Finish Fetish -Billet n° 445

Finish Fetish ou fétichisme de la finition est le nom donné par John Coplans peintre et rédacteur en chef du magazine d »art contemporain Artforum. Ce n’est pas à proprement parler un mouvement, mais plutôt un style qui a la simplicité et l’abstraction du minimalisme. Mais aussi les couleurs vives des publicités détournées du Pop art.

Les artistes peintres et sculpteurs utilisent des résines, peintures et plastiques, et des procédés de fabrication issus de l’industrie. Les œuvres rappellent souvent les automobiles, les planches de surf colorées

Un certain nombre d’artistes dont des membres de Light and surface, s’identifient à ce style
Peter Alexander = Larry Bell = Billy Al Bengston = Judy Chicago =Ron_Cooper= Ronald Davis ,= Don Dudley=Joe Goode =Alex Couweberg = Robert Irwin = Craig Kauffman = John McCracken = Kenneth Price =Ed Roth= Edward Ruscha=DeWain Valentine

De nos jours sont dans cette approche des artistes comme Ben Gooding = Clive Hanz Hancock = Patrick Morrissey (+)

Ben Gooding
Judy Chicago

Photoréalisme / hyperréalisme-Billet n° 443

Le photoréalisme / photorealism est, sinon un mouvement , une pratique artistique née aux États-Unis, à la suite du Pop art. Le terme photoréalisme a été inventé en 1969 par le marchand d’art Louis K Meisel . Il s’applique à la création de peintures figuratives traitées de telle façon que le public hésite quant à savoir s’il s’agir d’une peinture ou d’une photographie de haute définition. Cette pratique recouvre des notions proches. On parle de Super-Réalisme, Nouveau Réalisme , Réalisme , Sharp Focus .

A partir de 1973, on utilise en Europe le terme Hyper-Réalisme / hyperrealism inventé par le galeriste belge Isy Brachot. Les artistes présentent le plus souvent des scènes terre-à-terre du quotidien mais aussi des portraits. Ils sont au delà de la réalité. Ils imitent la photographique mais ,en supprimant des détails. Leurs œuvres ne traduisent aucune émotion.Le style est dans la précision. Certains artistes comme Denis Peterson, Latif Maulan et Gottfried Helnwein avaient une démarche de contestation politique.

Pour réaliser leurs œuvres les artistes utilisent souvent des retro-projecteurs, des épiscopes. La photographie originale sers agrandie de 10 à 20 fois, d’autres des pochoirs ou de la la technique de la mise au carreau. Certains usent de la brosse et du pinceau, d’autres de l’aérographe,. Ils se servent de leurs propres photos, ou de celles des magazines.. Pour certains c’est un travail davantage technique que créatif Et l’œuvre finale n’est plus qu’un effet de style dénué d’intérêt et de sens

L’on considère que le précurseur de l’hyperréalisme est l’illustrateur Norman Rockwell. Cette pratique a séduit dans les années 1960 les photoréalistes Pour leurs études utilisaient la photographie argentique

Voici une liste de ces membres historiques de cette mouvance :
Les peintres américains
John Baeder = Robert Bechtle = Charles Bell = Kent Bellow =
Tom Blackwell Vija Calmins = Robert Cottingham = Chuck Close
Ralph Goings = Don Eddy =Richard Estes =Audrey Flack
Ian Hornak= John Kacere ==Howard Kanovitz= Ron Kleemann
Richard McLean =Malcolm Morley= Mary Pratt Josef Rafael
John Salt = Jeffrey Smart = Ben Schonzeit
Les peintres européens
Roland Delcol. =Dominico Gnoli = Gerhardt Richter =Konrad Klapheck
Les sculpteurs
John de Andrea =Duane Hanson =Jorge Melicio =Ron Mueck =Kelvin Okafor

Puis à partir des années 1980 souvent influencés par leurs ainés l’on rattache à cette mouvance les peintres et sculpteurs . Ces artistes ont maintenant à leur disposition pour leurs créations, la photographie numérique et les ordinateurs.

Voici la liste des artistes que mes recherches ont permises de rassembler :
A à D
Peter Anton =Linda Bacon =Zharko Basheski=Mike Bayne
=Roberto Bernardi ==Claudio Bravo = Anthony Brunelli =
Joseph Canger =Juan-Francisco Casas = Maurizio Cattelan =
Taner Ceylan =Fil Chen ==Patrick Chuka =Hilo Chen =Davis Cone
=Noah Creshevsky Ken Damby =Fola David =Dimitri Desiron
= Boris Dragojevic =Randy Dudley =Otto Duecker =
E à L
=Arinze Stanley Egbengwu =Robin Eley= Gilles-Paul Esnault
=Carole Feuerman = = =Augusto Ferrer-Dalmau =Frédéric Gracia
==Franz Gertsch =Robert Gniewek = Mike Gorman =Duane Hanson
=Clive Head =Gus Heinze = Gottfried Helnwein =CJ Hendry = =Ian Hornak
=John Stuart Ingle=Don Jacot =Mark Jenkins = Sam Jinks =
Ben Johnson ==David Kassan = The Kid (+) = RonKleemann =Sebastian Kruger
=Kamalky Laureano =Antonio Lopez
M à O
=Richard McLean= Noël Mahaffey =Peter Maier =
Dragan Malesevic-Tapi =Dennis James Martin= Jorge Melicio
= Jack Mendenhall =Bertrand Meniel =Reynard Milici =
Marilyn Minter = Bert Monroy =Ron Mueck =José-Ramón Muro
Robert Neffson =William Nichols=Oresegun Olumide
Andreas Orosz =Jerry Ott ==Yigal Ozeri =Michal Ožibko =
P à Z
David Parrish = Rod Penner= Pierre Peyrolle =Denis Peterson
Patricia Piccinini =Terry Rodgers =István Sándorfi =
Ben Schonzeit = Eric Scot = Tjalf Sparnaay =Raphaella Spence =
Paul Staiger =Paul Stowe=Paul Thek=James Torlakson =
Glennray Tutor =Willem van Veldhuizen = =Alison Van Pelt
= Idelle Weber = Paul-John Wonner =Dennis Wojtkiewicz =Eric Zener =
et encore relevés par Hyperrealim.net
A à E
Chiara Albertoni = Javier Arizabalo =Tanya Atanasova
Frank Bauer = Paul Beliveau = Eleonore Bernair = Hervé Bernard
= Jacques Bodin =Ronald Bowen = François Bricq =Paul Cadden
= Pedro Campos = Antonio Castello-Avilleira
Andres Castellanos = Antonio Cazorla = François Chartier
Vania Comoretti = Juan Cossio =  Emanuele Dascanio
Jason De Graaf =Dirk Dzimirsky =Christoph Eberle
F à N
William Fisk = Patrick Fleurio =Jkb Fletcher =Randy Ford
=Diego Gravinese ==Richard Harper = Gus Heinz =Simon Hennessey
= Curt Hoppe =Jean-Olivier Hucleux =Boré Ivanoff
=Pamela-Michelle Johnson =Cheryl Kelley = Young-Sung Kim
Ron Kleemann = Lorena Kloosterboer =Hubert de Lartigue
Gerd Lieder = David Ligare =Sheryl Luxenburg =Alan Mage
Tom Martin =Elena Molinari = Alyssa Monks =Sharon Moody
Eloy Morales = Malcom Morley =Dominique Mulhem  =Philip Munoz
P à Y
=Gregory Pelizzari =Luis Perez =Jean Bernard Pouchous =
Peter &Madeline Powell = Lee Price = Bernard Prillieux
Anne Christine Roda =Victor Rodriguez = Etienne Sandorfi
Cesar Santander =Ben Schonzeit = Agathe Verschaffel = Nathan Walsh
= Kate Waters = Philipp weber =Johannes Wessmark = René Wirths = Wang yidong

