les membres sont principalement des peintres , mais aussi des musiciens et des littérateurs. Leurs motivations sont un peu floues, puisqu’ils entendent « Rapprocher les artistes de Groningue et promouvoir la vie artistique de toutes les manières ».

Le mouvement sera dissous en 1941, le pays étant occupé par l’Allemagne nazie. En 1945, le groupe se reconstitue. Il a fêté son centenaire en 2018 Et une grande exposition a été organisée par le Groninger Museum.

Les membres d’origine étaient Jan Wiegers , Johan Dijkstra , Jan Altink , George Martens , Alida Jantina Pott, Simon Steenmeijer et Hendrik Werkman rejoints par Johann Faber, , Wobbe Alkema , Jan van der Zee

Johan Dijkstra (1896-1978) -Garnwerd
Jan Altink, ‘De rode boerderij’, 1926
Jan-Wiegers-Music-Hall
Hendrik Werkman
Johan Dijkstra
Johan Faber – Paysage
George Martens –
Da Jantina Pott
Simon Steenmeijer – Noorderplantsoen, Groningen
Wobbe-Alkema Compositie-No.-22
Johan Dijkstra-Kerkje-Oostum
Jan van der Zee, Landschap met afgemeerde boten
Hendrik Nicolaas Werkman, Twee maskers,
Jan Gerrit Jordens, Duinlandschap

Arbeitsrat für Kunst – Billet n°169

Arbeitsrat für KunstConseil des travailleurs pour l’Art était une association d’architectes, de peintres, de sculpteurs et d’écrivains d’art, qui a été fondée à Berlin en 1918 en réponse aux Arteiter und soldatenrat . Il travaille en liaison avec le Novembergruppe et le Deutscher Werkbund . Il cesse son activité en 1921.

Les leaders initiaux furent Bruno Taut, Walter Gropius, César Klein et Adolf Behne .

Les signataires du premier manifeste furent : Lyonel Feininger, Otto Freundlich, Jefim (Jef) Golyscheff,, Hermann Hasler, Erwin Hahs, Erich Heckel, Paul Rudolf Henning, Karl Jakob Hirsch, Walter Kaesbach, Georg Kolbe, Gerhard Marcks, Ludwig Meidner, Moritz Melzer, Otto Mueller, Franz Mutzenbecher, Emil Nolde, Max Pechstein, Friedrich Perzynski, , Richard Scheibe, Karl Schmidt-Rottluff, Fritz Stuckenberg, Georg Tappert, Max Taut, Arnold Topp et Wilhelm Reinhold Valentiner.

Plus de cent artistes, venant aussi bien d’Allemagne que de l’étranger, comptèrent parmi les sympathisants du groupe de travail et participèrent à ses expositions.

Il y eut entre autres : Karl Paul Andrae, Walter Curt Behrendt, Max Berg, Paul Cassirer, Hermann Finsterlin, Paul Goesch, Otto Gothe, Wenzel Hablik, Oswald Herzog, Bernhard Hoetger, Willy Jaeckel, Käthe Kollwitz, Carl Krayl, Mechtilde Lichnowsky, Hans und Wassili Luckhardt, Paul Mebes, Ludwig Meidner, Julius Meier-Graefe, Adolf Meyer, Erich Mendelsohn, Johannes Molzahn, Karl Ernst Osthaus, Hans Poelzig, Paul Schmitthenner, Herman Sörgel, Milly Steger, Heinrich Tessenow et Wilhelm Worringer.

Finsterlin- House_of_glass,_,_1924
Wenzel Hablik – Utopian Buildings – 1922
Lyonel Feininger „Rue St. Jacques“
Käthe Kollwitz
Lyonel Feininger – Kathedrale
Emil Nolde – Najda
Gerhard Marcks
Erich Mendelsohn – Einsteinturm 1917-1921
Cesar Klein – Oberitalien 1915
Karl Jacob Hirsch – Plate n° V
Karl Schmidt-Rottluff – Autoportrait – 1919

Architekturtheorie Zwei / Bruno Taut III / Bart Lootsma from architecturaltheory.eu on Vimeo.

Sécessions artistiques – Billet n° 168

Avant de partir à la recherche des mouvements artistiques modernes et contemporains, je connaissais surtout la sécession de Vienne . Mais au fil de mes investigations je me suis aperçu que Klimt et les autres ont fait école.

En effet, les sécessions dans l’art moderne ont été nombreuses.Cette tendance a lieu, essentiellement en Allemagne dès les années 1880, jusque dans les années 1930. Les artistes d’avant-garde ou modernistes n’ont de cesse de « tuer le père » en l’espèce l’Art académique ou celui de leurs ainés.

