Art contemporain en Afrique subsaharienne – Gambie – Billet 5/19

Gambie

La Gambie ancienne colonie britannique est un pays de 2.5 millions d’habitants anglophones Le pays est enclavé dans le Sénégal qui est 6 fois plus peuplé. Elle possède toutefois un accès à l’océan. Mais sa situation économique n’est pas très florissante. Les relations entre les deux pays sont parfois chaotiques. Mais elles sont en passe de se régulariser. Par ailleurs le Pont Sénégambie vient d’être construit. Il enjambe le fleuve Gambie. Il facilitera la circulation entre le nord et le sud du Sénégal.
Au niveau artistique il existe certaines initiatives comme le Centre d’art MaMa Africa. En ce qui concerne les musées il existe l’ African Heritage Museum et le Gambia National Museum créé en 1970

On peut citer quelques artistes gambiens contemporains comme :Alhajie Bubacarr Badgie , =Modou CeesayMomodou Ceesay = Malick Ceesay= Papa Alassane Gaye = Edrisa JobeBaboucarr Etu Ndow , Njogu TourayToyimbo , Moulaye Sarr

Egunlae Olumide
Fresque murale
Batik

Art contemporain en Afrique subsaharienne – Sénégal – Billet 4/19

Le Sénégal, première colonie française de 1626 jusqu’à l’indépendance en 1960. Ce pays de 16 millions d’habitants est généralement considéré politiquement comme le bon élève de l’Afrique.
Au niveau de la Culture un séminaire d’étude a été organisé en 2017 sur « les politiques culturelles au Sénégal »

Dakar est le centre créatif (+) du Sénégal. La ville accueille le Festival mondial des arts nègres et la Biennale de l’art africain contemporainDak’Art.
La ville dispose d’infrastructures culturelles, tout d’abord l’École nationale des arts et le mouvement dit « école de Dakar, et aussi le Musée Théodore-Monod d’art africain (+) , le Village des arts (+) , la Galerie nationale d’art, le Musée Boribaba (+) et les galeries privées et notamment OH Gallery d’Océane Harati ou encore la Galerie Arte .

Cependant pour certains observateurs le marché de l’art peine à se développer au Sénégal
A lire la thèse de François Ndiaye  » La circulation des œuvres d’art contemporain en Afrique de l’Ouest:cas des arts plastiques à travers l’exemple du Sénégal  » En 2020 les murs de Dakar ont été investis par une vingtaine d’artistes dans l’opération « You are Beautiful the Way you are »

Liste non exhaustive d’artistes sénégalais contemporains
Seyni Awa Camara ==Amadou Bâ =Cheikhou Bâ= Barkinado Bocoum
=Seydou Barry =Madeleine Bomboté =Amadou Camara-Guèye
=Bandia Camara =Fodé Camara = Mama CassetSalla Casset
=Mansour Ciss =Soly Cissé =-Ousmane Dia ==Moustapha Dimé
==Djibril André Diop = – Doudou Diop =Omar Victor Diop =
Katta Diallo =Sea Diallo =Alpha Walid Diallo -= Viyé Diba -=
Ousmane Karessy Diédhiou = Khalifa Ababacar Dieng =Bocar Pathé Diong
Alioune Diouf =Pape Teigne Diouf =Cheikh Diouf = Théodore Diouf
= Mor Faye =- Ousmane Faye =Anta Germaine Gaye = Meïssa Gaye
=Mamadou Gomis– -==Maïmouna Guerresi ==- Mix Gueye
=Abdoulaye Armin Kane = Kalidou Kassé =Ibrahima Kébé =
=Souleymane Keita = Kalidou Kassé =Ibrahima Kébé
=Souleymane Keita =Marc André Kouady-Boissy=Ndary Lo
= Oumar Ly ==Amadou Makhtar Mbaya = Gabriel Kemzo Malou
= Ismaéla Manga ==Kré Mbaye ==Ousmane Mbaye =
Serigne Mbaye-Camara ==Amadou Makhtar Mbaya ==Iba N’Diaye =
=Ousmane Ndiaye Dago = Ibrahima Niang =Modou Niang
=Mohamadou N’Doye = Henri Sagna = Moussa Sakho =Issa Samb
=Mamadou Seydi =Amadou Seck =Diatta Seck=Ousmane Sow =
Doro Sy =Amadou Kane Sy =El Hadj Sy = Adama Sylla
=Chérif Thiam = Mamadou Touré Behan– = Mbaye Xaly-Sène =- Zeinixx

Phlippe Sène – Cinq pangols gris
Soly Cessé
Papa Ibra Tall
Mamadou Sadio Diallo
Younousse Seye – Contestation
Kambel Dieng – sans titre

=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

Fresque murale
Batik

Art contemporain en Afrique subsaharienne – Mouvement Vohou-vohou- Billet 3/19

La Cote d’Ivoire a été une colonie française à partir de 1893. Félix Houphouët-Boigny 1905-1993 est élu député à l’Assemblée nationale en 1945 où il est très actif. En août 1960 lors de l’indépendance il en devient le premier président de la République. Très vite il instaurera un régime autocratique. Après la mort du « vieux » le régime politique est instable et le pays sombre dans la guerre civile 2002-2007. En 2010-2011 la Cote d’Ivoire traverse une grave crise.

Bien qu’ issu de l’art occidental, l’art contemporain ivoirien reflète les aspirations socio-politiques d’un peuple en quête d’identité, d’un nouveau modèle de beauté. Cette volonté s’est concrétisée dès le début des années 1970 par le mouvement Vohou-Vohou. de la langue Gouro peut se traduire par n’importe quoi.

