Post-contemporary art – Billet n° 564

L’art post-contemporain / Post-contemporary est un concept utilisé initialement par le poète italien Primo Levi puis en 2005 par les architectes iraniens Abbas Gharib et Bahram Shirdel,

Le concept ne s’applique pas seulement à l’architecture mais à la philosophie, à la sociologie et aux disciplines artistiques.

Le post-contemporain dans les arts visuels utilise la peinture figurative, la photographie, la sculpture et les techniques mixtes, pour aborder les problèmes actuels liés à la mondialisation et aux enjeux majeurs qui traversent la société contemporaine .

Cela concerne le réchauffement climatique, la pollution, la spéculation, les dérives de la société de consommation, les inégalités et plus récemment les défaillances des systèmes de santé. En un mot le monde change et l’art et l‘architecture doivent en témoigner comme le souligne Brandon Kralik dans Huffpost.

Dans le Connecticut le New Britain Museum of American Art consacre une salle à l’art post-contemporain avec notamment une œuvre de Craydon Parrish Le cycle de la terreur et de la tragédie et aussi celles de Tony Curanaj = Daniel Maidman = Richard T.Scott = Sadie Valeri = Stephanie Deshpande =Patricia Watwood .

Dans cette mouvance il y a aussi Mario Robinson = Judy Takács = Laur Tilden = Terry Strickland qui ont traduit en peinture la fusillade de Charleston . On peut encore citer le sculpteur Alexander et son ouvrage New dimensions in art = Gregory Chnatonsky = Luke Hillestat = Darren Wardle = Carl Dobsky= George Currin

En France l’artiste Laura Hurt dans Mediapart prône pour un Art Post-Contemporain accessible à tous et les Inrockuptibles se demandent si nous sommes tous devenus post-contemporains

Tony Curanaj
Craydon Parrish -Cycle-of-Terror-and-Tragedy
Abyss byAbyss by Luke Hillesta
Darren Wardle – Leipzig Interior, 2017
Gilded Wilderness by Brad Kunkle
Pandora by Patricia Watwood
RicharTScott =The House by the River Lethe
Ship of Fools by Carl Dobsky
The-old-fence-,John-Currin-1999
Llaura Hunt – La répétition – photographie en basse vision


Glitch art – Billet n° 563

Le terme glitch ou son synonyme bug , désigne d’abord un dysfonctionnement, un problème, un grain de sable, dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologie.

Au début du 21ème siècle, des artistes se sont emparé de ces erreurs de programmation, de ces dérèglements électroniques , de ces failles du matériel, pour en faire un moyen d’expression esthétique. D’autres artistes dérèglent volontairement les systèmes, les machines. C’est ce que l’on appelle le Datablending

Ce sont toutes ces pratique que l’on désigne sous le vocable de Glitch art. Le terme a d’abord été associé dans les années 1990 au domaine musical (+) avec le Circuit blending

Parmi les précurseurs de l’art des pépins, il y a eu Joan Heemskerk et Dirk Paesmans, le duo Jodi, deux artistes du Net-art.

En 2002 est organisé à Oslo par le collectif Motheboard un symposium consacré à cette nouvelle forme d’expression artistique. En 2010 est organisé à Chicago par Nick Briz = Evan Meaney = Rosa Menkman = Jon Satrom le premier GLI.TC/H

Voici une liste, non exhaustive, d’artistes du Glitch art :Mark Amerika =Michael Betancourt =Smichael Borras alias Systaime = Nick Briz =Nia Burks = Thomas Cheseneau =Jamie Fenton =Jodi =Eric Leiser =Evan Meaney=Rosa Menkman =Monochrom =Takeshi Murata =Filippo Nesci = Casey Reas =Mathieu St-Pierre =Jon Satrom=Rob Sheridan = Canan Tolon =Sabato Visconti

Glitch art
Rosa Menkman
Pola Morales
Glitch


Néo-pictorialisme -Billet n°562

Le Néo-pictorialisme est un mouvement artistique du début du 21ème siècle. Il fait réfèrence au mouvement international des années 1890-1914 appelé le Pictorialisme. Ces tenants pratiquaient la photographie en utilisant les codes de la peinture de chevalet.

Ce retour à une pratique artistique à la frontière entre la photographie et la peinture a eu ses précurseurs comme le peintre allemand Gerhard Richter. Le Néo Pictorialiste magnifie la matière. En argentique, il se sert du pinceau,de la brosse, du grattoir. Et en numérique il utilise tous les procédés de manipulation à sa disposition.

Le but est, à partir d’une photographie de créer une œuvre proche de la peinture . Certains pratiquent le Chiaroscuro , c’est à dire le clair-obscur.

