Winshluss aux Arts déco

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Les arts décoratifs présentent

Winshluss_Un monde merveilleux

Jusqu’au 10 novembre 2013

Vincent Paronnaud  alias Winshluss est un artiste français né à La Rochelle en 1970. Il est plasticien, dessinateur de BD, sculpteur. Il a aussi réalisé avec Marjane Satrapi le film d’animation Persépolis  récompensé à Cannes en 2008

Son univers marqué par l’enfance est peuplé de héros, de mascottes, d’animaux, de gens du cirque, d’ambiance de fêtes foraines, de l’univers de la publicité.

Il avait participé la même année à l’exposition collective Toy Comix. Il expose aussi à la Galerie Vallois. En 2009 il obtient le prix du meilleur album au Festival de la BD d’Angoulême

Vidéo autour de l’exposition

<a href= »http://www.dailymotion.com/video/xzuwd8_presentation-de-l-exposition-winshluss-un-monde-merveilleux_creation » target= »_blank »></a></i>

 Images de quelques œuvres

Winshluss – Sans titreWinshluss – Nature sucksWinshluss – Hansel & Gretel – étudeWinshluss – La marchande d’allumettesWinshluss – Arche de NoéWinshluss – Un repas plein de magieWinshluss – Pinochio (couverture)Winshluss – La petite sirène

Pratique des Arts – le numéro 111

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-fareast-font-family:SimSun;}

Le numéro 111 du magazine Pratique des Arts vient de m’être livré.

Il débute par un portfolio, autour des bateaux, du britannique David Curtis qui peint à l’huile et à l’aquarelle, puis l’on découvre les œuvres à la  l’huile alla prima de  Jean Chambers et aussi à l’ aquarelle alla prima par Alvaro Castagnet

L’art de la ligne d’ Henri de Toulouse-Lautrec.

 Un dossier avec 50 astuces pour peindre en plein air proposées par les huilistes Marc Dalessio,  Michèle Ratel, la pastelliste Barbara Benedetti Newton et les aquarellistes Steve Rogers et Robert Brindley.

Une rencontre avec la peintre animalière Danielle Beck qui utilise l’encre et à l’huile. Les marines à l’acrylique de Javier Torices. Les paysages urbains à l’huile et à l’acrylique de John Walsom

Un guide pratique avec l’aquarelliste Christian Graniou qui a testé les pinceaux Softaqua de Raphael et Ultimo d’Escoda. Laurent Parcelier lui aussi aquarelliste explique comment créer des atmosphères. Martine Pinsolle montre comment utiliser l’huile en bâton. Hugues Simon dit comment concevoir son site internet. Evelyn Dunphy pastelliste et aquarelliste donne des conseils pour peindre un bouquet qui se reflète dans un miroir. Et aussi un petit quiz pour savoir si l’on est un bon technicien

Et  aussi la vie des arts dans les régions et les publicités pour les stages, les ouvrages et les DVD

Georges-Antoine Rochegrosse au Musée Anne de Beaujeu de Moulins

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Le musée Anne de Beaujeu à Moulins (Allier) propose

Georges-Antoine Rochegrosse « Les fastes de la décadence »

Jusqu’au 5 janvier 2014

C’est la première exposition monographique qui est  consacrée à cet artiste considéré comme un tenant de l’art pompier par les historiens d’art. Près de 150 œuvres, issues des collections publiques sont présentées

Georges-Antoine Rochegrosse – Autoportrait

 Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938) est un peintre, décorateur, fresquiste et illustrateur français né à Versailles. Il est le fils adoptif du poète symboliste Théodore_de_Banville. Celui-ci le présentera à l’élite artistique et intellectuelle de l’époque.

 Il se forme auprès d’ Alfred Dehodencq puis, à l’Académie Julian avec Jules-Joseph Lefebvre et Gustave Boulanger

D’abord attiré par la peinture d’histoire, puis par le symbolisme il s’oriente vers l’orientalisme et à la fin de sa vie pour la peinture religieuse. Il illustre les ouvrages des  grands auteurs, notamment  Homère, Eschyle, Victor Hugo, Guy de Maupassant, Anatole France, Charles Baudelaire, Gustave Flaubert et bien sur Théodore de Banville.

Il s’établit dans la banlieue d’Alger et enseigne à l’école nationale des beaux-arts d’Alger Il était membre du jury du Salon des artistes français.

Admiré de son vivant, ses œuvres sont largement diffusées par la photographie, la photogravure, l’estampe et la carte postale. il était officier de la Légion d’honneur et médaille d’or de l’exposition universelle de 1899. Le British Museum détient certains de ces dessins.

