70 ème Festival de la B.D d’Angoulême

40 ème Festival international de la Bande dessinée

Se tient à Angoulême du 31 janvier  au 3 février 2013

 Cette manifestation reconnue dans le monde entier rassemble de nombreux auteurs souvent présents.

 Le grand prix d’Angoulême sera attribué à l’un des 16 dessinateurs candidats, à savoir : Pierre Christin, Cosey, Nicolas de Crécy, Hermann, Manu Larcenet, Lorenzo Matotti, Alan Moore, Katsuhiro Otomo, Marjane Satrapi, Joann Sfar, Posy Simmonds, Jirô Taniguchi, Akira Toriyama, Jean Van Hamme, Chris Ware et Willem.

Vernissage des Aquarellades de Mons

Vendredi soir, 18 janvier 2013, j’ai assisté au vernissage de la deuxième édition des Aquarellades de Mons qui se tiennent aux Anciens abattoirs de la  ville jusqu’au 10 février.

Quarante six artistes sont invités. Ils sont belges, français, hollandais,allemands, britanniques.  Certains ont traversé l’Atlantique. A noter que parmi eux, cinq sont membres des Aquarellistes en Nord, l’association transfrontalière,  que j’ai initiée (Dominique Coppe, Catherine De Ryck, Patrick Pichon,Fernand Thienpondt et  Joëlle Thirion  Les artistes présentent près de 200 aquarelles toutes plus séduisantes les unes que les autres. J’ai pu tout au long de mes pérégrinations aller à la rencontre d’un certain nombre d’artistes et d’amis blogueurs 

Il faut saluer les innombrables qualités dont ont fait preuve Fabienne et Freddy pour mener à bien, avec l’aide des services de la ville,  la réalisation d’un évènement aussi abouti et prestigieux

 L’inauguration de ces deuxièmes Aquarellades s’est fait devant un public nombreux et conquis, en présence de Lia Liquiang, l’Ambassadeur de Chine en Belgique et de Nicolas Martin, le Bourgemestre de Mons

On trouve ici un reportage de Mons TV 

Et voici, une série de photos signées fpatty transmises par Fabienne

Le public

Fabienne et Freddy

Quelques uns des artistes présents

La démonstration de  Fabio Cembranelli –

 A noter que dimanche 3 février 2013 l’entrée du salon est gratuite

L’art du croquis urbain de Gabriel Camponario

L’art du croquis urbain est publié aux les éditions Eyrolles. C’est la traduction de « The art of urban sketching » de Gabriel Camponario, américain d’origine espagnole L’auteur qui est dessinateur au Seattle Times, est membre fondateur des Urban sketchers. Cet ouvrage de 320 pages propose des croquis de 50 villes dans 30 pays réalisés par des dessinateurs urbains du monde entier

 

Quelques croquis de Gabi Campanario

Otto Nebel au Musée des Beaux Arts de Berne


Le Kunst Museum Bern propose

Images et mots

« Zur Unzeit Gegeigt …»» Otto Nebel, Peintre et Poète

Jusqu’au 24 février 2013

C’est à l’occasion du 120ème anniversaire de la naissance d’ Otto Nebel (1892-1973) peintre, graveur et poète né à Berlin que cette exposition est organisée. Berne c’est peut-être un peu loin. Mais c

Otto Nebel  par Peter Friedli

Il a d’abord travaillé dans le bâtiment comme maçon puis comme expert. Il a fait avant la guerre du théâtre. Il adhère au mouvement Der_Sturm de l’expressionniste Herwarth_Walden. Il est l’ami de Wassily Kandinsky , Paul Klee , Georg Muche , Kurt Schwitters. Il a un temps été au Bauhaus à Weimar. Il est considéré par le régime nazi comme artiste dégénéré et il se réfugie en Suisse puis en Italie. Il a fait don, peu avant sa disparition,  de près de 200 œuvres au Kunstmuseum de Berne. Une fondation a son nom a été créée

Voici des images de quelques unes de ses œuvres

Otto Nebel – Begebenheitne Im Lichtgelb –  1937

Otto Nebel – Prinz von Musartaya – 1938

Otto Nebel  – Das grüne Sommerschloss – 1933

Otto Nebel – Mouvement bleu – 1940

Otto   Nebel Runen im Vollmond-1954-

Otto Nebel_- Alterwesenheit  – 1956

Otto Nebel –  Seelandlied XI – 1962

Otto Nebel  – Sotschi-III – 1962

Berne est peut-être un peu loin, mais en m’intéressant à cette exposition j’ai découvert un artiste un peu oublié. Ce coloriste fusionne son talent de peintre avec son sens de l’écriture.

 

 

Autour du Carnaval – exposition de Pierre Debroucker à l’Office de tourisme en Pays de Pévèle

Lorsque j’ai été contacté, pour exposer en Février, dans les deux pôles de l’Office de Tourisme en Pays de Pévèle, j’ai retenu le thème du mardi gras. J’ai alors peint une série d’aquarelles autour des Carnavals d’ici et d’ailleurs : Dunkerque, Binche, Nice, Venise, Bâle ou encore Rio

L’exposition d’une douzaine d’oeuvres est répartie entre l’antenne  de Cysoing et celle de Mons-en-Pévèle. Elle se tient pendant tout le mois de Février

Artistes Magazine n° 161

Le numéro 161 d’ Artistes magazine propose une rencontre avec Salah Chaoui. Puis

David Garcia analyse un paysage de Bourgogne. Autour de l’exposition de Chaïm Soutine au musée de l’Orangerie. L’eau en mouvement par Lorenzo Rappelli.

