Le Cercle le Labeur et aussi la Patte du dindon – Billet n° 69

La patte du dindon est une association d’artistes qui autour de 1900 se réunissait dans le café du même nom pour peindre ensemble. Cette académie ou cet atelier réunissait notamment : Firmin Baes, Henri Cassiers4,5, Paul Hermanus, Eugène Laermans, Jean Laudy, Marten Melsen, Henri Ottevaere, Henry Stacquet, Frans Van Leemputten, Constantin Meunier, Victor Uytterschaut.

Quelques uns de ces artistes constituèrent avec d’autres, à la même époque une autre association « Le Labeur » dont le but était d’organiser des expositions au Musée d’Art moderne de Bruxelles. Participèrent à ces exposition, emmenés par Auguste Oleffe des peintres bruxellois et quelques invités étrangers comme : Richard Baseleer, Alfred Bastien, Joseph Baudrenghien, Ernst J. Bäumer, Henri Binard, Louis-Gustave Cambier, André Collin, Albéric Coppieters, Adhémar Cosyns, Antoine Daens, René de Baugnies, Jules De Bruycker, Alfred Delaunois, Léandre Grandmoulin, Victor Hageman, Jules Herbays, Benoni Lagye, Camille Lambert, Louis Ludwig, Jacques Madyol, Marten Melsen, Jules Merckaert, Maurice Nykerk, Henry Ottmann, Willem Paerels, Armand Rassenfosse, Alexandre Robinson, Ferdinand Schirren, Paul Stievenart, Louis Thevenet, Henri Thomas, Emile Thysebaert, Médard Tytgat, Walter Vaes, Hubert Van den Bossche, Léon Vandenhouten, André Vanderstraeten, Eugeen Van Mieghem, Georges Van Zevenberghen,

Auguste Oleffe – Le printemps
Auguste Oleffe – L’attente
Richard Baseleer – Marine
Carl Werlemann- Forêt enneigée

Ten American Painters group -1897 Billet n° 68

Ten american painters

Le « Ten american painters » ou « The Ten » et comme son nom d’ indique un groupe de 10 peintres américains, En 1897, ils quittent la Society of American Artists . Ils trouvent que cette organisation, créée 20 ans auparavant, par Mary Cassatt, James Whistler, Thomas Eakins et Winslow Homer a depuis pris une orientation mercantile inorganisée. Ces artistes : Childe Hassam, Julian Alden Weir, John Henry Twachtman ,remplacé par William Merritt Chase, Robert Lewis Reid, Willard Metcalf, Frank Weston Benson, Edmund Charles Tarbell, Thomas Wilmer Dewing, Joseph DeCamp et Edward Simmons sont basés sur la côte Est à New York et à Boston. Ce sont des peintres du mouvement impressionnistes américain . On sait que l’impressionnisme se développe aux États-Unis deux décennies après la naissance du mouvement en France

A voir 23 œuvres des Ten

joseph Rodefer De Camp – Pear Orchard
Frank Weston Benson Four Children at North Haven,
Child Hassam The South Window,
Julian Alden Weir – The Two Sisters,

Sociatatae Ileana & Cercul artistic – Roumanie – Billet n°67

La Société pour le développement des arts en Roumanie, en bref « Socieettea Ileana » a été fondée en 1897 notamment par Constantin Artachino , Nicolae Vermont et Stefan Luchian . Le but de cette entité était de donner une impulsion au mouvement artistique au niveau national = contribuer à la préservation et à la promotion des monuments et des œuvres d’art en Roumanie = ouvrir des ateliers de sculpture et de peinture . A la même époque existe également le Cercul artistic fondé en 1890. Auquel participaient des artistes comme Sava Hentia, , Constantin Pascali, Gheorghe Ioanide, , Dimitrie Serafim, Eugen Voinescu et Stefan Ionescu-Valbudea Une fusion avait été envisagée mais n’a pu aboutir.

