William Reeves inventeur de la première boite d’aquarelle

Boite d’aquarelle de William Reeves

C’est un article publié dans le Figaro paru en août 2018 sur la Boite magique de William Reeves qui a attiré mon attention. William Reeves 1739-1803 est un marchand londonien de fournitures pour artistes . En 1766 (mais les dates divergent selon les sources) il propose une boite de tablettes d’aquarelle de l’invention qu’avec son frère Thomas, il a mise au point.. J’observe que le tube souple de peinture à l’huile est inventé en 1841 par l’artiste américain John Goffe Rand.

En recherchant d’autres informations sur ce sujet j’ai découvert le site de Ronald Bodoh (1953-2015) Virtual Museum of watercolor materials qui recèle de nombeuses informations sur l’historique des marques d’aquarelles et de papiers et notamment sur la boite de Reeves. A noter que la marque de couleurs Reeves existe toujours de nos jours. On trouve aussi des informations sur le site Watercolor painting ainsi que sur Natural pigments

Coloring Karia / Les coloriages de Karia

Coloring Karia  est une chaîne vidéo sur Youtube. Comme son nom l’indique elle est consacrée à la couleur. En fait aux crayons de couleurs, à secs ou aquarellables, destinés aux adeptes des livres de coloriages pour adultes.

Des vidéos sont publiées régulièrement. Karia, la jeune femme noire américaine, s’exprime bien entendu en anglais. Mais l’on peut à chaque vidéo installer les sous-titres en Français ( voir ici le mode opératoire) Voici quelques unes des vidéos

L’aquarelle sur toile ?

toiles-a-peindreEn 2010, j’ai publié un billet sur l’utilisation de la toile pour peindre à l’aquarelle . Je me référais au fabricant américain Fredrix qui propose son Archival Watercolor Canvas board. Ce produit n’est pas distribué en France. On peut seulement  se le procurer sur Amazon

fredrixEn 2014, Christiane Allenbach qui n’est pas une adepte de l’aquarelle sur toile a publié un article très intéressant pour qui veut tenter l’expérience. Notamment, si l’on veut préparer sa toile. Jean-Michel Rackelboom s’y était intéressé en son temps. Cette question a été évoquée dans certains forums

Voici une vidéo de l’artiste américain Tom Lynch qui peint à l’aquarelle sur des toiles de Fredrix

Anne Trégoulès  s’y ait essayé il y a quelques années. Marie-Pierre Le Sellin a testé pour Pratique des Arts  la Toile universelle Alpha, commercialisée par Nid’Art L’essai n’a pas semblé tout à fait concluant. Et pour le moment l’on ne trouve que peu d’informations sur ce produit. Avez-vous essayé, que pensez-vous de ce support pour peindre à l’aquarelle ?

alpha-toile

Vos papiers . . . (aquarelle) S’il vous plait !

vos-papiersarches-cansonCanson®, le papetier ardéchois, qui appartenait depuis 2007 au groupe normand Hamelinvient d’être cédé le 6 octobre 2016 à  l’italien Fifa Leurs sites Internet respectifs ne traduisent pas encore, à ce jour, les effets de la transaction.

Par ailleurs on sait qu’ Arches, l’une des composantes du groupe Arjo-Wiggnins a été  cédée en 2010 au Groupe suédois Munksjö. Arches® commercialise désormais ses fabrications, directement, sans passer par Canson®

Dans ce contexte,le papetier ardéchois,  lance Canson®Héritage.

Le nouveau papier-aquarelle a été testé par de nombreux participants au Symposium international d’aquarelle d’Avignon.

p1000718p1000711p1000717Des congressistes testent le Canson ®Héritage

Il s’agit d’un papier  100% coton, fabriqué sur forme ronde qui existe en 300 gr et 640. Il existe en grain fin, grain torchon et grain satiné. Il est disponible en feuilles de 56 x 76 cm en rouleaux de 152 x 457 cm et en blocs 13 x 31 cm et 16 x 36 cm collés 1 côté et 23  x 31 cm, 26 x 36 cm –  31 x 41 cm –   36 x 51 cm. + en grain fin uniquement : 18 x 26 cm & 46 x 61 cm.

Le Canson ®Héritage s’ajoute à la gamme qui comprend notamment, les papiers aquarelle Canson ®Montval  et Moulin du Roy.

L’ami Serge Di-Meo  Membre de la Sfa, a testé le papier Canson ®  Héritage

Les avis des testeurs d’Avignon étaient bien entendu partagés. On ne peut que souhaiter un bel avenir à ce nouveau papier. Dorénavant la concurrence sera sans doute âpre entre Canson® et Arches ®.

La réplique est installée sur Youtube depuis la mi-septembre 2016

  « Arches® Aquarelle, le papier inimitable »

La vidéo en français

La vidéo en anglais

L’aquarelliste, en scène, est également un ami : c’est le namurois José Gietka

Apprêts QoR, Schmincke ou Daniel Smith, pour préparer les fonds d’aquarelle

apprêtsGénéralement, les aquarellistes peignent sur des feuilles de papier. Mais certains artistes utilisent un apprêt qu’ils appliquent généralement  sur une toile et aussi parfois sur du carton, du bois, voire du métal, Cette sorte de gesso  permet ensuite de peindre à l’aquarelle sur ces divers supports ainsi traités

