Ils étaient peintres mais aussi musiciens : VII Luigi Russolo

Luigi Russolo

Luigi Russolo 1885-1947 est compositeur italien. Il est considéré comme l’inventeur de la musique bruitiste. Il est l’auteur du manifeste futuriste « l’art du bruit » Dans les années 1910, l’électronique n’est pas encore à l’ordre du jour. Pour « sonoriser » les films muets Russolo utilise de drôles de machines à bruit:

Intonarumori

En peinture Russolo appartient au mouvement futuriste.  Comme ces amis il  s’intéresse à la vitesse Il est aussi influencé par l’œuvre du symbolliste  : Odilon Redon,

Luigi Russolo – Éclairs,

Solidité du brouillardDynamisme d’une automobile

Autoportrait futuristeParfum La révolteLa Musica

Impressionnistes australiens – Australian aquarellists – n° V – Frederick McCubbin

Frederick McCubbin

Frederick McCubbin 1855-1917 est peintre et professeur, mpressionniste australien. Il est l’un des fondateurs de la Heidelberg School . Il a formé Charles Conder et Arthur Streeton. deux des quatre artistes actuellement exposés à la Tate Britain. Certaines de ses œuvres sont conservées à la Art Gallery de Melbourne, notamment  The pioneer . On peut voir l’ensemble de ses oeuvres (ou presque) sur The Athenaeum

Frederick McCubbin – PoulesFrederick McCubbin – Paysage

Frederick McCullin – Feeding time

Frederick McCubbin – MoyesbayFrederick McCubbin – Paysage

Impressionnistes australiens – australian impressionnists – n° 4 – John Russel

John Peter Russell

John Peter Russell 1858-1930 est un peintre impressionniste né en Australie. Il fait des études d’ingénieur en Angleterre. Il suit ensuite les cours à Londres de la  Slade school of Fine artpuis à Paris, où il se fixe le Cours Courmon Il se lit d’amitié avec Vincent Van Gogh, dont il fait le portrait.

Il côtoie en Bretagne à Belle Île en Mer,  où il fait construire une maison, Claude Monet, forme Henri Matisse aux harmonies de couleurs. Il est généralement  considéré comme néo ou post-impressionniste Il rentre en Australie en 1920 avec sa seconde épouse. Sa fortune le dispensait d’exposer ou de vendre ses œuvres. La plupart font partie des collections du Musée d’Orsay et l’Art Gallery de Sidney. On peut visionner ses oeuvres sur Anthenaeum Il a surtout peint en France et semble-t-il peu en Australie où il était peu connu jusqu’à l’exposition Les impressionnistes australiens en France organisée à Melbourne en 2013

John Peter Russell – Portrait de Vincent Van Gogh

John Peter Russell – Antibes

John Peter Russel – Les aiguilles à Belle Île

John Peter Russell -Paysage avec maisons dans le loitain

John Peter Russell – éclaircie sur la forêt

John Peter Russell – Ses fils

Impressionnistes australiens – Australian impressionnists – III – Charles Conder

Charles Conder

Charles Conder 1868-1909 est un peintre impressionniste anglais qui vécut en Australie une dizaine d’années pendant lesquelles il est proche d’Arthur Streeton et de Tom Roberts.

notamment dans le cadre de l’Heidelberg School. En 1890, il rentre en Europe. A Paris, il fréquente l’Académie Julian où il rencontre  notamment, Toulouse-Lautrec,  Jacques-Emile Blanche. L’Art Gallery de Sydney conserve une collection de ses œuvres et plus modestement la Tate Britain Le site The Athenaeum recense toutes les œuvres de Conder

Quelques images des œuvres de Conder

Charles Conder  – A holiday at Mentone

Charles Conder – Bronte beach

Charles Conder – Horse racing field

Charles Conder – A-Shady Hollow by a Dusty Road

Charles Conder – Portrait de Madame Arrazuriz

Charles Conder – Sand dune

Charles-Conder- The Shore at Dormoch

Impressionnistes australiens – Australian impressionnists – II Arthur Streeton

Arthur Streeton

Arthur Ernest Streeton 1867-1943  est un peintre impressionniste australien né à Dundee. Il est influencé par William Turner et les impressionnistes français. Il a fait partie des expériences collectives de Box Ill  et de l’Heidelberg school.

