Civilisation précolombienne d’Amérique du Nord -Les Tarasques – Billet n° A 60

Le Royaume Tarasque qui faisait partie de l’aire mésoaméricain. Il occupait ce qui est de nos jours l’État de Michoacán et une parie du Jalisco.. Cet état de culture précolombienne s’installe au début du 14ème siècle et se termine à l’arrivée des conquistadores espagnol en 1520. Ce peuple amérindien encore appelé Purépechas.avait plusieurs centres de décisions. Tzintzuntzan était ma capitale politique. Zacapu était la cité religieuse et Pátzcuaro la capitale militaire. ll était souvent en conflit avec son puissant voisin l’empire Aztèque.

La civilisation tarasque est mal connue. Elle a souvent été confondue avec les Aztèques. Ce peuple n’avait pas d’écriture et l’on sait longtemps référé au codex Relation de Michoacan réalisé par Jeronimo de Alcala. Et ce n’est qu’à partir des années 1930 que des archéologues se sont intéressés à cette civilisation.. Mais de nos jours ils mettent les bouchées double. Le projet Uacüsecha du nom du peuple dont seraient issus lles Tarasques a été lancé. Les archéologues ont fait de grandes découvertes en utilisant le système du Lidar.

Le Cazonci, dirigeant héréditaire, avait autorité dans tous les domaines, économique, juridique et religieux sur les cités et les colonies de peuplement. Venaient ensuite les nobles , appelés Caciques ou Principales et enfin les roturiers ou la gente baja et enfin les esclaves. L’activité fondamentale est l’agriculture : maïs, arbres fruitiers et jardins en terrasses. Dans la zone lacustre, les villages vivent essentiellement de la pêche

Le panthéon tarasque avait à sa tête Tripeme Curicaueri, le dieu du soleil et de la pluie = Xaratanga la déesse de l’agriculture et Cuerauàperi la déesse de la fécondité et beaucoup d’autres divinités. Les tarasques avait un calendrier de 365 jours et comme les peuples voisins ils pratiquaient les sacrifices humains. Les prêtres étaient concernés non seulement au niveau religieux, mais aussi politique et guerrier.

Les architectes ont édifié quelques pyramides Les artisans travaillent le bronze et le cuivre pour la fabrication d’instruments aratoires et les outils comme les haches. Pour produire les grelots ils utilisent la technique de la cire perdue. Ils fabriquent des objets en céramique, pipes, vases à Tzintzuntzan, à Quiroga et à Santa Fe, les laques polychromes d’Uruapan, le travail du bois et de l’os de la région de Paracho, la construction de canoës à Uricho . Il y a aussi des bijoux en placage d’or ou en cristal de roche et des mosaïques et de objets en plumes d’oiseaux..Leurs sculptures sont inspirés par leur religion ou représentent des coyotes.

A noter que la tarasque désigne en Provence un animal folklorique monstrueux censé vivre dans les marécages de la région de Tarascon. Il aurait selon la légende été vaincu par Sainte-Marthe de Béthanie

Royaume tarasque
Choc Mool tarasque
Pyramide
Un brûleur d’encens tarasque représentant le dieu de la pluie
Homme coyote
Statuette de Coyote




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.