Ses protagonistes dont certains ont été à Paris les élèves de Jacques Yankel, font fi des règles et codes occidentaux et remettent en cause l’enseignement académique prodigué à l‘école des Beaux-Arts d’Abidjan (+)

Le premier « choc pétrolier » a une conséquence désastreuse pour le financement de l’école. Les élèves sont obligés d’acheter leurs fournitures. Avec les moyens du bord. Ils récupèrent des bouts de plastiques, des coquillages, du rotin, du raphia, du sable, du plâtre, du carton, de la colle, des plumes, des arrêtes de poisson, des photos de magazines. Ils peignent sur des écorces de bois battu appelé tapa, avec de l’acrylique ou des jus de racines .

Le vohou-vohou s’affiche en 1985 à l’Institut français d’Abidjan. Il sera bientôt présent en Europe et aux États-Unis. Cf. La peinture Vohou ou la quête d’une identité culturelle par Parfait Diandué Bi Bacou.

Font partie de la mouvance Vohou-Vohou : Aboudramane = Désiré Amani = Youssouf Bath = Monne Bou = Frédéric Bruly-Bouabré =Tiébéna Dagnogo =Idriss Diabaté = Claudie Titty- Dimbeng =Kra N’Guessan =James Houra =Michel Kodjo= Ephrem Kouakou = = Théodore Koudougnon = Enerstine Meledje=Ignace Mensah = Mathilde Moreau (+) = Ouattara Watts (+) =Jacques Samir Stenka = Yacouba Touré alias Yack =Samir Zarour =Assita Zézé

Le mouvement Vohou-Vohou, dans une certaine mesure continue à influencer des jeunes et moins jeunes artistes ivoiriens , peintres, sculpteurs ou photographes, comme : Aristide Achi alias Apana=Armand Boua =Joana Choumali = Alain Dagry = Tamsir Dia =Kader Diaby =Muriel Diallo =Zeinab Diomande = Jean-Baptiste Djeka = Ernest Dükü= Adelart Gnaoa =Alain Kakou =Malick Kébé = = =Cyprien Kablan = Ibrahim Keïta =Aristide Kouamé =Mounou Désiré Koffi= Pascal Konan = Franck Kouassi-Ezan= Issa Kouyaté =Jems_Koko- Bi =Ange Méné =Marius Mbra= Soro Péhouet ==Yeanzi Saint-Etienne (+) = Yapi Séka-Roger, = Bamouin Sinzé = Michèle Tadjo =Grobli Zirignon

Longtemps Dakar a fait de l’ombre à Abidjan mais de nos jours la capitale économique et culturelle de la Cote d’Ivoire prend sa revanche et c’est une « scène qui compte » En 2019 a été organisée la 1ère biennale Abidjan green art. De nombreuses galeries expose l’art contemporain ivoirien, comme celles de Simone Guirandou-N’Diaye (+) = Cécile Fakhoury. et aussi la Rotonde des arts = Galerie MBengue .Le Mucat Musée des cultures contemporaines Adama Toungara a été ouvert récemment. Il existe aussi le Masa – Marché des Arts du spectacle. Il ne faut pas oublier le rôle majeur du critique d’art Mimi Errol et du découvreur de talents Thierry Dia

Bamouin Sinzé, Evanescence #1,
Vahou Vahou – anonyme
Mouné Bou – Amour parental
Tamsir Dia- Récitez-moi-un-poème
Mounou Désiré Koffi – Mauvaises fréquentations
Ouattara Watts – Sans titre.
Zeinab- Diomande
Pascal Konan, – Deux étrangers du soir
Yeanzi Saint-Etienne

Art contemporain en Afrique – L’Afrofuturisme -Billet 2/19

L’Afrofuturisme / afrofuturism , mot inventé par Mark Dery, est un courant esthétique apparu dans le milieu afro-américain dans les années 1990.

Ce terme est généralement utilisé pour désigner la littérature, la musique et les arts visuels qui explorent l’expérience afro-américaine et en particulier le rôle de l’esclavage subit par leurs ancêtres. Parmi les précurseurs il y a eu Afrika Bambaataa = Sun Ra = George Clinton

Depuis, bien que dans une approche différente, le mouvement englobe la diaspora africaine. Le concept de l’afrofuturisme a gagné le continent africain comme à la 10e édition du festival Mboa BD

Ce mouvement met en avant l‘identité noire. L’exposition Africa Remix traduit cette approche

Ellen Gallagher – Bird in Hand 2006

Art contemporain en Afrique subsaharienne – Approche générale – Billet 1/19

L’Afrique subsaharienne ou Afrique noire regroupe 48 États. On distingue ceux de l’Afrique de l’Est = de l’Afrique de l’Ouest = de l‘Afrique centrale = de l’Afrique australe . Bien que plus tardive qu’au Maghreb la colonisation de l’Afrique subsaharienne a asservi ces territoires de 1880 à 1960. Elle a été mise en œuvres par les pays européens, principalement la Grande-Bretagne et la France .

J’ai en fin 2020 consacré une série de quatre articles (1234) à l’art contemporain au Nigeria Cette ancienne colonie britannique est la plus peuplée et la première puissance économique d’Afrique . Les artistes y ont été dans les années 1970 les précurseurs dans l’émergence d’un art africain contemporain. Ils ont fait la synthèse entre l’héritage culturel populaire et l’art occidental apporté par le colonisateur.

Il y a plus de 30 ans que Dak’Art la Biennale de Dakar a été crée. Depuis 2008, en Afrique du Sud se tient la Joburg Art Fair. et aussi depuis 2017 l ‘‘ Investec Cape Town Fair Et, depuis 2015 se tient fondée par Touria El Glaoui la 1-54 Contemporary African Art Fair à New-York, Londres et Marrakech. + Depuis 1994 la Biennale africaine de la photographie de Bamako
Un certain nombre expositions ont contribué à faire découvrir, notamment en France l’art contemporain africain. Il y a eu en 1985 les Magiciens de la Terre (+) + l’exposition itinérante Africa Remix accueillie notamment au Centre Pompidou en 2005. En 2015 l’exposition itinérante Lumières d’Afriques. Elles ont contribué à l’installation de l’art africain contemporain dans le marché de l’art.. Celui-ci est très actif dans le monde occidental et commence a s’installer en Afrique.

