Aquarellistes français du 19ème siècle – Emile Adan – Henri Baron – – Edouard de Beaumont – Jean Béraud – Albert Besnard -Gaston Béthune – Emile Boilvin – Maurice Boutet de Monvel – Jean-Louis Hyppolite Bellangé – Louis Boulanger – Paul Hyppolite Delaroche – Partie n° 1

1-dessin-seltz.1265866849.jpg

Je ne me suis pas inspiré du livre du critique d’art Jean Seltz, paru dans les années soixante. Mais j’ai pensé que sa couverture constituait une bonne acroche pour cette série d’articles consacrée aux aquarellistes français du 19ème siècle. Contrairement à leurs homologues anglais, ces peintres français pratiquaient souvent conjointement la peinture à l’huile et à l’eau. Leurs aquarelles ne sont pas toutes des chef-d’oeuvres, elles sont parfois un peu « pompier ». Mais je pense que  ce petit voyage dans le temps nous permettra de faire des rencontres intéressantes. C’est la partie n°1, je pars à l’aventure je ne sais pas encore le nombre de billets que je leur consacrerai. Certains artistes notables ne serons pas inclus dans cette série et feront l’objet d’un article spécial. Je pense par exemple à Jean-Baptiste Debret (1768-1848) cousin de David essentiellement connu au Brésil.

Louis Emile Adan 1839-1937


Peintre et aquarelliste français a étudié sous Cabanel et Picot à l’Ecole des Beaux Arts. Il expose chaque année, tant au Salons de Paris et avec la Société des Aquarellistes Français de 1863 à 1937. Voir ses œuvres dans les musées sur artcyclopedia

louis-adan-mere-et-berceau.1265390604.jpg

Louis Adan – Femme au berceau

Edouard de Beaumont 1821-1888

Peintre et aquarelliste français né à Lannion en 1821. Fils d’un sculpteur, il étudia chez Boissellier et débuta en exposant au Salon en 1838. Après un voyage en Italie, il se consacra à la peinture de genre. Il fonda la Société des Aquarellistes et écrivit pour de nombreux journaux dont Le Moniteur et La Gazette des Arts. Voir ses œuvres sur War

 

edouard-de-beaumont-french-1821-1888.1265390827.jpg

Edouard de Beaumont - Femme et enfant

Jean Béraud (1849-1935)

Jean Béraud est le plus célèbre peintre de la vie parisienne durant la Belle époque. Ami de

Marcel Proust, il fut le contemporain de Manet et Caillebotte. Ses toiles les plus populaires

mettent en scène des élégantes, des salonnards, des petits métiers des rues.  

On peut voir ses oeuvres dans les musées sur artcyclopedia

bereau-buveurs-absinte.1265390929.jpg

Jean Béreau – Buveurs d’absinthe



 Albert Besnard 1849-1934 

 Peintre et graveur il a été reçu à l’Académie Française en 1925 .Il a connut le succès

et et les honneurs. Albert Besnard aborde tous les genres en exploitant de nombreuses

techniques : peintures à l’huile, détrempe, fusain, aquarelle, pastel. Ses oeuvres sont

celles d’un artiste en pleine maîtrise de son art entre classicisme, impressionnisme

symbolisme.à la recherche d’éclairages audacieux, d’effets de lumière et de jeux de reflets.

Voir ses oeuvres dans les musées sur artcyclopedia


albert-besnard.1265391211.jpg

Albert Besnard

 Gaston Béthune 1857-1897

 Gaston Béthune est un peintre paysagiste de l’école française, né à Paris.

Béthune a commencé ses études avec paysagiste Achille Jules Noël (1815-1881).

Il continuera avec les études historiques est peintre Léon Bonnat (1833-1922)

et  l’aquarelliste Pierre François-Eugène Giraud, aux Beaux-Arts.

Il a fait ses débuts au Salon de Paris de 1876 et est rapidement devenu un personnage

important et contribue régulièrement à des salons.