Voici quelques unes de ces ruptures : La Sécession de Munich 1892 , celle de Berlin 1898 , de Stuttgart 1923 , The Blue Rider 1912, Baden 1927, Darmstadt 1945 , Dresde 1919, Sécession libre 1914, Sécession de Graz 1923 , Sécession de Hambourg 1919 Sécession de Kassel 1927, Nouvelle sécession de Munich 1913 , Nouvelle sécession 1910, , Sécession de Prague 1928 , Sécession rhénane 1919, , Nouvelle sécession de Stuttgart 1929, , Sécession de Hesse 1946

Septem ryhmä & Marraskuun ryhmä – Billet n° 167

En 1912, a été fondé un groupe d’artistes finlandais, tourné vers la modernité : le  Septem-ryhmä ou Groupe Septem qui comprenait Willy Finch, Magnus Enckell, Yrjö Ollila, Mikko Oinonen, Verner Thomé, Ellen Thesleff et Juho Rissanen

Ces artistes étaient inspirés par l’impressionnisme et utilisaient de couleurs vives. Et une exposition organisée à Helsinki en 1904 et qui réunissait entre autre que Paul Signac, Henri Edmond Cross et Théo Van Rysselberghe les avaient fortement impressionné.

Alfred_William_Finch Puistokuva_Englannista
Enckell Magnus – Portrait d’Emmy Frosterus
Ollila Yrjö – Golfe de Finlande
Ellen Thesleff – Spring Night

Cinq ans plus tard, au moment de l’indépendance du pays est fondé Marraskuun ryhmä Groupe de Novembre un mouvement teinté de nationalisme. Les artistes finlandais inspirés par l’ expressionnisme et le cubisme. Il est dissous en 1924. Il ne faut pas le confondre avec le Novembergruppe berlinois créé l’année suivante.

Nos finlandais organisent cinq expositions.Le style est classique, tradtionnel. Ils utilisent des couleurs sombres.

Ont participé à ces évènements Tyko Sallinen , Juho Rissanen , Alvar Cawén , Marcus Collin , Juho Mäkelä, Gabriel Engberg et aussi Eero Nelimarkka , Wäinö Aaltonen , Ilmari Aalto , Hannes Autere , Kalle Carlstedt , Mikko Carlstedt , Ragnar Ekelund , Uuno Eskola , Einar Ilmoni , Karl Ingelius , Jussi Jylänki , Albin Kaasinen , Viljo Kojo , Paavo Levo Makkonen , Alex Matson , Kosti Meriläinen , Jalmari Ruokokoski et Antti Wanninen .

Quelques œuvres et +

Alex Matsonin : akvarelli Syksyinen rantamaisema, 1917.
Alvar Cawén Venäläinen laivasto Helsingin satamassa, 1918.
Mikko Carlstedt Torikoju, 1920–1921
Ekelund_Siltan – Landscape
Cawen_Alvar_Sokea_Soittoniekka_1922
Mettez des sous-titres en Français
Malheureusement la vidéo de 52 mn n’est pas disponible

Tvrdošíjní -les têtus – Billet n° 166

Tvrdošíjní les Têtus est un groupe de jeunes artistes peintres tchèques fondé en 1918, à Prague, lors de l’exposition organisée par le poète, critique d’art et anarchiste Stanislav Kostka Neumann

Ils entendent suivre les traces de l‘avant garde tchèque. Mais leurs approches ne sont pas uniformes, entre Primitivisme , Cubisme ou néo-classicisme
Les principaux membres Josef Capek , Vlastislav Hofman , Rudolf Kremlicka , Otakar Marvanek , Vaclav Spala et Jan Zrzavy (décédé en 1977) Une exposition de peintres tchèques a été organisée, à Paris, en 2015 à la Galerie du Minotaure

Rudolf_Kremlička Church_near_Jasov
Josef Capek – geometric-art-clowns
Josef Capek – Cubism
Jan Zrzavý- bateaux
Rudolf Kremlička Myčky 1919
Rudolf Kremlička –
Vaclav Spala – Abstract composition
Vlastislav_Hofman

Novembergruppe – Billet n°165

Le Novembergruppe (Groupe de Novembre) est une association de sculpteurs, de peintres, d’ architectes, de musiciens et d’ écrivains. Il tire son nom de la Révolution de Weimar, proclamée le 9 novembre 1918. Mais, en réalité, le groupe n’a été fondé que le 3 décembre 1918.

Il est fondé par les peintres Max Pechstein et César Klein ainsi que Georg Tappert , Moriz Melzer et Heinrich Richter-Berlin . C’est moins le style artistique que leur proximité avec la gauche révolutionnaire, qui uni le groupe. On a parlé de syncrétisme culturel. A l’origine des futuristes italiens, des Dadaïstes rejoignent le mouvement. Novembergruppe entretient des relations avec le Bauhaus et l’ Arbeitsrat für Kunst
Entre 1919 à 1932, le mouvement réalise près de 40 expositions, publie et organise des concerts, des lectures, des festivals et des bals costumés. Le régime nazi va mettre fin à cette expérience libertaire.

L’aile gauche, anti-bourgeoise, du groupement comprenait les artistes Otto Dix , George Grosz , Raoul Hausmann , John Heartfield , Hannah Höch , Rudolf Schlichter et Georg Scholz.

