Miquel Barcelo à Avignon –Terra Mare jusqu’au 7 novembre 2010

     

affiche-terra-mare.1279771099.jpg


La  Collection Lambert, du nom du galeriste et collectionneur Yvon Lambert, organise pour les 10 ans de sa présence en Avignon une exposition consacrée au plasticien espagnol Miquel Barceló . Cet artiste majorquin né en 1957 est reconnu internationalement dès les années 1980. Il partage son temps entre Paris, le Mali et son île natale.

Cette exposition estivale se tient jusqu’au 7 novembre dans trois lieux historiques de la cité papale :

 La Collection Lambert, musée d’Art contemporain, présente un ensemble  de peintures, d’oeuvres sur papier en grand format et certains de ses carnets de voyage

 Le Palais des papes accueille  sur le parvis et la Grande Chapelle, des bronzes, céramiques et autres installations monumentales en terre cuites et la Grande Chapelle.

 Le Petit Palais montre,  en collaboration avec le Museu de Mallorca,  les aspects de l’art gothique majorquin du XIII au XVème, avec  des oeuvres de conquête, de peintures religieuses et de sculptures polychromes. Un retour des Rois de Majorque qui rendirent visite aux papes installés en Avignon au 14ème siècle

 Voici une vidéo d’ARTE où l’on voit l’artiste au milieu des œuvres exposées.Et aussi cette vidéo d’amateur très complète qui montre l’exposition dans les trois lieux de façon détaillée.

Je prépare une biographie de Miquel Barcelo que je vais mettre très prochainement en ligne

 

L’art brut japonais à la Halle Saint-Pierre à Montmartre

affiche-art-brut-japonais.1278655491.jpg

Art brut japonais

 Le Halle Saint-Pierre à Paris, se tient  jusqu’au 2 janvier 2011 une exposition sur  l’Art brut japonais  qui réunit plus de 1000 dessins, peintures, sculptures d’une soixantaine d’artistes du « Soleil levant ».

Avec notamment :Takahiro ShimodaMineo ItoMoriya Kishaba-   Takashi Shuji  – Yoshimitsu Tomizuka –Satoshi Nishikawa – Shinichi SawadaKeisuke Ishino  –Tsukasa Iwasaki – Yoshio Hatano  Masao Obata –Takashi ShujiHirotaka Hatana  Yuji Tsuji  Eijiro Miyama.

Ce sont des artistes que l’on présente comme  « différents ». Ils sont autistes, trisomiques, atteints de troubles d’humeur et fréquentent des institutions pour handicapés mentaux. Seuls ou en ateliers, il pratique le Récup’ Art. Ils recyclent, détournent, colles, inventent de leurs mains un monde proche de l’enfance.