Norman Rockwell -Four freedoms – 1943
Audrey Fack -Crayola
Sam Jinks « Woman and Child -sculpture
Duane Hanson – Supermarket Lady – 1970 – sculpture
Mario Grossi – Labbra
Charles Bell
François Brick
Tom Backwell
Robert Cottingham 
Ralph Goings
Wang YiDong
John Salt
Lee Price
Curt Hoppe
Duane Hanson – Tourists
Exposition : « Ceci n’est pas un corps : Hyperrealism Sculpture » – Musée de la Boverie à Liège

School of London -Billet n° 442

School of London est un sinon un mouvement virtuel, du moins un regroupement social, de peintres britanniques des années 1970. Le nom de School of London semble faire référence à l’École de Paris a été donné par le peintre américain Ronald Brooks Kitaj dans le catalogue de The Human Clay l’exposition qu’il a organisé en 1976 à l’ Hayward Gallery.

Ces artistes figuratifs sont à contre-courant des pratiques avant-gardistes alors dominante : l’abstraction, le minimalisme, le conceptualisme. Ces artistes qui se retrouvent à Soho au Colony Room Club ont une approche comparable au Néo-impressionnisme d’outre atlantique et du New Spirit. Ils ont eu comme précurseurs David Bomberg ou William Coldstream

La School of London est à l’origine un très petit groupe qui rassemble : les peintres Michael Andrews = Frank Auerbach = Francis Bacon == Lucian Freud = Leon Kossoff =R. B. Kitaj = Paula Rego. = Euan Uglow . On y rattache = David Hockney =Howard Hodgkin
Les critiques rattachent à cette mouvance, de jeunes artistes, comme Tony Bevan = Cecily Brown = Peter Doig= Bill Jacklin = Celia Paul (+) = Jenny Saville.

Michael Andrew – Melanie and Me Swimming
Andrews, Michael – Colony Room
Francis Bacon -Selfportrait
Lucian Freud- Naked portrait of a red sofa
Paula Rego – Bride (jeune mariée)
Frank Auerbach -Portrait of Julia
Jenny Saville
All too human – Tate modern

Anti Form movement-Billet n 441

The Anti Form ou l’ Antiforme est un mouvement artistique de sculpteurs de la fin des années 1960. Les sculpteurs anti-formes partent du principe que la forme doit être dérivée des qualités inhérentes au matériau choisi. Alors que les sculpteurs minimalistes se limitaient à des formes et des structures géométriques fixes, suivant le principe du less is moremoins c’est plus Ils sont considérés comme faisant partie de la mouvance post-minimaliste et de l‘art process.A l’origine américain, cette mouvance a influencé des artistes d’outre atlantique. Par exemple les sculpteurs de l’Arte povera ont une démarche comparable

Parmi les artistes de l’anti forme il y avait :
Richard Van Buren = Barry Flanagan = Eva Hesse =Richard Long
= Robert Morris = Bruce Nauman =Ulrich Rückriem=Alan Saret=
= Richard Serra =Keith Sonnier= Richard Tuttle=
Jacqueline Winsor = Sarkis Zabunyan

Lynda Benglis Quartered Meteor 1969,
Eva Hesse – Addendum – 1967
Jacqueline Winsor – fence-piece-1970
Ulrich Rückriem -Double Piece 1982

Groupe Écart – Billet n° 418

Écart est un groupe interdisciplinaire genevois d’artistes avant-gardistes fondé en 1969. Son nom est le palindrome, de Trace (sans l’accent). Écart est fortement influencé par Fluxus, l’art conceptuel et le minimalisme. Écart était, non seulement un collectif d’artistes, mais aussi, un festival, une galerie, une librairie, une maison d’édition, un atelier d’impression, un salon de thé ainsi qu’un almanach.
Le groupe éprouve une défiance envers les lois du marché, Il recherche de moyens alternatifs de production et de diffusion des œuvres. Pour ne pas dépendre des galeries ils fondent un artist-run space c’est à dire un lieu auto-géré.
Le collectif Écart était composé de John M. Armleder = Claude Rychner = Patrick Lucchini = Carlos Garcia = Nicole Gravier.

John M. Armleder
Enrtre TÔt
Performance
Happy birth day

Iparterv – Billet n° 412

Iparterv ou Plan industriel est un groupe hétéroclite d’artistes neo-avant-gardistes hongrois. Le nom Iparterv, est celui d’une société de construction de Budapest. Deux expositions d’Iparterv se tiennent pendant quelques jours dans le hall de cette firme : «Iparterv I – Donor» en 1968 et «Iparterv II» en 1969.
Leurs œuvres bravent la censure d’État de György Aczél. Elles s’inspirent des mouvements artistiques occidentaux du moment : le Pop Art, l‘Arte Povera, l’Art Informel, l’ Hard Edge painting et l’art Conceptuel

Ont exposé avec ce groupe hongrois : András Baranyai = Miklós Erdély  =Krisztián Frey = Tamás Hencze =Bak Imre= Keserü Ilona = György Jovánovics =  György Kemény= Gyula Konkoly = Lakner László =János Major  = László Méhes =Sándor Molnár = István Nádler = Attila Pálfalusi Tamas St Turba = Ludmil Siskov =Tamás Szentjób = Endre Tót

Le Ludwig Museum a organisé en 2019 l’exposition Iparterv 50 +

Membres d’i Iparterv
Ilona Keserü
Nádler István
Tamas hencze -Structure horizontale

Grup d’Elx-Billet n° 410

El Grup d’Elx est un mouvement artistique espagnol fondé en 1967 à Elche par le critique Vicente Aguilera Cerni. Le Grup d’Elx s’oppose au régime franquiste dont il combat les idées et les comportements. Le Grup d’Elx a été dissous à la mort du dictateur en 1975. Outre ce groupe artistique, la ville est connue pour la célèbre Dama d’Elche

Pour ce groupe la fonction de l’artiste est de montrer que l’homme est un être concret, historique, situé dans une époque et dans une circonstance. Le groupe privilégie le travail d’équipe dans la recherche d’un nouveau langage capable d’exprimer, la nouvelle réalité.