Il y a eu plus récemment Folk art africain ? à la Frac Aquitaine + Beauté Congo Kitoko à la Fondation Cartier en 2015-2016 = en 2017 Afrique Capitales à Paris et à Lille et à la Fondation Vuitton Art/Afrique, le nouvel atelier + cette année 2021 sont prévues à Lyon puis Paris Imaginaires anticipés par Also Know as Africa -Akaa

Artprice leader mondial de l’information sur le marché de l’art publie chaque année un rapport. Depuis 2018 il comporte une rubrique consacrée aux artistes africains émergents
Ceci bien que pour certains l’art contemporain africain reste difficile à définir

Au niveau muséal ce sont les initiatives privées qui pallient à l’absence des pouvoirs publics comme la Fondation Zinsou au Bénin = le Zeitz Museum of Contemporary Art Africa en Afrique du Sud à Cape Town= Le Yemisi Shyllon Museum of Ary Ysma au Nigeria + La Contemporary African Art Collection de Jean Pigozzi

Il y a aussi des collectionneurs comme le controversé congolais Sindika Dokolo =En Guinée la Seth Dei collection of Modern and Contemporary Ghanaian Art, =Au Sénégal Sylvain Sankalé

A consulter «  L’art contemporain africain : enjeux et perspectives face à l’émergence du marché de l’art globalisé » par Reine Bassene et aussi  » L’Art aujourd’hui en Afrique  » par Florence Bouvry



Priscille Déborah, artiste peintre et 1ère femme bionique

Priscille Deborah, née en 1974 était cadre dans la production cinématographique.. En 2007. elle traverse une grave dépression et se jette sous une rame de métro. Elle ne meurt pas mais elle doit être amputée des membres inférieurs et d’un bras. A son réveil à l’hôpital débute une période bien entendu difficile qu’elle va surmonter.

Elle avait d’abord été appareillée de façon classique et est devenue une artiste peintre professionnelle


En 2018, il lui est proposé l’implantation d’une prothèse ultra-moderne qui permet de commander avec son cerveau des mouvements simultanés. En novembre, elle est opérée à Nantes suivant la technique chirurgicale dite TMRTargeted Muscle Rehabilitation ou réinnervation musculaire ciblée Après un long apprentissage elle est devenue la première femme française bionique.. Outre son activité artistique Priscille Déborah pratique plusieurs sports.

Elle vient de décrire son expérience, en collaboration avec Julia-Pavlowitch-Beck dans un livre  » Le peine d »être vécue Ceci dans le but est de donner espoir à tous les handicapés.

Prisclile Deborah – De beaux lendemains
Priscille Déborah – Dance to the end of love
Priscille Déborah Métissage




Art contemporain en Terre d’Islam et en Afrique – Billet n° 569

Source : Nabil Chami

J’en ai terminé avec mon tour d’horizon des mouvements et groupes d’artistes qui se sont constitué de 1800 à ce début du 21ème siècle.

Mais je vais donc poursuivre mes investigations et m’intéresser à l’Art contemporain en Terre d’Islam ainsi qu’aux formes modernes et contemporaines de l’Art africain.

Ici je ne vais plus recenser, sauf exception, les mouvements et groupe artistiques. Je vais m’intéresser à l’art contemporain dans une approche géographique, territoriale.

Puis, pour poursuivre mon périple, je proposerai ensuite une nouvelle série d’articles consacrés aux colonies d’artistes dont l’une des plus célèbre a été l’École de Barbizon.

Je vais aussi m’intéresser aux Académies comme celle de la Grande chaumière qui ont formé des générations d’artistes au 19è et 20è siècle.

A propos des mouvements de l’Art . . . depuis 1800 – Fin de partie ? – Billet n° 568

J’ai consacré hier le billet n° 567 au collectif Aurèce Vettier. C’est à ma connaissance avec le Destructuralisme figuratif les deux plus récents mouvements artistiques créés au 21è siècle puisqu’ils ont été fondés en 2019. L’on pourrait considérer que je suis arrivé au terme de mon inventaire des mouvements, courants, collectifs et autres groupes artistiques depuis 1800.

En 2002, Beaux-arts magazine a demandé à des conservateurs, des philosophes Qu’est-ce que l’art ? (aujourd’hui) / What is art ? (today). Parmi les articles de ce dossier il y a celui de Jean-Max Colard et Fabrice Bousteau sur les jeunes artistes qui appartiennent selon eux à la « Génération mobile »

Je relève notamment  » La majorité des artistes très jeunes se déplacent en permanence. Dans cette navigation confuse,
on perd le fil de leur identité, on ne sait plus comment suivre leur trace ni dans quel espace les inscrire: le territoire des artistes leur appartient. Du coup, on ne peut plus parler de scènes nationales, car on connaît le danger de cette idéologie, ni de mouvements ou de groupes..

C’est ce que j’ai constaté en partant à la recherche des mouvements artistiques créés au 21ème siècle. Le monde artistique n’échappe pas à cette tendance à l’individualisme, au du repli sur soi, j’allais dire au chacun pour soi Et comme conséquence l’on ne rencontre plus guère de groupes, de mouvements d’artistes. C’est le constat que, dans le journal Le Monde Philippe Roberts-Jones fait dans un article intitulé  » L’art contemporain entre individualisme et mondialisation « 
A consulter L »Art aujourd’hui par Jean Molino dans la revue Esprit.

