Colonies d’artistes en Normandie -VIII-Saint-Céneri-le-Gerei – Billet n°21

Saint-Cénéri-le-Gerei est un village perché du département de l’Orne, dans les Alpes Mancelles. à 10 kilomètres d’Alençon. Il est labellisé comme l’un des plus beaux villages de France.

Cette commune de 117 habitants a une certaine notoriété artistique. En effet, au milieu du 19ème siècle, sa beauté a attiré des peintres s’y sont établi ou ont été accueilli à l’Auberge des Sœurs Moisy et à l’Hôtel Legangneux.

C’est Achille Oudinot qui fait découvrir le village à son maître Jean-Baptiste-Camille Corot en 1845. Viendront le retrouver son ami Gustave Courbet = et Henri Harpignies

A partir des année 1875 et jusque 1925 des artistes, qui ne se sont pas nécessairement rencontrés vont être regroupé sous le vocable d’ École de Saint-Céneri.

Il y a eu notamment Mary Renard et Paul Saïn sont rejoints par René Veillon,= Georges Pioger = Charles Martel = Alfred Gardon = Othon Friesz = Auguste-Jean Claire = Bénédict Masson = André Paly Et aussi : Lionel Brioux = René Veillon = Félix Charpentier = Eugène Boudin =Camille Pissarro = René Thurin = Anders Osterlind = André Mare = Yvonne Jean-Haffen =

Les peintres de Saint-Céneri
André Paly
Camille Corot- Cottage en Normandie
Alfred Cardon – les alpes mancelles
Georges Pioger
Lionel Brioux
Mary Renard
René Veillon
Paul Saïn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.