Les tirages photographiques à la « gomme bichromatée » ou « photo aquateinte »

Le procédé photographique de Gomme bichromatée utilise la propriété que possède le biochromate de rendre insoluble la gélatine après exposition à la lumière. C’est le  français Alphonse Poitevin qui le développe dans les années 1850-1855.  Robert Demachy (1859-1936) est l’un des premiers à appliquer le procédé à la gomme bichromatée vers1894. Il deviendra l’un des chefs de file du mouvement pictorialiste.  

Ces photographes revendiquaient le droit d’intervenir directement sur l’image et d’en donner une interprétation personnelle. Dans ce procédé, sont utilisés les outils du photographe et ceux du peintre : les négatifs, les pinceaux et les pigments. Ce procédé semble avoir été abandonné au début des années 1920.

Un certain nombre de photographes passionnés qui ne veulent pas se laisser enformer dans le « tout digital » se tournent vers des techniques anciennes, qui souvent ont été abandonnées à l’avènement de l’argentique. Les tirages à la gomme bichromatée en fait partie.L’on trouve sur le site d’Erick Mengual un dossier très explicite sur la description de la méthode   

D’autres sites traitent également du sujet comme Jean-Claude Nougaret Artheque ou Philippe Berger

Par ailleurs voici quelques exemples de tirages en  Gomme bichromatée réalisés par Robert Demachy au début du 20 ème siècle et actuellement par Erick Mangel. On trouve sur ces tirages une « touche picturale » qui rappelle les monochromes réalisés à l’aquarelle ou à la sanguine  

demachy-st-michel.1244222085.jpg

Robert Demachy – Mont Saint Michel – Gomme bichromatée

demachy_-_dans-les-coulisses.1244222369.jpg

Robert Demachy – Dans les coulisses – Gomme bichromatée

demachy-bratagne.1244222151.jpg

Robert Demachy – Bretagne – Gomme bichromatée

erick-2.1244222918.jpg

Erick Mengual – Chambre du Roy – Gomme bichromatée

erick1.1244222843.jpg

Erick Mengual – Champs – Gomme bichromatée

Dossier descriptif d‘Erick Mengual

4 commentaires sur “Les tirages photographiques à la « gomme bichromatée » ou « photo aquateinte »

  1. je ne connaissais pas du tout cette technique photographique, avant de lire je pensais que c’était un travail de dessin et peinture !
    si j’en possédais de tels, j’aurai bien envie de les encadrer à l’ancienne !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.