Parmi les artistes de cette mouvance il y a notamment :
Richard Avedon == Susan Burnstine = Bruno Bisang =Cyrille Bro= Christoph Van Daele
= = Stephen Elvidge == Nathalie Fougeras =Eric Kim= Josef Koudelka
=Jeremy Mann= Marius Markovski =Véronique Mori =Helmut Niewton
=Elena Pasternak = = Devajyoti Ray= Paolo Roversi = Andrew Salgado
=Gérard Schlosser =Eugene Smith= Gregor Toerz = = Pier-Toffoletti
= François Trahan = Stéphanie Vigneaux=Francis A Willey = Zalez

Richard Avedon – Suzie Parker et Gabrielle Chanel
Eric Kim -Laughing-ladyar New-York-City
Ali-Azarmi_Rise
Clémentine Belhomme – Visage
Clémentine Belhomme – nu
Eugene Smith
Arm chair
Nrx York street
Marius Markowski
Jeremy Mann
Maria Malheiro –
Helmut Newton – Catherine Deneuve
Nathalie Mulero-Fougeras
Jeremy Mann – Un enterrement
Andrew Salgado
Gérard Schlosser

Excessivism-Billet n° 561

The Excessivism ou Excessivisme est un mouvement artistique introduit par Kaloust Guedel organisateur en 2015 d’une exposition titrée Excessivist Initiative. Ce mouvement a un regard critique sur la société de consommation où le citoyen lambda achète sans besoins et parfois sans les moyens qui vont avec.

Cette exposition installée à la LA Artcore Brewery Annex gallery rassemblait des œuvres de Brett Baker = Christophe Baudson = Andrew Dadson = Ian Davenport = Jonas Etter = Kaloust Guedel = Don Harger = Zhu Jinshi = Fabian Marcacio = Roxy Paine = Scott Richter = Samvel Saghatelian = Elizabeth Sheppell= Michael Toenges = Michael Villarreal = Danh Vō =Cullen Washington = Jr.= Brigid Watson = Leslie Wayne = Ai Weiwei = Zadik Zadikian.

Kaloust Guedel – Performance
Danh Vô
Excessivism

Artivisme – Billet n° 560

L’Artivisme ou artivism en anglais n’est pas à proprement parler, un mouvement artistique . C’est une mouvance qui combine des deux cotés de l’Atlantique, l’activisme politique et l’art. Les artistes mais aussi les musiciens sont proches des mouvements contestataires comme les altermondialistes , les situationnistes, les anti-guerre. les anti-consuméristes, les féministes, les mouvements LGBT ou encore le mouvement Chicano. Le néologisme Artivisme est officialisé en 2008 par les universitaires et féministes Chela Sandoval et Guisela Latorre à propos de M.K. Asante auteur de It’s Bigger Than Hip Hop

Les artivistes utilisent toutes formes d’art pour promouvoir leurs actions dans le domaine social, environnemental. Ils se servent des vidéos, de la musique, des arts de la rue, des performances. Ils pratiquent le brouillage culturel , le subvertissement , l’ art de la rue, le détournement publicitaire ou encore l’Hacktivisme

Font notamment partie de la mouvance Artiviste les artistes ou collectifs suivants :
Daniel Arzola =Judy Baca 3=Banksy = Anomie Belle = Aloe Blacc = Tania Bruguera
Las Cafeteras =Lydia Canaan =Crass =Gianluca Costantini =Da ! =
Lila Downs =Fearless collective =Martha Gonzalez =Guillermo Gómez-Peña
Peter Joseph =JR =Maya Jupiter =V. Kakouris alias Bleeps = Deeyah Khan
Norm Magnusson =Alfredo Meschi= Pangaeseed Foundation
Michel Platnic = Pavel Pukhov ==Quetzal
JoFF Rae = Reverend Billy & the church Stop Shopping
Favianna Rodriguez =Julio Salgado = Jeanmarie Simpson
Sol Collective =Annie Sprinkle =Will St Leger =Ai Weiwei
Yes Men =Ernest Zacharevic =Tavar Zawacki alias Above
Pour compléter l’information :la structure associative Artivism Contemporary Art
Le collectif espagnol Yomango qui encourage le vol dans les supermarchés au profit des sans-papiers
Sur France Culture : Activisme : un art sans limites
un article de Jane Lindgaard journaliste à Mediapart
Le projet Artivism de l’Union européenne

Banksy
Gies a kiss!


Post Postmodernism -Billet n° 559

Il y a eu le modernisme, puis le post-modernisme qui aurait passé de mode dans les années 1990 et au 21ème siècle et bien entendu en opposition avec son prédécesseur voici le post postmodernisme encore appelé Métamodernisme. C’est une tendance non seulement artistique mais également de l’architecture, de la littérature, de la philosophie.