Il expose dans les années 1890 à l’Académie royale de Londres et au Salon des artistes français. Pendant la 1ère guerre mondiale il est incorporé dans le service de santéde l’armée australienne. En  1918 il est nommé Official War Artist. Un certain nombre de ses œuvres font partie de la collection de l’ Art gallery de Sydney et aussi de plusieurs musées australien. Il a été critique d’art à The Argus de Melbourne.  On trouve ses œuvres sur le site de The Athenaeum 

Arthur Streeton – Gloucester buckets

Arthur Streeton- Cremorne pastoral

Arthur Streeton -The spirit of the drought (sécheresse)

Arthur Streeton – Alham Cove (crique)

Arthur Streeton – Place Saint-Marc à Venise

Untitled XXV de Willem de Kooning chez Christie’s à New-York

Willem de Kooning – Untitled XXV – 1977 Huile sur toile 195.7 x 223.5

Untitled XXV de Willem de Kooning a été attribué  aux enchères par Christie’s en novembre 2016    pour $ 66 327,500. L’acheteur ne s’est pas, semble-t-il  fait connaître.

Ce n’est pas le record de vente d’une œuvre de cet artiste américain d’origine hollandaise. En 2006, Woman III avait été vendue par le producteur David Geffen au financier milliardaire Steven A. Cohen pour la somme de  $ 137 500 000

Willem de Kooning – Woman III – huile sur toile -1952/1953

Willem de Kooning

William de Kooning 1904-1997 est un dessinateur et peintre américain d’origine hollandaise. Il est l’un des représentants majeurs de l’expressionnisme abstrait.On peut voir ses œuvres sur le site d’  Artlist

Ces acheteurs richissimes qui sont-ils ? :  des amateurs d’art (cf Thèse de Maud Cappatti 561 pages), des collectionneurs ou des investisseurs/ spéculateurs qui conservent leurs tableaux dans des coffres-forts à Genève ou ailleurs.  L’analyse du marché de l’art sur le site Cinéclub de Caen donne un commencement de réponse

Les livres de coloriages pour adultes : une mode éphémère ?

coloruages-adultes-1Tous les enfants ont à un moment ou à un autre mis en couleurs des cahiers de coloriage. Le premier livre à colorier a été, semble-t-il, publié en 1879 sous le titre The little folks par les frères MacLoughlin.

En 1961 est publié The executive colouring book qui peut être considéré comme le premier livre de coloriage pour adultes. Il a un caractère politique, polémiste. L’année 1975 voit la publication par la militante féministe Tee Corinne de Cunt  coloring book.

Il faut attendre 2012 pour que se développe en France la diffusion du  livre de coloriage pour adultes  et autres mandalas et dès 2014 aux Usa. Voici une sélection des meilleures ventes en France  et aux Etats Unis. Notamment ceux de l’écossaise Johanna Basford Les éditeurs présentent ces ouvrages comme ayant un pouvoir de détente, d’anti-stress. Ils permettraient de développer la créativité, d’améliorer la coordination œil/mai, de prendre son temps et de permettre un retour à l’enfance.

Le coloriage a sans doute une action apaisante. Mais, de mon point de vue, ce n’est pas une pratique artistique. Et il ne développe pas la créativité. Ce n’est pas non plus selon certains spécialiste de  l’Art-thérapie.

N’empêche que c’est un succès commercial pour les librairies de France comme des États-Unis. Il faudra attendre un peu pour savoir si cet engouement est durable ou s’il s’agissait d’un effet de mode

Éliane Diverly, une aquarelliste oubliée ?

Eliane Diverly (née en 1914), peintre français. Paris, 1961.
Eliane Diverly  par Parisien Images en 1961.

Éliane DIVERLY (1914 – 2012) est une aquarelliste française née à Grasse, dans une famille de parfumeurs. Elle suit les cours de la Grande Chaumière à Paris où elle se fixe. Elle est illustratrice dans le monde de la mode et des parfums. Elle peint des portraits, des animaux, des paysages. Elle est notamment sociétaire du Salon du dessin et de la peinture à l’eau, des Artistes français. En 1999, les Artistes français lui ont consacré une rétrospective. Certaines de ces œuvres sont présentes au Musée Fragonard de Grasse, au Musée de Saint-Maur et au Musée de Sceaux. De nombreuses récompenses lui ont été attribuées.

Mais qui dans le milieu des aquarellistes connaît cette artiste qui avait l’honneur dans les années 1960 d’articles élogieux, de Jean Chabanon, le critique de l’époque, au journal Le Monde. Je dois la découvertre de cette artiste disparue à la Galerie Michel Perrier d’Avignon.

