Les aquarellistes et dessinateurs de l’âge d’or du romantisme allemand – Partie 6 – Anton Koch – Carl Kolbe -Wilhelm von Kobell – Johann Kruger -Franz Xavier Nachtmann

 Joseph Anton Koch 1768-1839

Peintre autrichien  né à Elbigenalp au Tyrol. Il suit le cursus de l’Académie  militaire de Stuttgart. Il parcourt la France et à Suisse. Il s’installe en Italie où il est l’élève du peintre d’origine danoise Asmus Jacob Carstens. Il peint alors beaucoup de paysages. Il s’installe  un moment à Vienne où il subit l’influence de l’écrivain et philosophe Friedrich Schlegel. Koch a eu une influence sur les peintres allemands qui découvrent ses paysages en visitant Rome.

koch-05.1286208484.jpg

Joseph Anton Koch – Torrent de montagne

Carl Wilhelm Kolbe 1781-1853

Peintre allemand né à Berlin. Il est le fils de Carl_Wilhelm_Kolbe l’ancien.  Il a été l’élève de Daniel ChodowieckiIl a peint des scènes historiques ou religieuses. Il a surtout réalisé de nombreuses gravures qui représentent souvent des scènes militaires. Il a aussi collaboré  avec Karl Friedrich Schinkel pour la réalisation de peintures murales monumentales. On trouve ici quelques œuvres

kolbe-arcadie.1286208708.jpg

Carl Wilhlelm  Kolbe – En Atcadie

Wilhelm von Kobell 1766-1853

  Il a appris à peindre  auprès de son  père et son oncle Franz Ferdinand . Il a suivi des cours de dessin à l’Académie de Mannheim. Il est influencé par les maîtres hollandais du 17ème siècle. Il a voyagé en Angleterre et en Italie. Il a peint des paysages, des scènes historiques et des portraits. Il a reçu des commandes du roi de Bavière. Il a enseigné à l’académie de Munich. On trouve les musées qui possèdent certaines de ses œuvres sur artcyclopedia. Il est le père de l’écrivain et scientifique Franz Ritter von Kobell

kobell-partie-de-chasse.1286209284.jpg

Wilhelm von Kobell – Parite de chasse

Franz Kruger 1797-1857

Peintre et lithographe allemand. Il a  d’abord étudié auprès du peintre animalier Carl Steffeck puis à l’Académie des Arts de Berlin. Il s’est ensuite formé au dessin, en autodidacte. IIl a peint des parades militaires, des chevaux et  de nombreux portraits de la famille royale et des notables. Il a voyagé en Russie, en France où il rencontre Eugène Delacroix.  On trouve certaines de ses œuvre sur Wikimedia et sur Artcyclopedia

kruger_guillaume-de-prusse-et-le-peintre.1286209451.jpg

Franz Kruger – Guillaume de Prusse et le peintre

Franz Xaver Nachtmann 1799-1846

Peintre allemand. Il suit les cours de l’Académie des Beaux-Arts de Mucich. Il peint des fleurs et des fruits à la Manufacture de porcelaine de Nymphenburg. Il a décoré  des intérieurs d’aristocrates de Bavière. Il a peint des portraits, des  paysages et des monuments

  natchtman-servante-avec-u-n-plateau.1286209577.jpg

Franz Xaver Natchmann – Servante avec un plateau

MOEBIUS-TRANSE-FORME à la Fondation Cartier

 maebus-trans-forme.1286094238.jpg

La Fondation Cartier pour l’Art contemporain consacre une exposition de l’œuvre du dessinateur, concepteur et coloriste Jean Giraud  connu dans le milieu de la BD sous le pseudonyme de Moeb.

Du 12 octobre 2010 au 13 mars 2011

L’artiste né en 1938 collabore dans les années 1960 sous le nom de Gir à la revue Pilote avec la série  Blueberry dont le personnage lui a été inspiré à l’origine par l’acteur Paul Belmondo .

En 1975, il fonde Métal hurlant et la maison d’édition spécialisée « Les humanoïdes associés » C’est de cette époque que date le style Moebius .