Les premiers à nommer cette évolution ont été Tom Turner paysagiste et enseignant britannique avec son livre : » City as Landscape: A Post-postmodern View of Design and Planning » = l’essayiste russo-américain Mikhail Epstein spécialiste du post-modernisme russe = le philologue américain Eric Gans = le chercheur britannique David Alan Kirby auteur de l’essai The Death of Postmodernism and Beyond Les professeurs hollandais Thimoteus Vermeulen et Robin Van_den_Akker et le métamodernisme
Le mouvement Post Postmoderniste concerne les architectes
Mais aussi les peintres. La critique d’art américaine Barbara_Rose a organisé à Bruxelles en 2016 une exposition intitulée Painting after Post Postmodernisme (+)

Cette manifestation rassemblait des artistes belges en majorité néerlandophones et des américains
Walter Darby Bannard = Mil Ceulemans =Joris Ghekiere =Bernard Gilbert = Karen Gunderson
Martin Kline Melissa Kretschmer =Lois Lane = Marc Maet =Werner Mannaers
Paul Manes == Larry Poons = Xavier Noiret-Thomé = Bart Vandevijvere = Jan Vanriet

Walter Darby Bannard
Joris Ghekiere, “Untitled,
Karen Guiderson
Larry ¨Poons
Paul Manes -Departure
Werner Mannaers=


Art résilience -Billet n° 558

L’Art résilience est un mouvement artistique fondé à Paris, au bateau lavoir, en 2014. L‘Art résilience s’oppose à l’art contemporain qu’i! considère sans issue et ne cherche qu’à être médiatisé. Il veut redéfinir la notion de l’art et de l’esthétique. Ces artistes ne recherchent pas une unité de style mais le respect des règles promulguées dans leur manifeste.

Le mouvement a été fondé par Ksenia Milicevic et  Miguel Betancourt = John BoticaGregorio CuartasChristel LarsonGérard LartigueVictor MolevSenol Sak et Christopher Stone. Ils ont été rejoints notamment par =Sandra Bromley =Mary Joyce =Michelle Marder Kamhi = Corinne Medina-Saludo . =Pablo Falcon =Ann Dunbar =Margaret Wasiuta =Natalya Zhadenova =William Massias =Wiz Wensel = Art résilience regroupe un peu moins de 100 artistes issus de 25 pays.

Ils ont organisé, en dehors des circuits habituels plusieurs Salons de la résilience . Le 7ème salon devait se tenir cet été 2021 au Musée de Peinture de Saint-Farjou en Haute-Garonne. Et une rencontre mondiale a été organisée en virtuel en mars 2021.

Miguel Betancourt = Sagrariio verde
Mary Joyce
John Botica
Gregorio Cuartas, 
Christelle Larson
Victor Moley

Sous réalisme / Under realism – Billet n° 557

Le sous réalisme ou Under realism en anglais, est un mouvement artistique né de la rencontre à Paris en 2010 de Kosta Kulundzic = Stéphane Pencréac’h = Vuk Vidor lors d’une session de speed-painting à la galerie Magda Danysz. Ces artistes sont des peintres et dessinateurs figuratifs. Ils s’opposent au courant conceptuel et à l’art institutionnel. Pour eux l’image doit primer sur l’idée en non l’inverse. Ils ne cherchent pas le joli, le décoratif.
En 2012, les initiateurs du mouvement le définissent dans un manifeste. A ne pas confondre avec une BD intitulée Tout doit disparaitre, le manifeste du sous réalisme

Font partie de cette mouvance dont une partie compose le collectif « Under realism« :

Markus Åkesson = Elizabeth Czerczuk ? =Gaël Davrinche = Michel Gouéry= Natacha Ivanova
Jung-Yeun Jang = Oda Jaune = Kosta Kulundzic = Mike MacKeldey
Marlène Mocquet = Mihael Milunović = Djordje Ozbolt =Axel Pahlavi
Simon Pasieka= SStéphane Pencréac’h = Nazanin Pouyandeh
Léopold Rabus =Till Rabus= Raphaëlle Ricol= Marko Velk
=Vuk Vidor = Davor Vrankic = Jérôme Zonder

Kosta Kulundzic =Judith Carabian
Axel Pahlavi
Leopold Rabus
Marko Velk
Mihael Milunovic
Stephane Pencrea’ch
Till Rabus – Composition
Vuk Vidor – Newton
Under realism sur Tracks d’Arte

Art et récupération -Billet n° 556

La mouvance écologique qu’elle soit politique ou scientifique nous rappelle tout les jours que notre planète est en danger. De nombreux facteurs sont à l’origine des dérèglements climatiques, de la pollution, de la disparition des espèces, le l’appauvrissement des soles, de l’inflation de la production des déchets.

La Cop 21 organisée en 2015 à Paris a enregistrait les engagements des pays, pas toujours respectés, de lutter pour la préservation du climat. Des associations, des régions, des villes prennent des disposition pour instituer une économie plus responsable et limiter la production des déchets de l’économie de la société de consommation.

