Dessiner ou peindre des animaux – Animaux de la ferme – Approche technique – Partie 6

pieter-boel-animaux-et-ustensiles.1269400738.JPG

Pieter Boel – Animaux et ustensiles

Avant de dessiner ou de peindre les animaux de la ferme , on essaiera d’un peu mieux  les connaître. Voici quelques sites spécialisés :   la basse-cour, les  animaux de la ferme ici aussi les vaches à la une   les cochons  les moutons  les chèvres et aussi la morphologie de la vache les lapins

En maintenant à nos crayons et pinceaux pour dessiner ou peindre les vaches et encore les vaches les moutons, les cochons On peut aussi consulter J’apprends à dessiner les animaux de la ferme par Philippe Legendre.

Pour peindre ou dessiner les animaux de la ferme il faut aller à la campagne, mais on trouve aussi de nombreux sites de photos. Voici une petite sélection 1000 vaches    -photo-de-vaches. animaux-de-la-ferme animaux-de-basse-cour autres-animaux-de-ferme bétail  gallinette Animaux d’élevage

Et  voici des  aquarelles et autres peintures d’animaux de la ferme réalisées par

Didier Leveille  Poules Marie-Hèlène Stokkink Patrice Levoin Gérald Nascinguerra  

Muriel Mollier-Pierret   Philippe Vieux   Florence Recoing   Philibert-Léon Couturier 


Outils pour essayer de « comprendre un peu ce qui est dit  » en caractères chinois

 

dragon-rouge-chine.1269765538.jpg

 

En marge de la 1ère Biennale internationale de l’Aquarelle qui va s’ouvrir le 15 avril 2010 à Shanghai, l’on peut être tenté de visiter des sites chinois. Des requêtes peuvent être faites avec Google –  Hong Kong et Baidu

Le mot aquarelle  en caractères chinois, encore appelés des  sinogrammes 

, s’écrit :           水彩

IL faut bien entendu ensuite se servir d’un traducteur. Et puis il y a aussi un certain nombre d’outils proposés sur le site de Chine Nouvelle

Biennale d’aquarelle à Saint-Chamond dans la Loire

affiche-a3-biennale-de-saint-chamond-800x600.1269919957.jpg

La première biennale d’aquarelle se tiendra à Saint-Chamond du samedi 8 au dimanche 30 mai 2010 dans la salle Lamartine.

 Autour d’Ewa Karpinska  invitée d’honneur

exposeront

Paty Becker  Bougousia – Martine ChaventBernard Courtalon

Marius Cousin Christine CrehaletMarie Jeanne Fabry

Marc FollyThierry GrosfilleyKelsyElisabeth Le Coze

Pascal Pihen – René Poudevigne – Elise Rioux

Lessia Scafi – Caroline Sibourd  Shahab Tolooie

L’exposition a lieu « Salle Lamartine ». Elle est ouverte du lundi au vendredi de 14 h à 18 h et le samedi et le dimanche de 14h30 à 18h30 – Renseignements  Service culturel 04.77.31.04.41 & Entente artistique 06.69.57.38.50.

Fleurs du Printemps – Aquarelle

Le dernier atelier d’aquarelle était consacré aux Les Fleurs du printemps  la professeur avait dressé sur une tables plusieurs bouquets parmi lesquels l’un d’eux a retenu mon attention .C’était essentiellement  des tulipes  et des astéracées . C’est évidemment plus agréable de dessiner ou peindre des bouquets que l’on a devant soi. Sinon, il y a les sites de photos comme digitalphoto creativ-art1  art-engage  Visoflora qui présentent des fleurs de cette saison.