Parmi les 120 membres du groupe, y figuraient aussi : les peintres ou sculpteurs El LissitzkyOtto MüllerHeinrich CampendonkLyonel FeiningerRudolf BellingOtto FreundlichCatharina HeiseVassily KandinskyPaul KleeKäthe Kollwitz Hilla von Rebay Élisabeth RongetThilo Maatsch les musiciens Max ButtingAlban BergKurt Weill. Hans Heinz Stuckenschmidtle dramaturge Bertolt Brecht les architectes Walter GropiusErich MendelsohnLudwig Mies van der Rohe
La Berlinische galerie a organisé une exposition «  Die Kunst der Novembergruppe 1918-1935 » du 9.11.2018 au 11.3.2019

-Hannah-Hoch-Der-Zaun-1928
Karl-Volker Béton
George-Grosz_Stuetzen-der-Gesellschaft_1925
Otto Freundlich, Komposition, 1926
Otto Möller, Straßenlärm, 1920
Paul Klee, Architektur, 1923
Walter Dexel, Komposition 1923
Wassili-Luckhardt-Volkstheater – 1921
Willy Römer, Ohne Tite
« Freedom – The Art of the November Group 1918-35 » the Berlinische Galerie, Berlin

Taos Society of Artists -Billet n° 164

The Taos Society of Artists est un groupe artistique fondé à Taos (Nouveau Mexique) en 1915 par six artistes dits les Taos six à savoir

Joseph Henry Sharp , E. Irving Couse , Oscar E. Berninghaus , W. Herbert Dunton , Ernest Blumenschein et Bert Phillips. Ils ont été rejoints part Julius Rolshoven , E. Martin Hennings , Catharine C. Critcher, Walter Ufer et Victor Higgins Puis par des artistes de Santa-Fe : Robert Henri , Albert L. Groll , Randall Davey , BJO Nordfeldt , Gustave Baumann , Birger Sandzén John Sloan

Il ne faut pas confondre avec la Taos art colony fondée en 1888 qui sera évoquée ultérieurement dans une autre série de billets consacrés au Colonies d’artistes, dans le monde entier.
Ces peintres appliquèrent les techniques académiques aux thèmes amérindiens Pueblos , produisant ainsi une école originale de peinture. Ils peignent dans des couleurs vives inspirées des paysages du Nouveau Mexique.

800px-Philbrook – Listeners
E. Irving Couse, Contentment, 1918
E. Irving Couse, Smoke Ceremony, 1919
Ernest L. Blumenschein, Star Road and White Sun, 1920
Ernest L. Blumenschein, Superstition, 1921
Joseph Henry Sharp, Making Sweet Grass Medicine, Blackfoot Ceremony
William-Herbert-Dunton-The-Horse-Rustler-1915
Voir aussi Docu d’Arte

Neue Sachlichkeit – Nouvelle objectivité-2/2 Billet n°163

Ce second billet est destiné à montrer un certain nombre d’œuvres d’artistes ayant appartenu au mouvement de la Neue Sachlichkeit – Nouvelle objectivité – New objectivity, entre les années 1919 et 1933, et quelques vidéos. On remarquera que la palette des artistes est généralement assez sombre. Ici on exprime pas la joie. Les perspectives allemandes après le traité de Versailles ne sont pas non plus réjouissantes. En Allemagne ce n’est pas , comme en France, « les Années folles« 
Aussi les scènes sont provocantes, souvent à la limite du mauvais goût, pour narguer, choquer les autorités.

George Grosz- Journée grise
Max Bechmann – La nuit – 1919
, Georg Scholz, -Famille de fermiers industriels, 1920
Conrad-Felix Muller -Der-Arbeiter-Max-John-1921
Heinrich Vögeler – Das Dritte Reich (le 3ème Reich-) 1934
Otto Dix – Le marchand d’allumettes.(mutilé)
Georg-SCHOLZ-Café Hakenkreuzritter-1921
Heinrich-Vogeler-la-souffrance-des-femmes – 1919
Franz-Radziwill-La-Grève
Fred Sedlacek – Le chimiste – 1932
Otto-Girbel-Exposition-de-marchandises-bon-marché 1925
Rudolf-schlichter Cabaret Tinter-Tangel-1919
Rudolf-Schlichter- – Gtève à Berlin-1923
Heinrich Maria Davringhausen – Der Schieber – (le profiteur du marché noir) – 1921
Ernst Fritsch – Jeunesse dorée – 1926 –
Christian Schad, -Autoportrait avec modèle, 1927,
Otto Dix – Une beauté
Georg-Grosz L’agitateur-1928
Niklaus Stoecklin – Bi-Oro
Georg-scholz Les-livreurs-de-journaux
Heinrich Vögeler – Le docker de Hambourg
Rodolf -Schleichter- Berlin-Hausvogteiplatz-1928
Heinrich Hoerle – Zwei Frauen – 1930
Georg Grosz – Les automates républicains – 1920
Georg-Grosz- L’interrogatoire-1930.
Georg_Schrimpf_-_Selbstbildnis (autoportrait) 1918.
Rudolf Schlichter, – Portrait de Margot, 1924,
Jeanne Mammen – Carnaval à Berlin – 1930
Georg-Grosz-Scène de rue à-Berlin-1922-23.
Alexandre Kanoldt – Nature morte

