Évolution de l’Art pictural du début du 19 ème siècle à nos jours – n°1 Introduction

© Masmoulin 2018

Je l’ai annoncé dans le billet du 7 juillet 2018 : « Je me propose en toute modestie d’aborder, l’histoire de l’art pictural, du 19 ème siècle à aujourd’hui, en France et ailleurs.

A la sortie du Moyen Âge, les mouvements de la Renaissance et du Maniérisme s »épanouissent pendant deux siècles entre, approximativement 1400 et 1600. Puis au 17ème siècle, en réaction arrive le Baroque  puis  le retour en arrière Classicisme  Au 18ème siècle on trouve  le style Rococo et en réaction le Néo-classique qui s’achève à l’orée du 19 ème siècle. En résumé, en cinq siècles on dénombre moins de 10 mouvements artistiques. Puis tout s’accélère.

Une quinzaine de mouvements voient le jour pendant le 19ème siècle. Ensuite la machine s’emballe. C’est plus de 150 mouvements, écoles, courants que l’on dénombre de la fin du 19 ème siècle à nos jours. C’est ce foisonnement artistique que je veux découvrir et faire découvrir.  Je pars donc à la recherche des mouvements. Je sais qu’au cours de cette quête l’on rencontrera beaucoup de termes en isme.

Je vais parcourir toute cette riche période dans l’ordre chronologique d’apparition des mouvements, à raison d’un à deux articles par semaine, hors vacances scolaires ou voyages. Il faut noter qu’assez souvent les artistes ont appartenu, successivement, à plusieurs mouvements ou écoles.

Je consacrerai une série de billets,  à ce qu’à la fin du 19 ème siècle l’on désignait sous le vocable de « colonies d’artistes« (1948-1914) ou d’écoles.  On en dénombre une cinquantaine en Europe et en Amérique du Nord. Deux  exemples majeurs : Barbizon ou Pont Aven.

Mes premiers billets seront consacrés au Romantisme avec notamment Théodore Géricault, Eugène Delacroix, Jean-Baptiste Corot en France.  Mais aussi Caspar David Friedrich, Johann Heinrich Füssli, William Blake, John Constable, William Turner ou encore Francisco Goya.

C’est parti! A très bientôt , j’espère !

Masmoulin s’est jeté à l’eau en 2008. Il va continuer à nager, mais autrement

Après bientôt 10 ans, j’ai pensé qu’il était temps de modifier la bannière du blog de Masmoulin. J’ai démontré au fil du temps (et de l’eau)  dans mes billets,  mes visites et mes rencontres et aussi en fondant Aquarellistes en Nord que j’étais passionné. Et sans fausse modestie  artiste Quant au terme de Bible ce n’est pas un titre que j’ai revendiqué. Ce sont les ami(e)s ici ou là qui ont donné ce qualificatif au blog.

Je me suis intéressé à la couleur, au papier , aux pinceaux , aux techniques de l’aquarelle et des autres médiums  ainsi qu’aux fabricants. Dans mes carnets de liens, j’ai recensé les sites des aquarellistes du monde entier et aussi des organisations de chaque pays. Je suis également parti à la rencontre des aquarellistes des siècles passés, ceux du Siècle d’or anglais  notamment. Depuis tout ce temps, au gré de mes curiosités, de mes recherches, de mes découvertes, j’ai parlé d’aquarelle. Sans oublier l’agenda des salons et biennales publié chaque année, le 2 janvier et les billets généralement six semaines avant chaque manifestation.

Bref, je crois avoir,  à peu près,  fait le tour de la question. Il est donc temps de modifier un peu le cap. La rédaction de beaucoup d’articles nécessitait deux à trois heures de travail parfois plus. Depuis, je randonne, je visite les musées, je vais au concert, à l’Opéra, je sculpte, je dessine, je peins, j’expose, je fais de la conversation anglaise, je lis. Le temps disponible pour bloguer s’est donc rétrécit.

Bien entendu, je vais continuer à publier chaque année au début janvier,   l’agenda des manifestations de l’année qui s’ouvre. Et aussi publier des billets consacrés aux les salons et biennales, en France, en Belgique et parfois plus loin. Je parlerai aussi des grandes expositions. Par contre, je n’aborderai plus  l’aquarelle dans sur l’angle de la pratique. Les aquarellistes débutants et les autres auront toujours accès à toutes les informations techniques et culturelles.

