Body art 6/20- Art corporel-Billet n° 424

The Body art l’Art corporel n’est pas un toujours considéré comme un mouvement mais comme un courant artistique qui se rattache à l’art conceptuel. Il recouvre différentes pratiques dans lesquelles le corps est le médium ou le support. Il constitue l’une des facettes de la Performance artistique. Le concept émerge au début des années 1960. Un certain nombre de critiques d’art comme Bernard Teyssèdre, François Pluchart, Anne Tronche se sont intéressé à ces pratiques .

L’art corporel s’intéresse généralement aux questions de genre et d’identité , à la relation entre le corps et l’esprit. Ce nouveau courant a été fortement investi par les artistes féministes. Les pratiquants de l’art corporel peuvent par exemple se mettre en scène dans des exploits d’endurance physique. Ceci pour tester les limites du corps et de l’esprit à souffrir. Ils démontrent que derrière la beauté du corps, l’externe, il y a l’interne, avec les secrétions, le sang, les déchets peu ragoutants.
Certains artistes du Carnal art ou Art charnel ont même recours à la chirurgie esthétique pour transformer leur corps

L’apparition de ce mouvement qui souvent « met le corps à nu » est liée à la libération sexuelle. Plus tôt dans le 20ème siècle, ces performances auraient été interdites pour attentat aux mœurs ou pour exhibitionnisme.

De nos jours ont parle aussi d’art corporel pour des pratiques populaires notamment chez les adolescents mais aussi dans divers couches de la société : le tatouage qui couvre parfois tout le corps, et les piercings corporels, la scarification , la marque , les implants sous- cutanés , le scalpelling ou encore la peinture corporelle ou body painting

Il y a eu aussi, Body Worlds, la très controversée exposition itinérante de l’anatomiste Gunther von Hagens et ses corps nus et morts conservés par la plastination. Mais on ne peut pas parler d’art à propos de cet étalement morbide.

Parmi les artistes qui ont utilisé le corps, il y a le peintre transformiste bordelais Pierre Molinier

Et puis l’on pense à Yves Klein et ses anthropométries évidemment bleues. Même s’il n’utilise pas des pinceaux, le corps humain de ses recrues est « un outil pour peindre »

Il y a aussi, beaucoup plus dérangeantes, les provocations des Actionnistes viennois auxquels je viens de consacrer un billet. Ou encore Ana_Mendieta

Au fil du temps il y a d’autres artistes qui ont pratiqué le body art ou le body painting :
Marina Abramović (+) Vito Acconci =Stelios Arcadiou = Matthew Barney
=Lisa Berczel=Sebastian Bieniek =Liu Bolin= Günter Brus =Chris Burden
=Hikaru Cho (+) = Jean-Louis Costes = Martin Creed =Guido Daniele (+) =
Anastasia Durasova = Valie Export =Emma Fay = Natalie Fletcher
=Gilbert et Georges =Andy Golub=Emma Hack= Nix Herrera = Rebecca Horn
=Casey Jenkins (+)=Michel Journiac =Amelia Jones = Birgit Jurgenssen (+) =
Lauranne=Youri Messen-Jaschin Jake lloyd Jones = Ketty La Rocca .
=Luca Luce =Urs Luethi = Alexa Meade=Piero Manzoni =Gesine Marwedel
Trina Merry=Otto Mühl =Nato =Bruce Nauman =Hermann Nitsch
Luigi Ontani= Dennis Oppenheim=ORLAN =Gina Pane (+) =
Cecilia Paredes=Javier Perez = François Pluchart  = Arnulf Rainer = Charles Ray
=Paul Roustan=Nath-SakuraCarolee Schneemann =Interior Scroll (+)=
Rudolf Schwarzkogler =Tino Sehgal = Katharina Sieverding
=Samantha Staines=Jana Sterbak Johannes Stoetter=Tibody Paint
= Craig Tracy=Spencer Tunick =Timm Ulrichs. =David Wojnarowicz
= Francesca Woodman = Dain Yoon
On peut y ajouter Piotr Pavlenski qui s’est récemment illustré dans une affaire politico-médiatique grotesque.

Après avoir choqué le bourgeois, il a fallut plusieurs décennies avant que l’Art corporel/Body art soit reconnu comme un art à par entière. Le MoMa lui consacre des études = En 2000, l’ Australian Museum aorganisé une exposition intitulée tout simplement « body art » Le Troopen museum d’Amsterdam a aussi organisé une exposition sur le body art. ET le centre Pompidou « le corps dans l’œuvre »

Sydney Body Art Ride The rainbow