Edward Hopper – Lanscapes/paysages

La Fondation Beyeler de Bâle, propose une rétrospective du
peintre réaliste américain Edward Hopper (1882-1967)
A new look on lanscape
Elle est consacrée aux paysages naturels et urbains de son pays
peints à l’huile ou à l’aquarelle.
Cette exposition est visible jusqu’au 17 mai 2020

Edward Hopper, Cape Ann Granite, 1928
Edward Hopper Cobbs_Barns_Distant_1930-33
Edward Hopper – Burly_Cobbs_1930-33
Edward Hopper – Railroad_Sunset_1929
Edward Hopper – Lighthouse_Hill_1927
Edward Hopper -Gas_1940
Edward Hopper – Second_Story_Sunlight_1960
Rdward Hopper Road_and_Houses_Truro_1930-33
Edward Hopper – Blackhead, Monhegan – 1916
Edward Hopper Cape Cod Afternoon 1936
Edward Hopper – Corn Hill (Truro, Cape Cod) 1930
Edward Hopper – Road in Maine – 1914
Edward Hopper – Landscape with Tower .
Edward Hopper – Spindleu locust
Edward Hopper – Rain on river
Court métrage de Wim Wenders

Calligraphies monumentales de Fabienne Verdier à Granet et Hokusai et les autres à Caumont

Le musée Granet à Aix-en-Provence prolonge jusqu’au 5 janvier 2020, l’exposition consacrée à Fabienne Verdier

Fabienne Verdier sur les Pas de Cézanne

J’ai vu cette exposition cet été à Aix-en-Provence. Ces tableaux ou plutôt, compte tenu de dimensions des œuvres de Fabienne Verdier, ses fresques sont impressionnantes. Si vous voyagez dans le Sud, allez la voir. Et faite coup double en allant visiter

L’exposition de l‘Hôtel de Caumont
Hokusai, Hiroshige, Utamaro… Les grands maîtres du Japon
collection Georges Leskowicz

jusqu’au 22 Mars 2020

Charlot et les avant- gardes

Le musée d’ Arts de Nantes présente :
Charlie Chaplin dans l’oeil des avant-gardes
Jusqu’au 3 février 2020

Cette exposition propose, à l’aide de 200 peintures, photos, dessins, la redécouverte d’œuvres de František Kupka, Marc Chagall, Fernand Léger, Man Ray, Salvador Dali, Meret Oppenheim, John Heartfield, Claude Cahun inspirées par le personnage de Charlot créé par l’acteur britannique Charlie Chaplin.

L’exposition est répartie en quatre thèmes : l’homme-machine,     • la poétique du monde,     • le spectacle mis en abyme, l’absurdité de l’histoire.

Marc Chagall – Le Cirque
František Kupka, L’acier boit n° II, 1927
Fernand Leger – Charlot cubiste
Adolf the superman
Claude Cahun, I am in training, Don’t kiss me,
Salvador Dali ?

Léonard de Vinci en visite au Louvre

Leonardo da Vinci est un peintre toscan 1452-1519 né à Vinci. en 1452. Il arrive au Clos Lucé à Amboise en 1516 à 64 ans à l’invitation du jeune roi François 1er alors âgé de 23 ans . Son invité est un génie reconnu ,ingénieur militaire, inventeur, botaniste, écrivain, poète, philosophe et peintre. Il est un artiste reconnu. Il a peint La Joconde et La Cène, mondialement célèbres ainsi que le dessin dit l’homme de Vitruve. On le crédite de projets précurseurs comme l’avion, l’hélicoptère, le sous-marin.

Le musée du Louvre présente donc, pour les 500 ans de la mort de l’artiste, une grande rétrospective de l’ensemble de l’œuvre de
Léonard de Vinci – jusqu’au 24 février 2019

Il a fallu dix ans aux organisateurs pour réunir l’ensemble de ces travaux, t dispersés dans le monde entier.  Les œuvres viennent des musées italiens, de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, de la Pinacothèque vaticane, du Met de l’Institut de France. La reine d’Angleterre a prêté 24 dessins de la Royal Collection.

Cette très attendue exposition attire la foule des visiteurs, parisiens, provinciaux, touristes européens, américains et bien entendu asiatiques. Mais il faut réserver et s’armer de patience tant il y a foule.Et bien entendu les inévitables selfies. Libération nous dit qu’il y avait déjà la cohue à l’orée du XXème siècle.