– Nouvelle objectivité-1/2 Billet n°162

Neue Sachlichkeit (Nouvelle objectivité ou New objectivity) est un mouvement artistique réaliste allemand actif dans les années 1920, en réaction à l’expressionnisme. A la sortie de la Grande guerre il en dénonce les horreurs. Le mouvement s’achève en 1933 avec l’avènement du nazisme . Il englobe non seulement la peinture et la sculpture mais aussi, l’architecture, la photographie, le cinéma, la musique et la danse.

L’origine de son nom est une exposition en 1925 à la Kunsthalle Mannheim sous le titre : « Die Neue Sachlichkeit.Deutsche Malerei seit dem Expressionismus » La nouvelle objectivité.La peinture allemande depuis l’expressionnisme ».

La Nouvelle objectivité, on parle aussi de post-expressionnisme, n’a ni programme ni manifeste. Mais elle est très politisée avec une branche munichoise à droite et une branche berlinoise à gauche. Elle se caractérise par une volonté de représenter le réel sans fard . Les anglo-saxons emploient aussi pour désigner ce mouvement les termes : New Matter-of-factness, « New Resignation« , « New Sobriety » et « New Dispassion ».
Elle se développera non seulement en Allemagne, mais aussi en Autriche et par des artistes comme Balthus, Salvador Dalí (Portrait de Luis Buñuel) , Auguste Herbin, Maruja Mallo, Cagnaccio di San Pietro, Grant Wood, Adamson-Eric et Juhan Muks. Elle a été influencée par la Pittura metafisica italienne.

On appartenu à cette mouvance, vériste, pas très . . .  » années folles« , pendant la République de Weimar : outre les leaders ; Max Beckmann, Otto Dix, George Grosz , Alexandre Kanoldt, Georg Schrimpf et Niklaus Stoecklin et Jeanne Mammen

Bien d’autres artistes, musiciens, écrvains ont participé au mouvement, à un moment ou à un autre :
Albert Aereboe =Robert Angerhofer =Balthus = Aimé Barraud = Carl Josef Barth François Barraud = =Albert Birkle =Julius Bissier= Karl Blossfeldt =Herbert Böttger = Jakob Bräckle = Leo Breuer =Heinrich Maria Davringhausen = Adolf Dietrich = Erna Dinklage = Rudolf Dischinger = Dodo =August Wilhelm Dressler = Ģederts Eliass =Adolf Erbslöh =Conrad Felixmüller =Ernst Fritsch =Otto Griebel =Carl Grossberg =George Grosz =Karl Günther =Karl Hauenherm =Wilhelm Heise =Auguste Herbin = Paul Hindemith =Gussy Hippold-Ahnert =Heinrich Hoerle= Karl Hubbuch = Charles Humbert =Hella Jacobs =Grethe Jürgens =Paul Kälberer =Arthur Kaufmann = Franz Klemmer=Bernhard Klein =Hans Kraft =Lisa Krugell =Heinrich K von Meyrswalden =Bernhard Kretzschmar =Konrad A Lattner =Franz Lenk =Elfriede Lohse-Wächtler =Léo Maillet =Jeanne Mammen =Josef Mangold =Carlo Mense = Hans Mertens = Hanna Nagel =Valentin Nagel=Otto Nagel = Kay Heinrich Nebel =Oskar Nerlinger= Otto Nückel =Felix Nussbaum =Georgia O’Keeffe =Gerta Overbeck =Curt Querner =Anton Räderscheidt =Franz Radziwill =Anita Rée =Arthur Riedel, =Albert Renger-Patzsch = Ludwig Egidius Ronig =Karl Rössing =Wilhelm Rudolph =August Sander =Christian Schad =Otto Rudolf Schatz =Harald Schaub =Rudolf Schlichter =Wilhelm Schmid =Wilhelm Schnarrenberger =Georg Scholz ==Walter Schulz-Matan =Johannes Robert Schürch =Franz Sedlacek = Frank Wilhelm Seiwert ==Quentin Spohn.=Karl Völker= =Ernst Toch =Ernst Thoms =Max Unold =Eberhard Viegener==Rudolf Wacker =Josef Wedewer =Erich Wegner =Kurt Weill =Ludwig Weninger =Paul Westerfrölke =Gert H. Wollheim=Grant Wood =Gustav Wunderwald =
René Zuber
Une exposition a été organisé à Dresde en 2011-2012

Je présente quelques affiches et deux vidéos concernant la Nouvelle objectivité. Par contre je montrerai des oeuvres dans un second billet qui sera mis en ligne en même temps que celui-ci
A suivre . . .

