The Krasnals – Billet n° 553

The Krasnals qui signifie les nains est un groupe d’artistes polonais, fondé en 2008. Les membres ne dévoilent pas leur identité et lors de leurs manifestations apparaissent masqués. Ils se nomment : Whielki Krasnal =Dwarf Bansky =Krasnal Hałabała 1=Krasnal Hałabała 2 et les peintres coopérants à qui le groupe commande une œuvres sont désignés par leur ville de résidence Malarz z Chin, Odessy, Krupówek. Les nains ont en Pologne une connotation politique.

Les actions des Krasnals sont fondées sur la provocation. Ils entendent réagir face à la situation sociale et politique actuelle de la Pologne. Ils suscitent des jugements d’approbation ou de rejets extrêmes. Ils se réfèrent aussi au travail du peintre polonais Wilhelm Sasnal (+)

On trouve sur Arnet certaines des œuvres des Krasnals. Le groupe The Krasnals possède un blog et un compte Facebook et un autre

Logo – The Krasnals
The Krasnals – Girl smoking
Piramida Zwierzat
Made in Poland

Superstroke -Billet n° 552

Superstroke est un mouvement artistique sud-africain moderniste et abstrait créé en opposition à Superflat. Son nom évoque des coups de pinceau expressifs. Il est défini par un manifeste (+) publié en 2008 par son fondateur Michiel Conrad Botha alias Bo. C’est un des rares mouvements artistiques africains organisé.

Sont considérés comme faisant partie de cette mouvance : Greg Simmonds = Diiezel = M. Sputnik = Menno Baars = John Zaverdino = May Wentworth = Conrad Bo = Jaco Erwee = Laetitia Lups .

Conrad Bo. Superstroke
Superstroke
Conrad Bo. Superstroke
Superstroke
Superstroke Town

Penerstwo -Billet n° 551

Penerstwo est un groupe fondé en 2007 par d’anciens élèves de l’école d’arts de Poznan. Il rassemble les artistes Piotr Bosacki (+) = Wojciech Bąkowski =Konrad Smoleński = Radosław Szlaga = Tomasz Mróz , rejoints par Magdalena Starska (+) et Izabela Tarasewicz Le groupe est influencé par le street art et la culture punk. Ils se revendiquent hors des normes sociales , contre la culture élitiste, l‘intellectualisme. Le nom du groupe traduit cette tendance, puisqu’en dialecte « pener » signifie marginal.

Izabela Tarasewicz – Installation
Konrad Smoleński – Installation
Wojciech Bąkowski
Radoslaw-Radek-Szlaga – Unknown-Artist-from-a-Distant-Country
Piotr Bosacki
Tomasz- Mroz – Autostop
Magdalena Starska

Les Frères Ripoulin -Billet n° 549

Le Frères Ripoulain à ne pas confondre avec les Frères Ripoulin adeptes de la Nouvelle peinture ,est un duo d’artistes constitué en 2006 par David Renault et Mathieu Tremblin

Ces deux artistes de rue œuvrent à Rennes. Ils investissent les espaces en jachère. Ils développent des protocoles d’action urbaine autour des notions de contre-façon, d’abandon et de dégradation, d’expression autonome et spontanée, de langage cryptique et de désobéissance civile.

Ils ont présenté à Rennes en 2010 « Outsiders » = A Marseille en 2015 Global Color = A Morlaix en 2020 l’ exposition Mega Mix cf. vidéo ci-dessous. Voir aussi quelques œuvres ici

Frères Ripoulain – Get Up
Frères Ripoulain – Fresque murale
Frères Ripoulian- Détournement

Tricot urbain /Yarn bombing -Billet n° 548

Yarn bombing ou Tricot urbain ou encore Knit Graffiti (+) ou Guerrilla Bombing est une forme d’art de rue qui s’est développé à partir de 2005. Magda Sayeg qui tenait une mercerie à Houston a alors l’idée d’entourer les poignées des portes de son magasin avec des bandes de tricot. Cet art urbain réalisé avec des fils tricotés, crochetés ou brodés. Cette artiste est devenue la figure de proue d’un véritable mouvement artistique populaire. Mais dans cette mouvance des vendeurs de laine ou de tricot qui ne s’intéressent pas la cette pratique, utilisent appellation Knit Graffiti pour attirer le chaland