Les musées face au défi de la fréquentation
L' »homme de Vitruve
Cf Marcus Vitruvius Pollio 90 av JC
La cène
La vierge au rocher

Hans Hartung, la fabrique du geste

Le musée d’art moderne de la ville de Paris organise une rétrospective
Hans Hartung – La fabrique du geste
Jusqu’au 1er mars 2020

Hans Hartung

Hans Hartung 1904-1989 est un peintre et architecte français d’origine allemande. Il est l’un des plus important représentant de l’art abstrait. On peut voir ses œuvres et celles de son épouse sur le site de la Fondation Hartung Bergman

Toulouse Lautrec résolument moderne

Henri de Toulouse Lautrec 1864-1901 , descendant des Comtes de Toulouse est un peintre, dessinateur, lithographe, affichiste et illustrateur français, La réunion des musées nationaux présente au Grand Palais
Toulouse Lautrec résolument moderne jusqu’au 27 janvier 2020

Quelques œuvres
et aussi sur WikiArt toutes les œuvres

Toulouse Lautrec – La goulue
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec
Toulouse Lautrec -Aristide Bruant

Musée d’Orsay : Degas à l’Opéra

Le musée d’Orsay présente Degas à l’Opéra jusqu’au 19 janvier 2020. Cette exposition est organisée dans le cadre de la célébration des 350 ans de la création de l‘Opéra de Paris. Edgar Degas 1834-1914 ne peignait pas sur le motif. Il réalisait de nombreux croquis puis restituait des ambiances, de mémoire. Il utilise la plupart du temps le pastel. A la fin de sa vie il sculpte, souvent à la cire, comme pour la petite danseuse de 14 ans.

Les scènes sont situées d’abord à l‘Opéra de la rue Le Peletier qui est détruit pas un incendie en 1873 puis à l’Opéra Garnier inauguré en janvier 1875. Il y a bien entendu les ballerines, les musiciens, le public. Il y a aussi le grand foyer, lieu de rencontre des jeunes danseuses et des vieux messieurs abonnés. Nous parlerions aujourd’hui de pédophilie.
Je n’ai pas trouvé de dossier de presse. Par contre l’on peut consulter en ligne, gratuitement le catalogue critique numérique établi par Michel Schulman . Par ailleurs, l’on peut visionner sur Arte TV, jusqu’au 4 décembre 2019, un très beau documentaire de 51 minutes.

Edgar Degas – Les musiciens de l’Opéra
Edgar Degas – Danseies

La « Tournée mondiale » de Toutankhamon à la Vilette

Radios, Télé, Presse, tous les médias : le Mondele Parisien, Connaissance des Artsle Figaro, France Culture, Geo, Nouvel Obs, le Point, Chalenges, etc…   font le buzz autour de l’évènement :

Toutankhamon  à la grande Halle de la Vilette du

23 mars au 15 septembre 2019

Cette exposition itinérante  est organisée par le ministère des Antiquités égyptiennes et I M G  un groupe de marketing événementiel américain spécialisé dans les rencontres sportives ou l’organisation de Miss Univers. avec toutefois la collaboration avec le musée du Louvre. Inaugurée à Los Angeles, après maintenant Paris, cette « Tournée mondiale » comme dit l’affiche, sera présentée dans 10 pays d’Europe. Derrière l’intérêt artistique semblent se profiler des intentions politiques et des motivations mercantiles

L’exposition présente 150 objets originaux recueillis dans la tombe de ce jeune pharaon découverte par le britannique Howard Carter en 1922. Toutankhamon n’a pas  été un grand Pharaon. C’est le fabuleux trésor de sa dernière demeure qui l’a rendu célèbre.

France 2 dans son émission Secrets d’Histoire s’intéressera ce soir à ce lointain roi égyptien

Après le succès de l’exposition de 1967 au Petit Palais qui avait enregistré 1.200.000 visiteurs, gageons que l’égyptomanie fera encore battre des records d’affluence

Alberto Giacometti. Une aventure moderne > au Lam

Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut que l’on désigne plus simplement par LAM avait présenté en 2016,une expositions consacrée à Modigliani qui avait attiré plus de 200.000 visiteurs.

