L’atelier de Masmoulin

courbet_latelier_du_peintreGustave Courbet – L’atelier du peintre

Je peins depuis près de dix ans et jusqu’à présent, je ne disposais pas d’un atelier. Je m’installais sur mon bureau. A chaque fois, je devais « virer » tous les objets : pots à crayons, bloc de « pense-bête », papiers, téléphone, ordinateur, etc. Je recouvrais ma table de travail d’une serviette éponge de grande taille. Je sortais les pinceaux, les couleurs,les pots à eau, le vaporisateur, etc . Et lorsque j’avais fini de peindre, je faisais le chemin inverse.

Et voilà, c’est fait, j’ai enfin une pièce dédiée à l’aquarelle.

La pièce est orientée au nord-est et s’ouvre sur une large baie vitrée coulissante sans voilage. La lumière, pénètre à profusion pendant la journée. Et lorsque le jour tombe j’allume la lampe de  peintre  » lumière du jour » orientable de chez  »  Daylight. »

La cuisine est contiguë à l’atelier. Situation idéale pour changer régulièrement d’eau et ensuite nettoyer les pinceaux. Le sol est revêtu de parquet flottant. Les murs sont peints dans deux nuances de gris très lumineux.

Un ébéniste, a confectionné, selon mon plan, une table de travail sur roulettes de 90 cm de hauteur avec un plateau au dessous pour ranger les feuilles blanches. Je dispose aussi de deux « porte-cartons ». J’ai également installé deux cimaises. Il y a aussi un canapé et deux fauteuils.Et puis, sur le mur opposé à la baie, je dispose de placards pour ranger tout le matériel et des documents relatifs à l’aquarelle

p1000758

Il n’y a plus qu’à …

Vos papiers . . . (aquarelle) S’il vous plait !

vos-papiersarches-cansonCanson®, le papetier ardéchois, qui appartenait depuis 2007 au groupe normand Hamelinvient d’être cédé le 6 octobre 2016 à  l’italien Fifa Leurs sites Internet respectifs ne traduisent pas encore, à ce jour, les effets de la transaction.

Par ailleurs on sait qu’ Arches, l’une des composantes du groupe Arjo-Wiggnins a été  cédée en 2010 au Groupe suédois Munksjö. Arches® commercialise désormais ses fabrications, directement, sans passer par Canson®

Dans ce contexte,le papetier ardéchois,  lance Canson®Héritage.

Le nouveau papier-aquarelle a été testé par de nombreux participants au Symposium international d’aquarelle d’Avignon.

p1000718p1000711p1000717Des congressistes testent le Canson ®Héritage

Il s’agit d’un papier  100% coton, fabriqué sur forme ronde qui existe en 300 gr et 640. Il existe en grain fin, grain torchon et grain satiné. Il est disponible en feuilles de 56 x 76 cm en rouleaux de 152 x 457 cm et en blocs 13 x 31 cm et 16 x 36 cm collés 1 côté et 23  x 31 cm, 26 x 36 cm –  31 x 41 cm –   36 x 51 cm. + en grain fin uniquement : 18 x 26 cm & 46 x 61 cm.

Le Canson ®Héritage s’ajoute à la gamme qui comprend notamment, les papiers aquarelle Canson ®Montval  et Moulin du Roy.

L’ami Serge Di-Meo  Membre de la Sfa, a testé le papier Canson ®  Héritage

Les avis des testeurs d’Avignon étaient bien entendu partagés. On ne peut que souhaiter un bel avenir à ce nouveau papier. Dorénavant la concurrence sera sans doute âpre entre Canson® et Arches ®.

La réplique est installée sur Youtube depuis la mi-septembre 2016

  « Arches® Aquarelle, le papier inimitable »

La vidéo en français

La vidéo en anglais

L’aquarelliste, en scène, est également un ami : c’est le namurois José Gietka

Pratique des Arts n° 131

visule-pda-131-copierLe numéro 131 de Pratique des Arts vient d’être livré aux abonnés. Il débute par des portfolios  consacrés à l’huiliste Mark Laguë , canadien d’origine et à ses « Cityscapes aériens » autrement dit ses ‘paysages urbains aériens » = à la pastelliste américaine Lyn Asselta = à la canadienne  Kathy Hildebrandt.