Mais peut-être demain cette tendance sera-t-elle inversée et de nouveaux groupes ou mouvements verront le jour. C’est pourquoi j’ai titré cet article avec un point d’interrogation ?


Cependant l’esprit de groupe existe encore à mon avis dans le Street art. comme Le Mouvement à Paris, ou le Collectif Renart à Lille.

=o=o=o=o=o=o=

Mais tout n’est pas terminé et dans le billet n° 569 j’annonce que mes recherches sur l’Art contemporain vont se poursuivre. Non plus par mouvements mais par pays, hors du monde occidental


En marge de ce billet j’insère la vidéo en audio de la présentation de l »ouvrage 20 ans d’art en Francee Unr histoire sinon rien de la Fondation d’entreprise Pernod-Ricard qui balaie le domaine de l’art depuis 1999.


Le collectif Aurèce Vettier – I.A. Intelligence artificielle et création artistique – Billet 567

C’est sans doute, même s’il ne rassemble pour le moment que deux artiste, le dernier collectif créé en ce début du 21ème siècle. Compte tenu du pont qu’il lance entre l’Intelligence artificielle et l’art, il a des chances d’avoir un impact important dans la création artistique de demain. L’avenir nous le confirmera . . .

Le Collectif Aurèce Vettier a été fondé en 2019 par deux artistes qui appartiennent au monde de la Mode

1°/ Paul Mouginot , (+) (++) photographe de mode. Il contribue au Purple Magazine Il est par ailleurs, en qualité d’ingénieur co-fondateur de la startup Daco . Celle ci a développé, grâce à l’Intelligence artificielle IA, des outils d’analyse concurrentielle. Depuis elle a été racheté par Veepee.

2°/ Anis Gandoura , politechnicien et diplômé d’HEC est spécialiste de l’intelligence artificielle et présidait Daco

Ces deux ingénieurs outre leurs activités marchandes utilisent les outils qu’ils ont développés dans le domaine de la
création artistique mais aussi poétique. .Le nom Aurèce Vettier a été généré par des formules mathématiques.

Le collectif , vise à repousser les limites des processus créatifs en combinant, en utilisant l’intelligence artificielle, les interactions entre les machines et les algorithmes. Les œuvres sont la résultante du savoir faire concret innérant à tout être humain lamda et aux données de la mathématique et de l’intelligence artificielle. La presse spécialisée s’intéresse à leur approche comme par exemple Exhibition magazine.

La Galerie Gismondi et Darmo Art organisent une exposition intitulée Opus Sectile de la marqueterie de pierres dures à aurèce vettier à Paris, 20, rue Royale du 18 novembre au 19 décembre 2021.

Création par Intelligence artificielle

Destructuralisme figuratif – Billet n° 566

Le déstructuralisme figuratif art project est un collectif international créé en avril 2019 par Ronnie Jiang une artiste indonésienne qui vit à Paris.

Cette structure associative basée à Montfermeil, réunit des plasticiens qui ont une vision commune de leur art. Ils mettent en pratique leur slogan qui pourrait évoquer la psychanalyse « déconstruire pour reconstruire » Ces artistes sont peintres, photographes, dessinateurs, sculpteurs, performeurs, praticiens de l‘art numérique , des collagistes, les vidéastes. Ils entendent fragmenter la perception du réel pour la transformer et créer de nouvelles œuvres.

Outre Ronnie Jiang , sont à l’origine de ce mouvement Caroline Carnault (qui a consacré un article à mon travail ) = Jean-François Collignon = Brno del Zou = Emily Helstroffer = Art Now = Jérôme Royer = Adrien Conrad = Dominique Laude = Franck Turzo. Ce mouvement ne doit pas être confondu avec le destructuralisme libérateur d’Audrey Ouazan-

Une exposition a été organisée l’an passé au Parc floral de ParisVoir ici le catalogue.

Voici une liste non exhaustive d’artistes appartenant à ce collectif
: Milan Andov = Carl Beazley = Vincent Balmès = Benoit Basset =Nicola Bertoglio
=Adèle Bessy =Miguel Angel Belinchón= Carlos Blanco-Artero =Denis Blondel
=Jean-François Bouron = Justin Bower = Louis Braquet = Nathalie Broyelle =
Eric Bush = Yanik Buttner= Daniel Cabenzo = Bruno Clochard =
Adrien Conrad =Laurence Cornou =David Cow = Federica Culotta =
Marcus Debie = Arnaud Desfontaines = David Deweerdt =Thomas Donaldson
Grégory Dreyfus= Solène Dumas = Florian Eymann =Christophe Faso =
Anthony Ferrero = Laurent Fièvre = Daniel Garbade =Claude Gazier=
Gil Angelo Gazoli =Asbel Gomez-Dumpierre= Bernard Goutiers =
Vincent Hélin = Emily Helstroffer =Scott Hutchison =Jeff Huntington =
Carn Linh Huynh = Marcus Jake = Valérie Jayat = Jenola=Ronnie Jiang =
Brendan Kelly = Keegan Karlsen =Mathieu Laca = Dominique Laude =Raùl Lara
=Suzanne Larrieu = Orlando Latour =Claude Lieber = Orlando Saverino Loeb =
Sergio Lopez =Sylva Locke =Jean-Pierre Lourdeau = Cédric Magnin =
Annie-Gabrielle Mallet =Edgar Manuel Marcos = Pascal Marlin = Melinda Matyas
= =Aimée Melaugh = Zach K. Mendoza = Didier Merlin =Schalk Van der Merwe=
Mehnoush Mondonpour = Bergthor Morthens = Leon Mould =
Daniel Mourre =Michel Mraz =Sarah Nassour =Nomah = Brage M Notholm =
Jérôme Oudot-Trez = Lesley Oldaker = Yann Ollitrault =
Marie-Christine Palombit =Bertrand Peyrot = Jean-Jacques Piezanowski
=Giusto Pilan = Jay Pingree = Helène Planquelle =Joyce Polance =
Paul-Yves Poumay = Povey & Schultz =Caroline Reed = Kristine Reiner Hansen=
Aurélie Richard =Guillaume Rist =Rick Rojnic = Jérôme Royer =
Thomas Sionnach = Alessandro Sebastianelli = Sabrina Sinko
=Robert Stample =Emilio Subira= Koo Tchi = = Florence Tedeschi
= Yana Ushakova = Catherine Vigier = Jean-Jacques Wambst =
Gatot Widodo = Marcus Wülbern =X Tin = Brno Del Zou