Cette fois-ci, le musée a installé  une grande rétrospective de l’œuvre  d’Alberto Giacometti – Une aventure moderne

Cette exposition a été réalisée en collaboration avec la Fondation Giacometti et la Métropole européenne de Lille – Mel,

L’homme qui marche est sans doute l’une des œuvres les plus connues d’Alberto Giacometti 1901-1966 Il est en majesté dans le musée.

Il y a aussi les femmes de Venise restaurées en 2015

et plus de 150 sculptures, peintures, dessins de l’artiste. De ses débuts à la maturité. On y rencontre des œuvres influencés par les arts d’Afrique, le cubisme, le surréalisme puis le style très personnel de Giacometti. Tout ceci dans une scénographie documentée et très aérée. Gageons que cette très belle exposition que  j’ai parcourue hier lors d’une visite privée organisée par les Amis du Lam, sera à nouveau un succès

Angoulême 2019 – 46ème Festival de la B.D.

Le 46 ème Festival de la BD – 24 au 27 janvier 2019 se tient à Angoulême jusqu’à ce soir. Voici le palmarès officiel

Grand prixAttribué à Rumiko Takahashi  dessinatrice de mangas née en 1957 à Nigata (Japon)

Prix du meilleur album : Moi ce que j’aime c’est les monstres -My Favorite thing is monsters  de l’  américaine Emil Ferris née à Chicago en 1962

Prix spécial du juryLes rigoles du belge Brecht Evens  né en 1986 à Hasselt

Prix de la sérieDansker du danois d’ Halfdan Pisket né en 1985

Prix révélationTed, drôle de coco ,  qui montre la vie d’un autiste, de la belgo-mexicaine d’Émilie Gleason née en 1992

Le prix JeunesseLe prince et la couturière – The prince and the dressmaker de l’américaine Jen Wang née en 1984 en Californie.

Prix Fauve polar – SncfVillevermine du belge Julien Lambert est né en 1986 à Dinant

Monet et Architecture à la National Gallery

La National Gallery de Londres présentent actuellement la très belle exposition « Monet et l’Architecture » jusqu’au 29 juillet 2018

Claude Monet est surtout connu comme peintre de jardins, de paysages et de marines. Pourtant, tout au long de sa carrière il a peint des bâtiments – de la cabane à la cathédrale, du village à la ville.  Les 70 œuvres exposées mettent en avant l’évolution stylistique de l’artiste français, favori des britanniques , de l’expressionnisme, à sinon l’hyperréalisme tout au moins une approche plus figurative. On y voit la série de cathédrale de Rouen, le Parlement de Londres.

Si vous vous trouvez à Londres, du côté de Trafalgar square, allez vite voir cette exposition.

Une Beauvoir peut en cacher une autre : Hélène peintre et sœur du Castor

Le musée Wurth à Erstein consacre une exposition à Hélène,  la sœur cadette de la philosophe et féministe Simone de Beauvoir. surnommée Le Castor.

Hélène de Beauvoir. Artiste et femme engagée.

jusqu’au 9 septembre 2018

Hélène de Beauvoir

Hélène de Beauvoir (1910-2001) , est une peintre et graveuse française. Dès l’age de 25 ans, elle expose à la galerie Bonjean où Picasso apprécie ses œuvres. Au gré des affectations de Lionel de Roulet, son mari diplomate est s’installe au Portugal, en Autriche, en Serbie, au Maroc, en Italie puis à Strasbourg. Dès 1968, à l’image de sa sœur,  elle engage dans une action féministe notamment au profit des femmes battues, dans l’action et la peinture.

Hélène de Beauvoir, qui peignait tous les jours, a produit plus de 3000 peintures et gravures.  L’œuvre de l’artiste qui n’appartenait à aucune école, se situe entre l’abstraction et la figuration, voir le tachisme. Son ainée ne tenait pas sa peinture en grande estime. Pourtant sa cadette à partir des années 70 entame une carrière internationale et expose à  Tokyo, Bruxelles, Lausanne, Rome, Milan, Amsterdam, Boston, Mexico, La Haye,Prague ou New-York.

Pourtant  la peintre  reste inconnue du public français. Sa sœur écrivaine la totalement occulté. Il reste plus de six mois pour découvrir l’œuvre  d’Hélène de Beauvoir. Ne ratez pas cette exposition, si vous passez dans le Grand Est .