Voici quelques images de ses œuvres

diverly-ecrivainÉliane Diverly – l’écrivaine

diverly-larbre-au-printempsÉliane Diverly – Arbre au Printemps

diverly-plage-aux-voilesÉliane Diverly – Plage aux voiles

diverly-eliane-1914-2012-franc-fenetre-sur-jardinÉliane Diverly – Fenêtre sur jardin

diverly-trois-pigeonsÉliane Diverly – Trois pigeons

diverly-illustrationÉliane Diverly – Illustration pour Le Jardin des femmes

diverly-buste-de-femmeÉliane Diverly – Buste de femme

diverly-calmeÉliane Diverly – Calme

diverly-depart-au-matinÉliane Diverly – Départ au matin

diverly-fusainEliane Diverly – fusain

dierly-portrait-de-femme-2Éliane Diverly – Portrait de femme

deverly-de-la-coupe-aux-levresÉliane Diverly – De la coupe aux lèvres

diverly-chiensEliane Diverly – étude de chiens

Les Maîtres provençaux n° 5 – P à W

pellegrin-port-de-marseilleJacques Pellegrin né en 1945Le port de Marseille

ponson_raphael_luc-sur_la_plage_de_sainte_maximeBertrand Paulin 1852-1940 Raphaël Ponson 1832-1904  – Sur la plage de Sainte-MaximequiliciJean-Claude Quilici né en 1941  – Port de Marseille (lithographie)rey1Marius Rey 1836-1927  – Terrasse  provençaleroureAuguste Roure 1878-1936  – PaysagerouxVincent Roux 1928-1991  – Rudolf Noureevroux-marius-terrasse-aux-geranium-vue-avignonMarius Roux-Renard 1870-1939  – Terrasse aux géranium – Vue sur Avignonsain-le-bergerPaul Saïn 1853-1908  – Le bergersari-arsene-etienne-1895-1995-la-routeArsène Sari 1895-1995  La routeseyssaud-rene-1867-1952-france-champ-d-oliviers-dans-les-alpillesRené Seyssaud  1867-1952  – Champ d’oliviers dans les Alpilleslouis-tonciniLouis Toncini 1907-2002  – Paysagetrabuc-fete-foraineLouis Trabuc 1928-2008 – Fête foraineverdihan-entree-de-port-de-marseilleLouis-Mathieu Verdihan 1875-1928  -Entrée du port de Marseilleviguier-paysage-provencalFortuné Viguier 1841-1916 – Paysage provençalvimarAuguste Vimar 1851-1916  – Singe et chienswashington-la-chargeGeorges Washington 1827-1901 – La charge

Les peintres provençaux n° 4 – H à O

Huile sur toile, 65 X 81 cm, 1907, catalogue no 267.Henri Manguin 1874-1949 – l’amandier en fleursjourdan-berger-au-paturageThéodore Jourdan 1833-1908  – Berger au pâturagelerpin-chez-le-pere-tanguyMarcel Leprin 1891-1933 –  Chez le père Tanguylebros-alfred-le-chemin-de-villeneuveAlfred Lesbros 1873-1940   – Le Chemin de Villeneuvelombard-a-la-terrasse-sur-le-vieux-portAlfred Lombard 1884-1973 – A la terrasse du vieux portleydet-victor-avant_la_messe_Victor Leydet 1861-1904 – Avant la messe

Emile Loubon 1809-1963mattio-barque-au-vieux-port-de-toulon

Laurent Mattio  1892-1964 – Barque au port de Toulonmoutte-1840-1913-lou-gousta-dejeuner-des-paysansAlphonse Moutte 1843-1913  – Lou gousta – le déjeuner des paysansmartin_paul-along_the_coastPaul Martin  1830-1903 – Sur la cotemartin-e-le-courrierÉtienne Martin 1856-1945 Le courriermeissonnier-champ-davoine-a-contre-jourJoseph Meissonnier 1864-1943  – Champ d’avoine à contre jourmongeJules Monge 1855-1934 – Saint-Pierre de Chartres pendant la manœuvrenardi-francois-rochers-rougesFrançois Nardi 1861-1936  Rochers rougesnattero-port-de-toulonLouis Nattero 1870-1915  – Le port de Toulonolive-coucher-de-soleil-sur-les-ilesJean-Baptiste Olive 1848-1936  – Coucher de soleil sur les iles