Ses œuvres explorent les confins de l’inconscient et dévoilent un monde imaginaire, onirique, fantastique. Son talent et sa renommée ont franchi les limites du 9ème art. Jacques Lang lorsqu’il était ministre de la Culture lui avait décerné le titre de « Meilleur Artiste en Arts Graphiques »

Il n’était pas convié en début 2009, à l’exposition « Le Louvre invite la bande dessinée » L’erreur est donc maintenant réparée.

L’on trouve des informations sur l’artiste et ses œuvres sur ManocortoCasteraLambiek Une interview accordée à France 2 en 2005 et à Art Pack en 2010. En marge de l’exposition Cartier il est intervenu dans le magazine culturel Télérama.

Jean Clair part en guerre « Contre l’art des traders »

jean-clair-par-jean-monnier.1286294330.jpg

Jean Clair par Louis Monier

Jean Clair est  né Gérard Régnier en 1940. Il a été conservateur de plusieurs musées. Il a été directeur du Musée Picasso. Il était récemment le commissaire  à Orsay, de Crime et Châtiment, l’exposition initiée par Robert Badinter.  Il est conservateur général du patrimoine, écrivain et membre de l’ Académie française.

C’est aussi un critique et historien d’art réputé. Il est notamment l’auteur du journal d’un atrabilaire.

En 2009 il donnait aussi son point de vue à France Culture sur  l’art contemporain lors de la sortie de son livre Malaise dans les musées. Ses propos sur l’évolution de l’art sont souvent ceux d’un provocateur qui on s’en doute n’a pas que des amis, notamment chez les galeristes et ses anciens collègues les directeurs de musées.

Cette fois si, dans les colonnes du journal Le Monde de dimanche dernier, il part en guerre « Contre l’art des traders »

En marge de cette prise de position, je rappelle la petite enquête initiée dans mon article du 30 septembre 2010 « Quel est à votre avis le rôle de l’artiste dans la société ». Merci d’y répondre en laissant un commentaire en cliquant ici

 

Monotype bleu – On y voit que du bleu – Petit essai sans prétention

Voici une petite variation sur le bleu. C’est un monotype réalisé suivant la technique déjà décrite dans un article ancien. J’ai utilisé plusieurs nuances de bleu, le céruléeum, l’ultramarine, le bleu phtalo, l’indigo et puis un violet. Format 65 cm x 50 cm 

monotype-bleu.1285256788.JPG

Monotype bleu ©masmoulin 2010

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Vienne 1900 – Klimt, Schiele et leur temps – Wien 1900 Klimt, Schiele und ihre Zeit – à la Fondation Beyeler

vienne-1900.1286123941.jpg

La Fondation Beyeler de Bâle présente,

jusqu’au 16 janvier 2011,

 une grande exposition consacrée au modernisme viennois de 1890 à 1910.

C’est l’époque de la Sécession_viennoiseWiener Secession) et de l’Atelier viennois (Wiener Werkstätte ) un des lieux de naissance de l’art moderne.

L’évènement est centré autour d’œuvres monumentales de Gustave Klimt , de portraits et de  dessins érotiques dEgon Schiele et  aussi des oeuvres dOskar Koloschka de Richard Gerstl, de Koloman Moser de  Joseph Maria Olbrich d’Otto Wagner et de  Josef Hoffmann 

Ce courant artistique qui réunit des peintres, des architectes, des décorateurs, des ensembliers, annonce le Bauhaus et le mouvement De Stijl . Plus de 200 huiles, aquarelles, dessins, plans architecturaux, meubles et objets provenant notamment des principaux musées de Vienne sont présentés

La vidéo ci-dessous permet de se faire une idée de l’exposition :

Livres d’artistes – artists books

  Enan Burgos

Il existe depuis de nombreuses années des livres illustrés par des artistes renommés.  Cependant, malgré leurs qualités esthétiques évidentes, il ne semble pas que l’on puisse parler alors de « livres d’artistes »  mais de « livres d’art » Tout au long du 20ème siècle par de  grands peintres et graveurs comme Zao Wou KiMaria Elena Vieira da SilvaJean BazaineAlfred ManessierOlivier DebréPierre Tal Coat ou encore Antoni Tapiés ont illustrés ces « beaux livres »

