Masmoulin n’est pas éditeur, marchand de tableau, collectionneur. Il est blogueur

service consommateurMasmoulin est blogueur. Ce n’est pas un « Service consommateur »

De façon très régulière des visiteurs, parfois réguliers, souvent de passage, s’adresse à moi, par courriel ou en laissant un commentaire au pied d’un billet.

Ainsi, à plusieurs reprises, l’on s’est récemment adressé à moi à propos d’abonnements à des magazines d’art : « Pourquoi, je n’ai pas encore reçu le numéro XXX du magazine Les Belles couleurs  ? « 

Étant donné que j’ai publié des notices illustrées des aquarellistes du 18ème, 19ème et début du 20 ème siècle, l’on me demande où l’on peut vendre l’aquarelle que l’on a hérité de la grande tante Adélaïde ou du cousin Gaston. Parfois, pensant que je suis collectionneur l’on me propose de l’acheter. Ou bien l’on m’adresse une photo de l’œuvre signée de façon illisible par un aquarelliste du temps passé totalement inconnu. Et, l’on me demande de l’authentifier ou de l’estimer.

On me demande aussi les coordonnées de tel fabricant, distributeur. Or, la plupart du temps lorsque j’ai parlé d’un produit, d’une exposition, toutes les informations sont données dans mon billet. Sinon, je recommande de faire des recherches avec Google ou d’autres dénicheurs  : Quand on cherche on trouve !

_TotoChercheTrouve_CV+4_D.inddThierry Coppée