Une fleur rouge

Voici une aquarelle sans prétention, si ce n’est pour sortir un peu des sujets plus austères abordés récemment. On ne dira pas que je ne peux pas être moi aussi « romantique ». Je sais faire, comme tout aquarelliste qui se respecte,  ce que j’appelle souvent, « des petites fleurs ». Encore qu’ici, il n’y en a qu’une mais elle  est grande.

C’est donc une unique fleur qui envahie la totalité de la page. Elle a été réalisée dans l’humide. Ici, j’ai trempé ma feuille dans l’évier pendant quelques minutes. Je l’ai alors tout simplement posée sur un journal ouvert. J’ai ensuite procédé comme d’habitude. J’ai d’abord dispersé un certain nombre de pigments que j’ai fait « voyager » sur toute la surface. Je suis ensuite passé à la phase du graphisme, pour dessiner le contours des pétales de la fleur. En fin de réalisation, j’ai tiré des blancs.

J’ai utilisé du Montval 300 grammes, grain fin, Format A3

Voici ma réalisation. La partie en haut à droit laisse apparaître une ombre. C’est la photographie qui est responsable. Cela n’existe pas dans l’original.

dscn2134.1233246924.JPG

Un universitaire classe mon blog dans ses 10 coups de coeur des blogs « Le Monde »

Je veux vous parler aujourd’hui du site de Pierre Dubois alias irnerius. Il était sociologue, chercheur au CNRS de 1969 à 1980. Il a ensuite été professeur, jusqu’à la retraite en 2008, dans les Universités de Lille 3, Paris 10 et Nanterre-Marne la Vallée

Depuis, il tient un blog de réflexion sur les université, leur histoire, leur gouvernement leur offre de formation, leurs enseignements, leur gestion, leur évaluation, leurs débouchés professionnels. Il s’intéresse à l’utilisation des statistiques rigoureuses ,dans la prise de décision, en particulier, au regard des inégalités sociales

Son blog se conscre aux « Histoires d’Universités » en France et en Italie. Du Moyen Age à nos jours. Donc, il traite de l’histoire mais aussi des problèmes actuels.

Il est part ailleurs très documenté en textes et en images

http://histoireuniversites.blog.lemonde.fr/

Cet universitaire, à fait pendant tout le mois de janvier la visite de la plupart des blogs qui sont hébergés dans les Blogs du Monde. Et qu’elle n’a pas été ma bonne surprise, hier matin, d’être averti qu’il m’avait classé, dans son billet du 27 janvier, parmi 10 sites retenues dans son « coup de cœur. »

Voici, un extrait de son billet.

dubois-pierre.1233228738.jpg

 

Je vous recommande bien entendu d’aller le visiter, pour ce Top 10, mais aussi pour la qualité de ses billets.

Par commodité, je pose ici les liens vers les sites de mes voisins dans cette sélection :

Ecofi : la haute finance

http://ecofi.blog.lemonde.fr/

Engrenages : la crise vue par un chef d’entreprise

http://crise.blog.lemonde.fr/

Le chasse-clou : littérature, arts et politique

http://dominiquehasselmann.blog.lemonde.fr

Écoutez les vieux dans les yeux

http://lesvieuxdanslesyeux.blog.lemonde.fr/

Services à la Personne et injustice fiscale

http://jplamadeleine.blog.lemonde.fr/

Photographie :l’œil ouvert d’Ossiane

http://ossiane.blog.lemonde.fr/

Critiques de films par un couple passionné :l’œil sur l’écran

http://films.blog.lemonde.fr/

Ravissement : un site de poésie et de musique

http://ravissement.blog.lemonde.fr/

 

L’aquarelle et la perspective aérienne

Le mot perspective dérive du latin « perspicere », qui signifie « voir au travers ». Il définit un procédé pictural qui permet à l’artiste de représenter sur une surface plane à 2 dimensions, ce qu’il voit en réalité en trois dimensions. Il doit tenir compte de l’ effet d’éloignement et de la position des objets dans l’espace par rapport à l’observateur. La différence de netteté entre le premier plan et les plans plus éloignés, le dégradé des couleurs et la diminution des contrastes permettent de traduire la troisième dimension.