De Stijl – Billet n° 161

De Stijl le style, est un mouvement artistique néerlandais d’avant-garde fondé en 1917 par Theo van Doesburg . C’est d’abord un magazine qui a été publié de 1917 à 1931. Il y diffuse en peinture ses idées Néo plasticiennes et celles de Piet Mondrian

Les principes esthétiques sont définis par trois règles :
1 – Il n’y a ni courbes ni obliques mais que des traits verticaux ou horizontaux.
2- Les couleurs sont des couleurs pures uniquement : bleu, rouge et jaune et les non-couleurs : le gris, le noir et le blanc.
3- L’œuvre ne doit pas représenter une symétrie, cependant elle doit faire preuve d’un équilibre parfait.

De Stijl concerne également l’architecture. Lorsque van Doesburg s’installe à Weimar et intègre le Bauhaus, il l’influence. Il est proche du constructivisme .

Un certain nombre de peintres, d’ architectes, de designers ont fait partie à un moment ou à un autre du mouvement: Theo van Doesburg = Piet Mondrian = Gerrit Rietveld = JPP Oud = Georges Vantongerloo = Lazar Lissitzky = Robert van’t Hoff = Jan Wils = Bart van der Leck = Felix Del Mare = Fritz Glarner =Friedrich Vordemberge-Gildewart = César Domela = José-Pedro Costigliolo = Burgoyne Diller =Ilya Bolotowsky

Theo_van_Doesburg_Composition_XIII
Burgoyne Diller – Composition
José-Pedro Costigliolo – Abstraction
Ilya Bolotowsky – Composition
Georges-Vantongerloo – Composition
Fritz Glaner – Composition
Bart van der Leck – Composition
Félix Del Mare – Composition
Céser Domela – La vision tectile
Jan Wils – Furniture
Friedrich Vordemberge-Gildewart – Composition
El Lissiteky – Lenin tribune
Robert_van Hoff – Maison Henny à Utrech 1915
Theo_van_Doesburg – Face extérieure – Maison atelier à Meudon
Jacobus Johannes Pieter Oud – Café De Unie
Gerrit-Reitveld- batiment
Gerrit Rietveld – Schroeder huis

The Society of independants artists – Billet n° 160

The Society of independants artists S.I.A.– La société des artistes indépendants est une association fondée à New-York en 1916. Son objet principal est l’organisation d’expositions annuelles d’artistes modernistes, ou avant-gardistes. Elle s’inspire de la société des artistes indépendants fondée à Paris en 1884. Il n’y a pas de jury ni de prix d’alloués.

Les fondateurs étaient Walter Arensberg , John Covert , Marcel Duchamp , Katherine Sophie Dreier , William J. Glackens , Albert Gleizes , John Marin , Walter Pach , Man Ray , Mary Rogers , John Sloan et Joseph Stella .

La première exposition « The big show« s’est tenue en avril-mai 1917 au Grand Central Palace. Bien qu’il n’y ait pas statutairement de jury Fountain, de Marcel Duchamp fut refusée, ce qui entraina la démission de l’intéressé.

L’activité de la S.I.A. s’est poursuivie jusqu’en 1944. Contre un abonnement de 6 $ et les frais d’inscription tous les artistes, professionnels reconnus mais aussi débutants et amateurs pouvaient exposer

« E W Dickinson Old Ben and Mrs Maks
Helen-Farr-Sloan – 359th-Street-New-York-City-
-John-Sloan -Dance-at-Cochiti-Pueblo-New-Mexico
Samuel Halpert – A View of the Brooklyn Bridge

Dada – Billet n° 159

Dada est un mouvement littéraire et artistique international fondé en 1916, en Suisse, à Zurich, en pays neutre. Tristan Tzara, le chef de fille est un jeune poète d’origine roumaine. Il fréquente le Café Voltaire fondé quelques mois plus tôt par Hugo Bell. Ensembles, marqué par les horreurs de la guerre, ils fondent le mouvement Dada.

Pour le dadaïsme, l’art, la poésie et la performance produits par les artistes dada sont souvent de nature satirique et absurde. Ses adeptes visent à renverser la conception traditionnelle de l’art au moyen de la provocation et de la dérision. En plus d’être anti-guerre, Dada était également anti-bourgeois et avait des affinités politiques avec la gauche radicale.