Hélène de Beauvoir – Chasseurs dans un paysage

Hélène de Beauvoir – Femmes à TangerLes femmes souffrent et les hommes juges

Hélène de Beauvoir – Paris Mai 68Hélène de Beauvoir – Marché aux fleursHélène de Beauvoir – Ohne Titel

Hélène de Beauvoir – Gravure pour la femme rompue

Barack et Michele Obama à la National portrait gallery de Washington

Michelle Obama par Amy SheraldBarak  Obama par Kehinde Wiley

Smithsonian National Portrait Gallery   comme son nom l’indique,  est dédiée aux portraits : Artistes – Célébrités – Athlètes – Activistes – Inventeurs et bien sur les Anciens présidents des États Unis. ainsi que leurs épouses : les First Laddies

La réalisation des portraits du couple sortant a été confiée à deux peintres afro-américains : Kehinde Wiley le new-yorkais pour le portrait du 44ème locataire de la Maison blanche et Amy Sherald qui réside à Baltimore pour Michelle Obama. Ces portraits ont été présentés au public il y a quelques jours : Lien vers la Vidéo

L’art visuel aux jeux olympiques d’hiver 2018 à Pyeong Chang

Dans le cadre des Jeux olympiques d’hiver qui se déroulent actuellement en Corée du Sud à PyeongChang, le C.I.O. a invité des athlètes qui ont une pratique artistique à participer au projet Olympic Art. Ceci pour « renforcer davantage l’alliance du sport et de la culture »

Ont été invités :La  coureuse  greco-américaine du 10 kms  Alexi Pappas = le lanceur de javelot britannique  Roald Bradstock – l’américaine  biathlète Lanny Barnes = l’escrimeur suisse Jean-Blaise Evequoz

Lanny Barnes

Roald BradstockJean-Blaise Evequoz – Chaos

45ème Festival de la Bande dessinée d’Angoulême

Le 45ème Festival de la Bande dessinée s’est ouvert hier 25 janvier à Angoulême. Il a été inauguré par la Ministre de la Culture

 Il est ouvert jusque dimanche 28 janvier 2018. 70 ouvrages  sont en compétition avec la présence de nombreux auteurs On peut trouver tous les reportages sur la chaine Youtube du Festival. Cette année l‘Asie est à l’honneur, avec notamment Naoki Urasawa et Osamu Tezuka  Le Grand Prix a été attribué au dessinateur américain Richard Corben et le prix René Goscinny au français  Jean Harambat.

Quelques images d’œuvres de Richard Corbin

 

Donation Éveline Taslizky au Musée d’art et d’histoire du judaïsme

Boris Taslitzky – Autoportrait – 1927

Évelyne Taslitzky a fait donation au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme d’un certain nombre d’œuvres peintes ou dessinées par son père.

Elles sont exposées jusqu’au 22 avril 2018

Boris Tasliteky

Boris Taslitzky 1911-2015 est un peintre français qui s’inscrit dans le courant du réalisme socialiste à la française. Ses parents étaient de juifs originaires de Russie. . En 1928 le jeune Boris  entre à  l’École des beaux-arts de Paris. En 1933, il adhère à l’‘Association des écrivains et artistes révolutionnaires et en 1935 il adhère au Parti communiste français. Au cours de la guerre 39-45 il est fait prisonnier, s’évade, entre dans la Résistance, est arrêté, est fait prisonnier puis en 1944 est déporté au camp de concentration de Buchenwald. Il y exécutera en cachette autour de 200 dessins. Il a été professeur à l’école supérieure des arts décoratifs pendant 10 ans

 Boris Taslitzky – Le petit camp à Buchenwald

Boris Taslitzky – Dépression

Boris Taslitzky – Portrait de Julien Cain

Boris Taslitzky – La mort de Danielle Casanova

Boris Taslitzky –  Enfants dans la rue en Algérie coloniale

Boris Taslitzky – Famille d’un mineur de Beni Saf

Boris Taslitzky Insurrection victorieuse

Louvre Lens : Musiques : échos de l’Antiquité. Une magnifique exposition . Elle est close depuis hier et part en Espagne

Pour différentes raisons c’est hier, le dernier jour, que j’ai visité Musiques : Échos de l’Antiquité que proposait le Louvre-Lens depuis la mi-septembre.