Mes rencontres avec les artistes, tous médiums confondus, m’ont permis de constater que la plupart n’ont que très peu, ou pas du tout, de connaissances artistiques autres que techniques. Dans l’esprit de mon interrogation »comment l’aquarelle évolue-t-elle ? Vers l’art ou vers le loisir récréatif’  je me propose en toute  modestie d’aborder,  l’histoire de l’art pictural, du  milieu du 19 ème siècle à aujourd’hui,  en France et ailleurs. Je partirai à la découverte des écoles, des courants, mouvements, révolutions. L’entreprise est vaste. Je suis certainement présomptueux Je n’ignore pas non plus que d’autres avant moi, avec parfois une grande érudition s’y sont intéressés. Cependant, ma, maintenant longue ,pratique de blogueur et mes méthodes de recherches  me permettront j’en suis convaincu d’éviter les écueils et de proposer des articles documentés en évitant toute pédanterie.

La cadence de publication des billets sera d‘un à deux articles par semaine, hors vacances scolaires.

Rendez-vous pour cette nouvelle aventure . . . pendant 10 ans ? dès la rentrée de septembre. D’ici là je publierai quelques billets sur les musiciens qui étaient aussi peintres. J’ai débuté cette série avec Felix Mendelssohn

Passez un bel été !!

Henri Manguin 1874-1949  – La pinède à Cavalière – 1906

L’hyperréalisme « des peintures qui ressemblent à des photos » n° 3 : de Paul Cadden à Mark Cross

Je poursuis mon voyage dans le monde des peintres hyperréalistes, ces chéris des magazines d’art,  avec la lettre C. Je montre quelques œuvres. Les autres sont à découvrir à l’aide des liens hypertextes

Cadden significancePaul Caddens– SignifienceCamposPetro Cambos

Juan Francisco Casascaro Dennis Cardiff- Daniel Caro-Gardeazabal

Antonio CazorlaTaner CeylanSteven Chapman François Chartier

Christian Erich Christensen

chuck-close-1Chuck Close –

– Natalia Cioffi-   Franco Clun –Andres Compagnucci Davis Cone Paul Corfield Robert Cottingham

crossMark Cross

A suivre . . . .

L’hyperréalisme – n° 1 définition, origine, évolution

Bell suga dady 1975Charles Bell (1935-1995) -Gum ball n° 10 – Sugar Daddy

The Guggenheim Museum NYC

« Oh comme c’est bien fait. On dirait une photo ! «  C’est le compliment extasié que le public non averti délivre lorsqu’il découvre l’oeuvre d’un peintre hyperréaliste. Les critiques d’art et les conservateurs de musées sont souvent plus réservés.

L’hyperréalisme est un courant pictural né en Amérique du Nord dans les années 60/70 sous le vocable de « photo-realism » ou superralism . Le terme a été lancé en 1969 par le galeriste new-yorkais Louis K, Meisel. Il est apparu quelques années plus tard en Europe. On emploie aussi le terme hyperrealistic

Ce mouvement informel traduit un retour à la figuration traditionnelle américaine, à la peinture de chevalet, en rupture avec le courant dominant de l’abstraction voir de l’abandon de l’acte de peindre en privilégiant les installations. Sans que le Pop Art soit considéré comme précurseur, un artiste comme James Rosenquist fait figure de référence pour les tenants de l’hyperréalisme. Par contre c’est semble-t-il à tort que certains considèrent Edward Hopper comme précurseur.

Dans la seconde moitié du 19ème siècle il y avait eu aux États-Unis, les luministes puis dans les années 20 les précisionnistes .En France, dans la moitié du 19ème siècle, Courbet, Corot et d’autres tenants du mouvement réaliste ont en quelque sorte ouvert la voie.  . Certains artistes asiatiques exploitent cette veine.