Le mouvement Dada qui a eu des antennes en Allemagne, à Paris et aux Etats-Unis a eu dans sa mouvance, tout au long de sa période d’influence de nombreux peintres, qui arrivent, qui restent ou qui repartent. Un certain nombre iront ensuite vers le Surréalisme qui n’est pas politique mais conteste les conventions esthétiques.
Anastassia Akhtyrko,Jean Arp ,Johannes Baader,Serge Charchoune,Paul Citroen, Jean Cocteau, John Covert, Jean-Joseph Crotti,Otto Dix,Marcel Duchamp,Suzanne Duchamp,Max Ernst,Julius Evola,Willy Fick ,Otto Freundlich, Elsa von Freytag-Loringhoven,Jefim Golyscheff,George Grosz, Raoul Hausmann,John Heartfield,Hannah Höch, Angelica Hoerle, Heinrich Hoerle,Marcel Janco, Paul Joostens,László Moholy-Nagy,Clément Pansaers, Francis Picabia,Man Ray,Georges Ribemont-Dessaignes,Hans Richter,Christian Schad,Morton Schamberg,Rudolf Schlichter, Georg Scholz,Kurt Schwitters,Sophie Taeuber-Arp, Clara Tice,Jacques Vaché,Theo Van Doesburg,Beatrice Wood
et aussi des écrivains, des poètes, quelques gens du livre : Pierre Albert-Birot, Dragan Aleksitch, Guillaume Apollinaire, Louis Aragon,Walter Conrad Arensberg,Céline Arnauld,Johannes Theodor Baargeld, Hugo Ball Jacques Baron André Breton, Gabrielle Buffet-Picabia, Georges Herbiet, Arthur Cravan, Paul Dermée,Viking Eggeling,Carl Einstein, Paul Éluard, Théodore Fraenkel, Julius Heuberger.René Hilsum, Richard Huelsenbeck, Mina Loy, , E. L. T. Mesens, Agnes Ernst Meyer Paul Neuhuys, Jacques Rigaut, Erik Satie, Walter Serner, Claude Sernet,Philippe Soupault, Alfred Stieglitz, Tristan Tzara,

Hannah Höch
Raoul Hausmann – Le critique d’art
Collage
Raoul Hausmann – ‘The Spirit of Our Time’
Man Ray – Gift – 1921
G. GROSZ and J.HEARTFIELD – Life and Work in Universal City

Bergense School – Billet n° 158

La Bergense school ou École de Bergen est un mouvement pictural néerlandais d’avant-garde. Les œuvres se caractérisent par une représentation figurative aux influences cubistes, une touche expressionniste et des couleurs sombres. Il s’est développé de 1915 à 1925 autour de la colonie d’art de la ville de Bergen.

L’écrivain français Henri Le Fauconnier et le peintre hollandais Piet van Wijngaerdt créent ce mouvement. Parmi les artistes les plus célèbres appartenant à cette école figuraient Charley Toorop et John Rädecker .Else Berg , Gerrit van Blaaderen , Arnout Colnot , Dirk Filarski , Leo Gestel , Jaap Weijand , Frans Huysmans , Harrie Kuyten , Kees Maks , Jaap Sax , Mommie Schwarz , Jan Sluyters , Wim Schumacher , Matthieu Wiegman et Piet Wiegman . Mais aussi , Henri ten Holt , Bernard Essers , Henk Chabot et Thé Lau et plus tardivement Karel Colnot , Jaap Min et Henk van den Idsert

Le Kranenburg museum et le Stedelijk Museum Alkmaar possèdent de nombreuses œuvres de ce mouvement

Frans Huysmans, – Salle de danse dans le Rustende Jager, 1914
Mommie Schwarz – Paysage
– Gerrit Willem van Blaaderen – Grange noire à ‘t Oude Hof à Bergen,
Toon Kelder – Autoportrait 1925
Piet Wegman – Paysage
Kees Maks – Boulevard à Paris
Piet van Wijngaerdt – Paysage

The group of seven – Billet n° 157

The group of sevenLe groupe des sept est créé en 1913 par de jeunes paysagistes canadiens. Ce groupe sera actif jusqu’en 1933. Ils veulent créer un art typiquement canadien, influencé par la nature sauvage de leur pays. Ils vont utiliser des couleurs vives. Leurs œuvres montrent des rivières, des lacs et de forêts, sans présence humaine.

Ils sont bien entendu sept :Franklin Carmichael =Lawren Harris =A. Y. Jackson =Frank Johnston =Arthur Lismer =J. E. H. MacDonald =Frederick Varley. Ils seront rejoint par A. J. Casson Edwin Holgate LeMoine FitzGerald et deux autres artistes leur seront associés : Tom Thomson et Emily Carr

Lawren Harris -Landscape
Franklin Carnivel – Lone Lake
A J Casson – Lanscape
F H Varley – Landscape
Emily Carr – Automn in France-
Edwin Holgate – Landscape
Lionel Lemoine Fitzgerald– untitled-stocks-and-trees-1930-
J.E.H.MacDonald– Falls,_Montreal_River
Frank Johnston – Landscape
James MacDonald – The Solemn Land
Lawren S. Harris – Lake and Mountains 1928, 
Emily Carr – Odds and Ends
Arthur_Lismer-Forest_Algoma

The Vorticists – Billet n° 156

The Vorticism, le Vorticisme est un mouvement artistique et poétique britannique d’avant-garde. Il s’inscrit dans le prolongement du cubo-futurisme russe. Il rejette le paysage et le nu et développe une approche géométrique qui va vers l’abstraction. C’est un mouvement éphémère ( 1913-1915) victime de l‘ouverture des hostilités de la 1ère guerre mondiale.