Le musée du Louvre-Lens a présenté durant 4 mois,  une exposition, la première du genre,  consacrée à la musique dans les grandes civilisations de la Méditerranée antique, de Rome à la Mésopotamie en passant par la Grèce et l’Égypte.

C’est le résultat d’un travail de recherche et de collecte de plus de 10 ans menées avec des spécialistes de ces civilisations antiques, des archéologues des écoles d’Athènes et de Rome, d’ethnomusicologues, des spécialistes des sons, des chercheurs au CNRS.

Un fléchage au sol, entrainait le visiteur pour découvrir 16 modules circulaires en toile. Y étaient présentés près de 400 pièces : figurines, statuettes, ex-voto, papyrus,instruments de musique en bon état de conservation ou fragments. Travaux de reconstitution contemporain. Et aussi de attributions erronées comme dans Aida de Verdi.

La musique a d’abord servi à honorer les divinités, puis les monarques,à la Cour,  dans leurs festivités puis lors de leurs campagnes guerrières, pour impressionner l’adversaire, donner du moral aux troupes, glorifier le vainqueur. Elle est  aussi présente lors des épousailles et des funérailles. Elle incite à la danse, à la mélancolie.

L’exposition s’intéresse aux instruments, à ceux qui les ont fabriqués et à ceux qui en jouaient. La transmission était orale, il n’y avait pas de partitions. Cependant, par des moyens scientifiques modernes, des hymnes ont été reconstitués  (exemples autres que ceux de Louvre-Lens)par l’interprétation de tablettes  ainsi que le son d’un instrument comme le cornu

Un certain nombre de  médias ont parlé de cette très belle exposition : Le Point = France 3 = France Culture = Connaissance des Arts = La Croix = Média de Bruxelles = France-Musique =Libération = Culture Box  = Le Figaro Mais pas tous, sauf erreur je n’ai rien trouvé dans Le Monde Télérama et quelques autres. Mais c’est vrai que pour une certaine intelligentzia parisienne Lens c’est loin de Paris, ce qui n’est pas pareil pour Lyon ou Marseille. Mais j’arrête de faire du mauvais esprit

Hymne de Seikilos reconstitué

Medellín, une histoire colombienne des années 1950 à aujourd’hui aux Abattoirs de Toulouse

Les Abattoirs de Toulouse présentent pour l’année France-Colombie  Columbia

Les occitans et les autres ont encore une semaine pour découvrir cette exposition . Elle est organisée par le musée d’ Antioquia à Médellin et les abattoirs de Toulouse. Elle permet de découvrir le regard des artistes sur cette période dominée par la guérilla des F.A.R.C. Lorsque l’on évoque la Colombie l’on pense à Fernando Botero. Ici ce sont une centaine d’œuvres de 40 artistes peu ou inconnus en Europe qui sont accrochées à Toulouse : des peintures, des photographies, des installations et des vidéos.

Archivo Pacifista, Diego Arango, Iván Argote, Débora Arango, Fernando Arias, Maria Jose Arjona, Taller 4 Rojo, Marcos Avila Forero, Álvaro Barrios, Adolfo Bernal, Fernando Botero, Benjamin de la Calle, Francisco Antonio Cano, Antonio Caro, Christina Castagna, Natalia Castaneda, Luz Elena Castro, Carlos Correa, Wilson Díaz, Juan Manuel ,Echavarría, Clemencia Echeverri, Gonzalo Escovar, Umberto Giangrandi, Ethel Gilmour, Béatriz González, Carlos Granada, Juan Fernando Herran, Albeiro Lopera Hoyos, Rafael Mesa, Laura Huertas Millán, Pablo Mora, Delcy Morelos, Oscar Muñoz, Viki Ospina, Ana Patricia Palacios, Libia Posada, Federico Rios, Miguel Ángel Rojas, Camilo Restrepo, José Alesandro Restrepo, Rodriguez, Rafael Sàenz, Carlos Uribe, Santiago Vélez, Nirma Zarate

Ivan Argote

Viki Ospina – réunion de caciques

Fernando Botero, El beso de Judas, 2010.

Débora Arango, La procesión, 1941.