L’art contemporain en Terre d’Islam -Moyen-Orient -généralités -Billet 9/17

Le Proche Orient est une expression géographique donnée par les diplomates européens au 19ème siècle. De nos jours sous l’influence américaine l’on parle lz plus souvent de Middle East ou de Moyen-Orient.

Ce terme désigne généralement l’Égypte = l’Île de Chypre = le Liban = la Syrie = l’Irak = Iran = Israël = la Jordanie = l’Arabie Saoudite = le Koweït = le Qatar =Bahreïn = les Émirats Arabes Unis qui fédèrent Abou Dabi = Ajman = Charjah = Dubaï = Fujaïrah = Ras el Khaïmah = Oumm al Qaïwaïn = Sultanat d’Oman = le Yémen =’Afghanistan et la Turquie. Et bien qu’il ne constitue pas un État internationalement reconnu : la Palestine.

A l’exception de l’État hébreux dont les habitants sont de confession juive, les autres pays du Moyen Orient ont une population dont la totalité ou une partie importante pratique la religion musulmane.

Le parcours à la recherche de l’art contemporain, nous permettra de voir si la religion a ici ou là un impact important ou au contraire qu’il n’existe aucune influence.

Par ailleurs le marché de l’art connait une progression importante dans les pays de cette région qui bénéficient de la « rente du pétrole »
En 2017 l‘Institut du monde arabe de Paris a exposé la collection Barjeel réunie au sein de la Fondation du même nom par le Sultan_Sooud_Al-Qassemi. A Doha au Qatar, depuis les années 1980 le Cheikh Hassan Al Thani a lui aussi rassemblé au Mataf de nombreuses œuvres d’art contemporain.