En décembre, dans mon billet consacré au numéro 119 de Pratique des Arts, je me suis fait écho du test comparatif auquel s’est livrée Sonia Privat entre les aquarelles QoR de Golden et celles au miel de Blockx.
Une lecture un peu rapide de l’article « Testé pour vous » de Pratique des arts,  a donné à penser à quelques uns de mes lecteurs, que Sonia avait aussi testé les apprêts. Pourtant dans  la « fiche d’identité » sur la gamme des apprêts QoR elle ne faisait que citer le produit

On peut visionner en anglais une vidéo de promotion de ce produit faite par Golden

Actuellement, les produits de cette nouvelle gamme QoR ne sont pas disponibles en France. Seule la firme espagnole  Vpiera propose les aquarelles,mais non les apprêts en ligne.  Voici néanmoins le nuancier de ces nouvelles aquarelles QoR

Sonia Privat m’a indiqué que des apprêts similaires existent déjà sur le marché et sont disponibles en France, celui de Schmincke : Aqua Grund Aqua-apprêt, en français . La marque américaine Daniel Smith commercialise également un Fond pour aquarelle

Magasins de fournitures pour Beaux-Arts dans l’Euro-métropole Lille – Kortrijk – Tournai

Fournitures beaux artsLa société Gerstaecker qui vient de  créer une filiale à Lille y ouvre un magasin. J’ai donc pensé intéressant de recenser les enseignes qui proposent des fournitures pour Beaux-Arts dans des lieux ouverts au public dans l’Euro métropole Lille – Kortrijk – Tournai

Rart

82, rue Poincaré 59160 Capinghem

Tél 03.20.92.88.25 contact@rart.fr

 Géant des Beaux-Arts 

17-25, rue Gustave Delory  59000 Lille

Tél  03.28.37.49.95  lille@geant-beaux-arts.fr

 Graphigro

71, rue de Paris 59000 Lille

Tél 03.20.74.44.99

 Cultura 

Héron Parc  – Avenue de l’Avenir  59260 Lezennes

Tél 03.20.67.65.90

 Furet du Nord

  15,Place du Général de Gaulle 59800 Lille

Tél 03 .20.78.43.43

Photo plan et création

Rue Royale, 23 –  7500 Tournai

00 32 69 22 12 28

 Schleiper

Overbekeplein, 24 – Grote Kring,17 – 8500 Kortrijk (Belqique)

Tél 00 32 56 21 64 52

 Tarras

Rue du Dronckaert, 243  Menin/Lauwe (Belgique)

Tél 00 32 56 42 25 60  info@terras.be

 Tournai Art

Rue de Courtrai, 15 – 7500 Tournai (Belgique)

Tél 00 32 69 22 12 65 tournaiart@skynet.be

Si j’avais omis un magasin merci de me l’indiquer.

La gomme électrique, accessoire du dessinateur.

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Gomme électriqueC’est mon ami Jean qui m’a fait découvrir la gomme électrique. On dit  » electric eraser » en anglais et « efface électrique » au Canada où la « gomme » désigne le chewing-gum. 

Il existe à ma connaissance quatre modèles comparables :  Derwent, Sakura , SE60 ,Staedtler

J’ai acheté une gomme Derwent, chez Graphigro On la trouve aussi  chez  les distributeurs habituels. Elle marche avec deux piles LR03. Elle se tient comme  un crayon, pour les droitiers comme pour les gauchers. Je l’ai essayée pour effacer des parties d’un dessin au crayon, lors d’un atelier de modèle vivant. Je n’ai pas fait l’expérience avec le fusain. A noter que les petits embouts de gomme s’usent assez vite. Donc il faut en avoir près de soi pour les remplacer.

Ce petit accessoire plutôt pratique coute autour de 10 euros. L’on peut considérer que c’est un gadget, mais je pense qu’il peut intéresser tous ceux qui « poussent le crayon », artistes, bédéistes,  architectes.

A voir, en anglais une vidéo en 2 parties : n°1 et n° 2 et aussi celle ci-dessous

Le « papier de pierre » en anglais stone paper, support artistique ?

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Stone paperLe « Stone paper », papier de pierre ou  papier minéral est un papier  fait de poussière de roche et d’une petite quantité de résines non toxique. Ces deux matériaux donnent au papier des caractéristiques très spéciales, il est résistant à l’eau et à la déchirure. Sa production ne nécessite aucun arbre, ni eau, ni agents de blanchissement. Il est photo-dégradable.

Il a été mis au point dans les années 1990 par Taiwan Lung Meng Technilogy C°. Il est commercialisé notamment par TerraSkin,, Parax paper, Via stone, Kampier, Emana Green, Rock Stock.

Ce papier minéral est utilisé dans de nombreux domaines, en imprimerie, emballages, etc. Il peut aussi servir de support dans une démarche artistique, à l’acrylique, l’huile, l’encre, le fusain et les marqueurs. Sa résistance à l’eau est semblable au papier synthétique Yupo. Il me semble donc qu’il pourrait séduire aussi les aquarellistes

 A ma connaissance il n’est pas distribué en France ni en Belgique. On peut le commander en liche sur le site du distributeur canadien Deserres

 Voici une démonstration de l’artiste canadienne D D Gadjanski

 Peindre sur papier Terraskin en technique mixte Partie 1 – 11 mn 40

Peindre sur papier Terraskin  à l’aquarelle et à l’encre Partie 2 – 11 mn 56

Palette hermétique Mijello pour peindre en extérieur

Jusqu’à présent, lorsque je peignais à l’extérieur, j’utilisais une Boite métal 24 demi-godets de chez Sennelier. Or, lorsque je peins en atelier je me sers de couleurs en tubes conservées dans une palette hermétique de la marque allemande Ami-Art material international. Mais compte tenu de ses dimensions (27 cm x 32 cm x 4 cm)  elle n’est pas commode à transporter. J’étais donc à la recherche d’une palette hermétique plus petite.

