Le marouflage des œuvres sur papier

Le marouflage qui remonterait à l’Antiquité, est un procédé qui vise à assurer la pérennité de l’œuvre sur papier en la collant sur une toile, un carton ou sur un bois  latté. Le procédé peut être utilisé pour toute œuvre graphique : aquarelle, pastel, fusain, encre, etc.. La technique peut être utilisée une fois l’œuvre réalisée mais aussi avant son exécution. On utilise de la colle de peau, à la caséine, des colles végétales  ou tout simplement de la colle à papier peint à l’aide d’une brosse végétale. Il faut éviter les colles en bombes. Pour procéder à l’opération, il est nécessaire que l’œuvre soit parfaitement sèche.

J’ai exposé la  technique utilisée par Fernand Lamy. On trouve des explications détaillées  d’ Annick Reymond et de  N.B.C. , de Sofi et sur le portail  Dotapea ainsi qu’une Vidéo de Jicé. Il faut aussi savoir que le marouflage est utilisé dans l’art chinois ou japonais. Voir à ce sujet  quelques conseils

Un commentaire sur “Le marouflage des œuvres sur papier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.