Puis, le compte-rendu d’un stage avec le pastelliste des Iles Anglo-normandes Tony Allain et aussi les sculptures en papier du britannique  Rogan Brown Aussi, une rencontre avec Florent Maussion, artiste japonisant  une autre avec l’algérien Hocine Ziani  et encore les clairs-obscurs de Pierre Riollet. ou les scènes de plage de Nicolas Odinet. A l’école des Maîtres,  ici  à celle d’ Auguste Rodin

Le guide pratique : François Perego a testé les alkydes =le clin d’œil au Japon de l’huiliste  Florent Maussion = un pas à pas de nu au pastel par Daniel Germain = comment choisir les papiers teintés pour le pastel = Le Moku hanga – technique de gravure sur bois japonaise.

Une visite à l’usine d’outils de dessin Caran d’Ache Un échange avec l’aquarelliste Annick Berteaux, qui change de style. Et aussi les « Chevalets du vent » Isabelle et Thierry de Gorostanzu, Marine Kérourédan, Marie-Cécile Motte, Brigitte Cazenave, Claire Gruson, Maguy Wrac’h, Stéphane Ruais. Et puis entre Maine et Maine-et-Loire,  la paysagiste américaine Julie Houck . Et les rubriques habituelles : la vie des Arts en France et à l’étranger, le courrier des lecteurs

L’exposition d’Eric Laurent à la Galerie Segard à Cambrai

eric-laurent-a-cambraiJeudi après-midi, j’avais rendez-vous avec mon ami Eric Laurent, à Cambrai, à la Galerie Eric Ségard, où il expose jusque dimanche 27 novembre 2016, une vingtaine d’œuvres peintes à l’huile et à l’aquarelle. Voici quelques photos de ma visite.

p1000753 Eric Laurent devant des œuvresp1000754Eric Laurent & Pierre Debrouckerp1000746Eric Laurent – vue de Cambraip1000748Eric Laurent – Villagep1000750Eric Laurent – Ile de la Cité

p1000751Eric Laurent – Paysage urbain

p1000752Eric Laurent – Port

p1000747Eric Laurent – Ile de la Cité

Aquavidéo n° 64 : Piet van Leuven

aquavideosAquavidéo n° 64.  Piet Van Leuven, aquarelliste belge et ancien universitaire est le fondateur de l’ECWS – European Confederation of Watercolors Societies. Nous étions voisins de table , lors du diner de clôture du 19ème symposium international de l’Aquarelle, à Avignon. De retour chez moi, j’ai découvert cette vidéo qui  a été  mise en ligne en 2014

Vidéo de 8 mn 36 – mise en ligne par l‘association italienne des aquarellistes

La 19ème Exposition européenne d’aquarelle se poursuit jusqu’au 11 décembre 2016

calicotLa 19ème exposition d’aquarelle se poursuit au Cloître Saint-Louis

 20 Rue du Portail Boquier, 84000 Avignon  > au fond à gauche

ouvert de 14 h à 18 h 30 sauf le lundi – entrée libre

jusqu’au 11 décembre 2017

album-de-lexpoLe catalogue de l’exposition est en vente au rez-de-chaussée au prix de 25 €

Il peut aussi être commandé par internet au prix de 37 € (port inclus)

Le symposium d’aquarelle d’Avignon est terminé. Ici ou là, c’était aussi comme çà!

La grande manifestation européenne d’Avignon, s’est terminée samedi soir pour les congressistes.Le dimanche matin, le Cloître Saint-Louis n’était pourtant pas désert puisqu’à 10 heures se tenait l’assemblée générale annuelle de la Société française d’Aquarelle. La veille au soir avait lieu de repas de gala au cours duquel Michèle Reynier, la présidente, a annoncé que le 20 ème symposium de l’ECWS se tiendra  en 2017 à Salamanque.  en Espagne.

Le repas de clôture avait lieu dans la salle où Frédéric Mistral et les félibrés se réunissaient. C’est dans ce lieu qu’a été composé en 1867 Coupo santo qui devait devenir l’hymne provençal. Le groupe folklorique Li reguignaire dou Luberuon accueillait les invités en danse et en musique. Et l’on a donc entonné l’hymne provençal

