Utilisation de quelques « outils »et additifs dans une démarche d’aquarelle libre et créative

 pieces-de-quincaillerie.1273294933.jpg

L’autre mardi, au cours, Dominique avait aligné des flacons de médiums pour aquarelle et autres additifs-pour-l’aquarelle. Elle avait aussi rassemblé un tas de petits objets ou de matériaux, des pièces de monnaie, des poinçons, un sac en filet pour les pommes de terre,  des jetons, de la gaze, des peignes, des cartes de crédit, des boulons, et autre quincaillerie, et j’en passe. J’avais déjà rencontré, en théorie, tout cela dans l’Aquarelle Techniques et astuces de Cathy Johnson – Ulisseditions – 1993

Comme additif l’on a essentiellement utilisé outre la bougie et l’encre de Chine,  trois médiums

Le médium de granulation. Il permet donc d’apporter du relief à des zones préalablement lisses. Il se mélange directement aux couleurs, l’intensité de ses effets variera selon la quantité d’eau que l’on y ajoute

Le médium de texture. Grace à ses fines particules il va apporter une impression de profondeur ou de volume à l’aquarelle.

Le médium d’irisation. Il donne un aspect nacré ou givré aux couleurs. Il peut s’appliquer mélangé à l’aquarelle, en lavis, ou pur, par-dessus un fond sec ou au préalablement humidifié.

Winsor & Newton et schmincke  proposent de genre de produits.A l’instar de ceux qui pratiquent l’art avec la récupération des rebuts on peut aussi mettre de côté tout ce qui peut « laisser des traces »

Et voici quelques travaux réalisés au cours de cette séance d’expression libre

abstrait-3.1273295081.jpg

Abstrait I – Irisation © masmoulin

abstrait-2.1273295255.jpg

Abstrait II – Bougie – encre et autres – © masmoulin

abstrait-1.1273295368.jpg

Abstrait III – Texture et encre de Chine © masmoulin