Art contemporain en Afrique subsaharienne – Approche générale – Billet 1/19

L’Afrique subsaharienne ou Afrique noire regroupe 48 États. On distingue ceux de l’Afrique de l’Est = de l’Afrique de l’Ouest = de l‘Afrique centrale = de l’Afrique australe . Bien que plus tardive qu’au Maghreb la colonisation de l’Afrique subsaharienne a asservi ces territoires de 1880 à 1960. Elle a été mise en œuvres par les pays européens, principalement la Grande-Bretagne et la France .

J’ai en fin 2020 consacré une série de quatre articles (1234) à l’art contemporain au Nigeria Cette ancienne colonie britannique est la plus peuplée et la première puissance économique d’Afrique . Les artistes y ont été dans les années 1970 les précurseurs dans l’émergence d’un art africain contemporain. Ils ont fait la synthèse entre l’héritage culturel populaire et l’art occidental apporté par le colonisateur.

Il y a plus de 30 ans que Dak’Art la Biennale de Dakar a été crée. Depuis 2008, en Afrique du Sud se tient la Joburg Art Fair. et aussi depuis 2017 l ‘‘ Investec Cape Town Fair Et, depuis 2015 se tient fondée par Touria El Glaoui la 1-54 Contemporary African Art Fair à New-York, Londres et Marrakech. + Depuis 1994 la Biennale africaine de la photographie de Bamako
Un certain nombre expositions ont contribué à faire découvrir, notamment en France l’art contemporain africain. Il y a eu en 1985 les Magiciens de la Terre (+) + l’exposition itinérante Africa Remix accueillie notamment au Centre Pompidou en 2005. En 2015 l’exposition itinérante Lumières d’Afriques. Elles ont contribué à l’installation de l’art africain contemporain dans le marché de l’art.. Celui-ci est très actif dans le monde occidental et commence a s’installer en Afrique.

Il y a eu plus récemment Folk art africain ? à la Frac Aquitaine + Beauté Congo Kitoko à la Fondation Cartier en 2015-2016 = en 2017 Afrique Capitales à Paris et à Lille et à la Fondation Vuitton Art/Afrique, le nouvel atelier + cette année 2021 sont prévues à Lyon puis Paris Imaginaires anticipés par Also Know as Africa -Akaa

Artprice leader mondial de l’information sur le marché de l’art publie chaque année un rapport. Depuis 2018 il comporte une rubrique consacrée aux artistes africains émergents
Ceci bien que pour certains l’art contemporain africain reste difficile à définir

Au niveau muséal ce sont les initiatives privées qui pallient à l’absence des pouvoirs publics comme la Fondation Zinsou au Bénin = le Zeitz Museum of Contemporary Art Africa en Afrique du Sud à Cape Town= Le Yemisi Shyllon Museum of Ary Ysma au Nigeria + La Contemporary African Art Collection de Jean Pigozzi

Il y a aussi des collectionneurs comme le controversé congolais Sindika Dokolo =En Guinée la Seth Dei collection of Modern and Contemporary Ghanaian Art, =Au Sénégal Sylvain Sankalé

A consulter «  L’art contemporain africain : enjeux et perspectives face à l’émergence du marché de l’art globalisé » par Reine Bassene et aussi  » L’Art aujourd’hui en Afrique  » par Florence Bouvry