Le mouvement a rassemblé Joan Castejón = Albert Agulló = Antoni Coll = Sixto Marco = Enric Contreras ainsi que Tomás Almela = Andreu Castillejos et Mendiola Casto

Le Grup d’Elx est à l’origine de la création du Museo_de_Arte_Contemporaneo. Il a organisé plus d’une vingtaine d’exposition. Et notamment en 1973 « EN-ART 2″ qui s’interrogeait sur  » le rôle de l’art dans »la société d’aujourd’hui »

Albert Agulló, Sixto Marco, Tomás Almela y Toni Coll
Joan_Castejon -Mutant eagle
Antonio Coll
Sixto Marco
Tomás Almela
Andreu Castillejos


BMPT-Billet n° 407

B.M.T.P. est un groupe d’art moderne tardif . Le sigle était constitué de l’initiale des quatre artistes de ce collectif : Daniel Buren = Olivier Mosset =Niele Toroni et Michel Parmentier Ce collectif éphémère a été fondé en décembre 1966 et s’est dissout en décembre 1967.
Le groupe B.M.P.T. choisit des supports de grands formats : toile, papier collé, vitre, plastique, bois, miroir. Dans une approche minimaliste, leurs toiles sont neutres et anonymes aux motifs répétitifs ne génèrent aucune émotion spontanée : cercles noirs sur toiles blanches, empreintes de pinceaux plats, bandes de couleurs horizontales ou verticales. Seules les couleurs varient, bandes blanches, rouges, grises ou noires.

Les quatre artistes exposent en commun au cours de manifestations artistiques importantes intitulées « Manifestation 1 », « Manifestation 2 », « Manifestation 3 » et « Manifestation 4

Buren – Manifestation 3
Olivier Mosset – Sans titre 1967
Michel Parmenrier – 15 octobre 1966
Niele Torini

Skupina Oho – Billet n° 405

Skupina Oho est un collectif artistique slovène actif de 1966 à 1971. A cette époque la Slovénie fait partie de la République fédérative socialiste de Yougoslavie. Skupina signifie groupe et Oho et la contraction de œil Oko et oreille uho

Les membres du groupe étaient Tomaž Brejc = Marjan Ciglič = Zvona Ciglič = Vojin Kovač Chubby = Nuša and Srečo Dragan = Iztok Geister = Aleš Kermauner.= Naško Križnar = Milenko Matanović = David Nez = Marika Pogačnik =Marko Pogačnik (+) = Franci Zagoričnik = Tomaž Šalamun = Andraž Šalamun

A l’origine le groupe s’inspire de la théorie du Réisme développé par le philosophe polonais Tadeusz Kotarbiński Leur pratique artistique est proche de l’Arte Povera, du Land art, de l’art conceptuel et de l’art corporel. Par la suite, Oho Group aborde la spiritualité et l’ésotérisme dans sa pratique artistique et adopte une approche médiumnique. Enfin Marko-Pogačnik fonde une communauté artistique appelée le village de Šempas

Le groupe OHO a acquis une reconnaissance internationale en participant à l’exposition Informations , l’une des présentations les plus influentes de l’art conceptuel, organisée au MoMa
Par ailleurs depuis 2006, un prix Oho est attribué à un artiste âgé de moins de 35 ans

OHO group, David Nez, Milenko Matanović, Marko Pogačnik and Andraž Šalamun,
Nasko-Kriznar-Gavota-1964
Marko Pogačnik, Jigsaw, 1968, 38 boîtes d’allumettes

Groupe international d’architecture prospective- Billet n° 404

Le Groupe international d’architecture prospective -connu sous l’acronyme GIAP , à ne pas confondre avec le général vietnamien, est un groupe international , fondé en 1965 par le critique d’art Michel Ragon. Il souhaitait développer un urbanisme prospectif et des architectures alternatives. Il se fixe le but de » réunir les chercheurs, dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme. Créer un lien entre ceux-ci, à une échelle internationale. Organiser des expositions de leurs œuvres et toute manifestation susceptible de rendre leurs travaux publics. » Un manifeste est publié en mai 1965

Les fondateurs étaient outre Michel Ragon, Yona Friedman, Paul Maymont (+) = Georges Patrix, et Nicolas Schöffer. Yona Friedman s’était déjà illustré dans les années 1950 avec son concept d’Architecture mobile, en liaison avec le GEAM «Groupe d’étude d’architecture mobile» Ont également participé à la création Walter Jonas et Ionel Schein (+)

Les initiateurs furent ensuite rejoints par Jean-Claude Bernard = Jean-Louis Chanéac =Jean Fourastié = Mathias Goeritz, =James Guitet = Pascal Haüsermann = Abraham Moles = Manfredi Nicoletti = Jacques Polieri =Guy Rottier (+) = René Sarger = Pierre Székely =Edouard Utudjian =Victor Vasarely
Une exposition hommage à Michel Ragon a été organisée en 2014-2015 par la Frac-Centre
Plusieurs conférences ont été données dans les années 1965-1966. Voir aussi l’émission « Le bon plaisir » sur France Culture

Michel Ragon décédé en 2020
Michel -Ragon-Prospective-et-Futurologie-
Les structures d‘Eckhard Schulze Fielitz pour un urbanisme spatial

Psychedelic art movement – Billet n° 403 –

Psychedelic art ou psychédélisme est un mouvement artistique de contre-culture apparu en même temps que le mouvement hippie au milieu des années 1960. Le terme de psychédélique a été inventé en 1956 par le psychiatre britannique Humphry Osmond 1917-2004

Les artistes utilisent, dans leur démarche créatrice, des produits psychotropes à action hallucinogène comme le LSD découvert par Arthur Stoll et Albert Hofman ou encore la Psilocybine , l’ayahuasca, la mescaline, la DMT, ou l’ecstasy. Ces substances ont une action modificatrice sur l’humeur, la pensée et la perception. Elle créent un état proche du rêve, de la transe ou de la méditation.
Avant cette période 1960-1970, des écrivains ou d’autres artistes avaient expérimenté l’usage de drogues comme Antonin Artaud , Henri Michaux. Puis il y a eu les expériences avec des artistes organisées par le psychiatre Oscar Janiger Deviennent également adeptes les écrivains beatniks Allen Ginsberg et William S. Burroughs

Ce sont des personnalités comme Timothy Leary, Augustus Owsley Stanley III Ken Kesey et Aldous Huxley qui ont fait la promotion de ces substances auprès de la jeunesse occidentale.

Les arts visuels psychédéliques se sont développé parallèlement au rock psychédélique de la Cote Ouest avec notamment The Doors, Pink Floyd, The Byrds, Tool, Grateful Dead, The Yardbirds, The Animals, The Rolling Stones, Jefferson Airplane, Janis Joplin, Jimi Hendrix, Cream, Can, Hawkwind ou Frank Zappa.

Les artistes visuels réalisent; inspirés l » Art nouveau, Dada et le Pop Art. , des affiches pour les concerts qui ont lieu notamment au Filmore et aussi des pochettes de disques.
Ils adoptent les sujets fantastiques, métaphysiques et surréalistes, extrêmement détaillés dans des couleurs vives. Leurs motifs favoris sont spirales, cercles concentriques, les motifs des kaléidoscopes , des fractales ou le paisley du textile et aussi l‘horror vacui (horreur du vide) les collages, la répétition des motifs et les polices de caractères originales.
Les artistes dessinent des comix, des bandes dessinées underground. Ils ont également réalisé la dévoration de buvards imprégnés de LSD et des lumières psychédéliques ont été utilisées pour les concerts. Enfin, l’industrie et la publicité se sont approprié l’esthétique de ce courant artistique de façon très limitée..

