Isadora Duncan (1877-1927) « Une sculpture vivante » au Musée Bourdelle

isidora-duncan.1263446083.jpg

Isadora Duncan au musée Bourdelle

Le musée Bourdelle présente jusqu’au 14 mars 2010 une  exposition consacrée à Isadora Duncan , figure pionnière et révolutionnaire de la danse. Née sur la côte ouest des Etats-Unis, elle était autodidacte. Elle dansait pieds nus et avait jeté les tutus et autres corsets contraignants aux orties. Elle a fondé plusieurs écoles de danse dont une à Paris où elle débarque en 1900. Elle inspira de nombreux dessinateurs, peintres, photographes qui veulent saisir « son mouvement », comme José Clarà, Rik Wouters, Jules Grandjouan, André Dunoyer de Segonzac, Abraham Walkowitz et bien entendu Bourdelle.Pour compléter un portail avec de nombreux liens consacré à la danseuse et un article du quotidien Le Monde.  Un entretien de présentation avec Juliette Laffon à propos de cette exposition.

Et une sécance plus longue d’Isadora Duncan dansant

L’annonce de cette exposition m’a fait découvrir qu’Antoine Bourdelle dont je connaissais les sculptures était également un peintre et désinateur très intéressant. Je vais mettre en ligne demain un article consacré à cet artiste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.