Stefan Luchian – Autoportrait
Constantin_Aricescu_-_effets de lumière
Constantin_Pascali_-_Femme allongée

A cette époque beaucoup de peintre roumains complètent leur formation en France par exemple en Bretagne ou à Barbizon

Société des artistes polonais Sztuka 1897 -Billet n°66

Sztuka

La Société des Artistes polonais Sztuka (Sztuka veut dire Art) a été fondée à Cracovie en 1897. A cette époque la Pologne n’existe plus en tant d’état. La Prusse, l’Autriche et la Russie se sont répartis le territoire. Il faudra 1918 pour que la Pologne retrouve son indépendance. La prise de conscience d’une identité polonaise se développe à la fin du 19 ème siècle. C’est dans ce contexte que l’association Sztuka qui regroupe des artistes visuels est fondée.

Sztuka

Un certain nombre d’artistes ont adhéré à cette société artistique polonaise : Leon Wyczółkowski, , Teodor. Axentowicz , Jacek Malczewski , Józef Mehoffer Józef Chełmoński , Julian Fałat , Antoni Piotrowski , Jan Stanisławski , Włodzimierz Tetmajer Josef Pankiewicz Stanisław Wyspiański et plus tard Olga Boznańska et Józef Pankiewicz que l’on retrouvera en Bretagne.

Julian Falat – Femme au bonnet
Josef Méhoffer – Soleil en mai
Stanilaw Wyspianski – Enfant dormant sur un oreiller
Josef Packiewicz – Portait de Madame Bonnard

9ème Biennale d’aquarelle de Brioude (Haute-Loire)

9ème Biennale de Brioude

L’association Festival d’Aquarelle organise la
9ème Biennale d’Aquarelle
à Brioude
du 13 au 27 juillet 2019
Artistes sélectionnés Donna Acheson Juillet = Blanca Alvarez =Sahel Ardi = António Bartolo = Raymond Cazes Jacques-Léon Charrier = David Chauvin = Annie Chemin = Eugen Chisnicean =Derek Corke = Régis Coulomb = Marie-Paule Dupuis =Danièle Fabre = Cesc Farre =Marc Folly = Pasqualino Fracasso =Didier Georges =Liliane Goossens =Andrzej Gosik = Franck Herete =Anna Ivanova =Ramesh Jhawar =Martine Jolit =Joëlle Krupa =Olga Litvinenko = Sergiy Lysyy = Pascal Pihen = Nadees Prabou = Hervé Richard = Franck Rollier = Evghenia Shalalis = Bénédicte Stef-Frisbey = Rajkumar Sthabathy = Gillian Thomas = Claire Valentin = Grzegorz Wrobel = Juan Carlos Zeballos Moscairo @ Les Artistes brivadois dans les galeries Anne-Marie Et Vincent Besancon, Corinne Chany, Michel Leger @ Les carnettistes Véro Bene, Agnès Deshors-Malfant, Béatrice Dor, Marie-Odile Mourel @Les artistes animateurs Anne Christophe, Marie-Pierre Esteve, Cécile Jean,
Fabienne Recanzone-Tilmont Liste des artistes à télécharger
Programme des stages = Programme des animations

L’école du Bengale / Bengal school of art – 1896 – Billet n° 65

L’Inde a été colonisée par l’ East India Company (1600-1857) puis par la couronne britannique (1858-1948) pendant le British Raj. C’est pendant le Raj qu’est né le mouvement appelé Bengal school of art ou école du Bengale. Il s’inscrit dans un mouvement culturel et religieux de la Renaissance du Bengale.

Ce mouvement artistique d’inspiration nationaliste a été fondé par Abanindranath Tagore peintre et écrivain et neveu de Rabindranath Tagore, le prix Nobel de 1913. Il entend moderniser la peinture classique comme celle de Raja Ravi Vernà mais aussi se démarquer de l’art occidental. Le groupe considère que la peinture indienne doit s’inspirer de la tradition artistique non occidentale et restituer l’âme orientale. Ils abandonnent l’huile. Ils s’inspirent des miniatures anciennes et des peintures rupestres d’Ajanta, de Bagh de l’art Moghol . Et aussi des légendes du Ramayana, du Mahabharata, du Bhagavad Gita et des Puranas , des écrits de Kalidasa et d’Omar Khayyam ou encore de l’art japonais.