Des structures se mettent en place pour lutter contre l’obsolescence programmée et donner une seconde vie aux téléphones, ordinateurs, etc. C’est aussi valable pour les équipements mobiliers et aussi les vêtements. On trouve un certain nombre d’associations et ateliers de récupération et de ressourcerie. Ces structures n’ont pas à proprement parler une vocation artistique, encore que lorsqu’il s’agit par exemple de « relooker » des meubles il y a une démarche créative proche de l’art. On   y rencontre Koko MokoEt Colégram – –ArtémieArt GensLa glanerie –  Recycleries – RessourceriesTrame de soiLara –  La ressourcerie verte

Des artistes, designers, décorateurs s’impliquent également dans ce mouvement citoyen. en récupérant et en détournant des objets pour réaliser des œuvres.

On appelle cette nouvelle tendance artistique le Récup’Art –  l’Art recyclé – le recyclage décoratif, reclycl’art ,  la recup design , l’éco designer ou encore l’art du déchet. Chez les anglo-saxons l’on parle d’Art of recycling –  Art recycling = – recycled art et depuis peu l’Upcycling et en espagnol Arte Reciclado ou Arte Reciclaje

Bien entendu, l’utilisation d’objet du commerce ou récupérés a eu ses précurseurs dont les motivations étaient purement esthétiques et avant-gardistes Notamment avec Marcel Duchamp , Pablo Picasso. ou Arman Mais à au début du 20ème siècles l‘écologie n’était pas dans leurs préoccupations

Les brésiliens Fernando et Humberto Campana ont été des précurseurs avec en 2003 la diffusion de leur fauteuil « Favela ». Depuis des décorateurs, des « designeurs » leur ont emboîté le pas, comme Elise Fouin, Regis-r , qui recycle les bidons, bouteilles, capsules et autres rebus de la pétrochimie. Martine Camilieri explique comment procéder pour recycler. En Angleterre, le collectif Farm designs recycle des meubles, du carton, du bois. Il y a aussi le thaïlandais Singh Intrachooto, le papier avec l’anglaise Hannah Lobley  ou le belge – Charles Kaisin

Et puis il y a des récupérateurs qui sont des artistes, le plus souvent des sculpteurs comme par exemple, William Amor =El Anatsui =Alejandro Aravena Stéphane Andouin =Anne Benrais =Ian Berry (+) = Michel Blazy (*) = =Hawkins Bolden = –Alain Bouvet –=Booker Chakaia = Denis Charlot = Gilles Claude= Gilles Claude = – François Courson – =Wim Delvoye =Daniel Depoutot  = Josée-Marie Dussault–=Lin Evola =Zac Freeman =Thierry Gall =Orly Genger = Nick Gentry= – Philippe Gigot =Geneviève Guénette = Subodh Gupta = Nicolas Guy =Peter Hide =Jean-René Laval  =Joe Minter= Mich Mao =Ambroise Monod =Jean-Pierre Moreau-– –=Vik Muniz ==Serge Murphy ==No art = =Tim Noble et Sue Webster = Francine Noël = Nadège Pagès – Eddie Panger = Louise Parenteau ==Guerra de la Paz (Alain Guerra et Neraldo de la Paz) =Jane Perkins (+) =Vincent Prieur =Jordan Perru ==Pascale Peyret=–Pierre Prévost – = Bobby Puleo =Robert Rauschenberg =Esteban Richard = Patrick Sapin = =Louis Sarowsky =Leo Sewell =Chiharu Shiota =Susan Stockwell =Yuken Teruya = = Benjamin Von Wong

Jane Perkins = (+)
Guerra de la Paz
Town of Swansea = Collective installation = InTheLoop « 
Tim Noble et Sue Webster
Thierry Gall
Sculpture – Cheval
Marie-Josée Dussault
Capsules
Elephant
Jonathan Calan
Art récup en Haïti

Altermodern(ité) -Billet n° 555

Altermodern n’est pas un mouvement artistique. C’est un « mot valise » inventé par le critique d’art et curateur Nicolas Bourriaud . En 2007,ce français spécialiste de l’Art contemporain est nommé à la Tate Britain pour être en charge de la 4ème « Tate Triennial » qui doit se tenir en 2009. Cette manifestation fait le point des derniers développements de l’art actuel. Elle est intitulée « Altermodern » pose comme principe la fin du post-modernisme, et l’émergence d’une modernité spécifique où les artistes répondent au contexte de la mondialisation économique mais aussi artistique.

