Les aquarelles glacées de Jean-Paul Limousi

Limousi matos

Outils et produits utilisés par Jean-Paul Limousi

Tous les aquarellistes, au moment d’un accrochage sont confrontés au poids des encadrements vitrés de leurs œuvres. J’ai déjà, à plusieurs reprises, abordé cette question dans plusieurs billets  « présentation des aquarelles sans verre de protection » ou « marouflage 1 » « marouflage 2 » Dans ces procédés l’on utilise un vernis pour protéger l’œuvre sur papier.

Jean-Paul Limousi , membre de la Société bordelaise d’aquarelle, souhaitais s’affranchir de l’encadrement traditionnel et rapprocher la présentation de ses œuvres de celle des peintures à l’huile ou à l’acrylique, notamment lors des expositions multi-techniques.

 Il a depuis adopté la technique du glaçage en utilisant la résine époxyde ( Pascal RosierPébéoEsprit compositeCléopâtreAxson)

Je ne vais pas développer la méthode de Jean-Paul Limousi. Il le fait de façon très claire et instructive dans une série d’articles sur l’aquarelle glacée :

Pourquoi ?Commentmatériels & matériaux utilisésle marouflage

le glaçage 1le glaçage 2

précautions d’emploiapplication pour le papier synthétique

voir aussi Boesner & Sud-Ouest