Ce procédé imite l’effet de l’atmosphère sur notre perception des objets situés au loin. Dans la réalité, ce qui est loin semble plus clair, plus flou, plus froid, que ce qui est en avant-plan. Par exemple une colline dans un plan lointain devra presque se fondre avec le ciel , en employant non pas les mêmes couleurs, mais les mêmes tons. Cette perspective atmosphérique( aussi appelée perspective aérienne) doit nous faire capter le phénomène que l’on observe dans le lointain crée par de minuscules particules de poussière et d’humidité dans l’atmosphère. Ce phénomène est provoqué par les couches d’air qui s’intercalent entre le spectateur et le lointain. La perspective permet de « … créer avec une précision scientifique une illusion tridimensionnelle définie par la position théorique du spectateur dans l’espace réel « . Pierre FRANCASTEL 1900-1970, historien et sociologue de l’art.

L’aquarelliste utilise donc, comme tout peintre, des valeurs ou des couleurs chaudes les plus lumineuses, dans la gamme des rouges et des jaunes, à l’avant plan. Au second plan et à l’arrière plan on posera des couleurs froides dans la gamme de bleus ou encore des violets. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un paysage, mais d’une scène de genre, dans ma dernière réalisation des magistrats en rang, j’ai posé un lavis bleu au premier plan, ce qui éloigne les personnages pourtant vêtus de rouge. En réalité, le parquet de bois, avait des nuances beige ou marron. Si j’avais utilisé ces nuances, les personnages se seraient rapprochés et l’effet voulu d’éloignement n’aurait pas été rendu.

On trouvera une illustration du propos avec un monochrome bleu où c’est l’intensité plus ou moins forte de la couleur qui donne l’illusion de profondeur :

perspective-bleue.1233142137.jpg

Dès la renaissance, on trouve chez les peintres l’usage des notions de perspective aérienne. Léonard de Vinci, (1452-1519) a qui est souvent attribué l’invention de cette technique, avec son célèbre « sfumato » (effet de fumée en italien) l’utilise par exemple dans l’arrière plan de la Joconde. , serait l’un des inventeurs de cette technique picturale.

 

mona_lisa.1233142116.jpg

La Joconde

 Mais avant lui, Jan Van Eyck (1390-1441) ou Jean Fouquet (~1420-~1480) utilisaient déjà ce type d’effets atmosphériques. On l’observe ici dans David et l’Amalécite , une enluminure datée de 1470-1475 conservé au département des Manuscrits de la BnF.

fouquet-perspective.1233142094.jpg

Mais pour en savoir plus, avec des développements techniques intéressants, je recommande deux sites  que je trouve très bien documentés:

Celui de mon ami Jean-Marie Letzelter

http://abc-dessin.over-blog.com/

et celui de Fromentin Jean-Claude

http://pagesperso-orange.fr/jeanfrom/cours/persp.htm

 

Les additifs pour l’aquarelle, des produits à utiliser avec modération

  

additifs-aqua.1233063507.jpg

Ils existent et, même si les puristes poussent des cris d’orfraie, il est évident que l’on peut les utiliser. Mais, il ne faut pas que l’on y ait recours de façon systématique.On trouve ces produits, qui « s’additionnent » à l’eau ou aux pigments, bien entendu avec les autres fournitures pour Beaux-Arts, mais aussi proches de nous, dans notre cuisine ou notre droguerie ménagère.Je citerai, sans procéder à des explications longues, puisque leurs propriétés sont claires :

Les produits d’origine domestique

  • L’alcool qui accélère le séchage

  • La glycérine qui ralentit le séchage

  • La gomme arabique qui ralentit le séchage et avive les couleurs mais les opacifie. Le miel et le sucre agissent de façon similaire

  • Le savon de Marseille donne plus de constance à l’aquarelle

  • Le fiel de bœuf  qui en augmentant la fluidité aide à la diffusion des pigments.

  • L’essence de térébenthine donne des effets intéressants. En effet, elle repousse l’eau. La cire provoque les mêmes effets.

Les produits spécifiques

  • La gomme à masquer

  • Le médium pour fondus. Il ralentit le séchage

  • Le médium de texture. L’aquarelle se comporte alors comme dans l’huile

  • Le médium de granulation

  • La peinture acrylique blanche, c’est sans doute peu orthodoxe. Elle permet de créer des rehauts ou des zones plus claires

De nombreux sites consacrent des développements à ces produits. Je donnerai ici l’adresse d’un site en anglais, dans sa traduction « approximative » faite par Google

La plupart des fabricants ou des distributeurs propose ce type de produits: SchminckeWinsor & Newton SennelierDistriverGéant des Beaux-Arts. 

