Symbolique et usages du rose

rose.1245562422.jpg

 Le rose est la couleur de la rose commune. Il vient du latin « rosa ». Il correspond à un éventail varié qui va du magenta vif au rouge pâle.  Elle Le rose fait partie du même champ chromatique que le rose bonbon, la carnation, la chair, le rose dragée, le fuchsia, l’incarnadin, le magenta, le mauve, la pêche, le rosacé, le rosâtre, le rosé, le saumon ou le saumoné, la rosé thé. C’est une couleur dynamique mais délicate et douce, mais elle peut devenir criarde.

 C’est couleur de la séduction, du romantisme et de la féminité, de la délicatesse, de la douceur. Elle symbolise aussi l’ingénuité, la candeur, la pureté, la  tendresse et le bonheur et l’optimisme. Dans le rite catholique, le rose des ornements sacerdotaux,  marque les pauses joyeuses dans les temps de jeûne et de pénitence. La connotation n’est pas toujours flatteuse, c’est le rose niais, le roman à l’eau de rose.

Elle se veut égalitaire, multiculturelle avec le rose socialiste et celui des magasins Tati ou communautaire avec le triangle rose de la  « gay pride ». Elle est aussi parfois moins reluisante. C’est le téléphone ou la messagerie rose, les ballets roses, les éléphants roses de la drogue.

Le rose est utilisé dans de nombreuses expressions comme, voir la vie en rose, une histoire  à l’eau de rose, tout n’est pas rose. Il évoque l’enfance avec la barbe à papa, la bibliothèque rose.

Dans la nature, beaucoup d’animaux, mammifères et oiseaux, dépourvus de poils ou de plumes, sont roses à la naissance. C’est la couleur de la peau et de certaines muqueuses. Le cochon et les cochonnailles, la viande de veau sont roses. Egalement le  « fruit du dragon », un fruit tropical, rose vif encore appelé pitaya.  L’hebdomadaire « L’express » a consacré un article intéressant à cette couleur

 http://www.lexpress.fr/informations/la-vie-en-rose_654121.html

 

4 commentaires sur “Symbolique et usages du rose

  1. Martine a dit
    J’ai trouvé ton blog fort intéressant je n’ai pas tout pu voir tant il y a à lire…j’y reviendrai car je suis une autodidacte comme tu l’as été, j’ai commencé en octobre 2008 par l’huile puis depuis quelques semaines je pratique l’aquarelle, ceci sans aucunes bases juste en regardant travailler les autres quelques bouquins les forums qui ne sont pas toujours reposants……….enfin bref je voulais te féliciter et te remercier de t’ouvrir au public que nous sommes sur le net et je reviendrais squatter ce blog souvent afin d’y puiser tout ce dont j’ai tant besoin pour progresser.
    amicalement m.l

  2. Non pas vraiment. En fin, au début de la tenue de mon blog, en novembre, j’ai trouvé, tout à fait par hasard, sur le site de l’école polytechnique de Montréal, des informations sur ce sujet. J’en avais fait un billet que l’on retrouve ici
    http://masmoulin.blog.lemonde.fr/2008/11/24/la-symbolique-des-couleurs/
    J’avais trouvé cela intéressant mais trop sommaire. Je m’étais donc promis de creuser la question.
    Maintenant c’est fait. Je crois avoir fait le tour des couleurs auxquelles un ou des symboles sont attachés.
    Au niveau symbolique, je vais quitter les couleurs, et faire des recherche sur « la symbolique de l’eau » et « la symbolique du nombre sept »
    @ +

Répondre à Nathalie Paradis Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.