Jockson Pollock.org – logiciel en ligne à la manière de . . . Net art ?

pollock.1262670355.jpg

Cette oeuvre colorée est le résultat d’un petit essai  que j’ai réalisé avec un logiciel en ligne que j’ai trouvé au fil de mes vagabondages.  Il s’appelle  Jackson Pollock.com.

Ce site est dédié, comme son nom l’indique,  au célèbre  peintre américain La maîtrise du trait et des couleurs est aléatoire. Lorsque l’on veut changer l’orientation il faut manœuvrer la souris, hors du cadre. Le résultat est  sans prétention , mais dans le « net art » on a vu pire.

Aquarellistes d’Autriche – Carnet de liens

carte-autriche.1265567915.jpg

Voici un certain nombre de liens vers des artistes autrichiens qui pratiquent l’aquarelle. Je n’ai pas la prétention d’être exhaustif. D’autant que la quête est malaisée notamment parce qu’il n’existe, à ma connaissance,  aucune organisation ou société d’aquarellistes en Autriche. De plus les artistes proposent ici rarement des liens vers les sites d’autres aquarellistes. Merci donc de me faire part de liens pour compléter ce carnet. Voici donc les liens de renvoi vers les sites d’une trentaine  d’aquarellistes autrichiens :

Gerhard Almbauer Gerhard Heinz Anger   Wolfgang Baxrainer 

Elfie Besuden    Herbert Brandl    Anton Czerny   

Siegfried Ehrenreich   Roland Hass    Joachim Hiller

  Heinz Hofer   Erika Just  Hannelore Klimitsch 

Edith Kudlovic   Lydia Leydolf    Miklavcic Egon   

 Elisabeth Schmidt-Rada    Helene Schorn   Carmen Seibt

Heinz Schweizer    Pircher Sepp    Johann.  Schrittwieser

Elisabeth Philips Slavkoff        Gisela Stadlberger  ?  

  Mag. Marcus Stieh  

   Bernard Vogel  Horst Weller     Heidi Wolfsegger

Des élèves de Wolfgang Baxrainer

 

Outback – Terres rouges d’Australie – Aquarelle

 outback-4-4.1265112162.jpg

Voiture tous terrains 4×4 Outback

Ce n’est pas aux 4 x 4 de cette marque que l’on voit dans les rallyes automobiles que je me suis intéressé, mais à la région d’Australie dont est issu le nom : « Outback » qui veut dire « intérieur du pays »

 Je ne suis jamais allé en Australie et je n’irai sans doute jamais. Cela ne m’empêche pas d’être impressionné par ces étendues souvent désertiques, où prédominent les ocres, les rouges du sol à perte de vue et par les collines abruptes.

C’est à une recherche de ces tonalités que je me suis livré et que j’ai voulu rendre dans cette étude. Elle a été faite dans l’humide, puis avec quelques glacis – Papier Montval 300 gr. Grain fin – format A3.

outback.1265871616.JPG

OUtback © masmoulin 2010

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Les grandes expositions picturales en 2010 – hors de France – Partie 2/2

monde-des-musees.1266215922.gif

Museo del Corso à Rome rétrospective Edward Hopper  (1882-1967) figure emblématique de l’avant-garde américaine, jusqu’au 13 juin 2010. Plus de 170 œuvres, dont des huiles, aquarelles et dessins, seront présentées, issues pour la plupart du Whitney Museum of American Art

@@@

Au musée Thyssen-Bornemisza de Madrid  Monet et l’abstraction (1840-1926)   du 23 février au 30 mai 2010. L’artiste préfigure-t-il la peinture abstraite du 20 ème siècle. Ses œuvres évanescentes, aux contours diffus, incertains, flous, sont confrontées à celles des peintres des années 1950 tel que Pollock ou Rothko

@@@

 Au Palazzo Strozzi de Florence De Chiricco – Magritte – Balthus du 26 février au 18 juillet 2010. Interrogation sur le monde, les choses et leur représentation. La période métaphysique de Giorgio de Chirico (1888-1978) L’ère du soupçon, l’aliénation,  solitude et silence du monde. Mise en perspective avec des œuvres de Magritte et Balthus.

