Pop Art – 6 /6 Féministe – Billet n° 323 F

Certains ont pu avec malice se demander où étaient les femmes dans l’environnement masculin du Pop Art . Le Pop art féministe s’inscrit à la fois dans le mouvement artistique du Pop art et dans le courant contestataire des années 60-70 de l’Art féministe. C’est d’abord l’époque de la Second wave feminism, la deuxième vague féministe. et la revendication de l’égalité des sexes. Il avait été précédé de la première vague 1850-1945 et des suffragettes. C’est aussi les mouvements de contestation de la Guerre au Viêt Nam 1955-1975 notamment par le mouvement Hippie . Il y a aussi les revendications pour les droits civiques. Ce n’est qu’en 1965 que Lyndon B. Johnson met fin au régime ségrégationniste.

Dans le Pop art, les artistes utilisent les images issues de la publicité. Celles stéréotypées. de la ménagère de moins de 50 ans ou celles sexistes de la femme objet, voir de la  pornographie et en général les représentation misogynes  ou machistes de la  culture patriarcale. 

60 ans de clichés sexistes dans la publicité

La position initiale de la pensée féministe face au pop art ne pouvait pas être autre que l’abstinence ou la critique. Mais à partir de 1963 des artistes se sont exprimées en tant que femmes. Elles ont alors lancé le Pop art féministe Elles ont utilisé l’ iconographie , notamment celle des stars du cinéma hollywoodien, les pin-ups , les objets de consommation pour aborder les thèmes de revendication des droits des femmes

Un certain nombre de femmes ont fait partie de cette branche du Pop art comme : Evelyne Axell (+) = Pauline Boty =Vija Celmins,  =Magda Cordell McHale = Rosalyn Drexler = Marisol Escobar = Beatriz Gonzalez = Letty Eisenhauer = Audrey Flack =Sylvie Fleury =Giosetta Fioroni = Dorothy Grebenak = Jann Haworth =Dorothy Iannone (+) =Frances Elizabeth Kent alias Sister Corita = Kiki Kogelnik =Kay Kurt = Yayoi Kusama =Lee Lozano = Nicola L. =Mara Mcafee =Marta Minujin = Barbro Östlihn == Maria Pininska Berres == Anu Pöder = Christina Ramberg = Martha Rosler = Fazth Ringgold = Niki de Saint-Phale = Dorothée Selz =Nancy Spero (+)=May Stevens = Marjorie Strider =Elaine Sturtevant = =Alina Szapocznikow = = Chryssa Vardea-Mavromichali =Idelle Weber= Hannah Wilke = May Wilson

En 2010, le Brooklyn Museum, dans le cadre du  Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art a organisé l’exposition « Seductive Subversion: Women Pop Artists, 1958–1968 »
La même année le Kunsthalle Wien a présenté Power up – Female Pop Art

Rosalyne Dexter – Le gagnant
Rosalyn Drexler, Marilyn Pursued by Death, 1963, 
Marta _Rosler – _Vacuuming PopArt_
Evelyne Axell- Eration
Evelyne Axell – Le-mur-du-son_1966
Pauline Boty -Cuba si
Kiki Kogelnik
Marjorie Strider
Idelle Weber -Escorts
Elaine Strutevant
Pop art féministe – exposition à Namur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.