Le papier kraft et la création artistique en peinture

kraft.1277269998.jpg

 Le mot kraft semble être un emprunt au suédois « kraftpapper » composé de kraft « force » et papper « papier ». Par ailleurs en allemand « kräftig » signifie « robuste, vigoureux, fort, énergique »

Il s’agit d’une variété de papier très résistant, généralement de couleur brune, obtenu avec des pâtes à base de bois traité à la soude. On utilise généralement le pin des Landes comme chez Gascogne Paper  Ce papier est généralement rainuré ou « vergé ». On le trouve dans différents grammages qui peuvent aller jusqu’à 140 gr/m2 et même 260 gr/m2 Certains fabricants ou distributeurs le propose en blanc et même en couleurs  

Lorsque l’on parle de papier kraft, l’on pense d’abord à papier d’emballage et aux sacs en papier. L’origami ne néglige pas non plus ce matériau. Ce support peut aussi être utilisé dans une démarche artistique. Bien entendu, il est alors nécessaire d’utiliser un papier d’un grammage assez élevé

On pense bien entendu d’abord au dessin, à l’esquisse, réalisés à l’encre, au crayon, au fusain,  au pastel, comme ici avec ce nu de  Laurent Diaz..Certains artistes comme Jacques Clauzel  ou Marie-Claire Bussat peignent à l’acrylique sur du papier Kraft ou encore à l’encre de chine et à l’acrylique comme Nilufer .D’autres artistes comme Blasco Mentor (1919-2003) ou Patrick Duchemin peignent à l’huile sur du papier Kraft. Et aussi Lorette Beaulieu-Daoust ou encore la sérigraphie comme Yvelyne Wood

Une visiteuse se demandait si l’on pouvait aussi peindre à l’aquarelle sur du papier kraft. Il suffit de voir les très beaux nus de Sylvie Guillot  pour se convaincre que l’on peut aussi faire de très jolies aquarelles sur du  papier kraft

On trouve des informations et des possibilités d’acheter du papier kraft à des fins artistiques chez Géant des Beaux-arts Clairefontaine-rhodiaPapier et compagnieKraft compagnie ou La Compagnie du kraft

3 commentaires sur “Le papier kraft et la création artistique en peinture

  1. Bonjour à vous,

    J’ai lu avec intérêt votre article qui m’a beaucoup appris et je vous en remercie. Moi-même, sans prétention, je peins sur du papier kraft depuis quelques années déjà. Je me plais à dire que je peins sur du papier kraft « bichonné » puisque je le transforme quelque peu, avec respect et douceur. J’adore sa texture, sa force, sa simplicité, sa réponse franche aux coups de crayons, de pinceaux, de pastels, aux tracés d’encre comme à l’application de différents médiums. J’ai expérimenté le kraft un jour et je n’ai pu m’arrêter de le découvrir jour après jour. J’ai déjà réalisé une centaine d’oeuvres sur papier kraft en utilisant des techniques mixtes et je sais que ma passion pour ce support ne cessera de grandir, tout comme la passion et la créativité qui m’habitent. Si par curiosité vous avez envie de voir mes oeuvres, visitez mon blog à http://www.amiedesarts.blogspot.ca ou encore, tapez simplement mon nom dans votre moteur de recherche.

    Merci de m’instruire.

    Lorette Beaulieu-Daoust, l’artiste fleuriste québécoise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.