Ont fait partie de la mouvance des arts psychédéliques aux Etats -Unis :Pablo Amaringo =Chuck Arnett =David Barnes =Doug Binder =Mark Boyle =Brummbaer =Laure
nce Caruana =James Clifford =Lee Conklin =Robert Crumb =Warren Dayton = Roger Dean =Scott Draves =Donald Dunbar =Chris Dyer =MC Escher =Karl Ferris =William Finn =The Fool =Ernst Fuchs =Bob Gibson =HR Giger =Terry Gilliam Milton Glaser =Alex Gray =Rick Griffin =Gary Grimshaw = John Van Hamersveld = James Herer = Joan Hills =John Hurford =Alton Kelley =Mati Klarwein =Oleg A. Korolev =Abby Martin =Bob Masse =Peter Max =Stanley « Souris » Miller =Victor Moscoso =Vali Myers =Leif Podhajsky =Willem de Ridder = Briget Riley =Martin Sharp =Gilbert Shelton =Grace Slick =Harold Thornton =Vernon Treweeke =David Vaughan =Louis Wain =Robert Williams =Wes Wilson

Et ailleurs dans le monde anglo-saxon Michael English = Mike McInnerney = Nigel Waymouth == Martin Sharp = Tim Naish = Laura Greenan et au Japon Keiichi Tanaami =Kiyoshi Awazu = Tadanori Yokoo =Imai Toonz le français Jean Solé = André Jeannin = Jean Giraud

En 2018 Jaïs Frédéric Elalouf a installé sa collection, comprenant 4000 œuvres, au Centre d’Art psychédélique qu’il a créé à Paris. En 2004-2005 Le musée de la Publicité qui dépend du Musée des Arts décoratifs a organisé « Psy[k]é/Off the wall » qui montrait 400 affiches psychédéliques. Il existe par ailleurs une société psychédélique française

A écouter la série Explorations psychédéliques diffusées sur France Culture en 2019

psychédélique art
Motif tourbillonnant
The doors
Pink floid
Janis Joplin
Wes Wilson
Jerry Garcia
The rolling stones – Flowers
Comix
psychedelic art comics
Publicité pour Fanta
Peter Max
psychedelic 60s advertising
Publicité pour les jeans Levis

L’école de Nice -Billet n° 402

L’école de Nice, comment là définir ? Plus qu’un mouvement artistique, c’est le regroupement dans un même espace géographique, au début des années 1960 d’un certain nombre de jeunes artistes. Ils se rencontrent dans les bars de la ville : Au Provence, au Biarritz, au Café de Turin ou au Félix-Faure. Ils entendent s’affranchir du centralisme parisien. Leurs pratiques se situent à la croisée du Nouveau réalisme, de Fluxus, et de Supports/Surfaces et aussi le Groupe 70

En février 1967 la galerie d’ Alexandre de La Salle à Vence, organise une exposition des artistes de la région de Nice. Dix ans plus tard, managée par Ben est présentée lors de l’inauguration du Centre Pompidou , l’exposition « A propos de Nice » et aussi en 2017 au Mamac« Nice 2017. Ecole(s) de Nice » Il ne faut pas oublier le rôle de « promotion » assuré par le photographe Frédéric Altmann
A consulter la série de chroniques d’ Art cote d’azur :
Chronique 1 = Chronique 2 = Chronique 3 = Chronique 4 = Chronique 5 = Chronique 6 = Chronique 7 = Chronique 8 =Chronique 9 = Chronique 10 =Chronique 11 = Chronique 12 = Chronique 13

Sont considérés comme appartenant à l’école de Nice
:Marcel Alocco = Armand Fernandez alias Arman = César Baldaccini alias César
George Brecht ( cf la cédille qui sourit )= Louis Cane = Louis Chacallis
Albert Chubac =Max Charvolen = Erik Dietman = Noël Dolla (+)
Jean-Claude Farhi = Robert Filliou (+) = Roland Flexner = Armand Gette
Claude Gilli = Vivien Isnard = Yves Klein = Serge Maccaferri= Robert Malaval
Jacques Martinez = Jean Mas = Bruno MendonçaMartin Miguel
Rotraut Mocquay-Klein = Patrick Moya = Serge Oldenbourg =Nivese Oscari
Bernard Pagès = Pierre Pinoncelli= Martial Raysse = Guy Rottier
Patrick Saytour = Sacha Sosnovski = Bernard Taride = André Valensi
Benjamin Vautir Alias Ben = Bernar Venet =Edmond Vernassa = Claude Viallat

Martial Raysse – Soudain l’été dernier, 1963
César – Ricard
Bernar Venet, – Déchet Peinture sur carton, 1961
Arman – Coupe de violons
Ben doute de tour
Noël Dolla – Sans titre


Estampa Popular – Billet n° 399

Estampa Popular est un mouvement artistique espagnol fondé en 1958 à Madrid par José Garcia Ortega, membre du Parti communiste espagnol. Le mouvement Estampa Popular entend dénoncer les conceptions culturelles et sociales du franquisme. Il veut que son message soit compris par toutes les classes sociales. Ses membres expliquent leurs priorités dans un manifeste.

Les influences artistiques d‘ Estampa Popular se trouvent dans les dessins et gravures de la guerre civile , les estampes populaires des graveurs politiques mexicains et aussi chez Ortega Muñoz et Rafael Zabaleta.

Ils ont une approche figurative simple et claire qui s’inspire aussi du Pop art et du Nouveau Réalisme Ils utilisent les techniques de gravure,de la linogravure et de la gravure sur bois , en raison de leur rapidité d’exécution. Et le coût réduit de réalisation pouvait permettre leur diffusion dans les classes pauvres

Ont fait partie du mouvement madrilène
les fondateurs :Javier Clavo =Luis Garrido =José Garcia Ortega = Antonio Valdivieso = Manuel Ortiz Valiente = Pascual Palacio Tardez = = Ricardo Zamorano Antonio Zarco.
Ont également appartenu au mouvement de Madrid : Francisco Álvarez =José Luis Delgado = =José Antonio Alcacer Germandia = Arturo Martinez = Francisco Mateos =Adàn Ferrer Rodriguez = Antonio Saura
L’initiative a fait des émules dans d’autres villes d’Espagne :

Estampa Popular Sevilla
rassemblait : Secundo Castro =Elejandro Mesa
= Paco Cuadrado = Paco Cortijo et Cristóbal Aguilar

Cordoba Estampa Popular comprenait :
José Duarte = Manuel García Merina = Alejandro Mesa =Agustín Ibarrola

Estampa Popular de Vizcaya (Pays basque) rassemblait
María Francisca Da Pena = , Blanco Ortega Dionisio, Agustín Ibarrola = Sol Panera.

Estampa Popular de Tortosa à Barcelone comprenait :
Francesc Artigau = María Girona = Esther Boix = Joseo Grau Garriga =Alexandre Grimal Navaro, Josep Guinovart = Joan Hernández Pijoan = Lluïsa Jover Armengol = Robert Llimós = Carlos Mensa, Albert Ràfols-Casamada = Josep María Subirachs = Francesc Todó .

Estampa Popular de Valenciana , un groupe d’artistes a été actif de 1964 à 1968.
Il regroupait : Andreu Alfaro = José Iranzo Almonacid = Ana Peters = José María Gorrís = Rafael Martí Quinto = Francesc Jarque = Fernando Calatayud = Rafael Solbes = Juan Antonio Toledo= Jordi Ballester = Manolo Valdés = Joan Cardells :

Francisco Alvarez
Groupe de Séville


.

