VLP – Vive la peinture – Billet n° 473

VLP – Vive La Peinture est un groupe d’Art urbain qui s’inscrit dans la Culture Rock. Il est né en 1983 et existe encore de nos jours. VLP est associé à la Figuration libre et au graffiti Le groupe VLP est fondé par Michel Espagnon et Jean Gabaret ainsi que par Martial Jalabert qui quitte VLP en 1994. Les trois compères se sont rencontré en 1980 lors de fêtes punk-rock organisées dans les Catacombes de Paris.

Les artistes de VLP utilisent les affiches publicitaires, qu’ils détournent, des cartons d’emballage, des palissades de chantiers, tôles de zinc des toits de Paris. Ils commencent à graffer à la bombe de peinture acrylique sur les palissades du trou des Halles et du chantier d’édification du Centre Pompidou. Ils sont influencés par la B.D. l’actualité et les œuvres du passé. Ils réalisent également des peintures-affiches.

En 1985, VLP organise en accord avec la mairie de Bondy un regroupement de graffeurs le long du canal de l’Ourcq. Il attire Banlieue-Banlieue = Blek le rat = Epsylon Point = Frères Ripoulin = Futura 2000 = Jef Aérosol = Miss Tic = Nuklé-Art = Speedy Graphito= SP 38
Ils se produisent dans des performances de peinture en direct sur les scènes du Palace, du Rex Club et de la Locomotive,

Dans les années 1990 ils se produisent sur les chaînes de TV allemande. Ils fondent en 1996 avec Miss Tic, Paëlla Chimicos et Daniel Baugeste le Groupe Étant donné .
Non seulement ils peignent dans la rue, mais ils réalisent également des tableaux Ils sont exposés un peu partout en France et en Allemagne. Ils ont aussi créé le personnage de Zuman Kogito

Les trois artistes devant une fresque
VLP – Palissade
Taxi de Nuit – VLP
Vive la peinture
VLP les pionniers du Graff