Art contemporain en Afrique subsaharienne – Angola – Cameroun – Gabon-Billet 12/19

L‘Afrique centrale regroupe l’Angola, le Cameroun, le Gabon, la République Centre Afrique, le Tchad et les deux Congo, (cf billet 11-19

L’Angola a été longtemps une colonie portugaise. En 1975 ,après une lutte armée, elle acquiert l’indépendance. Elle devient une République populaire à parti unique. Le pays connait une guerre civile jusqu’en 2010 où s’installe un régime démocratique autocrate. La sécurité y reste précaire. L’économie du pays est très dépendante du cours du pétrole

A Luanda, la capitale, l’art contemporain est très présent notamment grâce à la triennale fondée par Fernando Alvim.

Un certain nombre d’artistes sont maintenant reconnus. Parmi eux il y a notamment
Leda Baltazar =Edson Chagas =Angel Ihosvanny Cisneros Felicidade =Lino Damiao
= Osvaldo da Fonseca =Helga Gamboa =Binelde Hyrcan= Kiluanji Kia Henda
=Paulo Kussy ==Franck Lundangi =Chilala Moco =Nástio Mosquito =
Pedro Pires= Joana Taya -=Toy Boy =Yonamine

Sindika Dokolo décédé en octobre 2020 possédait une grande collection d’art contemporain dont les moyens de l’acquérir sont controversés.

Edson Chagas
Franck Lundangi
Yona Mine

Le Cameroun d’abord protectorat allemand puis français acquiert son indépendance en 1960. Il s’ensuit une période de guerre civile 1960-1962 puis les régimes se suivent sous l’influence de la France-Afri
Dès le début du 20ème siècle Douala, ville la plus peuplée et capitale économique du Cameroun, est ouverte à l’Art moderne puis dans les années 1970 à l’Art contemporain. Parmi les structures artistiques il y a l’Institut français, l’Espace Doual’art, la galerie MAM. La capitale Yaoundé s’est aussi ouvert à l’art contemporain avec Ravy les rencontres des arts visuels et en 2017 l’ouverture de la 1ère galerie d’art la GACY Galerie d’Art Contemporain de Yaoundé

Voici une liste non exhaustive d’artistes camerounais
: Blaise Bang = Florence Beal-Nenakwe +Bili Bidjocka = Ginette Flore Daleu
=Samuel Dallé = Luc Fosther Diop =Joël Mpah Dooh =
Emile Donna Nnlend =Louis Epée = Angèle Etoundi Essamba
= Samuel Fosso =Fotso Gunsi = Hako Hankson =
Pascal Kenfack = Koko Komegne =Raymond Yves Kono
= Achillekà Komguem =Osvalde Lewat =Goddy Leye
= Salifou Lindou =Isaac Essoua Essoua alias Malam
=Mboua Massok =Alioum Moussa = Joël Mpah Dooh
=Yvon Ngassam=Boris Nzebo =Samuel Nja Kwa =
Emile Ngameni alias Nga Daybor =Nzante Spee
=Joseph-Francis Sumégné =Kristine Tsala
=Pascale Marthine Tayou =Maurice Tchinda =Romeo Temwa
=Barthélémy Toguo = André Viking Kanganyam = Angu Walters=
Jules Bertrand Wokam= Hervé Yamguen = Hervé Youmbi = Emile Youmbi

Koko Komegne – Visage de femme
Samuel Dallé

Le Gabon petit pays de 1,6 million d’habitant a été une colonie française de 1906 à son indépendance en 1960. Sous des dehors démocratiques s’est installé un régime autoritaire et répressif sous Léon Mba puis Omar Bongo et son fils Ali Bongo protégé par le système de la France-Afrique.
Les intellectuels, les écrivains et les artistes ont largement influencé la pensée post-indépendance. A Libreville c’est ouvert en 2018 Art Work Gallery, Le Musée des Arts et traditions du Gabon (+) créé en 2019 est dédié en priorité aux arts traditionnels mais possède un département d’art contemporain. Une école d’art existe mais semble en piteux état. Il y a aussi la Galerie Kay Anne. Il est cependant difficile pour les artistes de vivre de leur art

Voici une liste non exhaustive d’artistes gabonais dotés d’un site internet :
Cédric Allogho-Ndong=Félix Benoît Arenaut = Jackie Benitah=
Magic Cozmum Makosso= Olga Ditengou =Claude Emane =
Nazaire Kolo == Patrick Louembet =Omer Maganga =
Georges Mbourou = Jean-Joseph-Mendome-Nyoh=
Blasko Fourn Mendome =Myriam Mihindou
=Marcellin Minkoë Mi Nzé =Lyn Nzorge Ntoutoume Obame =
Jean-Galbert Nze =Michelle Nze=Boris Nzebo =
Maurice Olimbo Ndjave = Max Obiang Nguema
=Robert Oyono = Théodore Ondigui Onana alias Othéo = Wanto

« En route pour le rituel » de Georges Mbourou Dondia