Street art – Art urbain – Partie n° 3/7- En France – Billet 391

En France, on parle volontiers d’Art urbain. Si l’on traduit le terme anglophone de Street art, l’on parlera d’Arts de la rue. Mais le terme s’applique non seulement aux arts visuels mais aussi au Théâtre et autres spectacles donnés sur l’espace public. L’on sait que tout à commencé aux États-Unis à la fin des années 1960.
Dès les années 1970, Ernest Pignon Ernest,  pratique déjà l’art urbain dans une optique contestataire. Il dénonce par exemple l’apartheid au moment où la ville de Nice va être jumelée avec Cap Town. L’art dans la rue s’installe en France lors des manifestations de Mai 1968. Encore de nos jours les graffeurs ou plus exactement les artistes de l‘art-grafiti continuent d’orner les murs des villes Ce sont d’abord les tags inspiré ces signatures souvent peu esthétique aux graffitis qui obtiendront une reconnaissance artistique Cf Art Critique I = II = III
Le lillois Jef Arésol, a réalisé cet été une fresque sur les murs des ateliers municipaux de Marcq-en-Barœul inaugurée en septembre 2020
Un certain nombre d’artistes français ont pratiqué le street art, notamment :

Xavier Prou dit Blek le Rat = André Savaiva alias Monsieur A
Christophe Aguirre-Schwarz dit Zevs ==EL Seed = =Arthur Simony
Franck Slama dit Invader = Grégory Téboul dit Astro Alëxone =Victor Ash
=L’Atlas=Wilfrid Azencoth alias l’amour court les rues= =Azek
=Asile =Bando =Banlieue-Banlieue =Max Berliti =Cédric Bernadotte
=Enfants Birdy =Florence Blanchard =Karim Boukercha =Monsieur Brainwash
Brikx =Ceet Fouad =Chanoir =Codex Urbanus =Combo =Crime Time Kingz
=De la croix =Jean-Luc Duez=Pierre-Benoît Dumont alias Artiste-Ouvrier
=Ella et Pitr =Graine EL=Fafi =Jean Faucheur =Damien-Paul Gal =Darco Gelbert
=Alexis Ginzburg dit Artof Popof = Joaquim Abtonio Gonçalves-Borregant dit Kim Prisu =
Olivier Rizoo dit Speedy Graphito =Grems =Et Groover =Christian Guémy dit C 215 =Gully
=Hugo TSR=Jace =Jaybo alias Monk =JayOne =Jo Di Bona == =JR ==Kashink =
Keymi =Lek =Charles Leval dit levalet=MAC collectif =Melle Kat =
Julien Malland (Seth) =Jérôme Mesnager =Miss.Tic =Miss Van = =Brouillard
=François Nasica =Nasty =Némo =Kouka Ntadi= Thierry Noir -=O’Clock =
Ernest Pignon-Ernest =Point d’Epsylon =Jean-Baptiste Pontecorvo
=Popay =Pozla =Pro176 ==Jean-François Perroy alias Jef Aérosol =
Psyckoze =Sheek =Shuck One =SP 38 =Tabas (artiste) =Bambin =Seb Toussaint
=Mlle Van =VLP =Thoma Vuille =Zeus =Gérard Zlotykamien =Projet Zoo

MissTic
Ernst Pignon Ernest – Gisant


L’Art féministe -5/5 – des expositions et des œuvres – Billet n° 388

Voici d’abord quelques expositions importantes qui ont marqué l’art féministe Womanhouse organisée en 1972 par Judy Chicago et Miriam Schapiro.
les fondatrices du Woman’s Building
Puis Ann Sutherland Harris et Linda Nochlin organisent en 1976 Women Artists 1550-1950. En 2007 Global Feminisms à New-York
et WACK!_Art and the Feminist_Revolution à Los Angeles.
En 2015 Peindre, Dit-Elle (+) au musée de Rochechouart (Haute-Vienne)
En 2018, l’exposition »Women House » organisée à la Monnaie de Paris par Camille Morineau.
La même année à Equity Gallery à New-York FemiNest
= IARS Women’s Invitational Exhibition 2017 »
Feministische Avantgarde der 1970 à Vienne
et bien d’autres Cf KtPress
Voir aussi le Female gaze de 17 photographes

Et voici quelques œuvres d’Art féministe

The Female divine de Judy Chicago au Musée Rodin
Suzan Bee
Les Tulipes de Shangri-La de Yayoi Kusama
Angela Alés, Manifestation – 2014
Marilyn Minter_– Orange Crush
Helen Zughaib = Générations perdues
Karin Mack – Bügeltraum – Rêve de repassage
Katlego Mashiloane by Zanelle Muholi
Claude Cahun – Self Portrait (in a Cupboard)
Louis Bouegeois – Femme-Maison – To Eat or Be Eaten ~1985
Martha Rosler – Woman with a wacum
Anne-Marie Schneider – Bouche-Cheminée
Natalie Frak – Story of O.
Yu Hong – Spring Romance – 2008
Nina Childress -Listening to music
Françoise Janicot – L’encoconnage
Natacha Lesieur – Commande publique Faculté de médecine de Nice, Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC PACA
Nicola L. – Je suis la dernière femme objet
Vidya Gastaldon–les-rescapes
Sophie Calle – Prenez soin de vous
Joana Vasconcelos – A Noiva (+) (++)
Cindy Sherman Complete Untitled Film Stills

L’Art féministe -4/5 Les artistes – Billet n° 387

Des artistes comme Louise Bourgeois (1911-2010) ou Eva Hesse (1936-1970) ont été précurseures du mouvement de l’Art féministe. Et il ne faut pas oublier une féministe affirmée la célèbre Niki de Saint-Phalle 1930-2002 et ses Nanas et peut-être Sonia Delaunay, . . . féministe ?

Mais l’on recense beaucoup d’autres femmes artistes qui ont à eu une démarche féministe.. Parmi elles, il y a beaucoup de photographes. Ce domaine artistique leur semblait moins investi par les hommes. Pourtant, encore récemment la journaliste Mathilde Serrel, se demandait, sur France Culture  » Qui a peur des femmes photographes ? »

