Tricot urbain /Yarn bombing -Billet n° 548

Yarn bombing ou Tricot urbain ou encore Knit Graffiti (+) ou Guerrilla Bombing est une forme d’art de rue qui s’est développé à partir de 2005. Magda Sayeg qui tenait une mercerie à Houston a alors l’idée d’entourer les poignées des portes de son magasin avec des bandes de tricot. Cet art urbain réalisé avec des fils tricotés, crochetés ou brodés. Cette artiste est devenue la figure de proue d’un véritable mouvement artistique populaire. Mais dans cette mouvance des vendeurs de laine ou de tricot qui ne s’intéressent pas la cette pratique, utilisent appellation Knit Graffiti pour attirer le chaland

Ce nouvel art de la rue, toujours illégal, est depuis pratiqué aux États-Unis mais aussi la Grande Bretagne, les pays de l’Europe de l’Est et aussi la France, la Belgique, en Allemagne. Le tricot urbain est souvent pratiqué par des membres d‘association de loisirs créatifs qui se réunissent d’abord pour tricoter ou crocheter ensemble. Mais il y a des artistes reconnus notamment outre Magda Sayeg = Agata Oleksiak alias Olek = London Kaye = Kelly Limereck = Stephen Duneier = Ana Martins alias Aheneah = Justine Virideau Falzone et son Gang de a Wool et aussi la doyenne Grace Brett.

Arbre-habillé-de-knit-graffiti
Bus-habillé-de-knit-graffiti
Yarn bombing in London
Knit graffiti à Paris
Knit graffiti à Sydney
Knit graffiti en Asie
Arbre habillé par Ute Lennartz-Lembeck

Un commentaire sur “Tricot urbain /Yarn bombing -Billet n° 548

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.