L’Avenir du dessin de presse ?

Interview de Xavier Gorce du 12 juin 2019/ sur Public Sénat

L’interview de Xavier Gorce du 12 juin 2019 au moment de la décision du New-York Times de ne plus publier de dessin de presse politique était prémonitoire. Dessinateur depuis 17 ans dans la lettre de diffusion du Journal Le Monde des Indégivrables ces fameux manchots a remis sa démission. Depuis les médias parlent de l’affaire, par exemple, à charge pour Médiapart = à décharge pour France Culture , Le Figaro neutre comme France Info = entendu chez C à Vous .

De quoi s’agit-il ? Le 19 janvier 2021 le journal a publié l’un des dessins de Xavier Gorce intitulé Repères familiaux . Le dessin évoquait à sa manière l’Inceste. Ce grave problème qui touche un français sur dix, a été remis récemment en lumière avec la publication par Camille Kouchner de la Familia Grande et le lancement sur les réseaux sociaux du hashtag #MeTooInceste. Le dessinateur a fait l’objet d’attaques sur ces réseaux, notamment par quelques leaders comme Nicolas Cadène, Aurélien Taché ou encore Rokhaya Diallo dénonçant la transphobie du propos. Il est par contre défendu par d’autres comme Caroline Fourest. La directrice de la rédaction Caroline Monnot a formulé des excuses dans une lettre aux lecteurs.

Sur ces entrefaits Plantu qui aura 70 ans le 23 mars quittera le journal le 31 mars 2021. Dans le Temps de Lausanne, Patrick Chappatte, qui a longtemps dessiné pour le New York Times dit que «L’air du temps n’est pas propice à la liberté de ton»Quant au Figaro-Vox titre «L‘affaire Xavier Gorce, nouveau symptôme d’une régression démocratique»

Face à ces positions contrastées doit-on craindre pour l’Avenir du dessin de presse ?

Dessin de Plantu
Dessin de Gorce
Dessin d’Aurel (Aurélien Florent)
Dessin de Patrick Chappatte