Le Cercle le Labeur et aussi la Patte du dindon – Billet n° 69

La patte du dindon est une association d’artistes qui autour de 1900 se réunissait dans le café du même nom pour peindre ensemble. Cette académie ou cet atelier réunissait notamment : Firmin Baes, Henri Cassiers4,5, Paul Hermanus, Eugène Laermans, Jean Laudy, Marten Melsen, Henri Ottevaere, Henry Stacquet, Frans Van Leemputten, Constantin Meunier, Victor Uytterschaut.

Quelques uns de ces artistes constituèrent avec d’autres, à la même époque une autre association « Le Labeur » dont le but était d’organiser des expositions au Musée d’Art moderne de Bruxelles. Participèrent à ces exposition, emmenés par Auguste Oleffe des peintres bruxellois et quelques invités étrangers comme : Richard Baseleer, Alfred Bastien, Joseph Baudrenghien, Ernst J. Bäumer, Henri Binard, Louis-Gustave Cambier, André Collin, Albéric Coppieters, Adhémar Cosyns, Antoine Daens, René de Baugnies, Jules De Bruycker, Alfred Delaunois, Léandre Grandmoulin, Victor Hageman, Jules Herbays, Benoni Lagye, Camille Lambert, Louis Ludwig, Jacques Madyol, Marten Melsen, Jules Merckaert, Maurice Nykerk, Henry Ottmann, Willem Paerels, Armand Rassenfosse, Alexandre Robinson, Ferdinand Schirren, Paul Stievenart, Louis Thevenet, Henri Thomas, Emile Thysebaert, Médard Tytgat, Walter Vaes, Hubert Van den Bossche, Léon Vandenhouten, André Vanderstraeten, Eugeen Van Mieghem, Georges Van Zevenberghen,

Auguste Oleffe – Le printemps
Auguste Oleffe – L’attente
Richard Baseleer – Marine
Carl Werlemann- Forêt enneigée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.