 Je me suis tout naturellement adressé à Denis Beaux-arts qui « dégote » toujours de produits originaux. Il m’a été proposé une palette hermétique de la firme coréenne Mijello

 Cette palette « Fusion 18 » référence MWP-3018 est disponible avec un couvercle bleu ou rose. Avec ses dimensions  de 27 cm x 13 cm x 2,3 cm c’est un objet tout à fait commode pour l’emport.

Les pinceaux pour l’aquarelle Escoda

C’est un courriel de Janine Gallizia qui a attiré mon attention sur les pinceaux Escoda fabriqués à Sabadell près de Barcelone par une entreprise familiale créée en 1933.

 Voici le Catalogue général. Il existe plusieurs gammes. Parmi celles-ci Janine Gallizia utilise de façon habituelle « Ultimo », pour les détails « Barroco » ou « Perla » et pour les grandes surfaces mouillées « Aquario » Elle apprécie leurs qualités, avec une réserve importante et très nerveux, avec « un ressort fabuleux » et pour ne rien gâter des prix très bas.

 Plusieurs artistes internationaux font la promotion de ces pinceaux et notamment Alvaro Castagnet,  Charles Reid, Fabio Cembranelli,  Joseph Zbukvic ou encore Nicholas Simmons (cf. la vidéo ci-dessous)

 

On peut trouver les pinceaux Escoda, chez mon fournisseur et ami André Denis, distributeur exclusif pour la France :  Denis Beaux-arts  02.31.74.45.45 et denis.beaux.arts@wanadoo.fr Actuellement Monsieur Denis applique une remise exceptionnelle de 25 % sur les tarifs de la marque

 

L’Aquarelle au miel des Impressionnistes

L’aquarelle au miel des Impressionnistes, c’est le slogan qu’à choisi la firme de produits pour Beaux-Arts Sennelier, fondée en 1867, pour lancer sa nouvelle gamme d’aquarelles au miel extra fines. On peut télécharger le nuancier des 98 nuances proposées en godets, demi-godets, et  tubes de 10 et 21 ml Elles sont  bien entendu proposées  aux Couleurs du Quai et ailleurs.

 Cette gamme d’aquarelle n’est pas répertoriée sur le site « madine France », devenu le leitmotiv de nos hommes politiques. Mais c’est je pense l’une des rares marques produite en France.

 Je publie ci-dessous, la vidéo  mise ne ligne par Sennelier, sur sa chaîne Marketing MS1 sur Youtube. Elle est intéressante parce qu’outre l’aspect promotionnel l’on y voit le processus de fabrication

 A l’occasion  de la sortie de cette nouvelle gamme, la firme qui fête ses 125 ans, présente au Bazar de l’Hôtel de Ville, des aquarelles de Thierry Duval (encore lui ! . . .Lol ) du 11 au 18 février 2011. Mais ne soyons pas jaloux, l’on peut aussi exposer dans la galerie virtuelle « exposez vos œuvres » de Sennelier

Le papier aquarelle en rouleau

turner_lucerne-2.1306052021.jpg

. Joseph Mallord William Turner (1775-1851) –

Le lac de Lucerne – Aquarelle

On a souvent à l’esprit les carnets de voyages du peintre britannique William Turner. C’est que qui était montré il y a quelques années à Nantes, et l’an passé à Paris. Et là ses œuvres sont de petite taille.

Le lac de Lucerne peint vers 1804-1807 qui faisait partie d’une vente chez Soheby’s Londres mesure 66 cm x 100 cm. A cette époque, il n’y avait pas de papier aquarelle en bloc encollé ou en feuilles séparées. Les artistes se procurait du papier en rouleau.

De nos jours, l’on trouve du papier à la feuille dans des dimensions assez grandes mais en dessous du mètre, comme chez Arches 300gr 0,56 x 0,76 m

Les aquarelles et autres œuvres sur papier, qui ont les faveurs des conservateurs des musées sont généralement de grandes dimensions.

Lors d’un exposition consacrée à Anish Kapoor en 2005 au Mac’s cent gouaches de l’artiste iétaient présentées en même temps que son installation Melancolia. Il était observé que « Ce sont des œuvres récentes, créées au cours des dix dernières années, dont les dimensions étaient relativement petites (50cm x 40cm pour les unes, 80 cm x 60 cm pour les autres)

Certains aquarellistes commencent donc à s’intéresser à ces plus grandes dimensions.

L’on trouve chez les distributeurs de fournitures pour les Beaux-Arts des rouleaux de papier aquarelle qui devraient les satisfaire.

paper-roll.1306052330.jpg

J’ai notamment relevé les propositions suivantes

Arches 300 gr 1,13 x 9,15m

Britannia 300 gr 1,25 x 10,00 m

Etival 300 gr1,30 x 10,00 m

Fabriano 300 gr 1,40  x 10,00 m

Lana 300 gr 1,30 x 10,00l

Montval 300 gr 1,52 x 10,00 m

Veneto 325 gr 0,40 x 10,00 m

Waterford 300 gr 1,52 x 10,00 m

Et pour conclure voici une Vidéo de Norbert Waysberg en train de peindre une grande aquarelle. A voir pour la manipulation plus que pour le résultat

Le splatter plat de Liquitex. Pour faire des projections à l’acrylique . . . et aussi à l’aquarelle

liquitex-free-style-_spalter-flat.1303317117.jpg

Splatter (et non pas  spalter)

Je n’ai pas fait de faute de frappe. Un spalter, de l’allemand spalten, est un pinceau plat qui à l’origine était utilisé en décoration, par exemple pour imiter les veines du bois

Mais je veux parler ici du spaltter. Le mot est surtout familier des utilisateurs de photoshop et autres logiciels de dessin assisté par ordinateur. Ce mot d’origine anglaise  signifie éclaboussure Son synonyme est splash.