@@@

A l’Hermitage Amsterdam, antenne du musée de Saint-Pétersbourg, de Matisse à Matlvitch , les pionniers de l’art moderne  du 6 mars au 17 septembre 2010 .Plus de 75 tableaux de Matisse, Picasso, Derain, Van Dongen, De Vlaminck Kandinsky ou Malevitch

@@@

Au musée des Beaux-Arts de Philadelphie Picasso et l’avant-garde à Paris du 24 février au 25 avril 2010. C’est la période 1905 à 1945, où l’artiste vit à Paris  vit à Paris qui est montrée avec son foisonnement créatif et aussi le rôle de Paris alors capitale de l’avant-garde artistique.

 @@@

A l’Art Institute of Chicago Matisse l’invention radicale du 20 mars au 20 juin 2010. Entre 1913 et 1917, la carrière de l’artiste connaît une évolution étonnante. Il produit des œuvres expérimentales, énigmatiques, composées selon une géométrie rigoureuse dans des teintes noires ou grises, et purgées de tout caractère descriptif. Plus de 100 peintures, dessins, sculptures issues de cette période illustre le propos.

Aquarelles – la pratique – Quelques conseils glanés ici ou là

trucs-aquarelle.1266656324.jpg

Ardoise avec Flycreations

 Voici quelques conseils et observations autour de la pratique de l’aquarelle.

La réalisation d’une aquarelle, comme toute œuvre picturale,  commence avant que  l’on prenne ses pinceaux. C’est vrai lorsque l’on travaille dans l’atelier mais aussi lorsque l’on se trouve sur le motif.

Réfléchir à la composition

Il faut observer d’abord  ce qui se passe dans le sujet choisi : d’où vient la lumière, où sont les ombres.

Ensuite, penser à ce que l’on veut exprimer, faire ressortir, mettre en avant. Quel genre d’atmosphère l’on veut faire ressentir. Quel cheminement dans la future œuvre l’on veut proposer au spectateur. Où va-t-on ménager un « puits de lumière » avec le blanc du papier ou avec une zone plus lumineuse.

Il ne faut pas tout vouloir dire, sauf pour l’hyper-réalisme ou l’aquarelle botaniste.

Faire un  croquis préalable

Un petit croquis sommaire, qui peut être coloré, permet de concrétiser son approche.

La recherche des nuances

Ensuite il faut faire des essais de tons, d’harmonie. Il peut souvent utile de se servir d’un cercle chromatique ou  roue des couleurs.

Il faut encore voir comment réagissent entre elles les couleurs choisies, en provoquant des fusions sur du papier à aquarelle. Il faut utiliser pour ces essais, le même type de papier, le même grammage, sinon les réactions peuvent être différentes lors de l’exécution proprement dite.

L’exécution proprement dite

Voilà, tout est maintenant en place pour commencer : Papier, couleurs disposées sur la palette, pots d’eau, et bien entendu une série de pinceaux.

Et puis ne pas oublier d’avoir toujours à la portée de la main un chiffon propre pour essuyer ses pinceaux.

Il faut aussi nettoyer ses pinceaux à l’eau clair entre chaque intervention, notamment lorsque l’on fait des retraits, que l’on tire des blancs.

Il faut aussi être très attentif au travail de l’eau, pour intervenir à temps, notamment lorsque l’on travaille dans l’humide

L’aquarelle et la règle des contraires

Les contraires à l’aquarelle, qu’il faut alterner ce sont :

Le mouillé et le sec – Le dit et le non dit – Le net et le flou – Le chaud et le froid – L’ombre et la lumière Le clair et le contrasté  – Le proche et le lointain – La masse et le trait – Le positif et le négatif

Remarque

Ces conseils de bonne pratique, c’est ce qu’il faut faire. Mais souvent à tort,  j’oublie, comme tout le monde de les appliquer. Suivant l’adage : « Fait ce que je dis, pas ce que je fais »

Les grandes expositions picturales en 2010 – hors de France – Partie 1/2

grands-musees-deurope.1266215733.jpg

A la Royal Academy of arts de Londres The Real Van Gogh  (1853-1890) jusqu’au 18 avril 2010. Dans cette exposition qui regroupe 65 tableaux et 30 dessins, sont mises en parallèle 35 lettres de l’artiste, adressée souvent à son frère Théo,  qui traitent de ses œuvres. On s’aperçoit que tout ce que peignait Van Gogh  était murement réfléchi et non pas impulsif comme certains le prétendaient.