Note : Je recommande de  consulter les messages de Catherine  d. R. qui apporte un bémol à mon billet  et d’Olivier Philippot qui donne un complément d’information sur  l’Aqua Fix de Schmincke. J’apprécie tout à fait ces commentaires constructifs. Cela donne un blog « interactif » tout à fait vivant. Je pense que cela constitue un enrichissement pour tous.

Le calendrier des salons d’aquarellistes

Voici les dates des principaux salons dédiés à l’aquarelle, qui se tiendrons dans le courant de l’année 2009. J’ai bien entendu pu en oublier. Merci le cas échéant de ma le faire savoir, pour que je mette mon billet à jour.

 Le 19ème Salon International de l’Aquarelle d’Uckange se déroulera du
4 au 19 avril 2009.

http://www.uckange-mairie.fr/

La 11ème biennale du Salon de l’Aquarelle de Belgique, se tiendra à l’Arsenal de Namur du :

25 avril au 17 mai 2009.

http://www.salon-aquarelle.be/

 La 3ème biennale de l’aquarelle se tiendra à Brioude  en Auvergne du :

 11 au 26 juillet 2009

http://www.festivaldaquarelle.com/index.html

  Le 14ème  Salon d’Aquarelle en Limousin, se déroulera à Saint-Laurent-sur-Gorre au Château de Feuillade  du :

18 juillet au  9 août 2009.

http://www.aquarelle-limousin.com/

 Le 5ème salon international de l’Aquarelle se tiendra à Saint Yrieix la Perche (Haute- Vienne) du :

18 juillet au 14 août 2009.

http://www.salon-international-aquarelle.com

 Le Salon international de l’aquarelle « Confluences » aura lieu à Aiguillon (Lot et Garonne), du :

24 octobre au  8 novembre 2009

http://salon-aquarelle.ville-aiguillon.eu/

 et aussi

Le 13 ème Festival des aquarellistes de Bagnols (Rhône) les :

 25 et 26 juillet 2009

http://www.bagnols.net/

 Le 8ème festival d’aquarelle de Pouilly les Nonains, les

19 et 20 septembre 2009

http://www.aquarelle-pouilly.com/

Le 4ème Festival Aquarelle & Compagnie à Milly la Forêt (Essonne) les

4 et 5 juillet 2009

http://www.aquarellecompagnie.fr/index.html


Sans oublier Le Printemps de l’aquarelle de Libramont (Belgique) du

21 mai au 1er juin 2009

http://www.lacouleuretleau.be/

21 mai au 1er juinmai au 1er juin 2009

De belles découvertes en persectives pour les aquarellistes et les autres, qui aura la possibilité de visiter l’une ou l’autre des ces manifestations

Emil Nolde et l’aquarelle

autoportrait-emil-nolde.1232866254.jpg

Emil Nolde 1867-1956, autoportrait

Deux expositions récentes, aux Sables d’Olonne cet été,

et tout récemment au Grand Palais

http://www.rmn.fr/Emil-Nolde

viennent enfin de révéler en France, cet expressionniste allemand, mondialement connu.. Emil Hansen est né en 1867 à NOLDE, un  village de Silésie qu’il choisi comme pseudonyme en 1902. Il a étudié le dessin en Allemagne puis en Suisse, où il enseignera, jusqu’en 1897, le dessin industriel, les arts décoratifs et le modelage à Saint-Gall. Il devient alors peintre professionnel. En 1899, il fréquente le Louvre et l’Académie Julian. Il découvre, les œuvres de Vincent Van Gogh, d’Ensor qu’il admire. Cela va l’influencer profondément. Il adhère alors au mouvement « Die Brücke » de Kirchner, Pechstein et Heckel à Dresde. Puis il est dans « Sécession berlinoise » de Munch. Il la  quitte pour créer la « Nouvelle Sécession ». Il est en contact avec les impressionnistes allemands. Dès cette époque, il est à Cospeda et il expérimente l’aquarelle, dans une manière proche du tachisme. En 1913, il participe à une expédition en Nouvelle Guinée. Il se passionne alors pour  l’art primitif. Il peint alors de nombreuses aquarelles. Au début de la guerre, il se retire à  Seebüll. C’est là que plus tard sera installé  le musée que la Fondation Ada et Emil Nolde, lui a consacré.

http://www.nolde-stiftung.de/index.php?seid=44&LANG=EN

 Il y a développé un style fondé sur le geste et l’éclat de la couleur, jusqu’à l’extrême.