Voici une liste assez complète d’ artistes féministes

Martine Aballéa =Marina Abramović = Etel Adnan =Sarah Ahmad
Eija-Liisa Ahtila= Lady Aiko = Chantal Akerman= Angela Ales
Ghada Amer = Emma Amos = = Nazgol Ansarinia= leanor Antin
Laurie Anderson = Sonia Andrade =Giulia Andreani == Nancy Angelo
Eleanor Antin =Janine Antoni = Polly Apfeibaum =Farah Atassi (+)
Nida Bangash Anneke Barger = Yto Barrada=Harriet Bart= Susan Bee
Vanessa Beecroft ==Lynda Benglis = Judith Bernstein
Renate Bertlmann = Amélie Bertrand = Tomaso Binga (+)
Dara Birnbaum = =Judy Blum = Cosima von Bonin == Anne Brégeaut (+)
Joan Brown = Heidi Bucher = Angela Bulloch
Teresa Burga = Sheila de Bretteville
=o=o=o=o=o=
Claude Cahun = Pia Camil=Charlotte Calmis=Christiane de Casteras
Elisabeth Catleet = Marion Charlet = Coraline de Chiara = Judy Chicago
Nina Childress =Lygia Clark =Marcella Campagnano = Candace Compton
Linda Christanell =Béatrice Cussol = Dyke Action Machine !
Hanne Darboven = Jacqueline Dauriac = Katrien De Blauwer= Hélène Delprat
Annia Diviani = Veronika Dreier =Orshi Drozdik =Lili Dujourie
=o=o=o=o=o=
Mary Beth Edelson = Nicole Eisenman = Renate Eisenegger =Rose English
Susan Ewing ==Valie Export =Christelle Familiari =Vanessa Fanuele
Anne Ferrer= Gerda Fassel = Sylvie Fleury = Audrey Flack
Natalie Frank = =Helen Frankenthaler =Andrea Fraser
= Nancy Fried = Katharina Fritsch = Coco Fusco =
=o=o=o=o=o=
Ellen Gallagher = Isa Genzken = Géraldine Gallavardin
Vidya Gastaldon (+) = Nan Goldin = Natalia Goncharova
Beatriz Gonzalez = Lorraine O’Grady =Nicole Gravier = =Nancy Graves
Renée Green =Euràlia Grau = Asta Gröting
=o=o=o=o=o=
Harmony Hammon = Barbara Hammer = Margaret Harrison = Mona Hatoum
Camille Hentor = Lynn Hershman =Eva Hesse =Sheila Hicks
Hannah Höch = Grace Hartigan =Candida Höfer
Christine et Irene Hohenbüchler = Nancy Holt
Jenny Holzer = Yu Hong =Rebecca Horn = Alexis Hunter
Mako Idemitsu = Sanja Iveković = Megumi Igarashi
=o=o=o=o=o=
Emily Jacir =Frrançoise Janicot = Oda Jaune =Magdalena Jetcolová
Birgit Jürgenssen =Kirsten Justesen =Frida Kahlo =Lila Katzen=
Mary Kelly = Amal Kenawy = Toba Khedooti = Karen Kilimnik
=Elaine de Kooning = Joyce Kozloff =Lee Krasner
Auguste Kronheim-Aigner = Karen Lee-Williams =Yayoi Kusama
Barbara Kruger = Natalia Lach-Lachowicz = Suzanne Lacy
=Katalin Ladik =Brigitte Lang = Suzy Lake
Ketty La Rocca=Louise Lawler= Leslie Labowitz-Starus
Elodie Lesourd = Natacha Lesueur= Nicola Lethe
Iris Levasseur = Sherrie Levine = Lucy Lippard = Léa Lublin=
=o=o=o=o=o=
Karine Mack= Dindga McCannon = Jamie McCartney=Milvia Maglione = Saberah Malik
Hend Al Mansour =Corinne Marchetti= Roya Mansourkhani
Maude Maris= Cynthia Maughan =Isa Melsheimer= Ana Mendieta
=Annette Messager= Marilyn Minter = Susan Mogul =Naoko Morisawa=
Tania Mouraud = Anita Münz = = Zanelle Muholi = Wangech Mutu = Miss Tic
=o=o=o=o=o=
= Rei Naito = Sanga Nengudi = Shirin Neshat =Louise Nevelson=Eva Nielsen
Lorraine O’Grady =Michele Oka-Doner= Füsun Onur = Orlan = Yoko Ono
Gina Pane= Laetitia Parente = Ewa Partum==Friederike Pezold =Margot Pilz
Howardena Pindell =Adrian Piper ==Ingeborg G. Pluhar =
Florentina Poska = Lotte Profohs-Leherb = Laure Prouvost
=o=o=o=o=o=
Jean Ray-Laury = Kelly Reemtsen =Paula Rego =Angels Ribé = Mary-Caroline Richards
Faith Ringgold =Sophie Ristelhueber = Deborah De Robertis
Harmonia_Rosales = Ulrike Rosenbach = =Rachel Rosenthal
Martha Rosler ==Brigitte Aloise Roth = Michal Rovner
=o=o=o=o=o=
Elsa Sahal= Larissa Sansour =Suzanne Santoro = Miriam Schapiro =
Lydia Schouten == Carolee Schneeman = = Anne-Marie Schneider
Elaine Shemilt =Barbara Segal= Dorothée Selz = Joan Semmel
=Sudi Sharafshahi =Cindy Sherman = Laurie Simmons
Monica Sjoo = =Sylvia_Sleigh = Penny Slinger =Kiki Smith
Joan Snyder =Linder Sterling=Annegret Soltau
Nancy Spero = Anita Steckel =Gabriele Stötzer
=o=o=o=o=o=
Claire Tabouret= Laure Tixier = Alma Thomas= Mickalene Thomas
Delphine Trouche =Rosemaire Trockel = Betty Tompkins =Agnès Thurnauer
=Vadis Turner = Mierle Laderman Ukeles= =Joana Vasconcelos
Regina Vater = Ana Vieira = = Emmanuelle Villard =Kara Walker
June Wayne = Carrie Mae Wems ==Marianne Wex =Martha Wilson = May Wilson
Rachel Whiteread =Hannah Wilke == Carmen Winant = = Francesca Woodman
= Nil Yalter = Mary Yates. = Helen Zughaib
Enfin certaines artistes ont refusé d’être répertoriées comme femme peintre, comme par exemple la hongroise Judit Reigl ou inclassable comme Sophie Calle, encore que Pascale Bouchard, professeur à l’Université du Québec la classe dans les féministes postmodernes

Kelly Reemtsen à la Galerie De Buck – Los Angeles

L’Art féministe -3/5 – Évolution ici et là – Billet n° 386

L’art féministes s’est développé un peu partout en Occident, à partir des années 1960. Mais à un rythme diffèrent selon les pays. Les précurseures sont sans contexte les artistes d’outre atlantique.
En effet, le mouvement des femmes artistes est très actif aux États-Unis. Il y a en 1970 le Ad Hoc Comittee of women artists fondé par des membres du Women Artists in Revolution, de l’Art Workers’ ‘Coalition et du Women Students and Artists for Black Art Liberation.
Puis la création du West-East Bag et la Conference on Women in the Visual Arts. Et aussi le Where We At » Black Women Artists et encore le Women’s Caucus for Art = les Mujeres Muralistas.
En 1979 est fondé le New York Feminist Art Institute qui perdure jusqu’en 1990.

En 1985 un groupe de plasticiennes féministes se forme pour dénoncer le sexisme et le racisme dans les institutions artistiques. Ce sont les Guerillas Girls. Elles sont scandalisées par la faible présence des femmes à l’exposition  » An International Survey of Painting and Sculpture »organisée l’année précédente par le MoMA En 1989 et jusqu’en 1998 il y a le collectif Sister serpents . Et en 2017 Feminist Art_Coalition qui regroupe 100 musées privés américains.

L’Union des femmes peintres et sculpteurs (sic) a été créée à Paris en 1881 et Elle organisera des expositions jusqu’en 1994. Bien qu’elle obtient l’accès des femmes au Prix de Rome elle n’appartient pas à la mouvance féministe. Le Mouvement de libération de la femme est créé en août 1970.

