Le IIIème Reich, l’Art officiel et « l’Entartete Kunst » l’Art dégénéré ou en anglais Degenerate art

De tous temps, les régimes politiques ou les institutions religieuses ont voulu imposer   un « art officiel » selon leurs critères du bon goût. On pense à la Réforme, au Roi Soleil, au premier et au second Empire, à la restauration.

Au 20ème siècles les régimes autoritaires ont accentué leur pression allant jusqu’à la « liquidation » des artistes. Staline impose aux artistes soviétiques un nouvel académisme. Mussolini rêve des canons de l’Empire Romain. Mao Zedong promeut  un art du peuple.

Hitler qui « se prend pour un artiste » édicte dès Mein Kampf son point de vue de l’esthétisme en se fondant sur le sens commun populaire. Beaucoup d’artistes fuiront le pays ou se cacheront, quelques uns obtempéreront avec des thèmes néoclassiques d’un « art héroïque arien » Certains seront internés près d’Aix-en-Provence au Camps des MillesLe fürer et ses sbires pourchasseront les plasticiens,  les musiciens, les écrivains 

Autodafé du 10 mai 1933

ou encore les cinéastes. Ils stigmatiseront les grands courants artistiques du début du 20ème siècle dadaïsme, cubisme, expressionnisme, fauvisme impressionnisme ou surréalisme d’ Entartete Kunst, d’art dégénéré. Et bien entendu les artistes qui appartenaient à ces courants ont été qualifiés d’artistes dégénérés

A l’été 1937, Joseph Goebbels organise à Munich, assisté par Adolf Ziegler une exposition d’Art dégénéré qui attirera 3 millions de visiteurs. Elle montre, 650 œuvres confisquées dans 32 musées allemands. Elles sont assorties de notices à connotation antisémite  qui visent à l’a dénigrer. Elles sont souvent mises en perspective avec les travaux d’aliénés. Ce sont plus de 16.000 œuvres d’art moderne qui seront saisies et vendues à l’étranger ou détruites.

A la même époque fut en opposition montée la Grande exposition d’art allemand – Grosse deutsch kunstausstellung

Une liste des artistes autorisés la Gottbegnadeten liste que l’on peut traduire par la « liste des bénis de Dieu » recensait un millier d’artistes de toutes les disciplines fut publiée à la fin de la guerre en 1944. Vingt quatre d’entre eux sont considérés comme »unersetzlich » irremplaçables

Un ouvrage collectif « Introduction à L’art dégénéré a été édité en 1992, chez  Jacques Bertoin. Par ailleurs Ursula A. Ginder  a publié en 2004 un mémoire Munich 1937 -The development of two pivotal art exhibitions

On trouve des informations complémentaires sur les sites de Philophil, d’ Arts dégénérés, de Passion estampes, d’Art mémoires ainsi que du Colloque Art et Nazisme à Liège et aussi sur l’Art juifou encore sur la valeur actuelle des livres qui ont échappé à l’autodafé de 1933.

Un prochain billet reviendra sur les plasticiens visés par le régime nazi

La mer – Comment ils l’on peinte tous ces artistes – Partie 6 – Les impressionnistes américains (suite)

Un certain nombre de peintres impressionnistes sont connus en France, notamment pour avoir fréquenté Giverny. Mais il en existe beaucoup d’autres qui n’ont pas tous traversé l’Atlantique. Ils ont souvent traité de sujets marins. Les liens hypertextes permettent d’aller plus dans leur découverte. J’en ai répertorié une petite cinquantaine que j’ai donc réparti en plusieurs billets, voici le second

John Gamble (1863-1957) View to Goleta

Arthur_Hill. Gilbert 1894-1970 Sea cliffs, Pebble beach

Richard_Buckner Gruelle (1851-1914) Rocky sea cost

   Wilson Irvine (1869-1936)   Calm sea

Philip_Leslie  Hale (1865-1931) Folly cove

Hayley Lever (1876-1958) St Yves shore

William_de Leftwich Dodge (1867-1935) The Sea at East Hampton

Childe Hassam (1859-1935) Sunset at sea

James_Taylor Harwood (1862-1940) Black rock

William_Samuel Horton (1865-1936)  On the Sands, Broadstairs

Joseph Kleitsch (1885-1931) Diver’s cove

Willard_Leroy Metcalf(1858-1925) Vue panoramique de la plage

Richard Emil Miller (1875-1943)  After the Uricane

George_Loftus Noyes (1864-1951) Rocky coastline

Arthur Parton (1842-1914) Maine Misty morning

Edgar_Alwin Payne (1882-1947) Laguna coast

Aquarellistes de Hong Kong – Carnet de liens – Hong Kong watercolorists – Links book – Hong Kong acuarelistas – Libro de enlaces

Hong Kong 

(Carte Bourse des voyages)

Voici le carnet de liens vers les sites, les blogs, le plus souvent les notices biographiques, des pages de galeries d’artistes, d’un certain nombre d’aquarellistes de Hong Kong. Évidemment,  les artistes qui ne sont pas sur Internet ne sont pas répertoriés ici. Les peintres sont classés par ordre alphabétique, sans distinction qualitative. L’excellent côtoie parfois le moins bon. J’ai collecté les informations sur le site de la Hong Kong Watercolour Society ( qui n’est pas toujours accessible)  J’ai aussi consulté les moteurs de recherche.