Les artistes utilisent des photos de magazines ou des photographies personnelles comme modèle de leur peinture, Ils se servent d’épiscopes ou peignent directement sur la photographie. Ils veulent obtenir un rendu neutre mais minutieux des images qui leur servent de modèle. Leurs œuvres demandent souvent de longues heures de travail, parfois jusqu’à plusieurs centaines d’heures . Cependant, l’on reproche souvent à l’hyperréalisme sa précision froide, sans contenu émotionnel, sa neutralité, une technique sans âme. A chacun(e) d’en juger.

Cette approche picturale née il y a un peu plus de quatre décennies est encore pratiquée par des artistes d’aujourd’hui, notamment des aquarellistes, souvent américains mais aussi européens. Il suffit de consulter les livraisons de Pratique des Arts et de l’Art de l’Aquarelle pour s’en convaincre (cf. le concours mondial).

La technicité qui est mise en œuvre est remarquable. Elle nécessite un patience à toute épreuve, un sens du détail.C’est beau . . . .comme une photo ! C’est bluffant. Cependant, personnellement je n’éprouve aucune émotion devant ce genre d’œuvre. Ce n’est pas une raison suffisante pour ne pas s’y intéresser. C’est pourquoi, au fil des semaines je vais partir à la découverte de leur monde.

Pour cette série de billets , j’ai recensé des artistes du monde entier que l’on peut rattacher à cette mouvance. Je vais adopter un classement alphabétique plutôt que chronologique. Je clôturerai mon escapade par les aquarellistes hyperréalistes. Bien entendu, pour illustrer mon propos, j’afficherai des images d’œuvres de certains uns d’entre eux.  à suivre

La Whitechapel Gallery à Londres

WjitechapelA Londres il y a bien entendu les grands musées envahis par des hordes de touristes du monde entier. Il y a aussi, plus éloignés, des musées moins connus du grand public, tout aussi  intéressant. La Courtauld gallery sur le Strand , la Wallace collection près de Baker street ou la Staachi gallery  à Chelsea en font partie. La Whitechapel Gallery est aussi un des ces musées tout à fait intéressants.

La Whitechapel Gallery est une galerie publique d’art contemporain située sur  Whitechapel High Street inaugurée en 1901. Le quartier longtemps, terre d’accueil des émigrés, Whitechapel est redécouvert par les artistes, attirés par les bas loyers dans les années 1970. Le quartier reste populaire avec ses boutiques et ses nombreux restaurants tenus par les bangladais de Brick Lane toute proche.

La galerie au fil des années présenté  notamment Guernica, de  PicassoJackson Pollock, Mark RothkoDavid Hockney, Gilbert & George et Richard Long1982 : Frida Kahlo,  Lucian Freud , Liam Gillick, Nan Goldin, , Cornelia Parker et Noam Chomsky, Isa Genzken ; Sophie Calle ; Elizabeth Peyton , Alice Neel

Elle présente actuellement   » The London open 2015«  qui rassemble des artistes émergeants : Rebecca Ackroyd, Holly Antrum, Ryuji Araki, Salvatore Arancio, Zehra ArslanAlex Baczynski- Jenkins, Sam Belinfante, Karl Bielik, Isha Bohling, Jane Bustin
Jodie Carey, Ben Cove, Sam Curtis, Nelmarie Du Preez, Alexander Duncan
Tim Ellis, Adham Faramawy, Gaia Fugazza, Marco Godoy, Lothar Götz
Athene Greig, Buster Grimes, Mark Harris, Emma Hart, Dominic Hawgood
Mary Hurrell, Lucy Joyce, Dominic Kennedy, Sophie Mackfall
Damien Meade, Guy Patton, The Pottery Grantchester, Heather Power
Mary Ramsden, Sarah Roberts, Julie Roch-Cuerrier, Mitra Saboury
Lizi Sanchez, Laura Santamaria, Frances Scott, Eva Stenram
Tim Stoner, Roy Voss, Caroline Walker, Dominic Watson
Brian & Demelza Watts, Ben Woodeson et Madalina Zaharia.

