La création sous contrainte : Oulipo +Oupeinpo+ OuBaPo … – Billet n° 460

L’Ouvroir de peinture potentielle Oupeinpo est un groupement artistique officialisé en 1980 après un essai en 1964-1965. Oupeinpo est l’une des branches de l’ Ouvoir d’x potentiel – Ouxpo. Cette tête de pont fédère des groupes de recherche sur les créations possibles basées sur la contrainte volontaire

L’ Ouxpo héritier du Collège de Pataphysique créé en 1948 regroupe :

L’Ouvroir de littérature potentielle OuLiPo est association fondée en 1960 par le mathématicien François Le Lionnais et l’écrivain et poète Raymond Queneau. C’est Hervé Le Tellier, le prix Goncourt 2020, pour l’Anomalie qui est l’actuel président de l’ Oulipo. Le célèbre écrivain Georges Perec 1936-1982 y fut coopté dès 1967. L’année suivante il écrit La Disparition, un roman de 300 pages dans lequel il n’utilise pas la lettre e

L’ Ouvroir de littérature policière potentielle – OU.LI.PO.PO fondé sur le modèle de l’Oulipo en 1973 par François Le Lionnais

LOuvroir de tragicomédie_potentielle Outrapo fondé en 1991 à Londres par Stanley Chapman et Milie von Bariter sur le modèle de l’Oulipo

L’ouvroir de bande dessinée potentielle OuBaPo fondé en 1992 sous l’égide de la maison d’édition de BD L’Association

L’ouvroir de Catastrophe Potentielle – Ouca(ta)po a été fondé en 1998 par Tristan Bastit=Alain Mignien =Gersan Moguérou

Et aussi une myriade d’entités parfois farfelues qui ont été créées dans l’esprit d’ Alfred Jarry créateur du Père Ubu.

L’ Oupeinpo réunit ses membres non pour produire ou discuter des œuvres. Il s’intéresse aux outils de création. Ils définissent des méthodes, dispositifs, manipulations, structures formelles appelées « contraintes oupeinpiennes ». Ces contraintes sont soit des obligations de moyens, des procédures ou des obligations de résultats en fixant des formes. Elles peuvent aussi à voir avec les mathématiques

Par exemple sera déterminée la ou les couleurs autorisées et leur quantité. Ou la contrainte sera d’offrir quatre lectures en effectuant quatre rotations d’un tableau comme Le rose des têtes de Jacques Carelman Ou les laméllisations pratiquées par Jacques Vanarsky Et aussi les peintures non peintes de Thieri Foulc ainsi que les pictées d’Olivier O. Olivier

L’Oupeinpo conçoit des expériences imaginaires dans lesquelles sont poussées des équations jusqu’au point de rupture. Ceci afin de ménager des replis, des vides, des excroissances. D’y ménager des aires de jeu ou de tricherie

Font partie de cet ouvroir : Achyap (+) = Tristan Bastit =Jacques Carelman =Jean Dewasne =Thieri Foulc = Hélène Frank = Aline Gagnaire = François Le Lionnais =Philippe Mouchès= Olivier O. Olivier (+) =George Orrimbe= Guillaume Pô = Brian Reffin Smith = Eric Rutten = André Stas =Jack Vanarsky
Thieri Foulc a publié Du potentiel dans l’art de De Oupeinpo

Jacques Carelsman – Rose des têtes
Achiap
Tristan Bastit – Croix rouge
Urbino
Oupeinpo à l’Institut Henri Poincaré