La brosse « Free style Splatter Flat n°1301102 » de Liquitex a  été mise sur le marché, à destination des acrylistes. Cet outil est constitué de fibres longues en nylon très rigides. Elles n’absorbent pas l’eau et permettent un geste nerveux. Le pinceau se nettoie très facilement. Il est large de 2 cm, les fibres  mesurent 12 cm,  le manche et la virole également;  soit au total 24 cm.

J’ai récemment utilisé ce pinceau, à l’aquarelle,  pour faire des projections. Je trouve cet usage détourné permet d’obtenir des effets de projection très vigoureux.

L’outil est proposé sur Internet  par Géant Beaux-Arts et  Da Vinci mais je l’ai trouvé chez un distributeur près de chez moi

Watercoloroil – Aquarelle à l’huile -Une nouveauté révolutionnaire qui nous vient d’Australie

 

aquarelle-a-leau.1301600752.jpg

Chimie et Art

La firme australienne « Hoax Corporation » » basée à Jokes (Western Australia) va peut-être révolutionner le marché des fournitures pour Beaux-Arts, en ce qui concerne les couleurs.

En effet, deux chercheurs du « Perth April Fools Chemical Institute »  et co-fondateurs d’Hoax Corporation, annoncent avoir mis au point, un nouveau produit. Ils le commercialisent dès à présent dans tout le Commonwealth sous le label « Wind-up »

Il s’agit d’une « Watercoloroil » littéralement « Aquarelle à l’huile. Ce produit révolutionnaire va enfin réconcilier tous les artistes peintres. Fini ces distinctions d’un autre âge entre huilistes, acrylistes et aquarellistes.

Cela rend aussi désuet la fameuse ritournelle qui horripile les héritiers des Turner , Cotman,  Harpignies  ou Sargent.  Je veux parler de cette chanson enfantine reprise par Boby Lapointe « La peinture à l’huile c’est difficile mais c’est bien plus beau que la peinture à l’eau »

Donc  bientôt à vos nouvelles palettes. En ce qui concerne les pinceaux, je ne sais pas si les artistes vont pouvoir utiliser leurs brosses habituelles. La fiche technique que j’ai pu me procurer, en anglais ne le précise pas. Les informations du  nuancier ne sont pas non plus traduites, mais le langage des couleurs est universel  !

=o=o=o=o=o=o=o=o=o=o=

 Mise à jour le 2 avril 2011

 fin-de-partie.1301704327.jpg

Fin de partie

Je pense, si j’en juge par le nombre de « pages lues », que ce billet mis en ligne hier 1er avril vous a diverti. Mais tout a une fin et ce matin 2 avril 2011 je dois préciser que l’aquarelle à l’huile – watercoloroil – n’a existé qu’un instant de raison, pendant la rédaction de ce billet et un peu aussi pendant toute cette journée consacrée, par ceux qui ont l’esprit potache, a perpétuer la tradition des « poissons d’avril »

Tout n’était que pure invention. Il existe bien un Royal australian chimical institute mais il est basé à Melbourne et non pas à Perth. Les noms de firme, marque, et lieu viennent de l’anglais.Hoax signifie canular et April fools poisson d’Avril – des jokes ce sont des blagues, des plaisanteries, enfin « wind up » terme d’argot  peut se traduire par « faire marcher » et aussi par bien d’autres choses.

En résumé l’aquarelle à l’huile – watercoloroil c’est peut-être pour demain. Mais pour l’instant elle n’est pas encore disponible.

Peindre sur toile à l’aquarelle avec Fredrix ® Watercolor Canvas

frefrix.1282876912.jpg

L’une de mes visiteuses liégeoise m’a écrit pour me demander où l’on pouvait trouver, en Belgique ou en France la toile pour aquarelle Fredrix. Voici le fruit de mes recherches

 Fredrix ® est un important fabricant américain de toiles pour artistes peintres basé à Lawrenceville en Géorgie. La firme qui a été fondée en 1868. Il a mis au point une toile « 100% coton – sans acide » tendue sur châssis Fredrix Watercolor stretched Canvas spécialement conçue pour l’aquarelle. Le textile est traité avec un enduit spécial pour peinture à l’eau. La toile est agrafée sur des barres de châssis standard.

La toile est également proposée tendue sur un isorel trempé , Watercolor Canvas Archival Boards en blocs avec Watercolor Canvas Pads et même en rouleaux

Selon le fabricant et le distributeur Hofcraft le support ne présente que des avantages. Tout d’abord pour la conservation, en effet  l’œuvre terminée peut être ou non protégée par un verre et peut être accrochée aussi sans encadrement. Bien entendu il est nécessaire d’utiliser un fixateur tel que ceux proposés par Krylon .J’ignore si cela altére les couleurs.