Pour Bourriaud le 21e siècle s’éloigne du Postmodernisme et voit émerger une nouvelle forme de culture globale. Elle est la conséquence de ce village planétaire qu’annonçait déjà en 1967 Marshall_McLuhan . La rapidité de la diffusion des informations, le développement du tourisme de masse, les flux migratoires, l’interdépendance économique concernent tout un chacun.

Parmi les artistes impliqués dans cette évolution ont été sélectionnés :
Franz Ackermann = Charles Avery =Spartacus Chetwynd =Peter Coffin
Matthew Darbyshire =Shezad Dawood = Tacita Dean = Ruth Ewan
Rachel Harrison = Joachim Koester =Nathaniel Mellors
Gustav Metzger =Mike Nelson = David Noonan
=Katie Paterson =Olivia Plender =Seth Price
Navin Rawanchaikul ==Lindsay Seers =Bob & Roberta Smith
Simon Starling = =Pascale Marthine Tayou =Tris Vonna-Michel

Spartacus Chetwynd, – Hermito’s children, 2008.
Charles Avery – Aleph Null Head
Bob et Roberta Smith = Off Voice Fly Tip , 2009
Walead Beshty,=Sculptures FedEx, 2009
David Noonan – Untitled, 2009;
Olivia Plender
Pascale Marthine Tayou – Plastic tree
Affiche

Intentism movement -Billet n° 554

Intentism ou intentisme est un mouvement artistique international fondé en 2009 par Vittorio Pelosi influencé par les travaux des philosophes comme Pesley Livingston, auteur de Art et Intention et William Irwin auteur d’ Intentionalist Interpretation ainsi que la théorie littéraire

Un manifeste a été publié qui explicite ses principes artistique : notamment la liberté de de transmettre le message qu’il souhaite. Il affirme que toute signification est simplement la réalisation imparfaite de l’intention. Et surtout Le sens de l’œuvre se trouve dans l’intention de l’artiste et non dans l’interprétation du spectateur.

Ce qui est me semble-t-il en parfaite contradiction avec la citation de Pablo Picasso : » un tableau ne vit que par celui qui le regarde » Le mouvement est en opposition avec les positions de certains penseurs comme Monroe Beardley et William Wimsatt et leur The Intentional Fallacy = Roland Barthes = Jacques Derrida de la théorie de la déconstruction = Hans-Georg Gadamer

Intentism work
Performance
Musician


The Krasnals – Billet n° 553

The Krasnals qui signifie les nains est un groupe d’artistes polonais, fondé en 2008. Les membres ne dévoilent pas leur identité et lors de leurs manifestations apparaissent masqués. Ils se nomment : Whielki Krasnal =Dwarf Bansky =Krasnal Hałabała 1=Krasnal Hałabała 2 et les peintres coopérants à qui le groupe commande une œuvres sont désignés par leur ville de résidence Malarz z Chin, Odessy, Krupówek. Les nains ont en Pologne une connotation politique.

Les actions des Krasnals sont fondées sur la provocation. Ils entendent réagir face à la situation sociale et politique actuelle de la Pologne. Ils suscitent des jugements d’approbation ou de rejets extrêmes. Ils se réfèrent aussi au travail du peintre polonais Wilhelm Sasnal (+)

On trouve sur Arnet certaines des œuvres des Krasnals. Le groupe The Krasnals possède un blog et un compte Facebook et un autre

Logo – The Krasnals
The Krasnals – Girl smoking
Piramida Zwierzat
Made in Poland

Superstroke -Billet n° 552

Superstroke est un mouvement artistique sud-africain moderniste et abstrait créé en opposition à Superflat. Son nom évoque des coups de pinceau expressifs. Il est défini par un manifeste (+) publié en 2008 par son fondateur Michiel Conrad Botha alias Bo. C’est un des rares mouvements artistiques africains organisé.

Sont considérés comme faisant partie de cette mouvance : Greg Simmonds = Diiezel = M. Sputnik = Menno Baars = John Zaverdino = May Wentworth = Conrad Bo = Jaco Erwee = Laetitia Lups .

Conrad Bo. Superstroke
Superstroke
Conrad Bo. Superstroke
Superstroke
Superstroke Town

Penerstwo -Billet n° 551

Penerstwo est un groupe fondé en 2007 par d’anciens élèves de l’école d’arts de Poznan. Il rassemble les artistes Piotr Bosacki (+) = Wojciech Bąkowski =Konrad Smoleński = Radosław Szlaga = Tomasz Mróz , rejoints par Magdalena Starska (+) et Izabela Tarasewicz Le groupe est influencé par le street art et la culture punk. Ils se revendiquent hors des normes sociales , contre la culture élitiste, l‘intellectualisme. Le nom du groupe traduit cette tendance, puisqu’en dialecte « pener » signifie marginal.