Il y a aussi une installation de James Richard autour de « Study for a portrait » de Francis Bacon

A voir également cette vidéo de présentation par le curateur

Et quelques images des seules aquarelles présentées

Celles au format A 4 d’ Atheme Greig (à vous de juger)

Greig 1Athene Greig -Pandora’boxe –  WatercolourGreig Lady-Gazebo_905 Athene Greig – Lady Gazebo – WatercolourGreig Orpheus--pool_oAthene Greig – Orpheus pool – Watercolour

Greig Paradise-unknown_905Athene Greig – Paradise unknow – Watercolour

GreigStuck-standing-down_905

Athene Greig – Stuck-standing-down – Watercolour

La collection de la Fondation Gandur au Musée Rath et au Musée Favre

Le Musée Rath à Genève présente la collection de Jean-Claude Gandur pour l’Art, consacrée à la peinture non figurative européenne d’après guerre

« Les sujets de l’abstraction »

Jusqu’au 14 août 2011

A travers une centaine de tableaux de la collection de la FGA – Fondation Gandur pour l’Art, l’exposition retrace l’histoire de la peinture non-figurative expressionniste à Paris, du milieu des années 1940 au début des années 1960. On parle d’abstraction lyrique,  d’art informel, art autre, expressionnisme abstrait ou encore de « Seconde École de Paris »

Ce mouvement très dynamique est occulté par la suprématie, pas nécessairement artistique mais  plutôt économique du marché de l’art américain.

Parmi les artistes exposés on peut citer Jean BazaineAlberto BurriChu Teh ChunJean DubuffetMaurice EstèveJean FautrierLucio FontanaOscar GauthierJacques GermainSimon HantaiHans HartungAndré LanskoyCharles LapicqueJean Le MoalAlberto MagnelliAndré MassonAlfred ManessierGeorges MathieuFrancis PicabiaSerge Poliakoff – –Salvatore ScarpittaGérard SchneiderGustave Singier –  Pierre SoulagesNicholas de StaëlAntoni TàpiesEmilio VedovaOtto WolsLéon ZackZao Wou Ki

Voir aussi cette vidéo

Cette exposition sera ensuite présentée au Musée Fabre de Montpellier du 2 décembre 2011 au 18 mars 2012

L’Expressionnisme d’hier à aujourd’hui – L’expressionnisme contemporain

 

expressionnisme-contemporain.1295236127.jpg

Photo de la série « Gueules d’anges » de Stepk

Le livre d’art a publié en novembre dernier « L’expressionnisme contemporain » sous la Direction d’Antoine Campo avec une préface de Christian Noorbergen. Il présente des œuvres d’une centaine d’artistes qui se reconnaissent dans l’expressionnisme contemporain. J’en donnerai la liste des liens hypertextes  à la fin de cet article.

Mais avant, il est nécessaire de retracer l’évolution de la « mouvance » expressionniste. C’est le critique d’art Wilhelm Worringer qui a le premier parlé, en 1908, d’« expressionnisme » Ce mouvement est né principalement en Europe du Nord à l’orée du 20ème,  siècle. Il avait été annoncé par les œuvres de Vincent Van_GoghJames Ensor  et Edvard Munch

Avec le perfectionnement et la diffusion de la photographie l’art n’est plus le moyen privilégié de reproduire la réalité, comme c’était encore le cas avec l’impressionnisme. Les artistes renforcent la composante subjective de leurs œuvres marquées par la souffrance et le tragique. Ils s’affranchissent des normes et introduisent des stylisations et des déformations de leurs sujets. Ils utilisent une palette aux couleurs très fortes.

En 1905 Karl Schmidt-Rottluff et Erich Heckel fondent à Dresde Die Brücke -Le Pont. Ils sont rejoints par Max PechsteinErnst Ludwig KirchnerOtto MuellerPaula Modersohn-Becker, le suisse –Cuno Amiet  et un temps par Emil Nolde.

En 1911 Franz Marc et Wassily Kandinsky fondent le groupe Der Blaue Reiter le Cavalier bleu auquel August Macke, Gabriele Munter, Paul Klee, Alexeï von Jawlensky and Heinrich CampendonkMarianne_von Werefkin vont appartenir.

Pendant et après la 1ère guerre mondiale, l’Allemagne connait une seconde vague expressionniste avec Conrad FelixmullerOtto DixGeorg GroszMax Beckmann.