Au niveau de l’utilisation, on peut facilement « laver » la toile qui ne se déchire pas, pour procéder à des corrections, les fameux « repentirs » De même le « tirage des blancs » est plus aisé qu’avec le papier. Le support peut-être utilisé dans toutes les techniques de l’aquarelle, sur surface sèche ou humide. Ce type de support rend plus facile la peinture de plein air

L’aquarelliste Anne Anne Brodie Hill détaille les avantages de ce supportdans un fichier pdf rédigé en français. Tom Lynch en parle dans une vidéo, malheureusement en anglais.

J’ai contacté le responsable des ventes à l’international de Tara Matérials pour savoir où trouver leur produit. Il m’a répondu dans l’heure qui suivait et en français

Il m’a indiqué que Trudie Canwood installée en Hollande distribuait la toile pour aquarelle. Elle a un site dédié à cette activité de commercialisation Canwood canvas

Les prix sont indiqués dans une pricelist rédigée en néerlandais. Trudie que j’ai contacté m’a précisé qu’en dehors des Pays-Bas, elle facturait un coût de 7 €uros par livraison. On peut commander en ligne.

Et pour terminer, les coordonnées : Canwood Concepts

Tel +31 (0) 6 8446262 ou 06 1414 8832  e-mail  g.canwoo@chello.nl

Il ne s’agit pas pour moi de faire la promotion de tel ou tel produit mais de donner des informations sur les produits que je découvre directement ou par le truchement de mes correspondants. J’indique par ailleurs que je ne l’ai pas encore testé 

Le papier kraft et la création artistique en peinture

kraft.1277269998.jpg

 Le mot kraft semble être un emprunt au suédois « kraftpapper » composé de kraft « force » et papper « papier ». Par ailleurs en allemand « kräftig » signifie « robuste, vigoureux, fort, énergique »

Il s’agit d’une variété de papier très résistant, généralement de couleur brune, obtenu avec des pâtes à base de bois traité à la soude. On utilise généralement le pin des Landes comme chez Gascogne Paper  Ce papier est généralement rainuré ou « vergé ». On le trouve dans différents grammages qui peuvent aller jusqu’à 140 gr/m2 et même 260 gr/m2 Certains fabricants ou distributeurs le propose en blanc et même en couleurs  

Lorsque l’on parle de papier kraft, l’on pense d’abord à papier d’emballage et aux sacs en papier. L’origami ne néglige pas non plus ce matériau. Ce support peut aussi être utilisé dans une démarche artistique. Bien entendu, il est alors nécessaire d’utiliser un papier d’un grammage assez élevé

On pense bien entendu d’abord au dessin, à l’esquisse, réalisés à l’encre, au crayon, au fusain,  au pastel, comme ici avec ce nu de  Laurent Diaz..Certains artistes comme Jacques Clauzel  ou Marie-Claire Bussat peignent à l’acrylique sur du papier Kraft ou encore à l’encre de chine et à l’acrylique comme Nilufer .D’autres artistes comme Blasco Mentor (1919-2003) ou Patrick Duchemin peignent à l’huile sur du papier Kraft. Et aussi Lorette Beaulieu-Daoust ou encore la sérigraphie comme Yvelyne Wood

Une visiteuse se demandait si l’on pouvait aussi peindre à l’aquarelle sur du papier kraft. Il suffit de voir les très beaux nus de Sylvie Guillot  pour se convaincre que l’on peut aussi faire de très jolies aquarelles sur du  papier kraft

On trouve des informations et des possibilités d’acheter du papier kraft à des fins artistiques chez Géant des Beaux-arts Clairefontaine-rhodiaPapier et compagnieKraft compagnie ou La Compagnie du kraft

Ma nouvelle palette hermétique AMI – pour l’aquarelle ou l’acrylique

Je viens de recevoir de chez Denis Beaux-Arts  la palette modèle n°2 de la marque AMI – Art material International que j’ai commandée

Le modèle n°1 est constitué d’un certain nombre de plateaux amovibles. Sa conception est très intéressante lorsque l’on travaille chez soi, en atelier. Par contre lorsque l’on se déplace à l’extérieur ou que l’on participe à un atelier collectif, l’étalement des différents plateaux devient problématique.

Le modèle n°2 est de conception plus simple.

Il est composé en trois parties

  1. Un plateau creu entouré de vingt alvéoles
  2. Un grand plateau pour les mélanges
  3. Un couvercle hermétique avec joints et clips de fermeture

Les dimensions approximatives sont de 24 cm x 32 cm x 4 cm

Voici les photos des diffèrents éléments de ce modèle. Par ailleurs, je donne ma répartition provisoire des couleurs dans les vingt alvéoles

dscn2704.1275151342.JPG

Palette fermée

dscn2702.1275151469.JPG

Plateau principal avec 20 alvéoles

dscn2703.1275151728.JPG

Plateau de mélange et couvercle

dscn2705.1275151852.JPG

 Légende des couleurs disposées dans les alvéoles

 

La brosse à dents et la soufflette – projections – histoires d’aquarelle

002.1258700831.JPG

 Lorsque l’on peint à l’aquarelle bien entendu l’on utilise des pinceaux pour appliquer la couleur. La charge de pigments sera appliquée de façon plus ou moins contrôlée suivant la technique choisie, sur papier sec ou humide.

 L’on peut aussi chercher obtenir des effets aléatoires en réalisant des « projections »

Avec un pinceau chargé de pigments, que l’on va heurter avec un doigt pour donner des effets de cailloux, de feuilles.