Izabela Tarasewicz – Installation
Konrad Smoleński – Installation
Wojciech Bąkowski
Radoslaw-Radek-Szlaga – Unknown-Artist-from-a-Distant-Country
Piotr Bosacki
Tomasz- Mroz – Autostop
Magdalena Starska

Les Frères Ripoulin -Billet n° 549

Le Frères Ripoulain à ne pas confondre avec les Frères Ripoulin adeptes de la Nouvelle peinture ,est un duo d’artistes constitué en 2006 par David Renault et Mathieu Tremblin

Ces deux artistes de rue œuvrent à Rennes. Ils investissent les espaces en jachère. Ils développent des protocoles d’action urbaine autour des notions de contre-façon, d’abandon et de dégradation, d’expression autonome et spontanée, de langage cryptique et de désobéissance civile.

Ils ont présenté à Rennes en 2010 « Outsiders » = A Marseille en 2015 Global Color = A Morlaix en 2020 l’ exposition Mega Mix cf. vidéo ci-dessous. Voir aussi quelques œuvres ici

Frères Ripoulain – Get Up
Frères Ripoulain – Fresque murale
Frères Ripoulian- Détournement

Tricot urbain /Yarn bombing -Billet n° 548

Yarn bombing ou Tricot urbain ou encore Knit Graffiti (+) ou Guerrilla Bombing est une forme d’art de rue qui s’est développé à partir de 2005. Magda Sayeg qui tenait une mercerie à Houston a alors l’idée d’entourer les poignées des portes de son magasin avec des bandes de tricot. Cet art urbain réalisé avec des fils tricotés, crochetés ou brodés. Cette artiste est devenue la figure de proue d’un véritable mouvement artistique populaire. Mais dans cette mouvance des vendeurs de laine ou de tricot qui ne s’intéressent pas la cette pratique, utilisent appellation Knit Graffiti pour attirer le chaland

Ce nouvel art de la rue, toujours illégal, est depuis pratiqué aux États-Unis mais aussi la Grande Bretagne, les pays de l’Europe de l’Est et aussi la France, la Belgique, en Allemagne. Le tricot urbain est souvent pratiqué par des membres d‘association de loisirs créatifs qui se réunissent d’abord pour tricoter ou crocheter ensemble. Mais il y a des artistes reconnus notamment outre Magda Sayeg = Agata Oleksiak alias Olek = London Kaye = Kelly Limereck = Stephen Duneier = Ana Martins alias Aheneah = Justine Virideau Falzone et son Gang de a Wool et aussi la doyenne Grace Brett.

Arbre-habillé-de-knit-graffiti
Bus-habillé-de-knit-graffiti
Yarn bombing in London
Knit graffiti à Paris
Knit graffiti à Sydney
Knit graffiti en Asie
Arbre habillé par Ute Lennartz-Lembeck

Kroesos Foundation-Billet n°547 B

Kroesos Foundation , peut-être une allusion roi Crésus de Lydie, est un collectif artistique luxembourgeois éphémère. Il est actif à Zurich uniquement pendant le 1er trimestre 2002. Emmené par Mark Divo le groupe s’installe illégalement au Cabaret Voltaire, lieu mythique de lancement de Dada qui était à l’abandon. Ils en sont expulsés au bout de trois mois. Toutefois leur courte action a eu pour conséquence la conversation du lieu en musée.

Faisaient partie de ce collectif étiqueté abusivement de Néo-Dada outre Mark Divo : Aiana Calugar = Dan Jones , Lennie Lee = Ingo Giezendanner =Jan Theiler alias Pastor Leumund . Ils ont participé en 2005 la Réale Biennale à Prague au Palais Kinsky

Mark Divo in his show ‘Sack_for_life’
Mark Divo

Art modeste – Billet n° 547 A

L’Art modeste n’est pas un mouvement artistique. C’est d’abord une idée lancée par le peintre français Hervé Di Rosa du courant de la Figuration libre.. Alors qu’il exposait en 1988 avec son frère Richard Di Rosa, au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, une jeune visiteuse a dit à sa maman qu’elle aimerait revenir au « Musée d’art modeste » L’idée fit son chemin et l’artiste ouvre à Sète en 2002, avec Bernard Belluc le Miam -Musée International des Arts Modestes.

Pour ses concepteurs, il s’agit de mettre en valeur les choses les plus banales, les plus quotidiennes.. Par l’ assemblage, la mise en scène, ils perdent leur fonction utilitaire. Ils sont alors chargé d’émotion, d’affection. La collection du Miam est d’abord constituée d’œuvres rassemblées par ses deux fondateurs. Il s’agit essentiellement d’objets manufacturés ou artisanaux : jouets, soldats de plomb, gadgets, pochettes de disques, objets promotionnels de la publicité comme ceux de Bonux ou les poupées Barbie. L’Artmodeste est proche de l’art brut, de l’art naïf ou de l’art populaire et aussi d’une certaine façon de l’Arte povera.