Il s’est certainement glissé  des erreurs ou des omissions.  J’ai pu omettre certains artistes réputés. De même j’ai sans doute commis des erreurs de classement, par confusion entre le nom et les prénoms.-  Voici donc ce nouveau carnet. Je pense qu’il vous permettra de belles découvertes.

 Au Cham Hei =Chan Yiu lun =Chan Yuen Mei

 Chark Chan Joe = Cheng Chan Wai

 Cheung Hon Hung = Cheung Nga Yin

 Cheung On Cheung = Ching Chi Kin =   =Chung Kam Long

 Dong Kingman= =Du Jie = Fumino Hora

Fung Wing Kee = =Fung York  Sing =  He Qiang Hua

  Huang YouweiJiang ZhongchaoKatherine Xiao Kejia

 Ko Wing Shan Koyi= Law Wai Hin =Leong  Hin Lo, Vivien

Li Wei = Liang Yehong  =Lui Lai Kuen
Liu Yuanshou==Ma  Yiu Leung

 Ng Wing Kwong =Poon Chuen Har = = Qin Chong

Shu Ji = Shieh Ka Ho   Tan Gyun Hui

 Toko ShinodaWangyihua  = Wong Yuet Kwai

 Yao JianhuaYu Xiaohui   = Yu zi Jun

Maurice Denis et la Bretagne à Saint-Germain-en-Laye

Le Musée Maurice Denis de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)  présente l’exposition

 Maurice Denis et la Bretagne

Jusqu’au 22 avril 2012

Cette exposition a été réalisée en collaboration avec le catalogue raisonné de Maurice Denis et le musée Albert Kahn

 C’est en Bretagne que Maurice Denis (1870-1943) passe, dès son enfance, presque tous les étés. La mer et le ciel, les paysages et les scènes de la vie bretonne l’inspirent.

 Cette exposition a déjà été présentée en 2009 au musée de Pont-Aven

On peut télécharger ici le dossier de Presse qui est consacré à cette exposition

 Dans un prochain article je me propose de présenter des éléments biographiques du fondateur du groupement des nabis

Salseros addicted : danses latino américaines, exposition express d’artistes et téléthon

J’ai été contacté par une responsable de Salseros addicted une association de fans des danses latino-américaines. Elle m’a proposé de participer à une « exposition express »  dans le cadre de leur opération Téléthon qui a lieu le

 Samedi 5 novembre 2011 de 10 heures 30 à 13 heures 30

A Lille, à la Halle aux sucres

Nous serons cinq artistes

Dans l’ordre alphabétique :Pierre Debroucker alias masmoulin, Isabelle Denachau, Stéphanie Huguenot, Eddy Morelle, et Sébastien Roche.

Pour cette occasion j’ai offert une aquarelle qui sera mis aux enchères. Le produit de la vente est bien entendu destiné à cette opération téléthon.  J’ai donné à choisir entre deux œuvres « autour de la danse » au Format de 30 cm x 40 cm. Il faut cliquer sur les images pour les agrandir

Je vous laisse deviner celle qui a été choisie par les responsables de l’association.

Merengue  ©masmoulin 2011 – encre de Chine et aquarelle

Bal de rue ©masmoulin 2011 – Encre de Chine et aquarelle

Max Beckman, cet Automne est partout – Eléments de biographie et quelques oeuvres

Le Kunst museum Basel présente

« Max Beckman – Les paysages »

Jusqu’au 22 janvier 2012

  Le Museum der bildenden Künste Leipzig présente

« Max Beckmann – Face à Face »

Jusqu’au janvier 2012

Le  Staedel museum  Frankfurt am Main

« Bechmann & Amerika »

Jusqu’au 8 janvier 2012

=o=o=o=o=o=o=

 Max Beckmann (1884-1950) est un peintre,dessinateur et lithographe allemand né à Leipzig. Il fréquente l’école des Beaux-Arts de Weimar puis s’installe à Berlin où il commence à exposer.