Ce nouvel art de la rue, toujours illégal, est depuis pratiqué aux États-Unis mais aussi la Grande Bretagne, les pays de l’Europe de l’Est et aussi la France, la Belgique, en Allemagne. Le tricot urbain est souvent pratiqué par des membres d‘association de loisirs créatifs qui se réunissent d’abord pour tricoter ou crocheter ensemble. Mais il y a des artistes reconnus notamment outre Magda Sayeg = Agata Oleksiak alias Olek = London Kaye = Kelly Limereck = Stephen Duneier = Ana Martins alias Aheneah = Justine Virideau Falzone et son Gang de a Wool et aussi la doyenne Grace Brett.

Arbre-habillé-de-knit-graffiti
Bus-habillé-de-knit-graffiti
Yarn bombing in London
Knit graffiti à Paris
Knit graffiti à Sydney
Knit graffiti en Asie
Arbre habillé par Ute Lennartz-Lembeck

Kroesos Foundation-Billet n°547 B

Kroesos Foundation , peut-être une allusion roi Crésus de Lydie, est un collectif artistique luxembourgeois éphémère. Il est actif à Zurich uniquement pendant le 1er trimestre 2002. Emmené par Mark Divo le groupe s’installe illégalement au Cabaret Voltaire, lieu mythique de lancement de Dada qui était à l’abandon. Ils en sont expulsés au bout de trois mois. Toutefois leur courte action a eu pour conséquence la conversation du lieu en musée.

Faisaient partie de ce collectif étiqueté abusivement de Néo-Dada outre Mark Divo : Aiana Calugar = Dan Jones , Lennie Lee = Ingo Giezendanner =Jan Theiler alias Pastor Leumund . Ils ont participé en 2005 la Réale Biennale à Prague au Palais Kinsky

Mark Divo in his show ‘Sack_for_life’
Mark Divo

Art modeste – Billet n° 547 A

L’Art modeste n’est pas un mouvement artistique. C’est d’abord une idée lancée par le peintre français Hervé Di Rosa du courant de la Figuration libre.. Alors qu’il exposait en 1988 avec son frère Richard Di Rosa, au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, une jeune visiteuse a dit à sa maman qu’elle aimerait revenir au « Musée d’art modeste » L’idée fit son chemin et l’artiste ouvre à Sète en 2002, avec Bernard Belluc le Miam -Musée International des Arts Modestes.

Pour ses concepteurs, il s’agit de mettre en valeur les choses les plus banales, les plus quotidiennes.. Par l’ assemblage, la mise en scène, ils perdent leur fonction utilitaire. Ils sont alors chargé d’émotion, d’affection. La collection du Miam est d’abord constituée d’œuvres rassemblées par ses deux fondateurs. Il s’agit essentiellement d’objets manufacturés ou artisanaux : jouets, soldats de plomb, gadgets, pochettes de disques, objets promotionnels de la publicité comme ceux de Bonux ou les poupées Barbie. L’Artmodeste est proche de l’art brut, de l’art naïf ou de l’art populaire et aussi d’une certaine façon de l’Arte povera.

Chaque année des expositions sont organisées qui présentent les trésors de l’Art modeste . Parmi les artistes proche des Arts modestes, le musée a exposé notamment des œuvres de : Manuel Baumen = Aldo et Stephan Biascamano (+)= François Boisrond = Guy Brunet = Ludovic Debeurme =David Ellis.= André Eugène = Neil Farber = Charles Glaubitz = Elayne Goodman = Cécile Jarsaillon = Isek Bodys Kingelez (+) = Francisco Larios Osuna= les frères Linares = Gonçalo Armando Mabunda = Esther Mahlangu (+) = Antoni Miralda = Filiberto et Yanovski Mora Rosales= Raymond Reynaud = André Robillard = Pierre Schwartz = Lewis Smith = Alfonso Soteno = Ed Templeton= Germain Tessier = Cyprien Tokoudagba = Claude Viallat membre de Supports-Surfaces = Carlo Zinelli = Zonenkinder =
Une exposition « H. Di Rosa plus jamais seul » a été organisée en 2016/2017, à la Maison rouge, qui a fermé en fin octobre 2018.