Ronnie Jiang


Les aquarielles à Joué-les-Tours

Sous la bannière d’IWS France

Les Aquarielles se tiendront

du 23 au 31 octobre 2021

Galerie du Parc à Joué-les-Tours

Avec les artistes suivants :
Donna Achesson-Juillet = Claude Allègre = Axelle Ardurat
Bernadette Arnaud-Grange =Annick Belpois
Eléna Blondeau = Vincent Bourdin = Emmanuelle Brunet
Patricia Cabillon = Claude Caretta = Raymond Cazes = Jacques-Léon Charrier
Jocelyne Chauveau= Francis Cordina = Régis Coulomb = Philippe Cousin
Christine Crehalet = Françoise Croigny-Manier = Thierry de Marichalar
Chantal Fisher = Olivier Follin = Isabelle Fournier-Perdrix = Sylvie Griselle
Anne Hamelin =Roland Huguet = Corinne Izquierzo = Ria Keeminck
Valery Kruchkowski = François Junzé = Soen Nio Le Gall
Georgette Lenadan = Martine Leroux = Joël Le Roy = Dominique Lhonoré
Maryse Louis = Raphaël Louis-Loisy = Patricia Mialet = Jean-Pierre Massistrano
Yann Ollitrault = Cesare Picci =Tatiana Perreard = Jean-Paul Pierné
Catherine Rey =Émile Romero = Jean-Paul Schiffrine = Christine Sécher
Christiane Simon = Sheila Taylor = Françoise Tolbiac
Olena Trofymova = Catherine Villa = Nicole Zeimet


	

Hey ! et l’Outsider Pop français – Billet n° 565

L‘Outsider Pop français est un concept , mis en avant par Anne et Julien les fondateurs de la revue Hey ! et par ailleurs commissaires en 2014-2015 au Musée du quai Branly de l’exposition Tatoueurs-Tatoués. Il est en partie inspiré par les mouvements u Pop art et du neo-pop. Il s’agit ici des arts visuels et non d’outsider music.


Dans la revue Hey ! ils présentent depuis 2010 des artistes outsiders. Ils rassemblent , dans une approche syncrétique des artistes français qui proposent des expressions majeures de l’intelligence populaire mais sont généralement exclus des galeries et musées. Ils sont issus des mouvements lowbrow et surréalisme pop, de l’outsider art , du post graffiti, du néo pop figuratif, du tattoo art, l’art de l’affiche ou encore de l’ art singulier et l’underground art


Outre la revue trimestrielle, Hey ! organise aussi des expositions. De façon régulière à la Halle Saint-Pierre, en 2011 = 2013 = 2015-2016 = 2019 (+ dossier de presse ) 2020 -Hors de Paris, une exposition a été organisée à Périgueux en 2018 intitulée l’Outsider-pop français

Voici une liste des artistes qui ont participé à ces expositions ou d’articles dans la revue un certain nombre travaillent sous un pseudonyme :
Ray Abeyta = Alëxone =Vasilis Avramidis =Jérôme Barbosa =Shawn Barber=Gil Batle =Bazooka Productions= Murielle Belin =Jürg Benninger =Nils Bertho =Pierre Bettencourt =Stéphane Blanquet =Herve Bohnert = Troy Brooks =John Brophy =David Byrd =Chen M = Mario Chichorro = Leo Chiachio =Ciou= Mariel Clayton =Lee Conklin =Christopher Conn-Askew =Dave Cooper =Chris Crites =Maryrose Crook =Henry Darger =David B.=Mike Davis=Ludovic Debeurme = Georganne Deen = Brian Dettmer = Mr Djub =Beb-Deum==Alexöne Dizac =Elzo Durt = Sacha Easy =Claire Fanjul =Peter Ferguson =Alessandro Gallo =Séverine Gambier = Gabriel Grun =Renato Garza Cervera = Daniel Giannone =Sam Gibbons =Hans Ruedi Giger= Rick Griffin =Davor Gromilovic ==Hell’o Monsters =Handiedan =Gregory Raymond Halili = Masayoshi Hanawa =Duane Hanson =Don Ed Hardy =Sailor Jerry ==Gary Panter ==Marion Peck =Mark Ryden =Namio Harukawa =Hiroshi Hirakawa =Ryan Heshka =Filip Hodas =Herbert Hoffmann =Tom Huck = Benoît Huot =Greg Irons =JonOne =Nancy Josephson= Alton Kelley =Steven Kenny =Jack Kirby =Mati Klarwein= Norimitsu Kokubo = Norbert H.Kox = Charles Krafft =Kris Kuksi = Dave Lebow =Jean Labourdette =Brigitte Lajoinie =Marjolaine Larivé =Gérard Lattier =Filip Leu =Ludovic Levasseur = Mathieu Lewin =Lizz Lopez =Travis Louie =Stéphanie Lucas =Mirka Lugosi = Bonnie Mc Lean=Francis Marshall= Eudes Menichetti = Chris Mars =Angelo Di Marco = Elizabeth McGrath =Winsor McCay =Taylor McKimens =Mad Meg (+) =Gerard Mas = =Moolinex =Victor Moscoso= Mothmeister = Stanley Mouse Miller =Jean-Pierre Nadau =Heather Nevay= Joel Negri =Carlos Nine = Derek Nobbs = Norman Orr = Thomas Ott =Heather O’Shaughnessy = =Mu Pan = Claire Partington =Gilbert Peyre =Fulvio Di Piazza =Agathe Pitié =Mikaël de Poissy =Louis Pons =Osvaldo Ramirez-Castillo = Raymond Reynaud =David Rochline =Ruppert et Mulot =David Sandlin = Judith Schaechter =Todd Schorr=Shelter Shirrstone = David Singer =Jim Skull =Carolein Smit=Amanda Smith =Kathy Staico Schorr=Ronan-Jim Sévellec =Gilbert Shelton =Fred Stonehouse =Suckadelic =Heidi Taillefer = = =Hisashi Tenmyouya =Masami Teraoka =Aleksandar Todorovic = Paul Toupet =Jean Tourlonias=Clovis Trouille =Winnie Truong=Randy Tuten =Harry Underwood =Yannick Unfricht = Amandine Urruty =Anne Van der Linden = Henriette Valium ===Jephan de Villiers =Frédéric Voisin =Nathalie Verdon =Davor Vrankić =Quan Wansanit-Deslouis = =Robert Williams =Aurélie William-Levaux = Wes Wilson =Joel-Peter Witkin =Martin Wittfooth =Jim Woodring =Choi Xooang = Betsy Youngquist =Lian Yu-Peï =Ravi Amar Zupa