Après sa formation à l’école des beaux-arts de Weimar en 1906, il s’installe à Berlin où il organise des expositions de ses œuvres. Il est enrôlé comme infirmier en 1914 mai il est démobilisé l’année suivant en proie à une dépression nerveuse. Après la guerre il séjourne souvent à Baden-Baden et enseigne à Francfort jusqu’en 1933 où il est chassé de son poste par le régime nazi puis bientôt classé parmi les « peintres dégénérés ». Il se réfugie en Hollande qu’il ne quittera qu’en 1947 pour enseigner à Washington et à Brooklyn.

L’artiste n’a fait partie d’aucune école, d’aucun groupe et a développé un style personnel proche cependant de l’expressionnisme, la Nouvelle Objectivité et l’Art abstrait. Ces œuvres sont marquées les grands drames de la première moitié du 20 ème siècle, avec deux guerres, et l’avènement du nazisme.

C’est un peintre figuratif et ses thèmes privilégiés sont le portrait, les tableaux mythologiques et les nus, la nature morte et le paysage.

Il n’a longtemps été connu qu’en Allemagne. Il a fallu attendre l’exposition de 2003 à Tate Modern, au Centre Pompidou et au  MoMa  pour que l’importance de son œuvre soit reconnue internationalement, néanmoins il demeure en France presque un inconnu

On peut consulter sur la site du Moma une importante collection de dessins et un port folio sur Wahoo Art ainsi que sur un site qui lui est dédié

Et aussi cette vidéo

Et quelques images des oeuvres de Max Backmann

Max Beckmann

Max BeckmannMax Beckmann

Max Beckmann – Cannes

Max Beckmann – Descente de croix

Max Beckmann – Carnaval

Max Beckmann – La nuit

Max Beckmann – Blick auf vorstädte

Logiciels pour dessiner ou peindre en ligne

Si l’on veut se lancer dans le Net Art encore appelé Web Art ou Virtual Art l’on trouve sur Internet de nombreux logiciels en ligne. On peut aussi les utiliser tout simplement pour s’amuser. On peut trouver ces « pinceaux virtuels » dans cette sélection de logiciels en ligne

3 D Tin = Artpad = Ascii Paint = Awwapp = Big huge labs

Bomomo =Brush ster  Canvastic = Dabble board  = Divvr

Doodle = Drawisland =Endless mural Farbe Watercolour

Flame painter = Flash paint =Flower Power = Flurrious

Impressionist = Ipollock = Jackson Pollock = Jungle

Mrdoob = Muro Deviant art = Penolo = Picasso head

Psyko paint = Q block = Queeky = Silk =Sketch Odopod

Sketch pad =Sketch swap =Sketchfu = Splash = Sumo Paint

Twit draw = Twit paint = Web sketch = Zefrank

L’empreinte de poisson. L’art japonais du Gyotaku 魚拓

 Jean-Pierre Guilleron – Bars et ban de tacauds

Le Gyotaku du japonais Gyo ( poisson)  et Taku (empreinte, trace) que l’on traduit en français par ichtyogramme et en anglais par Fish print est une forme particulière de l’’art japonais qui consiste à reproduire l’image d’un poisson par empreinte dus papier ou sur soie. Cette technique d’empreinte était utilisée en Chine depuis des temps immémoriaux pour exécuter des relevés de stèles.

 Les premiers  « gyotaku » que l’on connaît remontent à l’époque Edo. Ils ont une fonction utilitaire.Ce sont les pécheurs qui souhaitent garder le souvenir d’une belle prise, Le poisson est d’abord nettoyé, soit avec du sel soit avec du vinaigre. L’encre de Chine ou de la peinture à l’eau est appliquée dans le sens des écailles. On applique le papier sur le modèle et on le frotte à la main, toujours dans le même sens tête queue. Enfin, on décolle le papier inscrit d’une empreinte.

 Au milieu du 20 ème siècle Koyoo Inada donne un sens artistique à cette démarche. Il utilise la soie comme support.

De nos jours, l’artiste dépose de l’encre ou de l’aquarelle sur le poisson qui est utilisé comme un tampon. Le papier recueille ainsi l’empreinte qui servira de base au tableau, achevé « a la prima », en privilégiant spontanéité et économie de moyens afin de préserver l’impression première et l’esprit du poisson. C’est la technique qu’utilise l’aquarelliste français Jean-Pierre Guilleron. Un pécheur et plasticien breton Gédéka réalise aussi des gyutakus.

On trouve des informations sur le  Gyutaku sur les sites de  Gyoan, Gyotaku Maui, Biglobe et aussi Le Japon.org/

Et ci-dessous une démonstration de Justin Smith

 Le Musée de la pèche de Concarneau a présenté cette année Gyotaku, l’art de l’empreinte  Voir un dossier et « Gyotaku, l’âme de poissons » un ouvrage collectif

Il existe aussi une Compétition de gyatakus ou chtyogrammes

Enfin un la « Nature Printing Society » regroupe un certain nombres d’artistes qui partiquent le « fish print » mais aussi les empreintes botaniques.