Après avoir réalisé un petit croquis, je me suis lancé, comme d’habitude, dans l’humide, sur un papier Montval 300 gr. Grain fin – Format A3. Bien entendu, je n’ai pas représenté la totalité du bouquet. J’ai choisi seulement , à l’aide d’un viseur , une partie, que j’ai insérée dans une diagonale . Voici mon aquarelle

tulipes-004.1269574346.JPG

Fleurs de printemps © masmoulin 2010 – Aquarelle

Monochrome rouge – Etude à l’aquarelle

marron-perylene.1269790665.jpg

C’est un travail exécuté au cours d’un atelier d’aquarelle. C’est un monochrome réalisé dans l’humide, sur papier Montval 300 gr. Grain fin, tendu sur châssis. C’est le marron de pyralène qui a été utilisé, en tube et non pas en demi-godet comme l’illustration pourrait le laisser penser. Il s’agit d’une étude sur les volumes.Ce n’est pas un paysage imaginaire. Je suis parti d’une photographie et j’ai d’abord fait une esquisse rapide  au crayon graphite.

monochrome-rouge-001.1269790786.JPG

Monochrome rouge ©masmoulin 2010 – Aquarelle

 

Crime et châtiment, de Goya à Picasso au Musée d’Orsay – Crime and Punishment – Goya to Picasso – Orsay museum

crime-et-chatiment-affiche.1269746853.jpg

Près de trente ans après l’abolition de la peine de mort en France, Robert Badinter et l’historien d’art Jean Clair présentent «Crime et châtiment», une grande exposition qui explore les rapports de l’art, du crime et de la justice.

C’est au Musée d’Orsay   du 16 mars au 27 juin 2010.

L’exposition couvre près  deux cents ans. De 1791, où Le Peletier de Saint-Fargeau veut mettre à bas la guillotine, jusqu’au 30 septembre 1981, date du vote historique à l’Assemblée nationale. Elle évoque l’esthétique de la mort, la violence, la représentation du crime, de la Justice et de la peine capitale à travers les œuvres majeures de nombreux peintres. On y rencontre notamment Blake, Delacroix, Géricault, Goya, Klimt, Magritte, Much, Picasso, Toulouse-Lautrec, Cézanne, Degas, Fortuny, Van Gogh et même Andy Warhol  Les thématiques sont la guillotine, le crime romantique, l’homme et  la femme criminels,  l’institution pénitentiaire et les derniers jours du condamné. Ce sont plus de 450 œuvres, documents et objets qui sont  présentés, dont la guillotine  Voici quelques œuvres et documents.

gericault-affaire-fualdes.1269746908.jpg

Théodore Géricault – Les assassins transportant le corps de Fualdès 

justicia-de-victor-hugo.1269747071.jpg

Victor Hugo – Justicia

paul-cezanne-la-femme-etranglee-1875_1876.1269747155.jpg

Paul Cézanne – La femme étranglée

prudhon-1808-la-justice-et-la-vengeance-divine-poursivant-le-crime.1269747253.jpg

Prudhon -La Justice et la vengeance divine poursuivant le crime – 1808

warhol-chaise-electrique.1269747360.jpg

Andy Warhol – Chaise électrique

petit-journal-affaire-de-st-ouen.1269747432.jpg

Ferenc Besze – aquarelliste – P’tit coup de projecteur

besze-ferenc-elephants-2000.1269067796.jpg

Ferenc Besze – Eléphants

Un « coup de projecteur » sur un aquarelliste d’origine hongroise  Ferenc Besze  Il est né et à grandi à Budapest. Il vit maintenant en Californie. Il s’exprime, avec une palette restreinte dans un style qui s’inspire des impressionnistes. Il est à l’opposé de beaucoup d’aquarellistes hyperréalistes d’outre atlantique.  Il privilégie l’atmosphère, l’ambiance, avec un magnifique jeu de lumière. Il peint des paysages, des scènes de vie, des intérieurs. Il donne des cours et organise des stages d’aquarelles dans son pays d’origine. Il est membre de la  Society of western  Artists

Aquarellistes français du 19 ème siècle – Partie 5 Ferdinand Heilbuth. – Eugène Isabey -Gustave Jacquet – Georges Jeanniot. -Roger Jourdain. Louis-Eugène Lambert.

