L’estampe japonaise à la Bibliothèque nationale de France – BNF

La Bibliothèque nationale de France

http://expositions.bnf.fr/japonaises/expo/flottant/index.htm

organise, à Paris, jusqu’au 15 février prochain, une exposition consacrée à lestampe japonaise. Ceci dans le cadre de la célébration du cent-cinquantième anniversaire du rétablissement des relations entre le Japon et la France.En effet ce mode d’expression s’est développé à l’époque d’Edo de 1603 à 1868. Période pendant laquelle le Japon s’était fermé au monde extérieur. Edo est l’ancien nom de Tokyo.

affiche.1231145848.jpg

Dès 1858 lles artistes et les écrivains se passionnent pour les estampes et tout ce qui vient du Japon.Nait alors en occident, un mouvement artistiqueque l’on appelle le japonisme.

La BNF qui possède la plus vaste collection d’estampes japonaises en Europe, soit environ 6.000 documents, en a sélectionnés 150.

Contrairement à une idée largement répandue l’estampe japonaise n’évoque pas uniquement l’amour érotique. Il existe six autres grands domaines d’inspiration des artistes : Le théatre et le sumô, la vie quotidienne des femmes à Edo, les paysages, la faune et la flore.

Tout le monde n’a bien entendu la possibilité de s’y rendre. La BNF a mis en ligne sur son site dédié aux expositions qu’elle organise, de nombreuses informations et les photos des estampes exposées

http://expositions.bnf.fr/japonaises/icono/index.htm

Deux grands artistes se sont distingués dans cet art : Katsukawa Hokusai et sa célèbre série des vues du Fuji et Hiroshige. On trouvera ici des illustrations de leurs styles :

 

hokusai_small.1231151535.jpg

Hukosai_La vague

hiro_awate.1231151886.jpg

Hiroshihe-Pont à Awate

Par ailleurs un répertoire de liens très complet, se trouve à : 

http://www2.unil.ch/gybn/Arts_Peuples/Hitsu/estampe.htm

Enfin sur « estampes japonaises » on verra: L’estampe « Shinhangan », c’est à dire celle du 20 ème siècle   

http://www.estampe-japonaise.com/introduction_aux_estampes_japonaises.html

                                                                                                                                                                                  

2 commentaires sur “L’estampe japonaise à la Bibliothèque nationale de France – BNF

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.