@@@

Au musée des Beaux-arts de Budapest De Degas à Picasso  jusqu’au 25 avril 2010. Issus du musée Pouchkine de Moscou sont présentées près de soixante œuvres expressionnistes et abstraites de Cézanne, Courbet, Gauguin,  Matisse, Picasso, Van Gogh

@@@

A la Fondation Beyeler de Bâle  Le Douanier Rousseau (1844-1910) jusqu’au 9 mai 2010. A l’occasion du centenaire de la mort de l’artiste sont présenté une quarantaine de toiles majeures des célèbres forêts vierges tropicales 

@@@

A la Tate Modern de Londres Rétrospective Arshile Gorky   (1904-1948) jusqu’au 3 mai 2010.  Exposition consacrée à l’une des figures de l’expressionnisme abstrait avec Pollock et Rothko

@@@

Au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles Imagenes del Mexicano jusqu’au 25 avril 2010. L’histoire du Mexique et sa quête  d’identité de la période précolombienne, au colonialisme, à l’indépendance et à  l’époque moderne. Cent cinquante portraits par Hermenegildo Bustos, Diego Rivera, David Alfaro Siqueiros, Frida Kahlo Sergei Eisenstein, Tina Modotti. Par ailleurs au même endroit une exposition Frida Kahlo

@@@

A la Hamburger Kusthalle de Hambourg Pop Life   jusqu’au 9 mai 2010 . Les travaux d’Andy Warhol Richard Prince, Damien Hirst, etc.

Barques de pêche au bord de l’étang – Une atmosphère sereine -Aquarelle

Je montre ici le résultat d’un «  sujet imposé » lors d’un récent  cours d’aquarelle : des barques de pêche,  au bord d’un étang. Mes amies du cours travaillaient sur des fleurs et  donc moi sur les bateaux. J’avoue qu’au départ,  le thème ne m’inspirait pas trop.  Mais j’ai tout de suite pensé que toutes les approches sont formatrices. Après le mouvement, c’était donc le calme, la sérinité.

Avec le recul, je constate que j’ai fait naître une assez belle lumière et une harmonie de couleurs qui me satisfont. Conclusion,  je pense que je ne m’en suis pas trop mal tiré. Trêve d’autosatisfaction, voici donc cette aquarelle :

Elle est exécutée dans le « grand humide » palette restreinte, sur papier Montval 300 gr. Grain fin – tendu sur châssis, format « Raisin » 50cm x 60 cm

barcasses.1265878709.JPG

Trois barques © masmoulin 2010

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Dessiner ou peindre le corps humain – Portraits et nus à l’aquarelle – Partie 5/5

printemps.1265180014.jpg

Le Printemps de Botticelli

Cliquer pour agrandir l’image

 La « toile » ne présente pas beaucoup de cours ou démonstration sur le « comment peindre » les portraits, les personnages, nus ou habillés. Par contre internet regorge de dessins, d’aquarelles représentant des personnages le plus souvent dévêtus.

J’ai trouvé un petit cours sur Super Art et aussi le site très bien fait de Jean-Claude Buisson « Portraits à l’aquarelle  » ou celui d’Arkadiusz Kukab et un pas à pas d’Hubert de Lartigue

Par contre il existe plusieurs ouvrages : « Comment Peindre le Nu » par Jose-Maria Parramon, chez Bordas  « Peindre avec succès des personnages et animaux  » par Margaret Evans et aussi « Dessiner le peindre les personnages  » d’Angela Gair chez Fleurus . J’ai déjà dans un précédent article donné des liens vers des sites de ressources

Les artistes ont, de tous temps, peint des nus, voir le discours du secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts Sont évoqués ici le nu en peinture , les femmes peintes et les représentations des seins

De nombreux artistes contemporains sont répertoriés comme peintre de nus sur Artdunu GoogleDmoz Il y a aussi les personnages à l’aquarelle de Charles Reid et de Daniel Gerhartz, un peintre américain qui peint des personnages habillés dans un style réaliste

Et puis parmi les nombreux blogs d’artistes qui  montrent leurs dessins et aquarelles Encre libre  Françoise Lecampion  –  Benoi Lacroix  MirabelleMonick Bres – Nadège DurufleSylvie Botter Stéphane Vignaux   Et pour conclure Dazibaoo , deux  carnets de dessin à feuilleter 