Une salle du Musée des arts modestes de Sète
Installation de l’Art modeste
Installation
Bernard Belluc
Arts modestes
Henri Di Rose – Sous la mer
Installation aux dominaux
Hervé Di Rosa à 28 minutes d’Arte le 29 juin 2021

Néo-futurisme – Billet n° 546

Le Néo-futurisme ou Neo-futurism est un mouvement idéaliste né à la charnière des 20ème et 21ème siècles. Il concerne au premier chef l‘architecture. En 2007 Vito Di Bari publie le Manifesto of Neo-Futuristic. Sont également à l’origine de ce mouvement Zaha Hadid et Santiago Calatrava Valls. Il n’a rien à voir avec le Retro-futurisme

Le néo-futurisme, contrairement au Futurisme, prône l’harmonie et la paix, notamment avec le passé qu’il ne rejette pas. Cette notion d’harmonie est essentielle, surtout dans le rapport avec les autres, avec la nature et l’altérité. Ils retiennent certaines idées de l’architecture high-tech et de la technologie actuelle. Le mouvement a aussi concerné des artistes et des designeurs.

Ont fait partie du mouvement les architectes Pablo Bisoglio =Peter Cook=Norman Foster= Denis Laming =Frei Otto=Cedric Price= Renzo Piano = Richard Rogers = Kenzo Tange = Roger Taillibert les artistes Peter Bardazzi = Josh Hadar =Miguel Ovalle =Olivia Peake =Marlow Rodale = Daniel Schinasi =Erin Sparler = Panayiotis Terzis = Joseph Young = les designers =Luca Bestetti = Patrick Jouin = Yuima Nakazato = Simon Stålenhag = Charis Tsevis.

Norman Foster – British Library of Political and Economic Science
Zaha Hadid – Jockey club Hong Kong
Renzo Piano- The Shard-London
Daniel_Schinasi
Peter Bardazzi
Pablo Bisoglio

Superflat movement -Billet n°545

Superflat est un mouvement post-moderne fondé à l’orée du 21ème siècle par le japonais Takashi Murakami. Le terme super plat fait réfèrence aux formes aplaties de l’art graphique japonais et aussi à la consommation compulsive et superficielle et au phénomène de l’Otaku (+) qui a envahi le pays du Soleil levant.

Superflat est une sorte de combinaison du Kitsch art , du Pop art, de l’esthétique Kawaii, du Lolicon, inspiré de la Lolita de Vladimir Nabokov , des mangas, des animes et de la Nihonga, la culture traditionnelle japonaise (+)

Le mouvement Superflat a regroupé des artistes comme : Hideaki Anno =Chiho Aoshima =Chinatsu Ban= Bome =Akane Koide= Mahomi Kunikata = Sayuri Michima = Henmaru Machino =Takashi Murakami = Kōji Morimoto =Shigeo Nagashima= Yoshitomo Nara = Rei Sato. Aya Takano = Hitoshi Tomizaw =Tatsuyuki Tanaka. Certains de ces artistes avaient appartenu au collectif KaïKaï KiKi

Et aux États Unis s’est développé le SoFlo Superflat (+) pratiqué par : Britto ,Caron Bowman ,Raul Cremata , Francisco Ceron

Rei Sato
Tatsuyuki Tanaka
Kōji Morimoto
Masaaki Sasamoto
Mahomi Kunikata
Akane Koide
Akane Koide
Takashi-Murakami
Hideaki Anno
Chinatsu -Ban -The Da -Pluto -Was No Longer a Planet
Chibo Aoshima_- A Contented Skull

Kitch movement – Billet n°544

Le mouvement de la peinture kitsch est né à l’orée du 21ème siècle autour du cercle d’élèves du peintre norvégien Odd Nerdrum. Le Cnrtl pour Kitsch cite le sociologue Abraham Moles : »c’est l’aliénation consentie, c’est l’anti-art, c’est le faux et le néo-quelque chose; mais c’est en même temps le confort dans les rapports de l’homme avec les objets, c’est une éthique en soi«  Le style Camp utilisé dans le monde de la mode, s’apparente au Kitsch.
Les artistes du mouvement kitsch sont inspiré notamment par les peintres baroques et aussi l’art pompier ou académique du 19ème siècle. Voir l’étude de Christophe Genin : le Kitsch, une histoire de parvenus

Le groupe des élèves d‘Odd Nerdrum comprenait à l’origine : Stefan Boulter =Jeremy Caniglia = Hege Elizabeth Haugen = Monika Helgesen ==Kjetil Jul =Brandon Kralik=Helene Knoop= Carlos Madrid= Nanne Nyander = Brad Silverstein =Jan-Ove Tuv.