Mais il y a aussi la brosse à dents. On la choisit de préférence souple et usagée. On la charge de couleur avec un pinceau. Et fait gicler des fines gouttelettes sur le papier à l’aide du doigt ou d’un peigne.

On peut aussi utiliser une soufflette, pour projeter ou appliquer les couleurs. C’est un peu l’aérographe du pauvre.La tige est plongée dans un récipient, flacon, petit bac. On souffle dans l’embout et la peinture se disperse avec plus ou moins de précision.

Dans toutes ces méthodes la position plus ou moins éloignée de l’engin influencera le résultat obtenu.

L’on peut aussi projeter, avec précaution, des gouttelettes d’eau pure. Quel que soit le dispositif retenu, il est prudent de faire des essais au préalable.

A noter qu’Andy Warhol, dans des œuvres des années 1960-1960 a réalisé des œuvres sur toile où il combinait des coupures de magazines et des projections d’aquarelle

Une autre façon de faire des projections, mais pas avec l’aquarelle, c’est le « dripping » inventé par Max Ernst et que de Jackson Pollock a largement utilisé dans ses oeuvres


La projection d’art – dessin sans peine ? Avec l’épiscope, le rétroprojecteur, le diascope, le vidéoprojecteur

episcopes.1257577923.jpg

Il y a un an ou deux,  j’ai été intrigué par les publicités  récurrentes dans le magazine « Pratique des Arts » sur « Tracer » et d’autres épiscopes. J’ai regardé d’un peu plus prêt la question, lorsque je me suis rendu dans mon magasin habituel de fournitures Beaux-Arts.

Depuis la Renaissance, les artistes utilisent à l’aide de la « Camara obscura » les techniques de projection pour calquer directement des images sur la toile ou le mur pour réaliser de vastes fresques. Grâce à l’évolution technologique, les aux artistes disposent de nos jours de l’épiscope. Cet appareil qui combine optique et électricité permet d’agrandir, et de projeter sur le support  de l’œuvre à naître les images, photos esquisses que l’artiste, l’illustrateur, le dessinateur veut reproduire. Le grossissement peut aller de 10 à 30 fois le support original, suivant le type d’appareil et son corollaire le prix.

Le site « comment fait-on » explique sommairement « comment dessiner par projection »

http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/11530/comment_dessiner_par_projection

 Des artistes fâchés avec le dessin ou d’autres qui disent vouloir surtout se consacrer à la couleur utiliserons l’épiscope. Il existe d’autres appareils comparables, le diascope ou projecteur de diapositives, le vidéo-projecteur relié directement avec un ordinateur, le rétroprojecteur. Ce dernier dispositif nécessite la reproduction du croquis sur un support transparent.

De nos jours, les artistes avouent rarement utiliser cette aide technique. C’est bien connu, ils savent dessiner. Par contre les tenants de la « figuration narative ne faisaient pas un miystère que l’aérographe, faisaient partie de leur panoplie

http://www.connaissancedesarts.com/peinture-sculpture/diaporama/figuration-narrative-51937.php#

http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-figuration-narrative/ENS-figuration-narrative2.html

Voici les sites de deux distributeurs d’épiscope Sennelier et Bossu

http://www.magasinsennelier.com/dessin/episcope.html

http://membres.lycos.fr/lerool/episcope.html

On peut imaginer que l’artiste qui peint une fresque trouve une aide avec ce type de dispositif. Cela semble aussi intéressant pour les peintres qui travaillent dans l’hyperréalisme, comme toutes « ces rues de New York ». Pour l’aquarelliste, qui ne travaille pas verticalement, mais souvent à plat, le dispositif est plus malaisé à utiliser, sauf à punaiser la feuille de papieraquarelle sur un mur. Mais surtout, je trouve que ce type d’appareil bloque la spontanéité. Et puis je ne suis pas pressé. Donc je continuerai de dessiner

Palette hermétique pour l’aquarelle AMI – Art Material international

ami-logo.1257916839.jpg

Isabelle Fournier avait parlé au début de l’année, sur Aquarellissime,  de la nouvelle palette qu’elle s’était procurée.

http://isabellefournierperdrix.blog4ever.com/blog/index-155548.html

Je n’y avais pas à ce moment là prêté vraiment attention.Depuis, je me suis aperçu que lorsqu’ l’on travaille avec des couleurs en tubes, l’on perd beaucoup de matière, en fin de travail. La solution est donc de disposer d’une palette hermétique.

Je viens de me procurer cette nouvelle palette,  auprès du magasin de fournitures iour Beaux-Arts de la région de Caen, indiqué par Isabelle. Il  prend les commandes par téléphone et expédie rapidement, dans toute la France et la Belgique et sans doute au-delà

Denis Beaux-Arts 6 avenue de la Grande Plaine ZA 14760 Bretteville sur Odon 02.31.74.45.45  contact@denisbeauxarts.fr

Le grossiste qui le fournit est la firme allemande «  Art material international » basée à Kaltenkirchen.

Cette palette se présente sous la forme d’une boite hermétique en plastique avec des joints sur le pourtour. Elle est vendue en principe pour la peinture à l’acrylique.

Elle a les dimensions suivantes : ~35 cm x ~25 cm x ~4,5 cm . Et elle est ainsi distribuée 

plateau

 

 

 

1

3

Compartiments de

2 bacs soit

6 bacs

 

6 bacs

3

Compartiments de

1 bac soit

3 bacs avec chacun

7 alvéoles  

21 alvéoles

Le photographies jointes permettent de mieux se rendre compte

palette-ouverte.1257861758.jpg

En disposant les trois bacs à alvéoles l’on peut répartir les différentes couleurs suivant le dispositif en triangle mis au point par l’aquarelliste Jean-Louis Morelle. Et faire les mélanges dans les différents bacs et le plateau. J’expose l’organisation de ma nouvelle palette dans un second billet, ci-dessous.