On trouve un certain nombre de ses œuvres sur le site the Athenaeum

Vidéo de présentation de l’exposition

 Quelques œuvres

Georges-Antoine Rochegrosse – Le miroirGeorges-Antoine Rochegrosse- La MarseillaiseGeorges-Antoine Rochegrosse- Ulysse ordonnant la mort d’Astyanax

Georges-Antoine Rochegrosse- Femmes couchées dans  un champ de fleursGeorges-Antoine Rochegrosse – Présentation à AthenaGeorges-Antoine Rochegrosse- Le souper d’HérodeGeorges-Antoine Rochegrosse- Marie RochegrosseGeorges-Antoine Rochegrosse- Salomé devant AntipasGeorges-Antoine Rochegrosse- Le repos de l’odalisqueGeorges-Antoine Rochegrosse- Scène de marché arabeGeorges-Antoine Rochegrosse- OrientaleGeorges-Antoine Rochegrosse- Sarah Bernardt

L’Europe de Rubens au Louvre Lens + éléments de biographie et quelques oeuvres

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

 Le Louvre Lens

Présente sa première exposition temporaire internationale

L’Europe de Rubens   jusqu’au 23 septembre 2013

 A travers plus de 170 œuvres de l’artiste, de ses modèles et de quelques-uns de ses contemporains, issues des collections du Louvre et de prestigieux musées européens et américains c’est toute l’époque du peintre flamant qui est évoquée.

Ceci autour de six thèmes : L’Europe des cours, émotion religieuse et foi baroque, la Monumentalité éphémère, Rubens, émulation et concurrence, Rubens et la république des lettres,  Les voies du génie.

En complément est présentée une vidéo sur les voyages de Rubens par Alain Fleischer Directeur du Fresnoy. L’encyclopédie en ligne Wikipedia consacre un long article à cette exposition. Elle fournit aussi  les visuels de toutes les œuvres exposées.

Les médias rendent tous compte de cette grande exposition certains ont aimé comme Paris MatchLe ParisienLe PointLa libre belgique   Le Figaro  L’ExpressLe Monde. D’autres sont plus circonspects comme Télérama, L’Humanité  LibérationLa Croix pour ne pas dire franchement critique comme  La Tribune de l‘Art, magazine spécialisé 

Peter-Paul Rubens – Autoportrait

 Peter Paul Rubens 1577-1640 est un peintre flamand né à Siegen en Westphalie. Peu après le décès de son père il part à Anvers avec sa mère. Il y étudie l’art de la peinture notamment auprès d’Adam van Noort 1561-1641 et d’Otto_van_Veen 1557-1627. A partir de 1600 il séjourne plusieurs années en Italie où il découvre les grands maîtres RaphaëlCaravageTitien qu’il copie et assimile ainsi l’essence de  l’art de la Renaissance. Rentré à Anvers, il aborde de façon personnelle à peu près tous les genres :la peinture religieuse, la mythologique, le portrait, les scènes de genre et les paysages.

 Il répond aux commandes nombreuses au sein d’un grand atelier, la Rubenshuis, devenue un musée. Il est entouré de collaborateurs comme Frans Snyders et  d’élèves qui exécutent le « le gros œuvre » le maître apportant la touche finale. Parmi lesquels figurent Jacob Jordaens 1593-1678Anton van Dyck 1599-1641

 Rubens est non seulement un peintre de renom, c’est aussi un diplomate, proche des cours d’Espagne, de France et d’Angleterre

A voir le site Artliste où figure la plupart des œuvres de Rubens

Visites virtuelles de l’exposition

 Rétrospective Rubens – Beaux-Arts de Lille en 2004

 Des images de quelques œuvres présentéesPeter-Paul Rubens – Diane chasseresse et les nymphesPeter Pol Rubens – La chute de PhaétonPeter-Paul Ruben – Deux enfants dormantPeter-Paul Rubens – Vénus et l’AmourPeter-Paul Rubens – Anne d’Autriche, Reine de FrancePierre Paul Rubens & Frans Snyders  – Prométhée supplicié

Peter-Paul Rubens – Etude de cavaliers

Peter-Paul Rubens – Léda et le cygnePeter-Paul Rubens – Le Christ sur la croixPeter-Paul Rubens – Paysage orageux

Les lieux qui ont inspirés les peintres – n° 19 A Nice et aux environs – Partie 1 – Introduction et peintres reconnus

