Ils étaient musiciens mais aussi peintres: II – Arnold Schönberg

Arnold Schönberg 1874-1951 en 1948

Arnold Schönberg né à Vienne en 1874 et mort à Los Angeles en 1951, est un compositeur autodidacte américain d’origine autrichienne. Il est célèbre dans le monde entier pour son invention à partir de la musique atonale,  du dodécaphonisme , système d’écriture, qui donnera naissance à la musique sérielle

Arnold Schönberg était aussi peintre. Le site de l’ Arnold Schönberg Center de Vienne présente son œuvre musicale mais également son œuvre peinte. Une grande exposition  « Peintre  de l’âme« , lui était consacrée en 2016-2017 par le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

Voici quelques images de ses œuvres

Arnold Schönberg – Dans le jardin

Arnold Schönberg – Intérieur

Arnold Schönberg – Portrait d’Alban Berg

Arnold Schönberg – Autoportrait

A – L’Art c’est toute une histoire

Je l’ai annoncé dans le billet du 7 juillet 2018 : « Je me propose en toute modestie d’aborder, l’histoire de l’art pictural, du 19 ème siècle à aujourd’hui, en France et ailleurs.

A la sortie du Moyen Âge, les mouvements de la Renaissance et du Maniérisme s »épanouissent pendant deux siècles entre, approximativement 1400 et 1600. Puis au 17ème siècle, en réaction arrive le Baroque  puis  le retour en arrière Classicisme  Au 18ème siècle on trouve  le style Rococo et en réaction le Néo-classique qui s’achève à l’orée du 19 ème siècle. En résumé, en cinq siècles on dénombre moins de 10 mouvements artistiques. Puis tout s’accélère.

Une quinzaine de mouvements voient le jour pendant le 19ème siècle. Ensuite la machine s’emballe. C’est plus de 150 mouvements, écoles, courants que l’on dénombre de la fin du 19 ème siècle à nos jours. C’est ce foisonnement artistique que je veux découvrir et faire découvrir.  Je pars donc à la recherche des mouvements. Je sais qu’au cours de cette quête l’on rencontrera beaucoup de termes en isme.

Je vais parcourir toute cette riche période dans l’ordre chronologique d’apparition des mouvements, à raison d’un à deux articles par semaine, hors vacances scolaires ou voyages. Il faut noter qu’assez souvent les artistes ont appartenu, successivement, à plusieurs mouvements ou écoles.

Je consacrerai une série de billets,  à ce qu’à la fin du 19 ème siècle l’on désignait sous le vocable de « colonies d’artistes« (1948-1914) ou d’écoles.  On en dénombre une cinquantaine en Europe et en Amérique du Nord. Deux  exemples majeurs : Barbizon ou Pont Aven.

Mes premiers billets seront consacrés au Romantisme avec notamment Théodore Géricault, Eugène Delacroix, Jean-Baptiste Corot en France.  Mais aussi Caspar David Friedrich, Johann Heinrich Füssli, William Blake, John Constable, William Turner ou encore Francisco Goya.

C’est parti! A très bientôt , j’espère !

Masmoulin s’est jeté à l’eau en 2008. Il va continuer à nager, mais autrement

Après bientôt 10 ans, j’ai pensé qu’il était temps de modifier la bannière du blog de Masmoulin. J’ai démontré au fil du temps (et de l’eau)  dans mes billets,  mes visites et mes rencontres et aussi en fondant Aquarellistes en Nord que j’étais passionné. Et sans fausse modestie  artiste Quant au terme de Bible ce n’est pas un titre que j’ai revendiqué. Ce sont les ami(e)s ici ou là qui ont donné ce qualificatif au blog.

Je me suis intéressé à la couleur, au papier , aux pinceaux , aux techniques de l’aquarelle et des autres médiums  ainsi qu’aux fabricants. Dans mes carnets de liens, j’ai recensé les sites des aquarellistes du monde entier et aussi des organisations de chaque pays. Je suis également parti à la rencontre des aquarellistes des siècles passés, ceux du Siècle d’or anglais  notamment. Depuis tout ce temps, au gré de mes curiosités, de mes recherches, de mes découvertes, j’ai parlé d’aquarelle. Sans oublier l’agenda des salons et biennales publié chaque année, le 2 janvier et les billets généralement six semaines avant chaque manifestation.

Bref, je crois avoir,  à peu près,  fait le tour de la question. Il est donc temps de modifier un peu le cap. La rédaction de beaucoup d’articles nécessitait deux à trois heures de travail parfois plus. Depuis, je randonne, je visite les musées, je vais au concert, à l’Opéra, je sculpte, je dessine, je peins, j’expose, je fais de la conversation anglaise, je lis. Le temps disponible pour bloguer s’est donc rétrécit.

Bien entendu, je vais continuer à publier chaque année au début janvier,   l’agenda des manifestations de l’année qui s’ouvre. Et aussi publier des billets consacrés aux les salons et biennales, en France, en Belgique et parfois plus loin. Je parlerai aussi des grandes expositions. Par contre, je n’aborderai plus  l’aquarelle dans sur l’angle de la pratique. Les aquarellistes débutants et les autres auront toujours accès à toutes les informations techniques et culturelles.

Mes rencontres avec les artistes, tous médiums confondus, m’ont permis de constater que la plupart n’ont que très peu, ou pas du tout, de connaissances artistiques autres que techniques. Dans l’esprit de mon interrogation »comment l’aquarelle évolue-t-elle ? Vers l’art ou vers le loisir récréatif’  je me propose en toute  modestie d’aborder,  l’histoire de l’art pictural, du  milieu du 19 ème siècle à aujourd’hui,  en France et ailleurs. Je partirai à la découverte des écoles, des courants, mouvements, révolutions. L’entreprise est vaste. Je suis certainement présomptueux Je n’ignore pas non plus que d’autres avant moi, avec parfois une grande érudition s’y sont intéressés. Cependant, ma, maintenant longue ,pratique de blogueur et mes méthodes de recherches  me permettront j’en suis convaincu d’éviter les écueils et de proposer des articles documentés en évitant toute pédanterie.