Outre Rabindranath Tagore, les principaux peintres de ce mouvement étaient : Abanindranath Tagore = Nandalal Bose = Gaganendranath Tagore = Asit Kumar Haldar = Sunayani Devi , Manishi Dey, Mukul Dey, Kalipada Ghoshal, Asit Kumar Haldar, Sudhir Khastgir, Kshitindranath Majumdar, Sughra Rababi, Debi Prasad Roychoudhury, Bireswar Sen, Beohar Rammanohar Sinha, Kiron Sinha = Sarada Ukil

Quelques œuvres

Abanindranath Tagore – Bharat Mata
Abanindranath TagoreBirth of Krishna
Bandalall – Bose – Sati

3ème Festival de peinture de plein air des Andelys (Eure)

L’Association Festival Cultures Croisées – AFCC organise son Troisième festival de peinture de plein air du 21 au 25 août 2019 Aux Andelys 25, rue Grande

Une vingtaine d’artistes professionnels  de plusieurs pays seront sélectionnés par AFCC, avec un quota d’un maximum de 5 artistes par pays, ceci pour se produire en public pendant trois jours  de peinture en plein air sur des  grands formats imposés (80 X80, 30 X90). La liste des nominés sera dévoilée au mois de juin. Les invités d’honneur sont l’aquarelliste russe Olga Litvinenko , l’huiliste britannique Michael Richardson , l’aquarelliste indien Prafull Sawant.

L’expressionnisme – Généralités Billet n° 64

L’expressionnisme est un mouvement artistique qui se développe en Europe du Nord à l’orée du 20 ème siècle. C’est le critique allemand Wihelm Worringer qui en 1908 invente le terme . L’expressionnisme embrasse non seulement la peinture mais également l‘architecture, la littérature, le théâtre, le Cinéma, la Musique, la danse
Ce mouvement s’oppose à l’impressionnisme français. L ‘expressionnisme tend à déformer la réalité pour inspirer au spectateur une réaction émotionnelle souvent angoissante. Les représentations sont souvent fondées sur des visions angoissantes, déformant et stylisant la réalité pour atteindre la plus grande intensité expressive. Celles-ci sont le reflet de la vision pessimiste que les expressionnistes ont de leur époque En effet, l’artiste s’intéresse à la condition sociale des gens, Aussi, il a souvent une approche pessimiste des sujets. La représentation s’éloigne de la figuration .. Les compositions sont simplifiées ? Les couleurs utilisées sont très vives et contrastées, Les traces de pinceaux sont apparentes . Les règles de la perspective sont souvent abandonnées.
Le célèbre tableau du peintre norvégien Edward Munch « Le Cri » peint en 1893 annonce le mouvement Expressionniste

Le Cri

Ce mouvement se développe d’abord en Allemagne et en Autriche. Il se réparti en deux courants : Die Brücke (le pont) né à Dresde en 1905 et Der Blaue Reiter (le cavalier bleu) à Munich en 1911. J’ai choisi l’ordre chronologique. C’est donc un peu plus tard que j’aborderai ces courants. Ainsi que dans les autres pays où ce mouvement s’est développé

Pratique des Arts n° 146

Pratique des Arts n° 146

Le numéro 146 de Pratique des Arts est disponible. Il débute par le portfolio du concours des lecteurs. Puis l’actualité des expositions et salons et musées. Un dossier « Peindre l’eau et ses reflets » avec Christian Graniou = Charles Simpson = Elena Degenhardt.

Il est question d’aquarelle avec David Chauvin = Philip Smallwood =Sylvie Griselle. La lumière sauvage de Rachel Lockwood = Un soleil couchant de Votalv Makarov. Les couleurs de la nuit d’ Ignès Guillon. Danse moderne au pastel par Bill James

Un reportage chez le fabricant hollandais Royal Talens. Des évocations de stages à, « Bleu de chauffe » et à la « Maison d’Yvonne » Et l’association Espace Art et Liberté à Charenton où se tiennent les expositions franciliennes de la Société Française d’Aquarelle Le marché de l’art de La Perrière. Le coup de pouce à Christine Mourgues = Virginie Roca = Abdekkayoum Khounfais = Stéphane Langeron.

Sans oublier le « Guide technique » Faire la Colle de peau par Anna Belhalfaoui = Dessiner un modèle par Mathieu Weemaels =Trouver la couleur de la peau par Barnara Petit = Coquelicots à l’aquarelle par Xavier Kosmalski. comme les américains les aiment leurs fameux poppies = Le ciel au pastel sec par José Daoudal = La sculpture par Marie de la Varande = Papiers aquarelle au banc d’essai par Sonia Privat.