Les fondateurs publient un manifeste dans leur revue Blast. Ils sont onze à le signer : Richard Aldington = Malcolm Arbuthnot = Lawrence Atkinson = Jessica Dismorr = Henri Gaudier-Brzeska = Cuthbert Hamilton = Wyndham Lewis = Ezra Pound = William Roberts = Helen Saunders = Edward Wadsworth. Ils sont rejoints pas David Bomberg , ,Jacob Epstein Frederick Etchells , Christopher Nevinson et Dorothy Shakespear .

William Roberts – The Vorticists at the Restaurant de la Tour Eiffel: Spring, 1915
Wyndham Lewis – Composition 1913
hard Aldington – Tje lake
Wyndham Lewis Red Duet
Dorothy Shakespear – Untittle
Jessica_Dismorr_-_Abstract_composition_1915
Edward Wadsworth – Abstract Composition
Helen saunders – I,venting abstraction



Tate Britain exhibition
Mettez des sous-titres en français !

The London Group – Billet n°155

The London Group – le Groupe de Londres est une organisation née en 1913 de la fusion du Camden Town Group , du Fitzroy Street Group., de l’ Allied Artists Association. Ce sont à l’origine 32 artistes en rupture avec la Royal Academy qui refuse de les exposer, qui fondent , enmenés par Wyndham Lewis cette structure associative indépendante. Le groupe rallie des Vorticistes et ceux de Blumburry The London Group a fêté le centenaire de sa création en 2013.

La première exposition dont le titre donne le ton « The London Group- An Exhibition of the Work of English Post-Impressionists, Cubists and Others », a lieu à la Goupil Gallery en mars 1914. Elle scandalise la presse, les critiques et le public.


Au fil du temps ont appartenu à ce groupement :Eileen Agar =Craigie Aitchison = Michael Andrews = Ray Atkins = Frank Auerbach Walter Bayes =Vanessa Bell =James Bolivar Manson = =Frank Bowling =Horace Brodzky =Edward Burra =Jack Butler Yeats =William Coldstream Frank Coombs =John Copnall =Alan Davie =Roy De Maistre =Stanislawa de Karlowska =Jessica Dismorr =Frank Dobson =Ruth Doggett =Alan Durst =Jacob Epstein =Mary Fedden =Andrew Forge =Elizabeth Frink =Terry Frost =Roger Fry =Henri Gaudier-Brzeska =Mark Gertler =Harold Gilman =Spencer Gore =Henryk Gotlib = =Anthony Green =Nina Hamnett =Barbara Hepworth =Gertrude Hermes =Patrick Heron =Ivon Hitchens =David Hockney =Anna Hope Hudson =Albert Irvin =Morris Kestelman =Leon Kossoff =Kit Lewis =Wyndham Lewis =LS Lowry =Edward McKnight Kauffer =Dorothy Mead =Bernard Meninsky =Gustav Metzger John Minton =Henry Moore =Paul Nash =Victor Pasmore =John Piper =Lucien Pissarro =Robert Polhill Bevan =Mary Potter =Christopher RW Nevinson =Paula Rego =Ceri Richards =William Roberts =Ethel Sands =Walter Sickert =Stanley Simmonds =John Skeaping =Lance ruskin =Stanley Spencer =Cecil Stephenson =Franciszka Themerson =John Tunnard =Euan Uglow =Edward Wadsworth =Poids carel =Bryan Wynter =Marek Zulawski

David Bomberg -In the Hold c.1913-4
Walter Richard Sickert – Ennui 1914
Spencer Gore – From the window
Roger Fry – Still Life with T’ang Horse
Wyndham Lewis Workshop c.1914
Vanessa Bell – Abstract Painting c.1914
Paul Nash The Mule Track , 1918
_Bomberg – Mmud_bath
Mark Gertler The Creation of Eve

Constructivisme -4/4 Hors de l’Urss – Billet n°154

Le constructivisme a également influencé des artistes en dehors de l’Union soviétique. La plupart du temps pour des raisons esthétiques et non pas politiques. Cette appartenance aux idées du constructivisme ne suit pas la chronologie du mouvement russe de 1917.