Les « livres d’artistes »  apparaissent au tout début des années 1960 à la fois aux Etats-Unis et en Europe, et prospèrent dans les années 1970, en lien avec les mouvements artistiques de l’époque,  l’ art conceptuel, l’art minimal, le pop art, le mouvement Fluxus, poésie concrète, poésie visuelle. Certains cherchent des origines lointaines dans les incunables ou dans « Les très riches-heures-du-duc-de-Berry

Le livre d’artiste se distingue de l’ouvrage de bibliophilie qui est plutôt ouvrage de collection que l’on apprécie pour ses qualités esthétiques et techniques.

Certains auteurs, comme Anne Moeglin-Delcroix,  englobent sous le vocable de « livres d’artistes, des ouvrages à tirage illimité, d’apparence ordinaire, imprimés avec les techniques modernes type offset.

Le livre d’artiste est édité en tirage limité. Il s’agit généralement d’ouvrages « autoédités » ou publiés par des petites maisons d’éditions. Ils  se distinguent parla qualité ou l’originalité de leur conception et de leur fabrication ; illustration, papier artisanal, typographie recherchée. Le livre d’artiste peut être un livre peint, un livre illustré, un livre manuscrit, un livre imprimé, un livre objet, un livre monstre, un livre d’auteur.

C’est généralement un   livre « unique » autographe ou le « livre de dialogue » fait en collaboration entre un poète et un peintre, un photographe, voir un sculpteur mais aussi un éditeur, un typographe, un imprimeur, sans oublier le relieur.

 Peu importe en fait la technique utilisée. L’on trouve des livres d’artistes dans des techniques numériques, comme par exemple le Cédérom de Jean-Michel Othoniel. Ils peuvent revêtir des formes originales, dépliants, cylindres, coffrets. Ils réalisés souvent en papier mais peuvent utiliser les matériaux les plus divers, tissus, plexiglas, bois, cuir. Ils sont généralement illustrés par des gravures, de dessins, des aquarelles, des gouaches ou toute autre médium. On trouve une étude très complète sur Almanart ,une thèse d’une canadienne « histoire du livre d’artiste par Isabelle Jameson  » et le  site du  Centre du graphisme qui aborde la question.

C’est l’américain Edward Ruscha  qui a le premier en 1963  défini les lois du genre, à travers l’emblématique Twenty six Gasoline Stations. Puis les anglo-saxons Mark DionJonathan MonkLarry Clark   Lawrence Weiner  Sol Lewitt  lui ont emboité le pas. Ce fut à la même époque, en Europe Dieter RothMarcel BroodthaersIan Hamilton FinlayHerman de Vries Robert  FiliouChristian Boltanski

De nombreux artistes depuis les années 1970, en France ou à l’étranger, réalisent des livres d’artistes. On peut citer  Alain BarGeneviève BesseRobert BarryAlain de la BourdonnayeDaniel BurenJean- Marc CerinoSerge ChamchinovClaude CloskyPeter DownsbourghMohamed El BazPatricia ErbeldingAntonio GallegoPaul-Armand GetteDouglas HueblerRémy JacquierAllan KaprowJoseph Kosuth Pierre LecuireThierry le SaecClaude LévêqueRoberto MartinezAnnette MessagerGabriel MéxèneMarie-France MissirJean-Michel OthonielYves PicquetFrançois RighiHubert RenardJean-Jacques RullierTony SouliéCoco Texedre ou encore Eric Watier

Il existe en France dans le Limousin à  Saint-Yrieix-le-Perche le Centre des livres d’artistes – Cdla . On trouve aussi des manifestations consacrées à ce support artistique comme au Canada la  Biennale du livre d’artistes à Lanaudière et en France la biennale  « Délires de livres »  le festival de Soultz -la Bibliothèque des Arts décoratifs leur ont consacré une exposition en 2008. et le Centre Pompidou a accueilli l’Artists books international

 Et puis encore ceux de Maurice Estève (1904-2001)  ou Family Reliquary  de Peter Pelchat