Il a été reconnu pour ses paysages lumineux à l’huile et l’aquarelle.

bethune_gaston-femme_au_fichu-aquarelle.1265391406.jpg

Gston Béthune - Femme a fichu

 Emile Boilvin 1845-1899

Peintre, Graveur, Aquafortiste, Emile Boilvin est né le 7 mai 1845 à Metz. Elève d’Isidore Pils à l’école des Beaux-arts où il entre le 5 avril 1864, il débute au Salon en 1865 avec un portrait dessiné. La revue l’Artiste publie, en février 1869, une gravure d’après l’un de ses tableaux.

boivin-le-graveur-eau-forte.1265391796.jpg

Boisvin – Le graveur

Maurice Boutet de Monvel 1851-1913

Peintre français  et illustrateur de livres d’enfants est né à Orléans. Il est issu d’une famille d’artistes. Il étudie à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, où il est l’élève d’Alexandre Cabanel, Jules Lefebvre, Gustave Boulanger et Carolus-Duran. Lui-même se montre ouvert au japonisme et au préraphaélisme. À partir de 1874, il expose avec succès dans les salons. Il obtient une médaille d’or à l’Exposition universelle de 1900. Il collabore à différentes revues Il travaille pour le journal pour enfants Le Saint-Nicolas. Ses dessins lui confèrent une certaine renommée internationale, notamment en Angleterre et aux États-Unis, où plusieurs expositions lui ont été consacrées.

Voir ses illustrations des fables de La Fontaine, à feuillleter en ligne et ses oeuvres dans les musées sur artcyclopedia

boutet-de-monvel-sirene.1265391973.jpg

Boutet de Monteille – La sirène

Jean-Louis Hyppolite Bellangé 1800-1866 fut élève de Gros et ami du lithographe Charlet. Il s’est fait un nom dans la peinture des batailles et scènes militaires. Il participa à presque tous les salons qui se tinrent à Paris de 1822. Son œuvre lithographique est également très importante.

Voir ses oeuvres dans les musées  sur artcyclopedia 

boulanger-napo-et-soldat.1265392306.jpg

Bellagé – Napoléon parlant à un à soldat

Louis Boulanger  1806-1867

Peintre français est né à Verceil, dans le Piémont, Elève de Dévéria, il fréquente l’école des Beaux-Arts et commence à exposer. Ami de Victor Hugo, qui lui dédia des vers, il prit part au mouvement romantique. En 1860, il est nommé directeur des Beaux-Arts de Dijon. On lui doit de nombreuses lithographies.Voir ses oeuvres dans les musées sur artcyclopedia

louis-boulanger-mazeppa.1265392688.jpg

Louis BOulanger – Mazepa

Paul Hyppolite Delaroche –1797-1856

Peintre français né à Paris dans une famille fortunée, il fut élève de Watelet, puis de Gros. Il débuta au Salon dès 1822 et vu complimenté par Géricault. Il fut un peintre reconnu de son temps. Ces tableaux de batailles ou religieux sont de facture académique. Il est également portraitiste.

Voir ses oeuvres dans les musées  sur artcyclopedia

jeanne-darc-a-compiegne-delaroche.1265393226.jpg

Paul Delaroche – Jeanne d’Arc capturée à Compiègne

Mon gestionnaire de blog fait des siennes. La mise en page de cet article n’est pas satisfaisante.

Veuillez m’en excuser

2 commentaires sur “Aquarellistes français du 19ème siècle – Emile Adan – Henri Baron – – Edouard de Beaumont – Jean Béraud – Albert Besnard -Gaston Béthune – Emile Boilvin – Maurice Boutet de Monvel – Jean-Louis Hyppolite Bellangé – Louis Boulanger – Paul Hyppolite Delaroche – Partie n° 1

  1. Superbe, un blog intéressant, j’ai en ma possession un petit tableau, je ne sais pas si c’est un vrai , il est peint sur un carton, je viens d’enlever le papier derrière le tableau , pour voir si il était signé , il est dans un cadre noir argenté , et sur le tableau a gauche en bas il est signé L.Emile Adan , je voulais savoir combien sa vaut , merci du plaisir des yeux et de votre réponse

Répondre à paule Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.