En Allemagne, se réclament du constructivisme : la documentariste Ella Bergmann-Michel, le sculpteur Hermann Glöckner = le plasticien Kurt Schwitters= les peintres Laszlo Peri et Thilo Maatsch

Aux Etats-Unis, le sculpteur Erwin Hauer – le peintre John Ernest

En Grande Bretagne, le peintre Peter Lowe =les architectes Berthold Lubetkin = –Victor Pasmore les sculpteurs Kenneth Martin =Mary Martin

Il y a aussi ailleurs, la peintre autrichienne Hildegard Joos = le peintre slovène Avgust Černigoj = la peintre polonaise Katarzyna Kobro = le peintre Tchèque –Jan Kubíček = le peintre et photographe hongrois László Moholy-Nagy = le peintre suisse =-Richard Paul Lohse = le sculpteur équatorien Estuardo Maldonado , les sculpteurs uruguayens Manuel Rendón Seminario ==Joaquín Torres García

Richard Paul Lohse
Hildegard Joos
-Hermann Glöckner – «Durchbruch»
_Berthold_Lubetkin
Peter Lowe
Kenneth Martin
Victor_Pasmore’s_’Apollo_Pavilion
Thilo Maatsch – composition
Ella Bergmann-Michel -Wahlkampf (Période électorale)

Constructivisme 3/4- Architecture soviétique et autres arts- Billet n°153

Le constructivisme on l’a vu, n’a pas seulement concerné la peinture, mais l’architecture, le théâtre, le cinéma.

L’architecture constructiviste 1920-1930 est considérée comme l’implication la plus concrète de l’avant-garde. Elle aurait inspiré le Bauhaus et Le Corbusier. Les constructions contemporaines spectaculaires les plus célèbres et les nouvelles formes de logement collectif dans toutes les grandes capitales seraient redevable de ce courant architectural. L’ Asnova « Association de nouveaux architectes » joua un rôle prépondérant. Beaucoup de projets constituèrent une architecture de papier. Mais certains souvent hardis virent le jour

Parmi ces architectes constructivistes on retient les noms de Moisei Ginzburg = Ivan Leonidov =Konstantin Melnikov =Vladimir Shukhov =Alexander Vesnin =Vladimir Choukhov =Ilya Golossov =Panteleïmon Golossov =Boris Iofane =Nikolaï Kolli =Gueorgui Kroutikov =Nikolaï Ladovski = Lazar Lissitzky =Ivan Nikolaïev = Vladimir Tatline =Iakov Tchernikhov =Alexandre Vesnine =Léonid Vesnine =Viktor Vesnine

Le constructivisme investi aussi le théâtre. L’implication la plus controversé par le régime est la mise en scène par Svevolod Meyerhold du Cocu magnifique de Fernand Crommelynck.

Le cinéma a aussi influencé le constructivisme. Dès 1917 est créé VgikInstitut national de la cinématographie . Les principaux cinéastes sont Eisenstein et son célèbre Cuirassé Potemkine, Kouléchov, Dovjenko, Poudovkine, Room, Vertov, Kozintsev et Trauberg
Lénine déclare que » le cinéma est pour nous, de tous les arts, le plus important » 

Ilya Golosov – Club des travailleurs
Un costume réalisé par Lioubov Popova.

Constructivisme 2/4- Art officiel soviétique- Billet n°152

Le constructivisme de Vladimir Tatline et Alexander Rodtchenko se transforme avec la Révolution d’Octobre 1917 . Les artistes avant-gardistes s’enthousiasment des changements, que le nouveau régime politique veut apporter. L’art devient politique. et le Constructivisme devient l’Art officiel de la Révolution bolchevique.

Dès 1918 est créé le Commissariat du Peuple à l’éducation, le Narkompros qui organise la vie artistique du pays. Il crée en 1918 l’Izo-Narkompros – département des Arts visuels à Pétrograd. Celui-ci ouvre des Svomas -Ateliers publics d’art libre. Ils remplacent les académies et les écoles d’art. Ils seront remplacés par les Voukhtemas et « l’Inkhouk

En 1920, le peintre et sculpteur Naum Gabo, qui pensait que l’art doit accompagner les humains dans tous les moments de leur vie, publie le Manifeste réaliste, texte fondamental du Constructivisme. Mais ses conceptions artistiques sont en opposition avec les directives officielles il quitte son pays en 1922.

Beaucoup d’artistes, comme Kandinsky et Vladimir Tatline, occupent des postes officiels importants. Mais après 1920, le régime condamne les œuvres des avant-gardistes . Les censeurs les jugent incompréhensives pour le Peuple au nom du Réalisme héroïque. Voir les arts plastiques soviétiques des années 1930.

A partir des années 20, le constructivisme soviétique s’est cantonné aux arts appliqués. De 1932 à 1936 apparut une sorte de « style de transition » plus classique, académique, notamment en architecture, le post-constructivisme. Le réalisme socialisme soviétique et le concept de Proletkolt , la Culture du Prolétariat, signe la fin de l’aventure constructiviste.

Parmi les artistes russes liés au Constructivisme il y avait Alexander Rodchenko = Naum GaboEl Lissitzky =Konstantin Medunetsky=Antoine Pevsner =Lyubov Popova =Georgii et Vladimir Stenberg = Varvara Stepanova =Vladimir Tatlin =Vasiliy Yermilov

Vasyl Yermylov – Composition
Alexander Rodchenko -Dance_
Naum Gabo – Head
Lyubov Popova- Composition