Un certain nombre de petites structures réalisent et éditent des livres d’artistes et sur les sites desquels l’on trouve des listes d’artistes actuels et des documents. Certains artistes comme Gervais Jassaud   – Michael Woolworth Throsten Baensch, des éditeurs ou des imprimeurs comme –Amour de papierArtistes du livreKaugummi  Editions AnakatabaseEditions Incertain Sens  Livres à l’oeuvre  Documents d’artistes de Bretagne/ 

Certaines éditeurs comme Trois ourses produisent des livres d’artistes à l’intention de la jeunesse qui sont souvent des « livres objets » comme ceux de Bruno Munari ou du japonais Katsumi Komagata. A voir aussi une vidéo d’une exposition où Youl Illustre Butor.

Voir aussi avec Googles des sites qui montrent des images  de livres d’artistes ou artists books

Dans un ouvrage assez récent, Sandra Fantino & Stéphane Bernard  parlent de « Livres d’artiste en scrapbooling et mixed media ». Je pense qu’ils confondent l’ Art et les loisirs créatifs…

 

Colonie de flamants roses – Etude à l’aquarelle

Le flamant rose est l’un des oiseau « choucou » du public. Son nom scientifique est le «  hoenicopterus roseus ». Dans les pays anglo-saxon c’est le « greater flamingo », en Espagne le « flamingo », en Allemagne le « rosaflamingo » et en hollande le « rode flamingo ». L’origine de cet oiseau remonte à la nuit des temps. De nombreuses explication sont données sur l’Encyclopédie Larousse.

On trouve le flamant rose dans de nombreuses régions du globe. En France, c’est essentiellement en Camargue qu’on les rencontre. Tourduvalat le Centre de recherche des zones humide présente un dossier bien documenté. Et puis il y a de nombreux sites qui présentent de photos commefotoforomprovence-luberonphotos-provenceloisi-naturepassion nature

Bien entendu la cohabitation entre les flamants roses et les riziculteurs de Camargue posent question.

Voici une vidéo  d’une durée de 22 minutes qui nous montrent en direct la vie de ces oiseaux élégants

J’ai été impressionné par la multitude des oiseaux, serrés les uns contre les autres. J’y ai vu une masque assez uniforme de rose et de blanc. C’est ce que j’ai essayé de traduire dans cette aquarelle que je considère plus comme une étude qu’une œuvre aboutie.

Papier Montval – Format 65 x 50 – grain fin – 300 gr. Tendu sur châssis. Technique humide

dscn2816.1285927872.JPG

Colonie de flamants roses ©masmoulin 2010

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Aquarellistes argentins – Carnet de liens – Acuarelistas Argentinos – Libro de enlaces – Argentinian watercolorists – links book

 argentine.1285690151.jpg

Argentine

Voici le carnet de liens vers les sites, les blogs, le plus souvent les notices biographiques, des pages de galeries d’artistes ou parfois un article de presse, d’un certain nombre d’aquarellistes argentins. Evidemment,  les artistes qui ne sont pas sur Internet ne sont pas répertoriés ici.

Les peintres sont classés par ordre alphabétique, sans distinction qualitative. L’excellent côtoie parfois le quelconque. Mais je considère que ce travail de recherche permet de faire connaissance avec la pratique de l’aquarelle au Mexique. 

J’ai bien entendu repris les informations qui figurent sur le site de l’ Asociacion Acuarelistas Argentinos

J’ai aussi consulté les moteurs de recherche et puis au hasard de la navigation,  j’ai trouvé d’autres artistes qui n’adhèrent à aucune organisation. J’ai constaté que les aquarellistes argentins ne ”renvoie généralement pas l’ascenseur” vers les liens de leurs amis qui pratiquent aussi l’aquarelle.

A noter que ne sont repris que les sites d’artistes encore de ce monde. Il s’est certainement glissé  des erreurs ou des omissions.  J’ai cependant pu omettre certains artistes réputés. Mais n’étant pas hispanophone, je pense être excusé par nos amis mexicains. Voici donc ce nouveau carnet. Je pense qu’il vous permettra de belles découvertes.

