Les gravures et estampes procédés et techniques de reproduction et de création artistique

estampes.1292986096.jpg

Gravure du 15 ème siècle – Gravure de mode

Estampe japonaise et estampe chinoise

Les termes « gravure » et « estampe » sont  employés indifféremment dans le langage courant.

La gravure suppose une incision, une entaille, un creusement, à l’aide d’un instrument tranchant ou d’un mordant, d’un élément imprimant en bois ou en métal, en relief ou en creux destiné  à la reproduction d’une image ou d’un texte par impression ou par frappage.

Le terme estampe  s’applique à tout procédé d’impression sur papier ou autre support à partir d’un procédé impliquant une pression appliquée conjointement sur ce papier et la matière qui supporte le motif à reproduire. La Bnf dans la présentation du Département_des estampes, dit que « le Cabinet des Estampes a été constitué en 1667, lorsque la bibliothèque du Roi acquiert 120 000 gravures rassemblées par Michel de Marolles » On parle aussi parfois de « multiples »

La taille en relief ou taille d’épargne,  consiste à éliminer, sur le support,  les parties non imprimables,par un procédé mécanique ou chimique. Les parties restantes, qui représentent le dessin, sont encrées suivant le principe du «  tampon encreur » On parle de xylogravure lorsque la  planche est en bois. Le support peut aussi être en métal, en pierre, en verre, en argile, en linoléum, en résines synthétiques. 

La taille en creux ou taille-douce, consiste à creuser dans une plaque métallique généralement  en cuivre, avec un outil ou un acide, les lignes ou les points du dessin à reproduire. On utilise parfois du zinc ou du laiton. Suivant les procédés l’on parle de pointe-sèche, de burin, d’eau-forte de vernis mou, d’aquatinte, de matière noire (mezzotinto), d’héliogravure, de photogravure, de typo gravure, de photo aquatinte

L’impression à plat à l’aide d’un support en pierre qui n’est pas creusé. Le principe utilisé est celui de la répulsion réciproque entre l’eau et la matière grasse de l’encre. On trouve comme procédés, la lithographie, la sérigraphie, la phototypie et l’offset.

Dans des prochains articles je me propose de développer ces différents procédés de gravure.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.