A la même époque, l‘art féministe se développe. cf Sisyphe.On retiendra plusieurs initiatives : En 1972, fondation de la Spirale par Charlotte Calmis= en 1975, Femmes en Lutte, créé par Dorothée Selz, Isabelle Champion-Métadier et Nil Yalter . et aussi le Groupe Dialogue, par Christiane de Casteras = en 1976 le Collectif Femmes/Art, par Françoise Eliet . En 1997 est organisé ,au Magasin à Grenoble, l’exposition Vraiment Féministe et l »Art.Le revue Sorcières est publiée de 1975 à 1982. La critique d’art Aline Dallier-Popper a été la première à s’ intéresser à cette période. Il faut aussi citer l’association AWare Archives of Women Artists, Research and Exhibitions créée en 2014 par l’historienne d’Art Camille Morineau

Enfin le Centre Pompidou a organisé de 2009 à 2011 « elles@centrepompidou, une exposition exclusivement dédiée aux femmes artistes, vue par plus de 2,5 millions de visiteurs. Elle a été contestée par certaines comme Gabrielle Costa de Regardable ou Emmanuelle Lequeux du journal Le Monde

En Grande Bretagne c’est dès 1792 que Mary Wollstonecraft écrit Vindication of the Rights of Woman. En 1903, les suffragettes au sein de la Women’s Social and Political Union, revendiquent le droit de vote pour les femmes. Elles l’obtiennent en 1918. Les françaises devront attendre 1945 pour voter pour la première fois. Récemment a été fondé à Londres FiLia. En ce qui concerne le feminist art : voir son histoire voir aussi Live art and feminism in U.K.

L’art féministe s’est développé plus ou moins suivant les pays, comme au Québec, en Allemagne , en Italie, plus tardivement en Espagne (+), en Belgique, aux Pays-Bas , en Suède, au Danemark, en Afrique du Sud, au Japon (+), en Chine, en Suisse avec les Reines prochaines

Pour conclure, quelques sites ou documents que l’on peut consulter : Féminisme et histoire de l’art de cofondatrice avec Rozsika Parker de The Feminist Art History et aussi Histoire « orientée »: arts plastiques et féminismes, émancipations au féminin par Annie Boulon-Fahmy. + Art term de la Tate.A consulter également l’étude du site belge Femmes plurielles. Ainsi que la revue Perspectives ou encore le site australien KT press qui recense les mouvements féministes de par le monde. Et encore Women’s studies et Féminisme (+) et le site Osez le féminisme. et aussi sur l’ Anarcha-féminisme et encore La plume dauphine
qui se pose la question :Le féminisme dans l’Art : émancipation de la femme ou stigmatisation

Malheureusement, l’égalité de traitement dans l’Art, comme dans dans la vie courante, n’est toujours pas acquise, de nos jours

Les artistes féministes se réapproprient leur corps





L’Art féministe -2/5 -Caractéristiques – Billet n° 385

L’Art féministe ou Feminist Art désigne, à l’origine, l’art pratiqué par les artistes du monde occidental, qui s’impliquent , par la pratique de leur art, dans le mouvement féministe au moment des sa deuxième vague , dans les années 1960-1970 Lors de cette décennie se crée alors un véritable mouvement artistique féministe
La question de l’identité féminine domine à travers la mise à nu du corps féminin érotisé, l’univers de la mode et le culte de la beauté, mais aussi par le biais de la narration autobiographique avec des histoires anodines du quotidien,. Les femmes artistes, pour s’affirmer se sont emparé, au fil de temps de l’ art de la performance , de l’ art conceptuel , de l’ art du corps de la vidéo, du cinéma et l’ art de la fibre. Quelques unes participent aussi au Street Art. On a aussi parlé de Vulva Art
Puis lors de la troisième vague du féminisme à partir des années 1990 par le biais du Craftivisme ou encore du cyberféminisme.

Les artistes féministes mènent des actions politiques pour exiger une représentation égalitaire, présentent des espaces alternatifs d’exposition, fêtent la sexualité féminine et analysent les effets de la classe, la race et le genre sur la vie quotidienne des femmes.

L’une des premières œuvres féministes est une installation : The Dinner Party réalisée entre 1974 et 1979 , par l’une des précurseures de l’Art féministe Judy Chicago. Elle et l’autre figure de proue, la canadienne Miriam Schapiro avaient organisé en 1972, une installation collective Womanhouse (+) En 1969, Mierle Laderman Ukeles publie son Manifesto For Maintenance Art 1969!

Et dans les années 1980 arrive la troisième vague féministe et le féminisme postmoderne initié par Judith Butler

L’Art féministe -1/5 – Et avant ? Billet n° 384

C’est à partir des années 1960 que débute le mouvement de l’Art féministe. Bien entendu, dès la fin du 19ème siècle il y a eu des femmes peintres.

Mais on sait, qu’en en France, les femmes n’ont eu accès à l’École des Beaux-Arts qu’en 1897. Et jusqu’aux années 1950 elles sont peu présentes dans les mouvements artistiques et dans les salons officiels. Mais dans le monde musical, les compositrices ne sont pas mieux considérées.

Il y a eu heureusement un certain nombre d’ exceptions, notamment : Artemisia_Gentileschi 1593-1656 = Elisabeth Vigié Le Brun 1755-1842 = Berthe Morisot 1841-1895 = Rosa Bonheur 18822-1899 =Marie Laurencin 1883-1956 = Sonia Delaunay 1885-1979 = Suzanne Valadon 1865-1938 = Frida Kahlo 1907-1954 = Tamara de Lempicka 1898-1980. ou encore Anna Claypoole Peale 1791-1878 ou Mary Cassatt 1844-1926 = Georgia O’ Keeff 1887-1983. = Eva Gonzalès 1847-1883 = Marie Bashkortseff 1858-1884= Camille Claudel 1864-1943 = Paula Modersohn-Becker 1876-1907 = Hannah Höch 1889-1978 = Sophie Taeuber-Arp 1889-1943 = Marianne Brandt 1893-1983 = Germaine Krull 1897-1983 = Alice Neel 1900-1984 =Marie Čermínová alias Toyen 1902-1980 = Marie Helena Vieira Da Silva 1908-1992 = Dora Maar 1907-1997 = Dorothea Tanning 1910-2012 épouse de Max Ernst = Meret Oppenheim 1913-1985 = Leonora Darrington 1917-2011 = Lygia Clark 1920-1988 = Shirley Jaffe 1923-2016 = Joan Mitchell 1925-1992

Mais leur reconnaissance l’est en tant que peintre mais non en tant que femme-peintre. Du reste elles « se cantonnent généralement au paysage ou au portrait. Bien d’autres femmes peintes n’ont jamais acquis une quelconque notoriété. Linda Nochlin dans un essai publié en 1971 s’est posé la question : Why Have There Been No Great Women Artists Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grandes artistes femmes ?

Judith décapitant Holopherne », Artemisia Gentileschi,
Femmes aristes


La naissance de l’art africain contemporain au Nigeria- 4/4 Ecoles d’Ife +Onaïsm-+Auchi Billet n° 383

Ife school fait référence au département des beaux-arts de la Obafemi Awolowo Université. Le style développé est marqué par la yoruba mais aussi par la tendance à l’abstraction de l’art traditionnel d’Osogbo L’approche théorique met l’accent sur la diversité dans l’utilisation des matériaux, des symboles et images et motifs traditionnels .L’enseignement était prodigué par Babatunde Lawal, = Abiodun Rowland = Ige Ibigbami = Agbo Folarin = PSO Aremu.