et aussi des artistes reconnus comme : Robert Combas = Hervé Di Rosa =Erró =Robert Crumb =Philippe Dereux = Chomo =Félicien Rops = Mark Ryden =Joe Coleman=Joel-Peter Witkin =Pierre Molinier

Affiche – exposition de Perigueux
Ourside pop français
Outsider Pop work
Oursider pop work
Outsider pop work
Outsider pop work

Biennale d’aquarelle de Saint-Chamond

l’Entente artisque de Saint-Chamond

organise sa 6ème biennale d’aquarelle

du 24 octobre au 14 novembre 2021

Fernand Thienpondt Invité d’honneur
entouré par Violaine Abbatuci =Muriel Buthier-Chartrain =Nicole Loulergue

Carine Minguet = Béatrice Morel =Isabelle Moreno

Pierre Patenet =Patrick Pichon =Didier Georges

Eric Mercier =Lydie Hyvrard = Davide Siddi

Sofya Dameskaya = Umberto Ro = =Emile Romero

6ème Rencontres Lun’Aquarelle à Saint-Sériès

6èmes Rencontres Lun’Aquarelle à Saint-Sériès
du 16 au 23 octobre 2021
Avec Christine Créhalet et Amanda Lapierre-Ibanez, invitées d’honneur
entourées par
Véronique Albert =Emilian Alexianu =Véronique Alvernhe
Dominique Barrachina =Alain Bidault =Ghyslaine Bihan Van Eenoo
Dominiqu Boni =Nicole Boulet =Chantal Capmas =Claude Carretta
Marie-Christine Chanteperdrix =Guy Covelli =Bernard Cremon
Hélène Darmagnac =Daniel Delaunay =Françoise Delpuech
Christian Dubois =Françoise Enjalbert =Roselyne Farail
Michèle Fournier-Queva =Claude Hatteau =Corinne Izquierdo
Stéphane Langeron =Raynald Lebourgeois =Isabelle Malassis
Mande =Cathy Meric =Rémy Morlais =Jean-Louis Nourrit
Danielle Perello =Françoise Perrotton =Véronique Piaser Moyen
Danièle Saniez =Lessia Scafi = Maryse Segarra =Fernand Thienpont
Angélique Verleyen =Jacques Williet



Post-contemporary art – Billet n° 564

L’art post-contemporain / Post-contemporary est un concept utilisé initialement par le poète italien Primo Levi puis en 2005 par les architectes iraniens Abbas Gharib et Bahram Shirdel,

Le concept ne s’applique pas seulement à l’architecture mais à la philosophie, à la sociologie et aux disciplines artistiques.

Le post-contemporain dans les arts visuels utilise la peinture figurative, la photographie, la sculpture et les techniques mixtes, pour aborder les problèmes actuels liés à la mondialisation et aux enjeux majeurs qui traversent la société contemporaine .

Cela concerne le réchauffement climatique, la pollution, la spéculation, les dérives de la société de consommation, les inégalités et plus récemment les défaillances des systèmes de santé. En un mot le monde change et l’art et l‘architecture doivent en témoigner comme le souligne Brandon Kralik dans Huffpost.

Dans le Connecticut le New Britain Museum of American Art consacre une salle à l’art post-contemporain avec notamment une œuvre de Craydon Parrish Le cycle de la terreur et de la tragédie et aussi celles de Tony Curanaj = Daniel Maidman = Richard T.Scott = Sadie Valeri = Stephanie Deshpande =Patricia Watwood .

Dans cette mouvance il y a aussi Mario Robinson = Judy Takács = Laur Tilden = Terry Strickland qui ont traduit en peinture la fusillade de Charleston . On peut encore citer le sculpteur Alexander et son ouvrage New dimensions in art = Gregory Chnatonsky = Luke Hillestat = Darren Wardle = Carl Dobsky= George Currin

En France l’artiste Laura Hurt dans Mediapart prône pour un Art Post-Contemporain accessible à tous et les Inrockuptibles se demandent si nous sommes tous devenus post-contemporains

Tony Curanaj
Craydon Parrish -Cycle-of-Terror-and-Tragedy
Abyss byAbyss by Luke Hillesta
Darren Wardle – Leipzig Interior, 2017
Gilded Wilderness by Brad Kunkle
Pandora by Patricia Watwood
RicharTScott =The House by the River Lethe
Ship of Fools by Carl Dobsky
The-old-fence-,John-Currin-1999
Llaura Hunt – La répétition – photographie en basse vision


Le triomphe de Christo et Jeanne-Claude

Le projet né il y a près de 60 ans par le couple d’ artistes Christo et Jeanne-Claude d’emballer l’Arc de triomphe s’est réalisé à titre posthume.