Aquarellistes finlandais – Carnet de liens – Vesiväri Suomenk – Linkit – Finnish watercolorists – Links book

finland-resolution-de-lecran.1266647111.jpg

Carte de la Finlande – Cliquer pour agrandir

Le site de la Société finlandaise d’aquarelle    m’a permis de retrouver dun certain nombre sites d’aquarellistes finnois.  J’ai remarqué que l’organisation nationale regroupait 182 membres, pour une population de cinq millions d’habitants. Or, en France avec  un peu plus de 65 millions d’habitants la Sfa n’a « coopté » qu’une soixantaine de membres. La politique de recrutement, me semble-t-il, est plus souple en Finlande.

Les membres qui n’ont pas de sites ne figurent pas dans ce « carnet de liens ». Mais j’ai aussi procédé à un choix et écarté les sites où les qualités techniques et l’originalité ne me semblaient pas suffisamment démontrées. Cette approche est donc tout à fait subjective et j’ai donc pu faire des erreurs de jugement. Voici le résultat de ma collecte, classée dans l’ordre alphabétique, sans hiérarchie  : Tove Ahlbäck Liisa Aholainen    Anu Ahonen   Juna Airola   Erkki Alakoski  Briget Allaire     Helena Cedernerg    Viktor Denisov 

Pauliaukusti Haapanen       Hannele Himanka Kaija-Leena Hänninen  Jarmo Itäniemi    Anja Jääskeläinen   Salme Kauppi      Reijo KoKKonen  Tapani Kiippa  Saara Kiuru   Pentti Kokko   Marja Koskiniemi   Liliana Kuha   Pasi Kuhalampi  Tapani Kumpunen  Pire Laaksonen   Ari Laitinen    Mauri Laukkanen   Tiina Lehtimäki   Urpo Martikainen      Sinikka Mattila  Olli Mäkelä    Päivyt Niemeläinen     Seppo Nikkinen   Jarli Ohrtonen  Eila Kultti  Liisa Pietola    Sinikka Okysusaari   Salme Pulkkinen  Sirviö  Kimmo Pämokkö  Maire Ruotsalainen        Juha Siirto   Tiina Stenman    Axel Taegen    Tuikku Tenhovuori  Esa Tiainan 

Hannele Tuominen   Kristiina Turtonen  Mika Toronen Terttu Varjo   Pekka Vehviläinen   Iipa Virta   Seppo Virtala  Sirkkaliisa Virtanen  Kalle Wikberg    Sari Ylitulkkila   Sari Ylitulkkila  

Ekaterina Zavjjalova   

Je continue bien entendu mes recherches pour compléter ces carnets de liens. J ‘espère que cela intéresse certains visiteurs.


Erró – 50 ans de collages au Centre Pompidou

erro-affiche.1266551332.jpg

La galerie d’art graphique du Centre Pompidou présente depuis le 15 février et jusqu’au 24 mai 2010  les collages d’Erró de 1958 à nos jours.

Erró, Gudmundur Gudmundsson à l’état civil,  est un artiste né en Islande en 1932. Il a reçu une formation académique à Reykjavik, Oslo et Florence. Il s’est installé à Paris en 1958. Actuellement il partage son temps entre la France, l’Espagne et la Thaïlande.

Depuis toujours, il voyage à travers le monde et collecte les magazines, les journaux, les revues scientifiques, les catalogues. Il y trouve la matière de ses assemblages colorés peuplés de visages de mannequins, de pièces de mécanique, d’automobiles, de comics, de personnages de bandes dessinées, de publicité,  d’images de propagande chinoise, cubaine ou russe et aussi de reproductions des maîtres classiques. Avec ses images issues de cultures diffèrent, il provoque des télescopages, des chocs visuels. 

Son œuvre dénonce la guerre, les pouvoirs totalitaires, la civilisation de la consommation. L’exposition est organisée en cinq thèmes : Mécacollages, Conquêtes, Politique, Arts et Comics.

Les collages ne sont qu’une des facettes de son art. Il appartient au courant de la Figuration narative et peint à l’acrylique et également à l’aquarelle  Une interview de l’artiste autour de cette exposition, et aussi le dossier de presse dp-erro-hd.1266551824.pdf avec des exemples de collages