La plupart de ces artistes sont de nationalité américaine.  Voici les liens vers les sites d’artistes qui pratiquent le  gyatuku

Fred B. Mullett = Lori Hatch = Shane & Genny Anderson = Sharron Huffman

 Heather Fortner = Mineo Yamamoto = Nancy Gorr = Don & Kay Jenson =

Michael Reimer = Stephen Di Cerbo = Kim & Ian Workman  =Suzan Carranza

= Rachel Ramirez = Jack Schwartz = Ken Dara = Barry Singer

Lisa Stirrett = Ed Guttery = Joe McAuliffe =Andrew Jensen = Charlie Brown

= Jeanette Jobson = Gyota Kumaui = Laron Takeo Kageyama

= Rob Billabong =   Naoki

Collector au Tri Postal à Lille

L’autruche de Maurizio Cattelan

Le Lille3000 et le  Centre National des Arts Plastiques – Cnap

présente au Tri Postal jusqu’au 1er janvier 2012

Collector – Œuvres du Centre national des arts plastiques

Dans un espace de près de 6000 m2, c’est un panorama de la création française et internationale des quarante dernières années que l’on parcourt. Il retrace les évolutions sociales, politiques économiques et artistiques contemporaines.

C’est une façon de montrer et de saluer le rôle de l’ État, premier collectionneur français.

Le Cnap a passé commande d’œuvres créées pour cet événement.. Code de nuit  de Cécile Paris, Tapis rouge 3 de Matthieu Laurette et CNAPn [N milliards de collection] de Pierre Giner

Près de 150 œuvres de 86 artistes, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéos, sont proposées, répartie en trois thèmes

Les grands  transparents

Karina Bisch =  Ulla Von Brandenburg = Luigi Calamatta

Valentin Carron  = Jean-Charles de Castelbajac =Nicolas Chardon

Roman Cieslewicz = Robert Doisneau = Ernest T. =Erró = Richard Fauguet

Hans-Peter Feldmann =  Ikhea©Services = Jean-Auguste-Dominique Ingres

Pierre Joseph =Bertrand Lavier = Édouard Levé =Sherrie Levine

Man Ray = Henri Matisse = Matta =Alessandro Mendini =Gabriel Orozco

Gaetano Pesce = André Raffray  =Antonio Saura = Denis Savary

Studio 65 =The Blue Noses  =Jacques Villon

 Dommages collatéraux

Mathieu Kleyebe Abonnenc =Vito Acconci = Dennis Adams = Aes

Kader Attia =  Renaud Auguste-Dormeuil  = Eric Baudelaire

Francis Baudevin  = Jurgen Bey =Bp  =Fernando & Humberto Campana

Pier Giacomo & Achille Castiglioni  = Maurizio Cattelan = Claire Fontaine

Claude Closky = Hannah Collins  = Matali Crasset  =Damien Deroubaix

Gérard Deschamps =  Sam Durant  = Jimmie Durham

Mounir Fatmi = Piero Gilardi  =Felix Gonzalez Torres

H5 (François Alaux, Hervé Decrécy, Ludovic Houplain)

Raymond Hains = William Kentridge = William Klein  = Gianni Motti

Eduardo Paolozzi =  Stiletto Studios = Raymond Pettibon

Robert Rauschenberg  = Sophie Ristelhueber = Franck Scurti

Philippe Starck = Roland Topor = Marcel Wanders =Wang Du

Andy Warhol = Zhuang Xiao

 Life is a killer

Saâdane Afif  Ron Arad = Pierre Ardouvin = Maarten Baas

Olaf Breuning = James Lee Byars = Brice Dellsperger

Peter Friedl  = John Giorno = Roman Opalka = David Shrigley

Jean-Luc Verna = Rémy Zaugg

Voici une petite visite de cette exposition

AP2A expose ses amis

AP2A expose ses amis

Au Cinéma Rex du  Pouliguen (Maps)

Jusqu’au  31 octobre 2011 *

 Il y a quatre aquarellistes, des huilistes, des pastellistes, des sculpteurs, sept dessinateurs de presse et une artiste qui pratique l’art végétal

 Alain Campello  = Aurel Chris = Jérôme Cossé

  Antoine Correia = Alain Campello Delambre 

Marie-Luce Férréol     Fulgence = Daniel Girault

 Jiho =Kito 

Jean-Noël Lalonde = Liva = Mofrey Phil 

Thomas de la Pinta  = Victoria et Slawa Prischedko 

Jean-Michel RenaultSerge Sangan

Veesse = Anne-Marie Visonneau.