Chaque année des expositions sont organisées qui présentent les trésors de l’Art modeste . Parmi les artistes proche des Arts modestes, le musée a exposé notamment des œuvres de : Manuel Baumen = Aldo et Stephan Biascamano (+)= François Boisrond = Guy Brunet = Ludovic Debeurme =David Ellis.= André Eugène = Neil Farber = Charles Glaubitz = Elayne Goodman = Cécile Jarsaillon = Isek Bodys Kingelez (+) = Francisco Larios Osuna= les frères Linares = Gonçalo Armando Mabunda = Esther Mahlangu (+) = Antoni Miralda = Filiberto et Yanovski Mora Rosales= Raymond Reynaud = André Robillard = Pierre Schwartz = Lewis Smith = Alfonso Soteno = Ed Templeton= Germain Tessier = Cyprien Tokoudagba = Claude Viallat membre de Supports-Surfaces = Carlo Zinelli = Zonenkinder =
Une exposition « H. Di Rosa plus jamais seul » a été organisée en 2016/2017, à la Maison rouge, qui a fermé en fin octobre 2018.

Une salle du Musée des arts modestes de Sète
Installation de l’Art modeste
Installation
Bernard Belluc
Arts modestes
Henri Di Rose – Sous la mer
Installation aux dominaux
Hervé Di Rosa à 28 minutes d’Arte le 29 juin 2021

Néo-futurisme – Billet n° 546

Le Néo-futurisme ou Neo-futurism est un mouvement idéaliste né à la charnière des 20ème et 21ème siècles. Il concerne au premier chef l‘architecture. En 2007 Vito Di Bari publie le Manifesto of Neo-Futuristic. Sont également à l’origine de ce mouvement Zaha Hadid et Santiago Calatrava Valls. Il n’a rien à voir avec le Retro-futurisme

Le néo-futurisme, contrairement au Futurisme, prône l’harmonie et la paix, notamment avec le passé qu’il ne rejette pas. Cette notion d’harmonie est essentielle, surtout dans le rapport avec les autres, avec la nature et l’altérité. Ils retiennent certaines idées de l’architecture high-tech et de la technologie actuelle. Le mouvement a aussi concerné des artistes et des designeurs.

Ont fait partie du mouvement les architectes Pablo Bisoglio =Peter Cook=Norman Foster= Denis Laming =Frei Otto=Cedric Price= Renzo Piano = Richard Rogers = Kenzo Tange = Roger Taillibert les artistes Peter Bardazzi = Josh Hadar =Miguel Ovalle =Olivia Peake =Marlow Rodale = Daniel Schinasi =Erin Sparler = Panayiotis Terzis = Joseph Young = les designers =Luca Bestetti = Patrick Jouin = Yuima Nakazato = Simon Stålenhag = Charis Tsevis.

Norman Foster – British Library of Political and Economic Science
Zaha Hadid – Jockey club Hong Kong
Renzo Piano- The Shard-London
Daniel_Schinasi
Peter Bardazzi
Pablo Bisoglio

Superflat movement -Billet n°545

Superflat est un mouvement post-moderne fondé à l’orée du 21ème siècle par le japonais Takashi Murakami. Le terme super plat fait réfèrence aux formes aplaties de l’art graphique japonais et aussi à la consommation compulsive et superficielle et au phénomène de l’Otaku (+) qui a envahi le pays du Soleil levant.

Superflat est une sorte de combinaison du Kitsch art , du Pop art, de l’esthétique Kawaii, du Lolicon, inspiré de la Lolita de Vladimir Nabokov , des mangas, des animes et de la Nihonga, la culture traditionnelle japonaise (+)

Le mouvement Superflat a regroupé des artistes comme : Hideaki Anno =Chiho Aoshima =Chinatsu Ban= Bome =Akane Koide= Mahomi Kunikata = Sayuri Michima = Henmaru Machino =Takashi Murakami = Kōji Morimoto =Shigeo Nagashima= Yoshitomo Nara = Rei Sato. Aya Takano = Hitoshi Tomizaw =Tatsuyuki Tanaka. Certains de ces artistes avaient appartenu au collectif KaïKaï KiKi

Et aux États Unis s’est développé le SoFlo Superflat (+) pratiqué par : Britto ,Caron Bowman ,Raul Cremata , Francisco Ceron

Rei Sato
Tatsuyuki Tanaka
Kōji Morimoto
Masaaki Sasamoto
Mahomi Kunikata
Akane Koide
Akane Koide
Takashi-Murakami
Hideaki Anno
Chinatsu -Ban -The Da -Pluto -Was No Longer a Planet
Chibo Aoshima_- A Contented Skull