Par ailleurs un certain nombre d’artistes sont généralement considérés comme faisant partie de cette mouvance :Mary-Jane Ansell =Sabin Balasa =Aleksander Belyaev =Arno Breker=John Currin =Gillo Dorfles = Mahmoud Farshchian = Roberto Ferri =Piero Fornasetti = Frank Frazetta =Rose_Freymuth-Frazier=John Kacere = Thomas Kinkade (+) =Jeff Koons = Vladimir Kush =Viktor Alexandrovitch Liapkalo = Per Lundgren= Iurie Matei = Jon Mcnaughton =Rolf Ohst ==Richard T. Scott =Alexandr Shilov= Andrey Shishkin =Haddon Sundblom =Vladimir Tretchikoff =Alberto_Vargas =Goran Vojinovic-Jedrenjak = Lisa Yuskavage = Dike Xin et aussi Shirin Aliabadi = Lara Baladi =Sissi Farassat = Ashraf Fawakhry =Mehdi-Georges Lahlou =Murat Palta Par ailleurs Odd Nendrum a fondé une école privée d’art qui a accueilli de nombreux élèves

Il existe un musée Nerdrum et aussi en Roumanie le Kitsch museum = une exposition au Kitsch : A_Matter of Taste a été organisée par le Nora Eccles Harrison Museum of Art de l’Université de l’Utah = Une encyclopédia of bad taste = A San Frisco la Kitsch gallery = Kitsch ou pas Kitsch (+) à l’Institut des Cultures d’Islam =

Andrey Shishkin – Browny
Dike Xin – Eve
Goran Vojinovic-jedrenjak
Lurie Matei- Dedica-ie-vecinei-lui-richard-wagner
Odd Nendrum
Roberto Ferri – Canto della vergine
Jon Mcnaughton – He loves me too
Mary Jane Ansell – Treasury of souls
Rolf Ohst – Peter
Vladimir Kush- Hibiscus dancer
Thomas Kinkade – Beauty and the beast -fall in love
Viktor Alexandrovitch Liapkalo – Morning tango
John Currin Daughter and mother.



Reverse graffiti -Billet n° 543

The Reverse graffiti (+) = art soustractif ou graffiti écologique s’invite depuis les années 2000 dans le Street art. Les premiers artistes a s’y intéresser ont été le britannique Paul Curtis alias Moose, le brésilien Alexandre Osario Orion et les français Philippe Chevrinais (+) et Delphine Soustelle-Truchi.

Il s’agit de créer des images sur la surface des murs ou toutes autres surfaces en enlevant la saleté.. A noter que ces graffeurs n’utilisent ni peinture, ni encres mais seulement des produits biodégradables. Les enfants pratiquent cette technique lorsqu’ils apposent des inscriptions sur un véhicule couvert de boue ou de poussière. On parle aussi de tags propres et de Clean tags

Quant à elles Anna Garforth alias Floe ou Edina Tokodi (+)utilisent des végétaux, ce que l’on appelle le grass graffiti pendant que d’autres graffeurs utilisent l’argile, la boue comme Jesse Graves et ses Mud Stencils (pochoir à boue)

Les publicitaires utilisent cette technique simple réputée propre pour faire passer des slogans publicitaires en extérieur. On parle aussi dans le milieu de la Pub de Girafitti lorsque le message est installé en hauteur.
Voici quelques tentants du reverse graffiti : Artur Bordaloii =Stefaan de Croock alias Strook=Alexandre Farto alias Vhils =Green = Bacha Khoperia alias Dr Love =Vinie graffiti =Scott Wade

Philippe Chevrinais(
Paul Curtis – Moose
Anna Garforth – Grow
Scott Wades
Reverse Graffiti- Publicité pour Starbucks
Reverse graffiti et publicité