Cette œuvre éphémère installée depuis le samedi 18 septembre sera visible en l’état jusqu’au 3 octobre 2021.

Le projet , qui a reçu l’aval du Centre des Monuments nationaux, a été mené à bien repris par Vladimir Yavachev le neveu de Christo. ( voir vidéo ) Sa mise en œuvre a couté 14 millions d’euros entièrement financés par la vente des dessins préparatoires, des collages,des maquettes, ou encore lithographies. Il ne bénéficie d’aucun financement public ou privé

Il a nécessité 25 000 m2 de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et 3000 mètres de corde rouge. 150 personnes dont 96 cordistes, des ingénieurs, des Charpentiers de Paris, des grutiers

L’opération a été largement relayée dans les médias notamment en France Le Monde = Télévision belge = France culture = France Info == Le Parisien = Connaissances des Arts = Libération = Le Point = France 24 = A l’étranger : La presse.de Montréal = BBC = The Guardian = Reuters = CNN = Daily Mail = The Hindu = The Independant = New York Times etc

Très vite des polémiques se sont développées : critique sur l’esthétique = sur le cout du projet

Glitch art – Billet n° 563

Le terme glitch ou son synonyme bug , désigne d’abord un dysfonctionnement, un problème, un grain de sable, dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologie.

Au début du 21ème siècle, des artistes se sont emparé de ces erreurs de programmation, de ces dérèglements électroniques , de ces failles du matériel, pour en faire un moyen d’expression esthétique. D’autres artistes dérèglent volontairement les systèmes, les machines. C’est ce que l’on appelle le Datablending

Ce sont toutes ces pratique que l’on désigne sous le vocable de Glitch art. Le terme a d’abord été associé dans les années 1990 au domaine musical (+) avec le Circuit blending

Parmi les précurseurs de l’art des pépins, il y a eu Joan Heemskerk et Dirk Paesmans, le duo Jodi, deux artistes du Net-art.

En 2002 est organisé à Oslo par le collectif Motheboard un symposium consacré à cette nouvelle forme d’expression artistique. En 2010 est organisé à Chicago par Nick Briz = Evan Meaney = Rosa Menkman = Jon Satrom le premier GLI.TC/H

Voici une liste, non exhaustive, d’artistes du Glitch art :Mark Amerika =Michael Betancourt =Smichael Borras alias Systaime = Nick Briz =Nia Burks = Thomas Cheseneau =Jamie Fenton =Jodi =Eric Leiser =Evan Meaney=Rosa Menkman =Monochrom =Takeshi Murata =Filippo Nesci = Casey Reas =Mathieu St-Pierre =Jon Satrom=Rob Sheridan = Canan Tolon =Sabato Visconti

Glitch art
Rosa Menkman
Pola Morales
Glitch


Pratique des Arts n° 159

Le n° 159 de Pratique des Arts est paru. Il s’ouvre la Vie des artistes avec les salons passés et à venir ainsi que la vie des Musées.

Il y a des rencontre avec les huilistes Christophe Wehrung = Bernard Douay = Juliette Plisson qui peint à la cire= Brigitte Cazenave puis avec les marines au couteau d’Olivier Mauchet = les acrylistes le performeur lyonnais Henri Lamy ou encore Anaïs Gruson alias Anagruz

Il y a aussi, les portraits au fusain de Bruno Surget puis les scènes urbaines du pastelliste Bernard Poussin.

La création en duo de Charlotte Carsin et Philippe Sidot et puis les bricolages de l’acryliste Philippe Vercellotti (+)

Un hommage est rendu au sculpteur angevin François Cacheux (1923-2011)
On visite l’atelier des passerrelles de Virginie Banas. Il y a les coups de pouce à Aurore Puifferat = Madeleine Albrecht = Jocelyne Ricci et Camille Batier et une interview de Jean Chapuis

Sans oublier le Guide pratique avec – Jean-Martin Vincent qui a testé les acryliques extrafines Liquitex = Newskaya-Palitra et Sennelier . et aussi des lettrines enluminées = La vague d’Hokusai en technique mixte par Zoé Ferlay = Une scène de vie au fusain par Bruno Surget = les dessins au stylo bille et à l’aquarelle de Daniel Germain = un masque vénitien au pastel par Maïté Rojas

Néo-pictorialisme -Billet n°562

Le Néo-pictorialisme est un mouvement artistique du début du 21ème siècle. Il fait réfèrence au mouvement international des années 1890-1914 appelé le Pictorialisme. Ces tenants pratiquaient la photographie en utilisant les codes de la peinture de chevalet.

Ce retour à une pratique artistique à la frontière entre la photographie et la peinture a eu ses précurseurs comme le peintre allemand Gerhard Richter. Le Néo Pictorialiste magnifie la matière. En argentique, il se sert du pinceau,de la brosse, du grattoir. Et en numérique il utilise tous les procédés de manipulation à sa disposition.

Le but est, à partir d’une photographie de créer une œuvre proche de la peinture . Certains pratiquent le Chiaroscuro , c’est à dire le clair-obscur.