Kitch movement – Billet n°544

Le mouvement de la peinture kitsch est né à l’orée du 21ème siècle autour du cercle d’élèves du peintre norvégien Odd Nerdrum. Le Cnrtl pour Kitsch cite le sociologue Abraham Moles : »c’est l’aliénation consentie, c’est l’anti-art, c’est le faux et le néo-quelque chose; mais c’est en même temps le confort dans les rapports de l’homme avec les objets, c’est une éthique en soi«  Le style Camp utilisé dans le monde de la mode, s’apparente au Kitsch.
Les artistes du mouvement kitsch sont inspiré notamment par les peintres baroques et aussi l’art pompier ou académique du 19ème siècle. Voir l’étude de Christophe Genin : le Kitsch, une histoire de parvenus

Le groupe des élèves d‘Odd Nerdrum comprenait à l’origine : Stefan Boulter =Jeremy Caniglia = Hege Elizabeth Haugen = Monika Helgesen ==Kjetil Jul =Brandon Kralik=Helene Knoop= Carlos Madrid= Nanne Nyander = Brad Silverstein =Jan-Ove Tuv.

Par ailleurs un certain nombre d’artistes sont généralement considérés comme faisant partie de cette mouvance :Mary-Jane Ansell =Sabin Balasa =Aleksander Belyaev =Arno Breker=John Currin =Gillo Dorfles = Mahmoud Farshchian = Roberto Ferri =Piero Fornasetti = Frank Frazetta =Rose_Freymuth-Frazier=John Kacere = Thomas Kinkade (+) =Jeff Koons = Vladimir Kush =Viktor Alexandrovitch Liapkalo = Per Lundgren= Iurie Matei = Jon Mcnaughton =Rolf Ohst ==Richard T. Scott =Alexandr Shilov= Andrey Shishkin =Haddon Sundblom =Vladimir Tretchikoff =Alberto_Vargas =Goran Vojinovic-Jedrenjak = Lisa Yuskavage = Dike Xin et aussi Shirin Aliabadi = Lara Baladi =Sissi Farassat = Ashraf Fawakhry =Mehdi-Georges Lahlou =Murat Palta Par ailleurs Odd Nendrum a fondé une école privée d’art qui a accueilli de nombreux élèves

Il existe un musée Nerdrum et aussi en Roumanie le Kitsch museum = une exposition au Kitsch : A_Matter of Taste a été organisée par le Nora Eccles Harrison Museum of Art de l’Université de l’Utah = Une encyclopédia of bad taste = A San Frisco la Kitsch gallery = Kitsch ou pas Kitsch (+) à l’Institut des Cultures d’Islam =

Andrey Shishkin – Browny
Dike Xin – Eve
Goran Vojinovic-jedrenjak
Lurie Matei- Dedica-ie-vecinei-lui-richard-wagner
Odd Nendrum
Roberto Ferri – Canto della vergine
Jon Mcnaughton – He loves me too
Mary Jane Ansell – Treasury of souls
Rolf Ohst – Peter
Vladimir Kush- Hibiscus dancer
Thomas Kinkade – Beauty and the beast -fall in love
Viktor Alexandrovitch Liapkalo – Morning tango
John Currin Daughter and mother.



Reverse graffiti -Billet n° 543

The Reverse graffiti (+) = art soustractif ou graffiti écologique s’invite depuis les années 2000 dans le Street art. Les premiers artistes a s’y intéresser ont été le britannique Paul Curtis alias Moose, le brésilien Alexandre Osario Orion et les français Philippe Chevrinais (+) et Delphine Soustelle-Truchi.

Il s’agit de créer des images sur la surface des murs ou toutes autres surfaces en enlevant la saleté.. A noter que ces graffeurs n’utilisent ni peinture, ni encres mais seulement des produits biodégradables. Les enfants pratiquent cette technique lorsqu’ils apposent des inscriptions sur un véhicule couvert de boue ou de poussière. On parle aussi de tags propres et de Clean tags

Quant à elles Anna Garforth alias Floe ou Edina Tokodi (+)utilisent des végétaux, ce que l’on appelle le grass graffiti pendant que d’autres graffeurs utilisent l’argile, la boue comme Jesse Graves et ses Mud Stencils (pochoir à boue)

Les publicitaires utilisent cette technique simple réputée propre pour faire passer des slogans publicitaires en extérieur. On parle aussi dans le milieu de la Pub de Girafitti lorsque le message est installé en hauteur.
Voici quelques tentants du reverse graffiti : Artur Bordaloii =Stefaan de Croock alias Strook=Alexandre Farto alias Vhils =Green = Bacha Khoperia alias Dr Love =Vinie graffiti =Scott Wade

Philippe Chevrinais(
Paul Curtis – Moose
Anna Garforth – Grow
Scott Wades
Reverse Graffiti- Publicité pour Starbucks
Reverse graffiti et publicité