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

st1:*{behavior:url(#ieooui) }

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Dès le milieu du 15ème siècle les peintres primitifs niçois décorent les édifices religieux du Pays niçois. Le site Nice historique recense une petite centaine peintres qui nous sont souvent inconnus, dans le Pays de Nice, au 19 ème siècle (cf. Gazette Drouot et Dictionnaire biographique de Nice)  Il y a aussi la  présence des Russes entre 1860 et 1914 puis au 20 ème siècle un certain nombre de peintres  reconnus ont été inspirés par Nice et son arrière pays. Nice à aussi donné son nom, à partir des années 1950, à un regroupement de peintres contemporains connu sous le nom d’Ecole de Nice. Ils revendiquent que l’ambiance niçoise les a inspirés, mais elle est peu traduite par des œuvres représentative de la ville et des ses paysages

Max Beckmann 1884-1950 La promenade des AnglaisMax Bechmann – Beaulieu sur MerEugène_Boudin 1824-1898  La Rade de Villefranche vue du quai de la MarineCamille Corot 1796-1865 Les conchettes et la tour

Marc Chagall 1887-1985 La Baie des Anges

Jean Cocteau 1889-1963  Etude affiche Carnaval de NiceRaoul Dufy 1877-1953 La Baie des AngesRaoul Dufy – Nice – Le marché aux poissonsRaoul Dufy – Le Mai à NiceHenri Matisse 1869-1954 La Baie de NiceHenri Matisse – Tempête à NiceHenri Matisse – Intérieur à NiceBerthe Morisot_1841-1895 Le port de NiceEdvard Munch 1863-1944 La promenade des AnglaisEdvard Munch – Journée ensoleillée à Nice

Pablo Picasso 1881-1973 CarnavalPierre-Auguste Renoir 1841-1919 Femme à la fenêtre  – Vue sur le Vieux NiceFélix Ziem 1821-1911 –Les Ponchettes

D’une rive l’autre à l’Abbaye de Saint-Riquier (Somme)

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Le centre culturel de Rencontre de l’Abbaye de Saint-Riquier

Présente d’une  rive l’autre

Paysages et scènes des bords de l’eau

Peintres anglais et français au 19ème siècle

Jusqu’au 23 septembre 2013

Cette exposition explore d’une rive à l’autre, les paysages d’eau, traduit par les artistes anglais et français du XIXème siècle, anglaise et française, des paysages de l’eau.

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

L’exposition présente une soixantaine Il en résulte une confrontation, de part et d’autre du Channel, d’approches, de factures et d’écoles très variées – de l’académisme au néo-impressionnisme en passant par le naturalisme.

On y découvre des paysages souvent ennuagés, des scènes de rivages, de ports, de plages.

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}
L’exposition présente une soixantaine d’œuvres de  Richard Parkes Bonington, Samuel Bough, Louis Braquaval, Adolphe-Félix Cals, Carolus-Duran, Henri Caron, Jules Désiré Caudron, George Chambers, Eugène Chigot, Léon Cogniet, Horace Raoul Colmaire, Louis Evrard Conrad de Kock, Gustave Courbet, Edward William Cooke, Louis-Philippe Crépin, Charles François Daubigny, Auguste Delacroix, Adrien Demont, Jules Dupré, Samuel Frère, François-Marie Firmin-Girard, Louis Francia, Nicolas Edward Gabe, Julien Gustave Gagliardini, Jean Antoine Théodore Gudin, Jean-Baptiste Antoine Guillemet, Hector Hanoteau, Paul Huet, Philippe-Auguste Jeanron, John Linnell, Maxime Maufra, Henry Moore, Alfred Mouillon, Charles Mozin, Georges Ricard-Cordingley, Paul Signac, Alfred Smith, William Clarkson Stanfield, Francis Tattegrain, Joseph Mallord William Turner, James Webb.

Voici deux vidéos autour  de cette exposition

 

Et des images de quelques œuvres présentées à Saint-Riquier

Nicolas Edward Gabe – La débarque Léon Coignet – Falaise et mer au bourg d’Ault François Marie Firmin -Girard – Pêcheuse de crevettesLouis Evrard Conrad de Kock – Vue de JerseyWilliam Turner – Les bateaux de CalaisGustave Courbet – Le ruisseau du puits noirFrancis Tattegrain – Retour de pêcheCharles Mozin – Famille de pêcheurs sur la plageAuguste Delacroix – L’attente des pêcheursGeorge Chambers -Shipping french coast

Salon d’aquarelle « Eaux vives » au Pouliguen

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Salon d’aquarelle  « Eaux Vives » au Pouliguen

Au Cinéma Rex

Du 31 août au 29 septembre 2013

 Reine-Marie Pichon invite ses amis, Nicole B, Eban

Marc Folly, Michel Ignazi  et Odylle

Marc Chagall est lui aussi à Nice pour l’été, avec des autoportraits

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Le  Musée national Chagall de Nice présente

