L’union des peintres russes -Billet n°86

L’Union des peintres russes– Союз русских художниковest était une organisation artistique de paysagistes fondée en 1903. Son but essentiel était d’organiser des expositions. Appartenaient à cette union Constantin Youon, Arkadi Rylov, Igor Grabar, Abram Arkhipov, Apollinaire Vasnetsov, Sergueï Vinogradov, Stanislav Joukovski, Mikhaïl Nesterov, Ilya Ostroukhov, Nicolas Roerich.

Arkadi Rylov Le bruit de la nature
Igo Grabar Neige en mars
Abram Arkhipov Északi-tenger
Sergueï Vinogradov – Les mendiants

Wiener Werkstätte – Ateliers viennois – Billet n°85

Wiener Werkstätte

La Wiener Werkstätte ou Ateliers viennois est un mouvement artistique rattaché aux idées de la sécession viennoise. Il est fondé en 1903 par Josef Hoffmann,Koloman Moser, Il constitue le passage de l’art nouveau à l’art déco. Il s’inspire notamment de l’Arts and krafts britannique. Cela concerne l’architecture, la décoration, les objets, les meubles. Ce n’est pas la courbe mais les lignes géométriques qui sont privilégiées.
Par mis les membre de la la WW il y avait notamment Leopold Bauer, Emilie Louise Flöge, Gustav Klimt, Oskar Kokoschka, Max Lenz, Wilhelm List, Richard Luksch, Emanuel Josef Margold (de), Franz Metzner, Carl Moll, Emil Orlik, Dagobert Peche (de), Michael Powolny (de), Otto Prutscher, Lilly Reich, Alfred Roller, Egon Schiele, Vally Wieselthier, Eduard Josef Wimmer-Wisgrill

Leopold Museum

Le jeunesse artistique -Tinerimea artisticà – Billet n° 84

Tinerimea_artistică – la Jeunesse artistique est un groupe artistique roumain fondé en 1901 par Stefan Luchian , Nicolae Vermont , Constantin Artachino , Kimon Loghi , Ipolit Strâmbulescu , Arthur Verona , Frédéric Storck , Poptefan Popescu et Gheorghe Petrașcu Ils par la suit été rejoints par Constantin Brancusi , Nicolae Grigorescu , Apcar Baltazar , Alexandru Satmari , Cornel Medrea , Oscar Späthe , Frederic Storck , Dimitrie Mirea , Iosif Iser , Samuel Mützner , Eusta Eiu Stoenesc , Dimitrie Paciurea , Alexandru Poitevin-Skeletti , Cecilia Cuțescu-Storck , Camil Ressu , Theodor Pallady , Ion Theodorescu-Sion Le mouvement fut actif jusqu’en 1947
Ce sont des artistes réalistes qui peignent la campagne, les paysans, les gens ordinaires. Ils pensent avoir une mission d’éducation artistique du peuple

Groupe d’artistes
-Stefan_Luchian_-_Ghereta_din_Filantropia

American realism -4- Pendant la grande dépréssion -Billet n°82

Le Krack d’octobre 1929 à Wall-street marque le début de la Grande dépression, le plus grande crise économique du XX ème siècle. The great depression a eu un impact violent et catastrophique pour le peuple américain, en Europe et dans le monde entier.

Le Président Franklin Roosevelt pris des mesures de soutien à l’économie désignées sous le vocable de New Deal 1933-1938.Dans ce cadre des dispositions furent prises pour soutenir les arts visuels (peintures, photographie, affiches) C’est le Federal Art Project 1935-1943 piloté par la Work Projects Administration créée en 1935. Et notamment , dans le cadre du Federal One : le TRAP Treasury Relief Art Project pour les sculptures et les peintures murales. Le dispositif du FAP ne concernait que les artistes de nationalité américaine
Le programme ne faisait aucune distinction entre arts figuratif et non figuratif, ni entre l’art urbain et celui de la campagne. Cependant à cette époque l’abstraction n’ à pas encore la faveur du public. Cependant certains artistes abstraits comme Jackson Pollock sont encouragés. Un certain nombre de ces artistes font partie de la mouvance réaliste. Un 5ème article sera consacré à l’american realism et au social realism.

Federal Art Project

Les artistes qui se distinguent dans cette période difficile sont : Thomas Hart Benton, John Steuart Curry, Grant Wood, Ben Shahn, Joseph Stella, Reginald Marsh, Isaac Soyer , Raphael Soyer, Jack Levine. Jacob Lawrence sans oublier bien entendu Edward Hopper ou Jackson Pollock. Par contre, il semble que Georgia O’Keeffe n’ai pas subi les effets de cet effondrement économique et social.