En 1935 il adhère au parti nazi, ce qui ne l’empêche pas   d’être considéré ,comme pratiquant  » l’Art dégénéré ». Il est exclu de l’Académie des Arts, ses toiles exposées dans les musées allemands, plus de mille, sont confisquées et certaines détruites. In 1941, iui est par ailleurs notifiée l’interdiction de peindre.

Nolde en secret, puisqu’il est surveillé par la gestapo, continue de travailler à l’aquarelle et en réalisent environ 1300, qu’il appelle des « images non peintes», souvent sur du papier de récupération. Il peint, des Paysages marins, des apparitions humaines, des danseuses,  des animaux fabuleux. Il peint avec une intensité de tons que l’on croit souvent l’aquarelle incapable, tant elle est dense et forte. Il y mêle la gouache et les encres et procède par superpositions. Il parvient, sur le papier, à un éclat  parfois supérieur au rendu de l’huile. La petite taille des aquarelles renforce  l’impression visuelle par la concentration sur des petites surfaces de contrastes très vifs. Emil Nolde est décédé en 1956 à Seebüll.

Voici quelques unes de ses aquarelles :

nolde_animal.1232866558.jpg

nuages_emil-nolde.1232866526.jpg

marine-avec-moulin-a-vent_emil-naulde.1232866488.jpg

mer-calme-avec-bateau-vapeur_emil-nolde.1232866582.jpg

On pourra en trouver beaucoup d’autres sur le site artcyclopedia qui recense les œuvres des artistes dans les musées du  monde :

http://www.artcyclopedia.com/artists/nolde_emil.html

 

Les commentaires des blogs et des sites d’artistes

Lorsque je visite un blog ou un site d’artiste pour la première fois, j’ai l’habitude de laisser un commentaire ou de signer le « livre d’or » s’il en existe un.

Je constate que le comportement des bénéficiaires de mes commentaires peut être répertorié en trois catégories égales :

  • 1/3 des intéressés ne se manifeste pas
  • 1/3 des intéressés  remercie
  • 1/3 remercie, visite mon blog et fait un commentaire directement sur le blog ou m’adresse un courrier  électronique

Il y a un peu d’égocentrisme dans ces comportements tout à fait humains. Les artistes n’y échappent pas. C’est ce que l’on rencontre dans la « vraie vie ». Dommage !!

Audience solennelle à la Cour de Cassation

Au début de ce mois, le Président de la République, a assisté à l’audience solennelle de la Cour de Cassation. La presse s’en ai fait l’écho, parce qu’il a annoncé des modifications importantes dans l’Ordre judiciaire, avec notamment la suppression du Juge d’Instruction. Des photos des hauts magistrats, en tenue d’apparat où le rouge et le blanc de l’hermine dominent, on fait la une des quotidiens. C’est ce qui m’a donné l’idée de réaliser cette nouvelle aquarelle. Je l’ai intitulée « La Justice d’Apparat ». Elle est réalisée sur papier Montval 300 grammes, grain fin , au format 32 cm X 32 cm. en technique mouillé sur mouillé et non pas en humide total. Pour les capes d’hermine, je n’ai pas utilisé de gomme à masquer, j’ai seulement réservé le papier blanc, que je n’ai jamais mouillé.

 

cour_de_cass_003_770x688.1232627723.jpg

Cette tenue d’apparat est héritée de l’ancien régime. Elle trouve sa justification dans la délégation du pouvoir régalien, de rendre la justice,  qui était concédée par le Roi. Elle a été rétablie par Napoléon 1er, puis par les  régimes successifs, dont notre République, la cinquième du nom. On peut légitimement se demander si au 21 siècle tout ceci n’est pas un peu anachronique. Mais j’observe que, par exemple,  les magistrats du Tribunal Pénal International, de création récente, qui siège à La Haye, revêtent aussi des tenues  ostentatoires. Je ne parlerai pas des juges de sa gracieuse majestée et de leur perruque. Il s’agit toujours d’impressionner le justiciable.

On aura aussi en mémoire la tenue des hauts dignitaires de l’Eglise catholique, revêtus de la pourpre cardinalisse.

Pour avoir toutes informations sur le fonctionnement de la Cour de Cassation, l’on peut consulter le site de cette institution

http://www.courdecassation.fr/institution_1/

Enfin ,je joins quelques photos pour situer mon aquarelle dans le contexte :

dati-cour-de-cass-2.1232628614.jpg

cour-de-cass_elysee.1232628784.jpg

Le Tigre

tigre_fond-ecran800x600.1232531036.jpg

Ma petite fille Alix a souhaité, que je puisse faire un Tigre, à l’aquarelle bien entendu, pour décorer sa chambre.  C’est son animal favori. Elle me dit qu’elle adore la représentation que je viens d’en faire. Que puis-je demander de mieux, à 10 ans l’on dit les choses comme on les pense. Même la couleur des yeux que je trouve un peu trop verte lui plait.