Ailleurs en Europe d’autres artistes ou courants se rattachent à la mouvance expressionniste, A Vienne en Autriche, avec Egon Schiele et Oskar Kokoschka , en Hollande avec Jan Sluijters et Leo Gestel, en Belgique avec Constant PermekeFrits_van_den_BergheGustave de SmetFrans Masereel. En France on peut y rattacher avant la guerre Georges Rouault puis plus tard Marcel GromaireAmédée Dubois de la PatellièreChaïm SoutineMaurice RocherGeorges GimelJules Pascin

Après la seconde guerre mondiale apparaît aux Etats-Unis l’ « Expressionnisme-abstrait » encore appelé action painting , colorfield painting ou post-painterly abstraction. Ces termes ont pour la plupart été initiés par l’influent  critique d’art américain Clement Greenberg

Les principaux artistes sont  Jackson PollockFranz KlineWillem de KooningMark RothkoArshile Gorky Robert RauschenbergJean-Paul Riopelle –mais aussi  Jane FrankHelen Frankenthaler– –Bernard PiersAdolph GottliebPhilip GustonElaine HamiltonKnox MartinJohn Levee  Joan MitchellAntoine MortierRobert MotherwellBarnett NewmanAd Reinhardt TehosClyfford StillWaldemar  SmolarekBradley Walker Tomlin

A partir des années 1970  le « néo-expressionnisme  » s’impose. Il est aussi appelé en France la «figuration libre »avec Rémi BlanchardFrançois BoisrondRobert Combas  Hervé Di RosaKim Nezzar. En Allemagne les « Nouveaux_Fauves »avec Georg BaselitzAnselm KieferJörg Immendorff. Aux Etats-Unis la « Bad_Painting » avec Jean-Michel BasquiatNorris EmbryEric FischlDavid SalleJulian Schnabel. En Italie la «trans-avant-garde » avec Francesco ClementeSandro ChiaEnzo Cucchi. Ou encore en Grande Bretagne avec David HockneyFrank AuerbachLeon Kossoff, en Hollande Menno Baars en Afrique du Sud  Marlene Dumas et en Espagne : Miquel Barceló

Et voici la liste des sites des artistes regroupés sous le vocable d’expressionnisme contemporain. Comme souvent dans ce genre d’entreprise, l’excellent côtoie le médiocre. Il m’a paru cependant intéressant de pouvoir se rendre compte de ce courant actuel, en France, mais il y a sans aucun doute des artistes qui dans d’autres pays évolue dans cette même mouvance

AcutiMiguel AmateGilles AndréArnoMichel AubertLoki BaalLaurent BahanagJean-Jacques BaillyRenaud BaltzingerBeate BauerMireille BelleJean-Louis BessedeChristophe BlancMichel BoetschMahé BoisselEfrath BouanaNicole BouretLaurent BouroFrancis-Olivier BrunetAstrid BüehrleBenjamin CarbonneArnaud CastagnéManuel ChauveheidFabien ChevrierNicolas CluzelChristiane CollinPierrette CornuAlain CrocqJean-Luc Curabet –
Valérie Décoret
Sophie Degano
Patrick DelaunayJérôme DelépineBéatrice V.DesvauxYves DonnayCatherine_DuchêneJean-Baptiste DumontChristophe FasoJoanna FlatauKarine FreymannPerrine GaspardAlain GegoutCécile GélyLionel GilletJacques HarbelotFrédéric HégoGérard JaulinHans JorgensenMoche KohenSerge LabégorrePascal LaloyCorinne LamoineBertrand LarriviereMaryl Le BerreSilviane LégerCorinne Le GuhennecJean-Paul LemarquisJacqueline LipszycSylvie LobatoThierry LouléMariefSerge MarquetDidier MeynardChristophe MirallesMarie-Pierre Moysès-StrackArno MulotMunsMarkus NineMilena PalakarkinaRené PeccoloMarcel PicardDidier PiogerMarie PiselliMarie RoubenneDaniel RovirasJean RustinPetra SchwanseSereirrofJoseph StamboulianStepkTatisbastien ThomazoBéa VangertruydenJohan van MullemPascale VergeronIsabelle ViallePriscille VincensBéatrice WitdouckOxo Yutz

Je vous souhaite des découvertes intéressantes. Si vous avez connaissance d’une démarche comparable en dehors de la France, soyez aimable de me le signaler

Cent grands artistes belges du 20ème siècle

elias.1290748206.jpg

« Aspects de l’Art belge après 1945 »