Mais bien d’autres artistes ont pu bénéficié de cette aide de l’état fédéral, sont notamment Berenice Abbott = William Abbenseth = Maxine Albro = Lee Allen = Charles Alston = William Baziotes = Romare Bearden = Aaron Berkman = Leon Bibel = Samuel Bookatz = Dorr Bothwell = Flávio Cabral = Eleanor Coen = Criss Francis = Rinaldo Cuneo = Stuart Davis = Burgoyne Diller =Arnold S. Aigle = Philip Evergood =Claire Falkenstein = Louis Ferstadt =Lee Gatch = Arshile Gorky = Adolph Gottlieb = Harry Gottlieb = William Gropper = Philip Guston = Jules Halfant = Marsden Hartley = Donal Hord = William H. Johnson = Jacob Kainen = Morris Kantor = Albert Kotin = Lee Krasner =Tom Lea = Norman Lewis = Abraham Lishinsky = Michael Loew = Conrad Marca-Relli = John Marin =Jan Matulka = Dina Melicov = Paul Meltsner = Katherine Milhous = Jo Mora = Carl Morris = Louise Nevelson = Frank Nuderscher = Elizabeth Olds= Charles Pollock = Ad Reinhardt =Daniel Rhodes = Diego Rivera ? =Mark Rothko = William B. Rowe = Augusta Savage = Louis Schanker = Georgette Seabrooke = Harry Shoulberg = David Alfaro Siqueiros = John Sloan = William Sommer = Moses Soyer = Dox Thrash = Alton Tobey =Mark Tobey = Orson Welles =lWilliam Zorach
A consulter : les sites de Citéco – de Balises : New Deal et les Arts plastiques + La peinture américaine des années 1930 = Beaux-Arts = Universalis = WWCC Wenster World of Cultural Democraty : New Deal

Die Phalanx – La Phalange 1900-1903 – Billet n° 80

Die Phalanx que l’on peut traduire par phalange était un groupe éphémère d’artistes créé à Munich en 1901 en opposition avec la Sécession de Munich. Son initiateur est Wassily Kandinsky qui vient de quitter Franz von Stuck professeur aux Beaux-Arts de la ville. Entouré de son ami Alexej von Jaxlensky Rolf Niczky , Hermann Obrist , Waldemar Hecker et Wilhelm Hüsgen et l’année suivante par sa maîtresse Gabriele Münter. Il veut faire découvrir au public ce que sera selon lui l’art nouveau.
Lors des 12 expositions organisées un certain nombre d’artistes ont été invités : Claude Monet , Alfred Kubin , Lovis Corinth , Wilhelm Trübner , Alexander von Salzmann , Albert Weisgerber , Paul Signac , Félix Vallotton et Henri de Toulouse-Lautrec . Dans la lancée du groupe Kandinsky fonde une école de peinture, elle aussi éphémère.

Kandinsky – Grüngasse in Murnau
Elèves de Kandinski
Alexej_von_Jawlensky_-_Der_Glöckner – le bossu
Munich_Schwabing_with_the_Church_of_St-Ursula-1
Saltzmann

Les aventuriers de l’Art moderne

Les aventuriers de l’art moderne

Arte TV met en ligne jusqu’au 25 septembre 2019 une série très documentée de 6 vidéos d’une cinquantaine de minutes titrées « Les aventuriers de l’Art moderne »
1 – Bohème 1901-1906 = 2 – La bande de Picasso 1906-1916 = 3 – Paris capitale du Monde 1616-1920 = 4 – les enchanteurs de Montparnasse 1920-1930 = 5 – Libertad 1930-1939 = 6 – Minuit à Paris 1939-1945
Ces vidéos s’intéressent à la vie des artistes de cette période 1901-1945. Avec des extraits des Actualités de l’époque et des animations graphiques originales.

American realism – 3 -The eight – Billet n° 81

The Eight est un groupe de peintres américains qui n’ont exposé qu’une seule fois ensemble, à New York en 1908. Mais leur détermination, déjà rencontrée par l’ Ash Can School, de rapprocher l’art de la vie quotidienne a grandement influencé le cours de la peinture américaine du XXe siècle.Il faut souligner que les rapports entre Ashcan school et le Groupe des 8 sont étroits. On y trouve en grande partie les mêmes artistes avec les mêmes motivation.

Ici aussi, le leader du groupe des huit était Robert Henri entouré d’ Arthur Bowen Davies = Maurice Prendergast =Ernest Lawson =William Glackens =Everett Shinn =John French Sloan George Luks . .. Ils furent rejoins par George Bellows . Certains se rapprochent des techniques de la B.D. ou encore des travaux des Nabis français. Il n’y a donc pas d’unité de style.

Le groupe des huit n’exposera qu’ une seul fois en 1908 à la Macbeth Gallery, Ce lieu avait été fondé en 1892 par Robert Macbeth
Mieux que quelques images d’œuvres des artistes du Groupe des Huit, voici des vidéos qui leur sont consacrées.

American realism -2 -Ash Can School (1902-1915) Billet n° 80

The Ashcan school Cela se traduit par trashcan= poubelle er ashcan = cendrier. En Arthur Young lance, en dérision, le terme d’Art de la cendre, à propos d’un dessin de Bellow « Disappointment of the Ash Can. Cette mouvance s’inscrit dans le courant du réalisme américain qui voit le jour à l’orée du 20ème siècle. Mais il ne constitue pas çà proprement parler un mouvement et aucun manifeste ne sera jamais publié.