Ce dernier billet me donne l’occasion de publier quelques photos que je n’ai pas encore montrées, sur les coulisses et aussi les échappées en ville lorsque « le congrès s’amuse »

accrochageAccrochagemise-au-pointMise au pointles-berneAlain Berne et son épouse : un accueil souriant !annie-chemin-etcAnnie Chemin  et les autrescatherine-mithouard-corinne-poplimont-claude-racineCatherine  Mithouard- Corinne Poplimont-  Claude Racine, en villedi-meo-etcSerge Di Meo, Annie Chemin et les autresfete-du-cote-du-rhone-nouveauMillévin 2016

lili-patience-martine-jolit-evelyne-delfour-michele-reynier-daniele-fabreAu repas de gala :

Lili Patience Martine Jolit Evelyne Delfour Michele Reynier Daniele Fabre

martine-et-stokinMarie-Hélène Stokkink – Martine Van Parijs et d’autres
michele-et-son-epoux-et-michel-montigneMichèle Reynier et son mari avec Michel Montigné
=o=o=o=o=
A voir également l’album Google de Dominique Gioan

Samedi, les participants au symposium de l’Ecws-Sfa, ont investi les vues d’Avignon

Samedi 19 novembre, il y avait des artistes, un peu partout dans Avignon. Et que faisaient-ils : ils peignaient . . . à l’aquarelle ou ils dessinaient, notamment les sketch crawlers. Dès 10 heures, les organisateurs leur ont remis une feuille de papier-aquarelle tamponnée aux armes de la SFA. A partir de 17 heures les œuvres ont été exposées dans le cloitre et les participants ont trinqué avec un coup de blanc, de rouge ou un jus de fruit.

devant-palais-des-papesDevant le Palais des papestheo-place-des-corps-saintsThéo Sauer – place des Corps saintsp1000723Rue des lisses p1000724Graine d’artistep1000725Elles ne sont pas sur le pont Saint-Bénézetp1000727Jean-Pierre Rault croque le dessinateur

croquis-nov-2016Le croquis de Jean-Pierre Rault

p1000728Les halles n’ont pas inspiré les aquarellistes

place-de-lhorloge-manegeLe manège de la Place de l’horloge

operaA l’Opéra et dans un café

dans-la-rue-1L’aquarelle est terminée

p1000738L’un des grilles d’affichage des œuvres peintes sur le motifserge-di-meoCe n’est pas la Madelon qui sert à boire

Escapade à Roussillon des participants au symposium d’aquarelle d’Avignon

Vendredi matin aux aurores, ou presque, les 250 personnes qui participent au symposium international  d’aquarelle ont mis le cap vers Roussillon. Le groupe a été  accueilli par Mathieu Barrois ,  le pdq du conservatoire des ocres et de la couleur. Sans qu’elle en ait le statut,  cette structure coopérative est un écomusée.

Les participants ont été répartis en trois groupes de locuteurs :français, anglais et espagnol. Une vidéo de présentation à été commentée puis en 2 sous groupes français,une démonstration de préparation de pigment et de laque à captivé l’auditoire.  puis le cheminement reconstitué de la fabrication de l’ocre à été parcouru : broyeur, rigoles ’, bassins de décantation, four, etc. Puis plateaux repas et achats dans la boutique.

En route vers le Chemin des ocres puis le joli village de Roussillon lieux magnifiques qui ont inspiré des aquarelliste.

Vidéo de présentation d’OKhra

http://dai.ly/xh3fvr

Voici quelques photos de cette journée très réussie

tmp_26731-20161118_1116291504752273Pendant  la visitetmp_26731-20161118_112024707678169Démonstration de fabrication de pigment et/ou de laquetmp_26731-20161118_115305-826623705Malaxeurtmp_26731-20161118_120646-883482745Le fourtmp_26731-20161118_12084770485330vue de l’une des anciennes installationstmp_26731-20161118_113503170544221Conversation avec Marie-Gilles Le Brasmasmoulin-et-daniele-fabreLa mémoire  du conservatoire : Marie-Claire Moudru – Masmoulin – Danièle Fabre, etc)

Vidéo : Le Sentier des Ocres

tmp_26731-20161118_1352401000707323roussillon-falaiseSur le sentier des ocrestmp_26731-20161118_134012-1978136303Le village de Roussillon

vero-pierre-et-yhierryPierre Debroucker, Véronique Legros-Sosa et Thierry de Marichalar

dominique-a-roussillonDominique Gioan ravie par les couleurs de l’ocre

roussillon-peintrestmp_26731-20161118_140907127546555tmp_26731-20161118_1435461192826970Dessins sur le motif  > ocre

Et aussi paru dans l’émission « C’est pas sorcier »