La Sécession de Munich – 1892 – Billet 59

La Sécession de Munich ou Münchener Secession est née de la remise en cause par un groupe d’artistes de l’art officiel pratiqué par la coopérative d’artistes la Münchner Künstlergenossenschaft marquée par l’influence de Franz von Lenbach Ils quittent en 1892 l’école de Munich adepte du naturalisme. Il ne faut pas la confondre avec la Secession de Vienne qui débute 5 ans plus tard.

Parmi les membres de cette mouvement figurent : les fondateurs Bernhard Buttersack Ludwig Dill Bruno Piglhein, Ludwig von Herterich Paul Hoecker, Albert Keller Paul Wilhelm Keller-Reutlingen Gotthardt Kuehl Hugo von Habermann, Robert Poetzelberger Franz von Stuck Fritz von Uhde Heinrich Zügel ainsi que les ce qui ont adhéré par la suite Benno Becker, Carl Johann Becker-Gundahl, Peter Behrens, Josef Block, Theodor Baierl, Georges Bouzianis, Lovis Corinth, Paul Eduard Crodel, Friedrich Eckenfelder, Hermann Eichfeld, Otto Hierl-Deronco, Adolf Hölzel, Leopold von Kalckreuth, Christian Landenberger, Max Liebermann, Hans Olde Rudolf_Nissl , Fritz Osswald, Leo Samberger, Hermann Schlittgen, Christian Speyer, Toni Stadler, Fritz Strobentz, Wilhelm Trübner, Fritz Voellmy, Wilhelm Volz, Viktor Weisshaupt, Sion L. Wenban.