L’aérographe ou airbrush en anglais. Un pinceau pas comme les autres

aerographe.1257403431.jpg

Le premier aérographe a été mis au point à la fin du 19ème siècle  par Charles Burdick, un aquarelliste anglais. Les appareils qui sont utilisés de nos jours sont plus perfectionnés, mais le principe de fonctionnement est à peu près le même.

L’aérographe permet, comme un pistolet à peinture traditionnel, de vaporiser de la peinture sur n’importe quelle surface, à l’aide d’air comprimé. A la différence d’un pistolet à peinture, l’aérographe est beaucoup plus petit et en général à « double action » ce qui permet avec la même gâchette d’actionner le débit de l’air puis de régler le débit de peinture.  Il diffuse de fines particules de couleurs, avec un précision de l’ordre du ½ millimètre. Les pigments utilisés permettent des rendus opaques ou transparents, métallisées, des fondus, dégradés, effets de profondeur, de texture. On utilise toutes sortes de supports, la toile, le papier, le bois, le métal, les murs, les carrosseries. On peut utiliser la peinture à l’huile, l’acrylique mais aussi l’aquarelle liquide.

Le prix des compresseurs s’échelonne entre ~100 € et 400 € et l’aérographe, c’est à dire le pistolet, entre 50 et 100 €.

http://www.ateliermagique.com/boutique/prix/arts-graphiques,categorie_compresseurs-pour-aerographe.html

http://www.geant-beaux-arts.fr/compresseurs-aerographe-arts-graphiques.html

Les artistes s’en servent dans des œuvres hyperréalistes, en illustration, pour les dessins animés, les fresques murales, les trompe l’œil  Et il ne faut pas oublier un usage plus prosaïque, la « customisation » des carrosseries des motos, voitures et camions, les casques, les bateaux. Il est aussi utilisé pour les maquettes et modèles réduits.

Les artistes dits de la « figuration narrative » utilisent l’aérographe pour la réalisation de leurs œuvres.

http://www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-figuration-narrative/ENS-figuration-narrative2.html

J’ai vu tout récemment, en visitant la rétrospective qui lui est actuellement consacrée, une vidéo dans laquelle Peter Klasen, fait une démonstration de l’utilisation de l’aérographe dans ces œuvres actuelles.On trouvera des informations complètes sur plusieurs sites,  Marc Haelewyn, Fanatik un maquettiste de modèles réduits d’avions, Gondo, Maqueweb

http://marc.haelewyn.free.fr/htm/plandusite.htm
http://fanakit.free.fr/techniques/Aerographe/Peinture_aero.htm
http://gondo.info/index.htm

http://www.maqueweb.net/articles.php?lng=fr&pg=676

Et aussi un forum des fournisseurs d’appareil. On voit qu’il existe des appareils avec compresseur de petite dimension

http://aerographe.winnerbb.com/forum.htm

http://www.boutiqueaerographe.com/

http://www.mister-aerographe.com/p178/INFINITY-TWO-IN-ONE/product_info.html

Le site d’un « acro » et celui d’un professionnel de la custumisation

http://aeronico68.canalblog.com/

http://raymondplanchat.fr/

Cette vidéo

et aussi à voir sur le site de You tube

http://www.youtube.com/watch?v=jCp5TME3jbE

http://www.youtube.com/watch?v=KbIn3MLs62U

La pierre noire, un outil pour le dessin

 

crayon-pierre-noire.1250563508.jpg

La pierre noire, outil de dessin, donne un noir sombre et mat. Elle est constitué ede carbone et d’argile. Il est donc inexact de dire qu’elle est fabriquée avecl’ampélite, un schiste bitumeux. On la trouve généralement sous forme de crayon en bois ou de craie rectangulaire. Elle a été utilisée par les peintres de la Renaissance pour les esquisses. Certains artistes s’en servent , de nos jours, pour des œuvres à part entière. Elles sont souvent réalisées sur papier brun, ce qui permet des rehauts blancs. On la trouve dans les magasins de fournitures pour les Beaux-arts. La marque Conté la propose en graduation H, HB, B, 2B et 3B. On nuance avec des « estompes », mais les mouchoirs Kleenex ou simplement un doigt peuvent faire l’affaire. La matière  est tendre, d’un noir intense, profond, mat et indélébile et un peu grasse. Elle permet d’obtenir des résultats comparables au fusain tout en étant plus précise et surtout moins salissante. Elle semble aussi  mieux adhérer au papier. On peut utiliser toutes sortes de supports : le papier à croquis, le papier Kraft, le carton et même la toile de lin. Elle convient pour la réalisation des nus, des paysages, des croquis rapides. Le crayon de pierre noire se taille de préférence au cutter. L’usage de la gomme ordinaire ou de la gomme mie de pain permet d’apporter lumière et contraste. Il ne reste plus qu’à l’essayer. Pour illustrer ce billet, je propose une oeuvre de Paul-Césr Helleu (1859-1927)

http://www.helleu.org/

qui était présentée au « salon du dessin » qui s ‘est tenu à Paris en mars 2009

http://www.salondudessin.com/

gal_terrades_helleu.1250564840.jpg

Crayons « graphite » et tailles crayons


crayons-graphite.1248773392.jpg

Les mines des crayons contiennent non seulement du graphite mais aussi de l’argile. Le graphite est une matière plus grasse que l’argile. La proportion de graphite contenue dans les mines tendres est plus importante
Plus un crayon est dur (H) plus sont trait sera pale et plus la mine marquera le papier. A l’inverse, plus un crayon est gras (B) et plus sont traits est sombre et difficile à effacer.. Le modèle HB,
 est le bon compromis lorsque l’on exécute une dessin préalable à l’exécution d’une aquarelle. Il laissera moins de trace, se confondra dans l’ensemble, et pourra se gommer. Par contre pour la réalisation de dessins artistique au crayon l’on utilisera plus gras