Les organisateurs de Lineart 2010  en présentant « Les Modernes. 20th Century Art Zone »  en liaison avec le critique d’art Willem Elias, Président de de l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Gand et auteur de Aspecten van Belgische kunst na’45 Aspects de l’art belge après ’45 – William Elias, ont dressé la liste des 100 meilleurs artistes belges du 20ème siècle. Ils sont peintres, sculpteurs, plasticiens, photographes, performeurs, etc …

Voici cette liste complétée, par mes soins, des liens de renvoi vers des sites qui présentent ces artistes

 Artistes d’avant 1945

Brusselmans Jean Daeye Hippolietde Saedeleer Valerius  

De Smet Gustaaf -De Smet LéonDe Troyer Prosper 

Degouve de Nuncques WilliamDelvaux Paul

Donas Marthe Ensor James Flouquet Pierre-Louis Frédéric Léon

Jespers OscarJoostens PaulKhnopff FernandLaermans Eugène

Magritte René   Mellery XavierMinne GeorgesPaerels Willem

Permeke ConstantSaverys AlbertSchirren Ferdinand

Schmalzigaug Jules Servaes Albert Servranckx Victor

Spilliaert Leon Tytgat EdgardVan De Velde Henri 

Van de Woestijne Gustaaf  Van Den Berghe Frits

Van Rysselberghe Theo Van Tongerloo GeorgesWouters Rik

Artistes d’après 1945

 Alechinsky PierreBertrand GastonBervoets Fred Bijl Guillaume

Bogart BramBonnet AnneBroodthaers MarcelBurssens Jan

Bury PolCharlier JacquesCox JanDe Clerck Antoon

De Cordier Thierry -De Keyser RaoulDelahaut JoDelvoye Wim

Denmarkd’Haese RoelDionyse CarmenDotremont Christian

Duchateau HugoDujouri Lili Elias EtienneFabre Jan

Gentils VicGeys JefLafontaine Marie-Jo Landuyt Octave

Leblanc Walter Lohaus BerndLuyten MarkMaeyer Marcel

Mara PolMariën MarcelMendelson MarcMortier Antoine

Panamarenko Peeters Jozef Peire Luc Raveel Roger

Rombouts & DrosteSwennen WalterTaptaTordoir Narcisse

Tuymans LucVan Anderlecht EngelbertVan den Berghe Roland

Van Gestel FikVan Hoeydonck Paul Van Kerckhoven Anne-Mie

Van Lint LouisVan Severen Dan Van Snick Philippe

Vandenberg PhilippeVandenbranden GuyVercruysse Jan

Vermeiren Didier Vertessen Liliane Wéry Marthe

Wittevrongel RogerWyckaert Maurice

The Times Top 200 artists of the 20 th Century

classement-times.1279054099.jpg

« The Times » a lancé , en association avec « Saatchi Gallery» un sondage auprès de ses lecteurs pour classer les 200 artistes qui depuis 1900 occupent une place importante dans les arts. Il y a non seulement des peintres, mais des photographes, des plasticiens. Je n’ai aucune information sur le mode d ‘élaboration de ce classement. Je pense qu’il a été réalisé sur la base sur une liste proposée par un comité d’organisation. Le rang de certains artistes laisse perplexe. Comme Emil Nolde au 164ème  rang et Paul Signac au 167 ème. Il faut constater que les artistes anglophones sont nombreux. Certains n’ont pas vraiment de notoriété. Par contre on ne trouve ni Raoul Dufy, ni Pierre Soulage, et d’autes encore. Mais ce classement qu’il ne faut bien entendu pas prendre au pied de la lettre constitue une sorte de recensement . C’est réducteur, mais tout à fait intéressant. Les liens hypertextes renvoient généralement à des sites anglophones.