Sur  le thème « Peindre les ciels », la force et la douceur des pigments par l’huiliste Christophe Kawalko, la lumière sur ciel nuageux par la pastelliste Madeleine Aïzpuru, et ciel et mer en mouvements par la pastelliste Sylvie Poirson. Et aussi les « portraits de livres »  réalistes du québécois  Paul Béliveau ainsi qu’un dossier pour choisir les brosses, pinceaux et autres spalters par Baptiste Colmant ainsi que les rubriques habituelles

Aquarellistes espagnols d’hier – Partie 6

Francisco Gras Plassard (1897-1951) : Il étudie auprès de Joacquin Sorolla et débute comme portraitiste. Il étudie ensuite à Paris puis effectue un voyage d’études en Italie. En 1913, 16 ans, il expose pour la première fois. Repéré par un amateur, on lui conseille de rejoindre l’école de Sorolla dont il se rapproche effectivement. Il expose par la suite à Valence, commence plusieurs voyages d’études en Italie puis à Paris et se s’installe à Palma de Mallorca à partir de 1932 où il expose de nouveau. Il se rend ensuite en Algérie en 1937. Il peint des portraits et des paysages en usant souvent du pastel et de l’huile.

Francisco Gras – Paysanne assise sur son panier

Alfredo Palmero de Gregorio 1901-1991 est un peintre espagnol. Il est l’élève de Luis Menendez Pidal puis de Joaquin Sorolla et de Julio Romero de Torres. Dans les années 1920, il visite Paris, l’Allemagne et la Suisse puis l’Italie  

Alfredo Palmero – Promenade au Bois de Boulogne

José Pinelo llull 1861-1922 est un peintre espagnol élève d’Eduardo_Cano. Il s’est un moment expatrié au Brésil puis en Argentine

José Pinello Iluul – La noria

 Francisco Nicolás Itturino Gonzalez (1864-1924) : Il se forme comme peintre à Bruxelles puis à Paris, entre dans l’atelier de Gustave Moreau, rencontre Henri Matisse qui lui laissera une forte impression. Sa peinture, très « fauve », ne ressemble que peu à celle des orientalistes en vogue à son époque.

Francisco Itturino – Femmes au bord de la rivière

José Jiménez-Aranda 1837-1903 est un Peintre et illustrateur espagnol né à Séville. Il y a commencé sa formation à l’École des Beaux-arts , où il était un élève d’Antonio Cabral Bejarano, Eduardo Cano et Manuel Barron, a également travaillé comme lithographe. Il a été professeur puis président de l’Académie des Beaux-Arts de Séville. Il peint des intérieurs, des paysages, des sujets religieux. A Rome il se lie d’amitié avec Mariano Fortuny. Dans les années 1880 il s’installe à Paris où ses œuvres sont bien accueillies

José Jimenez Aranda – Au bord de la rivière

Juan Jiménez Martin (1855-1901) : En 1881 il se rend à Rome pour compléter ses études en peinture. Il y rencontre Fortuny et Villegas Cordero. Il peint des scènes d’histoire et des scènes de genre et aussi des sujets orientaux, odalisques, harems, favorites.

Juan Jimenez Martin – Vue de Venise

Francisco Lameyer Berenguer (1825-1877) : D’abord peintre de genre, d’histoire et de portraits, il est très impressionné par la peinture de Delacroix à la suite d’un passage à Paris. En 1863, il rencontre Fortuny au Maroc et voyage en Egypte, au Proche-Orient et jusqu’en Chine et au Japon.

Francisco Lameyer Berenguer –  Intérieur marocain

José de la Larrocha Gonzalez (1850-1933) : Il étudie à Grenade puis à Madrid. Il joue un rôle important dans les cercles artistiques de Grenade, en tant que peintre et professeur de peinture.

José de la Larrocha Gonsalez – Cave d’Albaicin

Encres sur papier, Zhou Gang et quelques autres

 Le peintre d’origine chinoise Zhou Gang  expose actuellement et jusqu’au 16 février 2013 à la Victoria’s gallery. Il peint à l’encre de chine sur papier.

Zhou Gang – Vent printanier

D’autres artistes  utilisent les mêmes techniques ancestrales  de calligraphie et de peinture à l’encre. On en trouve quelques uns représentés par Art on paper in China. Il y a notamment  Ma Haifang + vidéo = Loch’ ing = T’ang Haywen = Ren Huizhong = Chan Ky-Yut = Yuan Wu = Li Yu Fan = Fabienne Verdier = Sun Cheng Xin = Shan Sa = Ye Xin = Zhao Biru

 Voici quelques œuvres de ces artistes

Ma Haifang marchand de jouets

Loch’ing – White clouds hide the green mountains

T’ang Haywen – Composition

Ren Huizhong – Sans titre

Chan Ki Yut – Encre et aquarelle

Yuan Wu – Sans titre

Li Yu Fan  – Panique – Encre et couleurs

Fabienne Verdier-Pélerinage au mont des intentions pures

Sun Cheng Xin –  Hutong home gate  – Encres

Shan Sa – Encres

Ye Xin

Zhao Biru