Chagall_devant_le_miroir

Autoportraits, couples et apparitions

Jusqu’au 7 octobre 2013

Le Musée Chagall de Nice, pour les 40 ans de sa création, présente une centaine de peintures et de dessins de Marc Chagall 1887-1985 autour  de l’autoportrait, l’un des thèmes qu’il a le souvent abordé tout au long de sa carrière. A Nice c’est l’heure des anniversaires puisque l’on célèbre en même temps les 50 ans du Musée Matisse

Marc Chagall à Orgeval en 1959

Chagall se représente seul devant un chevalet, avec une palette, dans son atelier. Il se représente aussi aux côtés de sa femme. Dans les années 1940 – 1950 il peint une série d’autoportraits en Christ. Il exécute aussi des autoportraits déguisés, par exemple sous l’apparence d’un animal. Au départ réalistes, ses autoportraits évoluent vers une représentation stylisée.

L’œuvre féconde Marc Chagall permet aux musées de l’aborder suivant des angles multiples. Actuellement au Musée du Luxembourg avec “entre guerre et paix”, en début d’année à la Piscine de Roubaix autour des rêves et en 2011 à Philadelphie Paris et Grenoble/

Vidéo consacrée à l’exposition

Images de quelques œuvres

Marc Chagall – Autoportrait – Aquarelle – 1907Marc Chagall – Autoportrait en vertMarc Chagall –  Double portrait au verre de vin – 1917Marc Chagall – Les amoureux en gris – 1917-1917Marc Chagall – L’ange à la paletteMarc Chagall- En avant – 1918Marc Chagall – Sur la route de Cramberry Lake – 1944

Marc Chagall  – Le bœuf écorchéMarc Chagall – Autoportrait – 1915Marc Chagall – Autoportrait à la tête renversée – 1915Marc Chagall – Nature morte à la grimace – 1924-1925Marc Chagall – Autoportrait aux sept doigts

Marc Chagall – Autoportrait – 1959-1968


« Un été pour Matisse » à Nice

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

Un été pour Matisse jusqu’au 23 septembre 2013

 A l’occasion de son cinquantième anniversaire, le Musée Matisse installé sur les hauteurs de Cimiez depuis 1963, et les établissements culturels de la Ville de Nice

présentent tout l’ été dans 8 lieux, l’exposition d’œuvres d’Henri Matisse souvent réalisées à Nice et sur la Côte-d’Azur.

Normal
0
21

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;}

« Matisse. La musique à l’œuvre » au Musée Matisse

« À propos de piscines » au Musée Archéologique

« Femmes, muses et modèles » au Théâtre de la Photographie et de l’Image

« Bonjour Monsieur Matisse ! » au Musée d’Art moderne et d’art contemporain

« Matisse. Les années Jazz » au Palais Lascaris

« Matisse à l’affiche » à la Galerie des Ponchettes

« Palmiers, palmes et palmettes » à la Villa Masséna

« Gustave Moreau, maître de Matisse » au Musée des Beaux-Arts

Les expositions sont relatées dans les  médias comme par exemple

Le MondeLe FigaroNice Matin

Vidéos de présentation

 Quelques œuvres présentées ici ou là

Henri Matisse – Nature morte aux grenades – 1947Henri Matisse – Petite pianiste à la robe bleue – 1924Henri Matisse – La fête des fleursHenri Matisse – Liseuse à la table jauneHenri Matisse – Jazz – Le cirque Planche II

Erro – Matisse Motor – 1969Gustave Moreau – Les licornesHenri Matisse – La tristesse du roi – 1952

Aquavidéo n°29 – David Bellamy

David Bellamy est un aquarelliste britannique. Il peint la montagne, les cotes sauvages, les zones désertiques. Le firme Apvfilms a publié un certain nombre de vidéos. Il est aussi l’auteur de seize ouvrages consacrés à l’aquarelle. Il participe à une campagne contre l’installation d’éoliennes sur les cotes du pays de Galles. Il anime des stages au Royaume Uni et à l’étranger avec  sa compagne la pastelliste Jenny Keal

Présentation promotionnelle APV Films 2 mn 37

Ciels lumière et atmosphère  9 mn 22

Ferme entourée de collines 6 mn 59

Démonstration en public 9 mn 10

Sur le motif au Pays de Galles 23 mn 25

Démonstation en public à Erwood  8 mn 49

Cascade partie 1 – 9 mn 24

Cascade partie 2 6 mn25