Ferdinand Heilbuth 1826-1889

Peintre français d’origine allemande né à Hambourg. Il abandonne les études théologiques  de rabbin pour voyager avec  Charles Gleyre ,  à Düsseldorf, Rome et Paris ou il s’installe. Il expose à la de nombreuses fois à la Royal Academy de Londres et à la Grosvenor Gallery ainsi qu’à l’Athénée de Boston. Il obtient la nationalité française en 1876. Il a été décoré de la Légion d’honneur. Vincent Van Gogh a dit toute son admiration pour l’artiste dans une correspondance. correspondance adressée au peintre hollandais  Anthon Van Rappard (1858-1892).On trouve les liens vers les musées qui détiennent ses œuvres sur artcyclopedia

heilbuth-lavandieres-aquarelle.1269005691.jpg

Ferdinand Heilbuth – Les lavandières

Eugène Isabey 1803-1886

Eugène-Louis-Gabriel Isabey est un peintre, lithographe et aquarelliste français né à Paris.. Il est le fils du célèbre peintre miniaturiste Jean-Baptiste Isabey (1767-1855) dont il reçu sa formation initiale. Il a aussi été l’élève de Cicéri. Il voyage en Angleterre. Il est influencé par Bonington, Géricault et Delacroix. Il voyage aussi en Belgique et en hollande où il découvre les peintures de Rembrandt et Van de Velde.  Il a peint des scènes de genre, d’histoire, des paysages, et des marines calmes ou tempétueuses. C’est un aquarelliste talentueux. Il a eu Eugène Boudin ,  Johan Barthold Jongkind, J. Noël, Ziem, A. Stevens ou Jean-Baptiste Henri Durand-Brager comme élèves. Il fut l’ami d’Alexandre Dumas, d’Horace Vernet . Ses aquarelles annoncent l’impressionnisme. On trouve les liens vers les musées qui détiennent ses œuvres sur  Artcyclopedia. Son nom a été donné à une marque de  pinceaux

isabey-rochers-a-saint-malo-aquarelle.1269005816.jpg

Eugène Isabey – Rochers à Saint-Malo

Gustave Jacquet 1846-1909

Gustave Jacquet peintre français  est né à Paris. Il a été l’élève de William Bougereau . Il a peint des de portraits, souvent en costumes des 17 et 18ème siècles, des scènes historiques et des nus. Il a débuté  au Salon en 1865, alors âgé de 19 ans en présentant « La Riverie » En 1875, il a reçu la médaille d’or. Il était décoré de la Légion d’honneur. J’ai éprouvé des difficultés à trouver des aquarelles de l’artiste sur le Net. Cependant,  il y a  le catalogue établi pour la vente aux enchères des œuvres de son atelier, à son décès en 1909, que l’on peut télécharger sur Gallica

gustave-jacquer-personnages-au-balcon.1269062332.jpg

Gustave Jacquet – Personnages au balcon

Pierre Georges Jeanniot 1848-1934

Peintre, dessinateur, aquarelliste, illustratuer et graveur français né à Genève. Il a été formé par son père Pierre-Alexandre Jeanniot (1826-1892) qui dirigea l’École des beaux-arts de Dijon. Pourtant. sans arrêter de dessiner il a d’abord été, pendant 15 ans, officier d’infanterie. Au Salon de Paris  de 1872 il présente une aquarelle «  Intérieur de forêt » Ainsi, Il reviendra avec des vues de  Toul, Troyes, Paris, les bords de la Seine et des portraits. En 1881, sa hiérarchie lui propose le grade de commandant. Il quitte alors l’Armée et commence sa vraie carrière d’artiste. Il est souvent récompensé et un tableau historique « Ligne de feu, souvenirs de la bataille de Rezonville  va assurer sa notoriété. Il est l’ami d’Édouard Manet, Pierre Puvis de Chavannes, Jean-Louis Forain, Edgar Degas. Il a collaboré aux revues « La Vie Moderne » et «  La Lutte Moderne » Il a illustré de nombreux ouvrages, Voltaire, Maupassant, Balzac et aussi Chodelors de Laclos. Dans ses œuvres, il a montré des  « scènes de la vie parisienne ». Il a collectionné les œuvres de ses amis peintres. On trouve les musés qui possèdent ses œuvres sur Artcyclopedia.