Voici ce classement :

1 Pablo Picasso 2 Paul Cézanne 3 Gustav Klimt

4 Claude Monet   5 Marcel Duchamp 6 Henri Matisse

7 Jackson Pollock 8 Andy Warhol

9 Willem De Kooning 10 Piet Mondrian 11 Paul Gauguin

12 Francis Bacon 13 Robert Rauschenberg 14 Georges Braque

15 Wassily Kandinsky 16 Constantin Brancusi 17 Kasimir Malevich

18 Jasper Johns 19 Frida Kahlo 20 Martin Kippenberger

21 Paul Klee 22 Egon Schiele 23 Donald Judd

24 Bruce Nauman 25 Alberto Giacometti 26 Salvador Dalil

27 Auguste Rodin 

28 Mark Rothko 29 Edward Hopper 30 Lucian Freud

31 Richard Serra

32 René Magritte 33 David Hockney 34 Philip Guston

35 Henri Cartier-Bresson 36 Pierre Bonnard 37 Jean-Michel Basquiat

38 Max Ernst 39 Diane Arbus 40 Georgia O’Keeffe

41 Cy Twombly

42 Max Beckmann 43 Barnett Newman

44 Giorgio De Chirico

45 Roy Lichtenstein 46 Edvard Munch

47 Pierre-Auguste Renoir 48 Man Ray 49 Henry Moore

50 Cindy Sherman 51 Jeff Koons 52 Tracey Emin

53 Damien Hirst  54 Yves Klein 55 Henri Rousseau

56 Chaim Soutine 57 Arshile Gorky

58 Amedeo Modigliani 59 Umberto Boccioni 60 Jean Dubuffet

61 Eva Hesse 62 Edouard Vuillard 63 Carl Andre

64 Juan Gris  65 Lucio Fontana

66 Franz Kline 67 David Smith 68 Joseph Beuys

69 Alexander Calder 70 Louise Bourgeois 71 Marc Chagall

72 Gerhard Richter 73 Balthus

74 Joan Miro 75 Ernst Ludwig Kirchner

76 Frank Stella 77 Georg Baselitz

78 Francis Picabia 79 Jenny Saville 80 Dan Flavin

81 Alfred Stieglitz 82 Anselm Kiefer 83 Matthew Barney

84 George Grosz 85 Bernd & Hilla Becher 86 Sigmar Polke

87 Brice Marden 88 Maurizio Cattelan 89 Sol LeWitt

90 Chuck Close 91 Edward Weston 92 Joseph Cornell

93 Karel Appel 4 Bridget Riley 95 Alexander Archipenko

96 Anthony Caro 97 Richard Hamilton

98 Clyfford Still 99 Luc Tuymans 100 Claes Oldenburg

101 Eduardo Paolozzi 102 Frank Auerbach 103 Dinos & Jake Chapman

104 Marlene Dumas  105 Antoni Tapies 106 Giorgio Morandi

107 Walker Evans 108 Nan Goldin

109 Robert Frank 110 Georges Rouault  111 Jean Arp

112 August Sander 113 James Rosenquist 114 Andreas Gursky

115 Eugène Atget 116 Jeff Wall

117 Ellsworth Kelly 118 Bill Brandt 119 Christo

120 Howard Hodgkin 121 Josef Albers 122 Piero Manzoni

123 Agnes Martin 24 Anish Kapoor 125 L.S. Lowry

126 Robert Motherwell 127 Robert Delaunay

128 Stuart Davis 129 Ed Ruscha 130 Gilbert & George 

131 Stanley Spencer 132 James Ensor 133 Fernand Leger

134 Brassaï135 Alexander Rodchenko 136 Robert Ryman

137 Ad Reinhardt 138 Hans Bellmer 139 Isa Genzken

140 Kees Van Dongen 141 Bernard Fellig 142 Paula Rego

143 Thomas Hart Benton 144 Hans Hofmann

145 Vladimir Tatlin 146 Odilon Redon 147 George Segal

148 Jorg Immendorff 149 Robert Smithson 150 Peter Doig

151 Ed & Nancy Kienholz 152 Richard Prince

153 Ansel Adams 154 Naum Gabo 155 Diego Rivera

156 Barbara Hepworth 157 Nicolas De Stael 158 Walter De Maria

159 Felix Gonzalez-Torres 160 Giacomo Balla 161 Ben Nicholson

162 Anthony Gormley 163 Lyonel Feininger 164 Emil Nolde

165 Mark Wallinger166 Hermann Nitsch 167 Paul Signac

168 Jean Tinguely 169 Kurt Schwitters 170 Grayson Perry

171 Julian Schnabel 172 Raymond Duchamp-Villon 173 Robert Gober

174 Duane Hanson 175 Richard Diebenkorn 176 Alex Katz

177 Alighiero E Boetti 178 Henri Gaudier-Brzeska

179 Laszlo Moholy-Nagy180 Jacques-Henri Lartigue

181 Robert Morris 182 Sarah Lucas

183 Jannis Kounellis 184 Chris Burden 185 Otto Dix

186 David Bomberg 187 Fischli & Weiss 188 Augustus John