Parmi les artistes de cette mouvance il y a notamment :
Richard Avedon == Susan Burnstine = Bruno Bisang =Cyrille Bro= Christoph Van Daele
= = Stephen Elvidge == Nathalie Fougeras =Eric Kim= Josef Koudelka
=Jeremy Mann= Marius Markovski =Véronique Mori =Helmut Niewton
=Elena Pasternak = = Devajyoti Ray= Paolo Roversi = Andrew Salgado
=Gérard Schlosser =Eugene Smith= Gregor Toerz = = Pier-Toffoletti
= François Trahan = Stéphanie Vigneaux=Francis A Willey = Zalez

Richard Avedon – Suzie Parker et Gabrielle Chanel
Eric Kim -Laughing-ladyar New-York-City
Ali-Azarmi_Rise
Clémentine Belhomme – Visage
Clémentine Belhomme – nu
Eugene Smith
Arm chair
Nrx York street
Marius Markowski
Jeremy Mann
Maria Malheiro –
Helmut Newton – Catherine Deneuve
Nathalie Mulero-Fougeras
Jeremy Mann – Un enterrement
Andrew Salgado
Gérard Schlosser

La main du peintre …au cinéma

Actuellement l’on peut revoir en replay sur Arte TV.fr le très beau film de Céline Sciamma Portrait de la jeune fille en flamme
Dans cette histoire dramatique, Marianne interprétée par Noémie Merlant est chargée d’exécuter le portrait d’Héloïse, rôle tenu par Adèle Haenel.

Tout au long du film, l’on assiste au travail du peintre. Et, l’on s’en doute ce n’est pas Noémie Merlant qui « tient le pinceau.

La réalisatrice a fait appel à une artiste peintre lilloise : Hèlene Delmaire . Ce sont ses mains qui apparaissent à l’écran en lieu et place de l’actrice et aussi le déroulement de son travail.

La main de l’artiste

Ce n’est pas la première fois qu’un peintre prête sa main dans des films. On se souvient de la Belle Noiseuse de Jacques Rivette dans lequel Michel Piccoli  interprète le rôle du peintre, en mal d’inspiration Édouard Frenhofer. Dans la version longue qui dure plus de 4 heures l’on a tout le loisir de voir la main du peintre, ses gestes, ses hésitations. Et bien entendu ce n’est pas Michel Piccoli qui tient le pinceau ou la plume à l’encre de chine. C’est Bernard Dufour qui est la main du peintre. A l’époque le Journal Le Monde lui consacre un article


Dans les deux cas que j’évoque le rôle de l’artiste est très important. Pourtant la plupart du temps l’artiste qui prête sa main à l’acteur qui joue un rôle de peintre ne figure même pas au générique du film

Festival de Confluences à Aiguillon

Le Festival d’Aquarelle Confluences se tiendra à Aiguillon
du 9 au 24 octobre 2021

Invités d’honneur : Nicolas Lopez = Reine-Marie Pinchon
= Igor et Ekaterina Sava = Michel Emmanuel = Navarro Vivi

entourés des aquarellistes 
Alexianu Emilian,  arnaud Jean-François, Avramova Diana, Baude Nathalie,
Carrie Patrick,  Çavuşoğlu Binnur, Casaverde Aline, Cazenave Ryton,
Chevereau Guy, Correia Eudes, Coutal Gilles, Crabieres Denis, Crochat Didier
, Fischer Rellyd, Fonteneau Patrick, Foroogh Namjoo, Fracasso Pasqualino,
Franchet Eric, Graniou Christian, Guetault Corinne, Ibryaev Ilya,
Izquierdo Corinne, Jolit Martine,  joubin Carole, Kourosh Aslani ,,
Maffezzoni Federica, Majewska Tatiana, Martinelli Mireille,
, Polak Norma,  Salcedo José Luis,
Smirnova Tatiana, Solovyev Michael , Voisin Martine

et des carnettistes
Bichon Philippe, Cristaudo Catherine, Galante Patrick, Haas Isabelle,
Lafay Christian, Arèla,  Marot Geneviève,Michel Catherine,
, Seyfried Raphaël, Stricher Marie,Terlizzi Andrée, Spaeth Gaëlle.

Sont proposés des stages = des démonstrations
et la participation au 8ème rassemblement des croqueurs

Biennale d’aquarelle de Boissezon (Tarn)

La 3ème Biennale d’aquarelle de Boissezon

est organisée par l’association Arts Passion

du 18 septembre au 3 octobre 2021


Invité d’honneur Cao Bei An

entouré de Blanc Gérard = Cadenat Chantal = Canet Marie-Claude
=Carretta Claude =Chanteloube Dominique =Coutal Gilles =Cransac Isabelle
= Dagneau Jean =Enjalbert Françoise =Eth de Mélaou =
Fournier Perdrix Isabelle =Kunzé François =Neulat Bernard
=Salomé Laurence =Valaincourt Pierre =Voisin Martine =Wen Ming Xi
des stages et démonstrations sont proposés

Excessivism-Billet n° 561

The Excessivism ou Excessivisme est un mouvement artistique introduit par Kaloust Guedel organisateur en 2015 d’une exposition titrée Excessivist Initiative. Ce mouvement a un regard critique sur la société de consommation où le citoyen lambda achète sans besoins et parfois sans les moyens qui vont avec.

Cette exposition installée à la LA Artcore Brewery Annex gallery rassemblait des œuvres de Brett Baker = Christophe Baudson = Andrew Dadson = Ian Davenport = Jonas Etter = Kaloust Guedel = Don Harger = Zhu Jinshi = Fabian Marcacio = Roxy Paine = Scott Richter = Samvel Saghatelian = Elizabeth Sheppell= Michael Toenges = Michael Villarreal = Danh Vō =Cullen Washington = Jr.= Brigid Watson = Leslie Wayne = Ai Weiwei = Zadik Zadikian.

Kaloust Guedel – Performance
Danh Vô
Excessivism