Les artistes peignent des scènes de la vie quotidienne des grandes métropoles américaines, au premier rang desquels New York City. Ils peignent dans des tonalités sombres les bidonvilles, des immigrés, des prostituées, des gamins des rues. Certains les ont appelé « The Apostles of Ugliness« – les apôtres de la laideur . Ils n’apprécient pas l’impressionnisme ainsi que le dessin trop apprêté.

Cette mouvance éphémère entraînée par Robert Henri 1835-1929 groupe quelques uns de ses amis William James Glackens, George Luks , Everett Shinn  et John French Sloan Entre eux ils se désignent sous le nom des Philadelphia Five.

D’autres artistes firent partie de cette nébuleuse comme George. Bellows , Glenn O. Coleman , Jérôme Myers , Gifford Beal , Eugene Higgins , Carl Springchorn par contre Edward Hopper n’y adhéra pas. Avec l’arrivée des visions modernistes et la 1ère guerre mondiale, ce regroupement fit long feu. A voir un article du New-York Times.

William_J.Glackens-_At_Mouquin’s
Bellows_George_Dempsey_and_Firpo
John_Sloan_ Sun and Wind on the Roof
Henri Portrait de Willie Gee
George Luck – rassemblement
Everitt Shinn In the street

American realism 1900-1945 -1 Généralités – Billet n° 79

A l’orée du 20 ème siècle les États-Unis subissent de profondes transformations tant du point de vue économique, qu’industriel, commercial et aussi social. Ils font face à un afflux d’immigrés d’Europe.Les peintres comme les écrivains ou encore les musiciens vont, dans leurs œuvres mettre en lumière les réalités sociales de leur temps. Ils s’intéressent alors à la vie et les activités quotidiennes des gens ordinaires.

Ce que l’on appelle le réalisme social et en peinture l’american realism ou Réalisme américain Un certain nombre d’artistes qui se regroupent dans l’Ashcan School peignent les quartiers de New-York-City. Il y aura en 1908 l’unique exposition du Eigh american artists group. Des prochains billets s’intéresseront à ce mouvement et à cet évènement.

Puis il y aura, un peu plus tardivement, l’implication dans le premier conflit mondial. Et surtout le crash boursier de 1929 et à partir de 1932,la profonde crise économique qui frappa directement le pays. Les artistes seront soutenus par Federal Art Project mis en place par le WPA -Work’s Progress Administration . Certains peintres du mouvement de l‘american regionalism du Midwest quitteront la sphère urbaine pour s’intéresser à l’Amérique profonde
Sur cette période de dépression, une très belle exposition a été organisée par le Musée de l’Orangerie en fin 2016-début 2017  » La peinture américaine des années 1930 -The Age of Anxiety

Grant Woods – American Gothic


.

American realism – 5 – American regionalism – Billet n° 83

Le régionalisme américain american regionalism encore appelé american scene painting se développe pendant la grande dépression entre 1930 et 1940. Il s’agit d’une tendance stylistique et non pas d’un mouvement artistique organisé. Il y avait déjà depuis les années 20 le California Scene Painting

Après une période de surproduction, dans le même temps, l’économie agricole s’effondre elle aussi. Le New Deal et la F.S.A. Farm Security administration créée en 1937, tente de sortir le monde agricole de la pauvreté. Au travers du social realism, des artistes s’impliquent dans ce phénomène douloureux. Les artistes rejettent l’approche moderne européenne qu’ils ont pu découvrir chez les peintres de l’ Armory Show . Ils tentent de définir un art exclusivement américain et fuient les grandes villes. Ils peignent des scènes de genre rurales,qui se déroulent dans le Midwest et le Sud des Etats-Unis.

Les trois plus importants représentants, le Triumvirat du régionalisme américain, encouragés par le critique d’art Thomas Craven sont Grant Wood, qui publie Revolt against the City = Thomas Hart Benton + = John Stewart Curry.
Mais il y a beaucoup d’autres artistes régionalistes comme : Marvn Cone
John Rogers Cox = Marsden Hartley = Alexandre Hogue = Mattie Lietz = John McCrady = Dale Nichols = Margot Peet = Edna Reindel = Sanford Ross =William S. Schwartz = Andrew Wyeth = Marsden Hartley = Hale A. Woodruff = Martin Lewis = Charles Burchfield =Raphael Soyer = Moïse Soyer = Jerry Bywaters = Norman Rockwell = Edward Laning = Et aussi des artistes plus tournés vers le « social realism » : Reginald Marsh = William Gropper = = Jacob Lawrence = Allan Rohan Crite = Isaac Soyer = Elizabeth Terrell = Philip Evergood = Ben Shahn = Robert Minor et aussi les muralistes mexicains Diego Rivera = David Alfaro Siqueiros

Gant Wood – The appraisal (l’évaluation)
Emil Kosa Driving Along the Old Road-
Grant Wood – American Gothic (Sister and dentist)
Edward Hopper – Tables for ladies
Joe Jones (1909–1963) American Justice
James_Lesesne_- Farmlands
John Steuart Curry, Ajax