189 Marsden Hartley 190 Takashi Murakami 191 James Turrell

192 Isamu Noguchi 193 Robert Mangold 194 John Chamberlain

195 Charles Demuth196 John Currin197 Alberto Burri

198 Arnulf Rainer 199 David Salle 200 Hiroshi Sugimoto

Les petits maîtres de la peinture

Parmi les  « petits maîtres », expression qui désigne généralement des artistes de second plan, un certain nombre furent de leur vivant considérés comme des  « grands peintres » ; honorés, promis à l’immortalité. Et puis leur notoriété a disparue, leur côte a  chutée. Ils ont été victimes de la mode, de l’évolution du goût, et bien entendu des médias qui se contentent à longueur d’articles ou de reportages de toujours parler de quelques uns, qu’il n’est pas nécessaire de citer. Parmi ces presque inconnus aujourd’hui : 

Carolus-Duran (1837-1917) portraitiste  à la mode sou la 3èmeRépublique, qui a bénéficié d’une rétrospective récent au palais de Beaux-arts de Lille

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carolus-Duran 

Albert Dubois-Pillet (1846-1890), l’un des fondateurs du salon des indépendant, pointilliste proche de Seurat

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/04histoire/dossierdushd/histoiregendarmerie/dossiermoi/avril2006/duboispillet/centre.htm   

Eva Gonzalez (1849-1883) élève de Manet, morte jeune, mais qui connu un grand succès de son vivant

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eva_Gonzal%C3%A8s  

 Félix Ziem (1821-1911) peintre admiré et reconnu, entré au Louvre de son vivant

http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Ziem 

Alfred Stevens (1823-1906 peintre belge, réputé en son temps http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Stevens_(peintre_belge)

 Maxime Dethomas (1867-1929) ami de Toulouse Lautrec et de Gauguin

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maxime_Dethomas

Ou encore, Henri Ottmann (1877-1927) – Alexis Merodack  Jeanneau (1873-1919) Jean-Charles Cazin (1841-1901)   Prosper Galerne  ,Adolphe-Félix Cals (1810-1880) On peut les trouver tous dans Le dictionnaire des petits maîtres de la peinture où Gérald Schurr et Pierre Cabanne répertorient ces peintres de la période  1820 à 1920,  qui nous sont souvent inconnus, dans un ouvrage de  1120 pages, paru en 2003

dico-petits-maitres.1241801542.jpg

http://www.amazon.fr/Dictionnaire-petits-ma%C3%AEtres-peinture-G%C3%A9rald/dp/2859173781 

A l’inverse, l’on sait que Paul Cézanne n’était pas particulièrement apprécié des ses contemporains. Le conservateur du musée d’Aix en Provence, ne l’appelait-il pas le « fada ». Mais la roue tourne et le regard des générations suivantes est diffèrent, au profit ou à la défaveur de l’artiste.

Faut-il tirer la leçon de tout cela, en ce qui concerne la  peinture d’aujourdh’ui dont l’aquarelle fait partie. Quelqu’un considéré comme un grand artiste aujourd’hui, le sera-t-il toujours dans vingt ou trente ans ?

L’évocation de l’histoire de ces Petits Maîtres, consttue peut-être un  commencement de réponse aux interrogations de Nathalie qui disait dans son commentaire du 4 mai 2009 « Je suis moi aussi très partagée sur ces échanges que l’on peut avoir avec “la cour des plus grands”…Je n’aime pas cette starisation des peintres, même si je m’en amuse souvent…La place de l’aquarelle est encore à faire et à devenir. Je me pose toujours la question: qu’est-ce qu’une bonne aquarelle? et par conséquent: qu’est-ce qu’un bon peintre?… la réponse fluctue, l’essentiel est ailleurs »