Ailin  Patricia Aballay Patricia Che Achagüe

Ricardo A. Aguirre Juan Alabedra  Gabriel Allerborn

 Aurora Fernandez-Alfaya Maximino Fernandez Alvarez

José María BalboaMercedes Berenguer

Beatriz Baumgartner  Javier Florez BarriosMarta R. Bayón

Laura BenchetritEloisa Benitez Silvia de Bernardi

Paul Barrientos BertolóCarlos Biggs  Juan Blanco

Maria C Guacuto Blanco  Horacio A. Bolletta

  Elsa BoscoOrlando Buccino  J.V.Aguilar Caballero

Graciela Monica CandiaJosé Manuel Carvajal    –Alejandro Cabeza

          Nora CaminoaJosep Maria Cabayol Danielle Camus 

          Silvia Carballo Saez CarrazcoMarius Carretero Angel Castaño

 Oscar Castell Magdalena Claria Mariana Graziano de Castellan

  Oscar Castell  Sebastián CastillosOfelia CasanovaLola Catalá

  Cristina Ines CentenaroAna CenzatoCarolina Caprani

Ernesto CerdaIsabel Beatriz CivitMagdalena María Clariá

 Gustavo Colman Jorge Cruz CrinejoSara Diciero

  Maria Laura Donati  Andrea Patricia Che Echagûe

 Ines Echenique – –Luis Fernando EcheverriSusana Ines Elinbaum

Roberto Escobar – – Miguel Angel Esteve  Leonardo Faillace 

María Cristina Faleroni  Carlos FandiñoMaría Marta Fasoli

  Gloria Maria FedreRafael FelixTona Fernández 

Edith Fiamingo Irene Figallo Adrienne Fink Victoria Fontana

Margarita Fragnito Paula FrancoVanda Gadaldi

 Oscar GaglianoEstela Robles Galiano  Juan Tijeras Galera

Mirtya Huizzi Gamarra  Cris Matute Garmend

Isabel M.Wallis GarcèsMarìa Josè Garrido 

Juan Carlos GayosoLiliana GiaquintoElsa Gillari

Vivian Guggenheim  María Hermoso Gustavo Villegas Hoyos

Adriana Indik  Manuel Ruiz InclanMiguel Angel Esteve Jerónimo

 Maria Mercedes Jonas  Claudia Kunze  Alda Gladys Harrand Larrarte

          Mario Andres LessaAurora LorenzoCarmen Luna

          Luis Sala Luna  Elepe Maquillaje – –Mariana ManeraAna Rosa Mariño

          Maria Angelica MartinRoberto Còrdova MartinezMarta Martinelli

          Blanca MendezMarcela Messina – –Juan Valdivia MillaMarta MilianiSusana Millan

Jesús Molina  Adriano MonteiroMabel Monzon   

          Consuelo MorosRaul Saldivia MuñozEduardo Nicolai  Rick Nolton  

Maria Luisa Palomo Osvaldo F.Pellegrini

Fernando Peña (mon ami blogeur)

Angel Norberto Perassi Rosienid PereJavier Pérez

          Josefa Luisa PiccinettiJoan PinardellPeter Ploder

           Rosa Isabel Porta  Gabriel Pranich  

Stella Redruello Martin Reyna

          Cecilia Nuñez RevolNorma Lidia del RioSusana Romera

          Alfonso Ruiz Roldán Dario RomeoSebastian Rubio

Silvia Ruiz Analia Di Ronco  Alex SahoresDaniel Salaverri

 Antonio Marquez SalasLuis SalaPatricia Salas  Marcos Salerno

José Sevilla– –Noemí Schneck Ignacio Solá

 Antonio Hernando Sombria   Maria del Carmen Sortino

  Susana TaratutyRamon Castellano TorresVirginia Tripicchio  

 B. Vaccarezza Jose Luis Lopez Vazquez   Antonio Muñoz Vera 

Silvina VillaJuani  Dora Yagas Susana Zoela Andrea Zucol


 On peut encore trouver des artistes sur le portail « Artelista.com » sous la rubrique

Pintura Acuarela de Argentina