Voici la classification des crayons que l’on peut rencontrer

tableau-crayons.1248920366.jpg

  • H (hard) : dure (ou sèche);
  • B (black) : tendre (ou grasse) ;
  • HB (hard black) : moyenne ;
  • F (fine point) : fine. Il s’agit du milieu de l’échelle, HB étant un peu plus tendre.

D’autres informations sur les crayons «  graphite » sur le site suivant

http://fairysunlight.free.fr/HTML/materiel/crayons.htm

Le site « brand names pencils », répertorie les crayons de Monde entier

http://www.brandnamepencils.com/brands/all_brands.shtml

Quand je m’essaie au dessin, j’utilise plusieurs crayons, surtout des « H » et je suis amené à les tailler souvent, car les mines s’usent vite. J’utilise un cutter. Cela évite de casser les mines.Il en faut pas le tailler la mine en pointe. C´est par l´usure que l´on obtient la mise en forme désirée. D´ailleurs lorsque l´on désire obtenir rapidement un plat il suffit de frotter rapidement et fortement sur un papier brouillon. On appelle cela “Chauffer” son crayon.

Par contre, lorsque j’utilise un crayon « HB » je me sers comme tous les écoliers d’un taille-crayons. Voici quelques informations sur cet accessoire, souvent d’une utilisation malaisée…les mines cassent.

http://www.lolomolubdo.com/

http://www.geant-beaux-arts.fr/taille-crayons.html

 

Les crayons aquarellables

crayons-aquarellables.1248070190.jpg

Les principales marques

Dans ma panoplie d’aquarelliste,  une boite de Crayons aquarellables, solubles à l’eau. Je les utilise parfois pour faire un croquis préalablement à l’exécution d’une aquarelle. Je choisis la couleur de crayon en fonction de ce que je vais ensuite peindre. Par exemple un crayon vert pour un bouquet d’arbre, un bleu pour le ciel. Je trace des traits légers qui se dissolvent ensuite au passage de l’eau. J’ai parfois aussi eu recours à ces crayons pour noter les teintes dans des croquis faits sur le motif. Ce sont des usages purement ponctuels. Cependant, ces crayons sont pour certains artistes un médium à par entière

Ils peuvent être utilisés de plusieurs façons

  • A sec pour dessiner des traits précis, puis à l’aide d’un pinceau, d’une éponge, d’un chiffon, d’un coton tige, on peut partiellement étaler la couleur
  • Sur une feuille de papier aquarelle mouillée  les traits se diluent et l’on obtient alors un effet de flou.
  • On peut également prélever de la couleur de la mine à l’aide d’un pinceau
  • Et bien entendu…comme des crayons de couleur classiques.

 Sur le site « painting. about », il y a une documentation explicite, malheureusement en anglais. La traduction par Google est obtenue en cliquant sur ce lien

http://translate.google.com/translate?hl=fr&u=http%3A%2F%2Fpainting.about.com%2Fod%2Fusingwatercolorpencils%2Fss%2Fwater_pencils.htm

Voici une vidéo d’exécution d’une fleur

On trouvera également les explications  détaillées de Tim Fisher sur Youtube

http://www.youtube.com/watch?v=SZgsXgducxM

Ainsi que les rendus des crayons aquarellables

http://www.5min.com/Video/How-to-Use-Watercolor-Pencils-24861055

Les pinceaux – traces et effets

Pour faire suite à mon billet du 22 juin 2009 « Les pinceaux pour l’aquarelle »

http://masmoulin.blog.lemonde.fr/2009/06/22/les-pinceaux-pour-laquarelle/

où j’ai détaillé la structure, la matière et aussi les diffèrents sortes de pinceaux, j’ai voulu formaliser ici, les traces et les effets que l’on obtient avec eux

Pinceaux ronds

pinceaux-ronds.1248106672.JPG

Pinceaux à lavis ou pinceaux mouilleurs

pinceaux-lavis.1248106705.JPG

Pinceau à bulbe

pinceau-a-bulbe.1248106754.JPG

Pinceaux plats

pinceaux-plats.1248106840.JPG

Pinceau éventail

pinceau-eventail.1248106898.JPG

PInceaux traceurs,  trainards ou gulliver

pinceaux-traceurs.1248107030.JPG

Pinceaux spalters

spalters.1248107109.JPG

Pinceau biseauté

pinceau-a-biseau.1248107155.JPG

PInceau spalter à crans

spalter-a-crans.1248107211.JPG

Pas de traces de :

Pinceau langue de chat

Pinceau jupe

parce que je n’en possède pas

A examiner toutes ces traces laissées par tous ces pinceaux, l’on s’aperçoit que les diffèrences de traits, d’empreintes, ne sont pas toujours évidentes. Cela démontre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir toute la panoplie pour faire de bonnes aquarelles.