Je ne me suis pas inspiré de la photo ci-dessus. C’est une publicité trouvée dans un quotidien qui m’a inspiré. J’avoue être très déçu par le rendu à l’écran. Il fait actuellement un temps très gris, très terne et la photo prise ce matin, est donc de très mauvaise qualité. De plus entre ce qui apparaît dans le gestionnaire du blog et ce qui est ensuite transféré en ligne, est plus petit, moins net. Mais enfin.. Voilà le félin, façon masmoulin. De toutes façons, je n’essaie pas de restituer ce que je vois sur la photographie qui m’inspire, mais ce que je ressens.

tigre-alix-002_800x624.1232530993.jpg

J’ai comme à mon habitude travaillé dans l’humide. Mais comme en ce moment je ne suis pas chez moi, je n’utilise pas de châssis nus avec papier tendu. Je fixe la feuille sur une plaque de plexiglas en mouillant les bords du verso. Pour le recto, bien entendu, je mouille adondament comme d’habitude. Le papier est du Montval 300 grammes, grain fin, en format Raisin 50 cm x 65 cm.

Pour tout connaître sur le Pantera Tigri Tigri (Tigre du Bengale), je propose ici un certain nombre de liens :

http://fauvesdumonde.free.fr/tigre/tigre.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Panthera_tigris_tigris

http://tigresdubengale.iquebec.com/

http://www.wwf.be/fr/juniors/doc/dossiers/dossier_tigre.htm

et pour des données plus scientifiques

 http://www.cbif.gc.ca/pls/itisca/next?taxa=&p_format=&p_ifx=&p_lang=fr&v_tsn=183806

 

Milind Mulick, aquarelliste indien

artist-studio.1232445892.jpg

Milind Mulick

est un jeune aquarelliste indien qui vit à Pune, près de Bombay.

http://www.milindmulick.com/

http://www.milindmulick.blogspot.com/ 

Il est le fils de Pratap Mulick un célèbre peintre et illustrateur indienne, connu notamment comme artiste de la bande dessinée indienne , avec la collection «Amar Chitra Katha», une série d’histoires de la mythologie indienne, l’histoire, le folklore et la culture.

mulick_pratap_vasavadat.1232446159.jpg

Il a été tout naturellement reçu l’influence de son père. Mais aussi de Ravi Paranjape et Shivaji Tupe, deux amis de celui-ci. Il a commencé à dessiner puis à peindre dès le plus jeune age. Cependant, il a entrepris des études d’ingénieur. Mais après ses études, ses penchants artistiques l’on amené à faire des illustrations architecturales et des travaux d’ordre commercial. Parallèlement, il continuait à peindre des paysages et à donner des cours d’art. Maintenant il se consacre entièrement à la peinture et à l’enseignement dans le cadre gouvernemental. Il organise également des ateliers et des cours privés.

Outre ses influences de jeunesse, c’est Edward Wesson qui a été pour lui la révélation de l’aquarelle occidentale. Mais sur son site il dit aussi tout son intérêt ou son admiration envers de nombreux artistes : Charles Reed, John Pike, John Yardllley, Phillip Jamison, Richard Schmid, Ken Howard, Bernard Dunstan. Et aussi, d’autres plus contemporains : Stephen Quiller, Alvaro Castagnet, Joseph Zbukvic, Ong Kim Seng, Arne Westerman

Il expose seul ou en groupe dans toute l’Inde. Ses oeuvres sont recherchées par les collectionneurs privés , par les entreprises et les galeries, en Inde, aux Etats Unis au Japon, à Singapour et en Europe.

Voici quelques photographies de ses oeuvres :

tanda.1232446208.jpg

cycle-in-coridor-mulick.1232446089.jpg

barista.1232445874.jpg

On trouvera un certain nombre d’informations sur l’Inde et l’art sur le site d’Alain Joly, un français qui connait bien le pays.

http://pagesperso-orange.fr/alainjoly1/introduction.htm

Et aussi des galeries ou portails qui présentent de nombreux artistes indiens

http://www.indianartcollectors.com/index.php

http://www.monartonline.com/

http://www.suchitraarts.com/

Bonne découverte !!