Les colonies d’artistes -Sur la Côte d’Opale -I- L’école de Boulogne – Billet n° 9

Bien avant que le peintre touquetois ‘ LEdouard Levêque invente en 1911 le terme « Côte d’Opale » Boulogne sur mer a eu un passé artistique. Il était stimulé par la présence d’une aristocratie, d’une bourgeoisie et une classe moyenne active, Sans oublier l’existence d’une « colonie permanente  » de plus de 6000 sujets britanniques.

Et avec la vogue dès bains de mer elle devient, avant même l’arrivée en 1848 du Chemin de fer l’une des premières stations balnéaires françaises qui attire une importante clientèle internationale.

De 1864 à 1868 Édouard Manet réside à Boulogne. Sans que l’on puisse vraiment parler de colonie d’artistes, un certain de peintres résident ou viennent à Boulogne comme

Richard Bonington == Arthur-Henry Bonnefoy == Eugène Boudin
Jean-Charles Cazin = Marie Cazin = Camille Corot =Auguste Delacroix
=Valentine Hugo =Philippe-Auguste Jeanron = Louis-Antoine Leclercq
Jules Leleu = William Turner

Willima Turner – Rain Falling over the Sea ?near Boulogne 1845
Eugène Boudin – Port de Boulogne
Camille Corot – Maison du village de Saint-Martin-lez-Boulogne
Auguste Delacroix – Bord de mer à Boulogne



2 commentaires sur “Les colonies d’artistes -Sur la Côte d’Opale -I- L’école de Boulogne – Billet n° 9

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.