Parmi les artistes ayant fréquenté l’école il y a notamment : Moyo Ogundipe, Nkiru Uwechi-Nzegwu, Moyo Okediji, Sherinat Fafunwa-Ndibe, Kunle Filani, Idowu Otun, Osi-Audu, Tola Wewe, Ebenezer Aiku Sheba = Segun Ajiboye, Stephen Folaranmi, Mufu Onifade, Ademola Ogunajo

L’Onaïsme est un mouvement artistique fondé en 1990 par d’anciens élève d’Ife school : Kunle Filani, Moyo Okediji, Tola Wewe, Bolaji Campbell et Tunde Nasiru. Le mouvement est influencé par l’art de la culture Yoruba et ses s motifs décoratifs, ses ornements. L’approche Ona utilise une unité de tons, de formes et de structure

Le mouvement outre les fondateurs a rassemblé notamment : Donatus Akatakpo = Ojo Bankole, Akin Onipede, Ademola Azeez, Sehinde Ademuleya, Rasheed Amodu , Mufu Onifade, Kunle Adeyemi

Auchi school est également une étiquette taillée pour le département des beaux-arts de l’école polytechnique d’Auchi. Ce département s’est développé au fil des ans et a également développé une longue tradition de formation et de pratique artistique riches notamment en sculpture. Auchi School est réputées pour ses coloristes tels que: Sam Ovraiti, Ben Osaghae, Sam Ovraiti, Olu Ajayi, Pita Ohiweri, Edwin Debebs, Alex Nwokolo, Toni Oshiame = Olu Amoda =Jonathan MavuaLessor, Zino Orara, Alex Nwokol 

Alex Nwokolo – Nathan portrait
Osi-Audu
Mufu Onifade
Tola Wewe
Ben Osaghae – Love tstament
Olu_Ajayi
Pita Ohiwerei
Jonathan-mavua-Lessor/
Zino Orara

Naissance de l’art africain contemporain au Nigeria- 2/4-Oshogbo art school – Billet n° 381

L’ Oshogbo Art School encore appelée Oṣogbo Art Movement est un courant artistique né, au Nigeria, dans la capitale de l’État d’Osun à partir de 1963.

Il a été initié par des artistes européens, Suzanne Wenger , la dame d’Osogbo, qui deviendra prêtresse du Culte pratiqué dans le bois sacré d’Osun Osogbo Georgina Beets-Beier et Ulli Beier. Ils ont fait connaître cette forme d’art dans le monde. Il concernait non seulement la peinture et la sculpture, mais aussi la musique et le théâtre, animé par Duro-Ladipo Il s’inscrit dans l’art contemporain mais irrigué par la culture «yoruba »

Suzanne Wenger et Georgina Beets, ont formé un certain nombre d’artistes dont certains sont maintenant reconnus internationalement.
On peut citer notamment : Layi Orogun Ademoinore = Yinka Adeyemi = Kola Adeyemi =Adeniji Adeyemi , Isaac Akindele ,=Jacob Afolabi =Philip Babarinlo = Jimoh Buraimoh =Toyin Folorunso= Yekini Folorunso = Adebisi Fubunmi =, Aremu Jimoh , =Tijani Mayakiri = Bayo Ogundele =Rufus Ogundele = Nike Okundaye =Jinadu Oladepo = =Asiru Olatunde =Phillip Olufemi =Rahmon Olugunna =Rafmon Olugunna. =Ademola Oyelami = Muraina Oyelami = Twins Seven-Seven. Mais aussi de jeunes artistes du 21ème siècle comme Wole Lagunju.

La création du Centre for Black Culture and International Understanding, (CBCIU) a été influencé par Ulli Beier. Ce centre placé sous l’égide de l’Unesco à organisé en 1967 une exposition « 50 years of Osogho School of art : A celebration concept paper « 

‘Série Iwin n ° 2’Susanne Wenger
Taiwo Olaniyi Osuntoki alias Twin Seven Seven
Rufus Ogundele
Adebisi Fubunmi
Jimoh_Buraimoh
Tijani Mayakiri
Oladepo, Jinadu – Untitled;

Architecture Principe – Billet n° 377

Architecture Principe est un groupe fondé en 1963 par l’architecte Claude Parent (+) et l’urbaniste et essayiste Paul Virilio (+) Claude Parent a travaillé brièvement dans l’atelier de Le Corbusier, ils étaient tous les deux professeurs à l’ École spéciale d’architecture. De février à décembre 1966, ils publient une revue éponyme. Le groupe se disloque en mai 1968. Le plasticien Michel Carrade et le sculpteur Morice Lipsi font aussi partie de l’aventure.

Ils ont développé la théorie de la Fonction oblique qui annonce le déconstructivisme se définit comme «la fin de la verticale comme axe d’élévation, la fin de l’horizontale comme plan permanent, ceci au bénéfice de l’axe oblique et du plan incliné». Cette théorie va révolutionner l’approche architecturale contemporaine. Ils organisent en 1965 « Exploration du futur » dans les salines d’Arc-et-Senans

Plusieurs architectes peuvent être rattachés à la fonction oblique, notamment : Pierre Riboulet =Jean Nouvel = Daniel Libeskind = Zaha Hadid Leur théorie a été concrétisée avec la construction à Nevers de l’ église_Sainte-Bernadette_du_Banlay L’édifice massif a été très contesté à l’époque de son édification. Il a aussi été l’architecte des centrales nucléaires.

On peut consulter sur Issu, l’ouvrage d’Aude-Lise Garcia architecte intitulé « La fonction oblique, le nouvel ordre urbain »

Mec’art- Billet n° 374

Le Mec’art abréviation de Mechanical art est un courant artistique né en Europe en 1963 et révélé au public lors de l’exposition.manifeste «  Hommage à Nicéphore Niepce ». organisée à la Galerie J en 1965 par le critique d’art Pierre Restany (+)

Les artistes du Mec’art utilisent les procédés photographiques de report des clichés sur supports variés (toile ou plaque émulsionnée, papier…) par l’intermédiaire de techniques mécaniques de reproduction comme la sérigraphie. Ces clichés sont tirés de magazines, d’images publicitaires, d’images de reportage, de reproduction d’œuvres du passé. Dans leur approche expérimentale ils travaillent à partir de montages et de collages photographiques, ou d’analyse de trames, de transferts de photos de journaux ou encore de clichés d’ombre. L’artiste contrôle chaque stade de l’élaboration mécanique de l’image.

Ce mouvement a rassemblé Alain Jacquet (+) = Mimmo Rotella = Pol Bury = Éric Beynon = Gianni Bertini = Yehuda Neiman = Nikos Kessanlis = Elio Mariani D’autres artistes s’inscrivent dans cette approche comme Gerhard Richter, Sigmar Polke, Luca-Maria Patella.

De nos jours il y a notamment Mayetti, c’est à dire Roberto Saletti et Isabelle Mayaud et leurs photures « photos et peintures ». Il y a aussi Isabelle Repiquet et son projet Art is light ou encore LeinaD ?. Ces artistes et sans doute d’autres peuvent être considérés comme des continueurs du Mac’Art.

Le terme « photures « n’est pas fixé et il est aussi utilisé par des peintres hyperréalistes comme Jean-Marc Gargentiel.

Le nom de Mec’art a été lancé par 1964 par Jacquet et Rotella. Le courant Mec’Art ne doit pas être confondu avec le concept médiéval des Artes mechanicae /Mechanical art

Mimmo Rotella