L’art de l’aquarelle n° 1 – note de lecture

Le « n°1 – Juillet/Septembre de «  l’art de l’aquarelle », le « nouveau magazine international des aquarellistes » n’était pas disponible en Métropole lilloise le jour de sa sortie. Je l’ai maintenant entre les mains et je me propose de le parcourir avec ou pour vous.

Dès à présent, je tiens à remercier Janine Gallizia  pour sa gentillsse. Elle a tout à fait accepté un échange nourri de courriels. Cela m’a permis de bien comprendre l’esprit dans lequel le magazine est conçu et de lever quelques points que je voulais éclaircir.

C’est Megstar, l’éditeur de Pratique des Arts, qui le publie. Des abonnements couplés avec PDA  sont du reste proposés. Ce magazine va paraître quatre fois par an.

La revue est bien illustrée, plaisante à consulter. Certains articles sont assortis d’un résumé en anglais. Le corps de la revue est consacré à des « rencontres d’artistes » internationaux. Pour cette livraison, ont été rencontrés :

Ewa Karpinska (Pologne) –  Alistair Butt (Grande Bretagne) – Andrew Wyeth (Etats unis) – Nicholas Simmons (Etats-Unis) –  Gottfried Salzmann (Autriche) – Joseph Zbukvic (Australie) – Tony Foster (Grande Bretagne) –  Marck Yardley (Grande Bretagne). Odile Alliet et Lélie Abadie (France)

Janine Gallizia tient une chronique, qui dans ce premier numéro est     consacrée à « L’évolution des pigments selon Winsor & Newton. Il est programmé des articles autour d’autres  fabricants :Blockx, Arches ou Schmincke, etc.

En ouverture du magasine, après le sommaire,  l’on trouve des courts articles sur l’actualité en Europe et dans le monde des salons, expositions, manifestations diverses, consacrées à l’aquarelle. A la fin du magazine un agenda donne les coordonnées des lieux de ces événements avec souvent l’adresse des sites internet. On trouve aussi, comme dans PDA il y a des résultats d’enchères récentes relatives ici aux aquarelles.

On trouve encore la rubrique « on y était » consacrée  cette fois ci, à la biennale de Namur et a l’exposition en Duo Karpinska/Gallizia qui s’est tenue dans le Var, à Saint-Cyr-sur-Mer. Il y a aussi, un article, consacré à la magnifique et légendaire Blanche Odin. Enfin, une excellente  idée avec la présentation dans  «  Révélations » d’aquarellistes talentueux encore trop peu connus.Pour débuter cette rubrique, trois artistes sont ainsi mis à l’honneur

Georges Artaud

http://www.georges-artaud.com/

Fabien Clairefond

http://dessins-peintures-fabien.over-blog.net/

Yann Lesacher.

http://yal.over-blog.com

http://www.lesacher.com

Je ne résiste pas au plaisir de mettre en ligne, dans un post séparé, l’article qui à notre fidèle ami Yann.

Pour conclure, cette première livraison  est chargée de beaucoup de promesses d’a venir.  Janine Gallizia assistée bien entendu de l’équipe de Megaster,  est  on s’en doute, l’élément moteur, dans cette aventure,. Elle forme le souhait que « L’art de l’Aquarelle » devienne une publication internationale de référence, pour les aquarellistes de tous. Si ce magazine a été créé c’est pour mieux informer les gens, sur tout ce qui se passe d’intéressant, mais aussi, elle y tient, pour parler de tout ce qui concerne le matériel. En résumé, qu’il soit un outil très important et fort pour l’aquarelle, fondée sur la passion que nous partageons, et « surtout le respect de chacun « 

Je formule des vœux pour que le succès soit au rendez-vous.

Bon vent pour que l’Art de l’aquarelle vogue : 

ad-vitam.1246768945.jpg

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.