jeanniot-1848-1934-ritz-paris-garden.1269062946.jpg

Pierre Georges Jeanniot – Jardin du Ritz

Roger Jourdain 1845-1918

Roger Jourdain peintre français est né à Louviers. Il a côtoyé Louis Jadin , peintre animalier de Napoléon III. Il est entré à l’École des Beaux-arts de Paris. . Aquarelliste émérite, l’élément liquide constitue le fil rouge de son œuvre, avec l’’Eure, la rivière de son enfance, la Seine à Bougival et la Manche dans le Calvados. Son épouse Henriette a été le modèle de John Singer Sargent, Albert Besnard . Il a été maire de Rueil-Malmaison.

 jourdain-jeu-de-balle.1269063267.jpg

Roger Jourdain – Jeu de balle AQUARELLE ROGER JOURDAIN 003 - CopieRoger Jourdain – Bateaux à quai

Louis-Eugène Lambert 1825-1900

Peintre et illustrateur français né à Paris. Très tôt il a étudié le dessin. De 1842 à 1846, il est l’élève d’Eugène Delacroix et Paul Delaroche.  Il copie, au Louvre les maîtres anciens, notamment ceux de   l’école flamande. Il fréquente également l’Académie des Gobelins. Il était l’ami de George Sand. Il a débuté au Salon en 1847, en présentant une nature. Plus tard, il fut plusieurs fois médaillé.  Il travaille avec ses amis Gérôme et  Toulmouche . Il participe au  « Journal de pratique agricole » Il fréquente l’école de Barbizon. Il jouit d’une réputation mondiale comme peintre animalier, spécialisé dans les chiens et les chats. On l’appelle le « Raphaël des Chats. ». La même année il peint le baron Nathaniel de Rothschild, entouré de ses   chiens. Il  a illustré de nombreux livres, parmi   lesquels, les Fables de La Fontaine. Il avait été fait chevalier de la Légion d’Honneur  en 1874

lambert-2.1269064594.jpg

Louis-Eugène Lambert – Les trois chats

Lille Art Fair – 3ème Edition

 

lille-art-fair.1269588212.jpg

Pour la troisième année consécutive, Lille Art Fair se tiendra au Grand Palais de Lille du 22 au 25 avril 2010 Pendant ces quatre jours, soixante galeries de France, de Belgique et d’autres pays d’Europe, spécialisées dans l’art contemporain, exposeront. Elles présenteront des peintures, de dessins, des sculptures, des vidéos, des photographies, des installations, des livres d’artistes, des gravures, des sérigraphies, des céramiques, des œuvres numériques.

Les temps forts :  22/4 à partir de 19 heures > La nuit de l’art –  24/4  18 heures   Rencontre-débat «  Qu’est-ce que l’art contemporain » animée par Françoise Objois, journaliste.

Semaine du dessin – XIème édition – Le dessin dans tous ses états . . . partout

semaine_-dessin.1269583465.jpg

C’est le Printemps et  comme chaque année depuis 1991 se tient   la « Semaine du  dessin » Elle a lieu cette année du 22 au 29 mars 2010, dans de nombreux lieux, à Paris, dans les musées mais d’abord   au Salon du dessin au Salon du dessin contemporain  à la Chic art fair à la Foire in ternationale du dessin et puis aussi hors les murs