La cadence de publication des billets sera d‘un à deux articles par semaine, hors vacances scolaires.

Rendez-vous pour cette nouvelle aventure . . . pendant 10 ans ? dès la rentrée de septembre. D’ici là je publierai quelques billets sur les musiciens qui étaient aussi peintres. J’ai débuté cette série avec Felix Mendelssohn

Passez un bel été !!

Henri Manguin 1874-1949  – La pinède à Cavalière – 1906

Comment l’aquarelle évolue-t-elle ? Vers l’Art ou vers le loisir récréatif

Edith Thrnheer – Pivoines blanches (détail couverture de PDA n° 140)Ekatarina Sava – Roses – (détail couverture de l’Art de l’Aquarelle n° 36)Fantin-Latour – Rose dans une coupe 1882

Claude Monet – Pivoines – 1887Jean-Baptiste Monnoyer 1636-1699 – Roses (détail)

Pratique des Arts dans on numéro 140 illustre sa couverture par une aquarelle de fleurs d ‘Edith Thurnherr. Quand à l’Art de l’Aquarelle il a fait la même approche dans son n°36 en utilisant lui aussi des roses d’Ekaterina Sava. Les qualités des œuvres de ces deux talentueuses aquarellistes sont indéniables. Leur approche technique est irréprochable.  Mais faut-il pour autant suivre les traces de Madeleine Lemaire 1845-1928  l’amie de Marcel Proust ou  de Blanche Odin 1865-1957

Ma démonstration pourrait tout aussi bien se faire avec les paysages peints hier, par des peintres reconnus et les paysages à l’aquarelle aujourd’hui qui sont présentés à longueur de cimaise. Et je ne parle pas des chats, sinon je vais me faire tacler par les Ailutophiles

Ce que je remarque c’est qu’au 17 ème siècle Jean-Baptiste Monnoyer  peignait ses fleurs dans des compositions tout à fait intéressantes.  Au 19ème siècle Fantin-Latour mais surtout Claude Monet ont rajeuni l’approche. Mais depuis le milieu du 19 ème siècle est née la photographie. Elle a révolutionné la façon de peindre et leur façon de représenter le monde dans lequel ils vivaient. Elle a donnait naissance a des courants qui se sont démarqués les uns des autres et ont fait évoluer l’Art pictural. Notamment les impressionnistes, les  nabis, les fauves, les pointillistes, les cubistes, les surréalistes,  l’impressionnisme, le néo-impressionnisme, le pop-art.

Au fil de mes billets j’ai parlé des grands peintres qui ont pratiqué l’aquarelle dans  une approche artistique. En 2011 la Tate Britain a organisé l’exposition Water colour Cela m’avait déjà amené à poser la question en septembre 2014   » l’Aquarelle Technique et/art »

De mon point de vue pour que l’aquarelle obtienne droit de cité il faut qu’elle évolue pas seulement en technique mais en idées originales, en approche créative. Peut-être alors les galeristes, les musées ou tout simplement les amateurs, les collectionneurs s’intéresseront vraiment à l’aquarelle. Les magazines ont un rôle important à jouer pour amener leurs lecteurs à évoluer pour que l’aquarelle  ne soit plus considéré comme un art mineur. Il faut élargir le propos, abandonner l’entre-soi, la révérence, l’hagiographie. Les organisateurs de salons ont également leur rôle à jouer. C’est mon point de vue et je le partage

Dans la ligne de ce que je viens d’exposer, j’aborderai demain la façon dont je compte poursuivre le Blog de Masmoulin créé le 15 novembre 2008

Wassily Kandinski – Sans titre 1910/1913

 

 

Ils étaient musiciens mais aussi peintre : I – Felix Mendelssohn

Felix Mendelssohn by Eduard Magnus 1845

 Jakob Ludwig Felix Mendelssohn Bartholdy 1809-1847 dit Felix Mendelssohn est un pianiste, chef d’orchestre et célèbre compositeur romantique allemand. Sa sœur Fanny 1805-1847, mariée au peintre Wilhelm Hensel est elle aussi pianiste et  compositrice. Cependant, la notoriété de son frère  et le fait d’être une femme a beaucoup nuit à la reconnaissance de son talent. A l’age de 15 ans, son père lui avait dit  :  : « la musique deviendra peut-être pour lui [Felix] son métier, alors que pour toi elle doit seulement rester un agrément mais jamais la base de ton existence et de tes actes »

J’ai découvert, c’est que Felix était aussi un aquarelliste, reconnu de son temps. On peut voir certaines de ses œuvres à la Mendelssohn  Haus de Leipzig

Felix Mendelssohn – vue de Florence Felix Mendelssohn – Les chûtes du Rhin

Felix Mendelssohn – Marché aux légumes

  Felix Mendelssohn – Vue de Montreux  Felix Mendelssohn – Junfrau   Felix Mendelssohn – École Saint-Thomas  Felix Mendelssohn – Vue de Lucerne

Felix Mendelssohn -Unterlinden

L’Art de l’Aquarelle n° 37

Le numéro 37 de l’Art de l’Aquarelle est paru récemment. Il y a d’abord le Concours permanent et les avis,  tout aussi permanents,  de Janine Gallizia. Pour cette livraison des récipiendaires sont : Sergei Alekseev -Anne Bendayan –   Sofia Becherucci – Roger de Campagnole – Ana Sharma – Jean Coutard -Anne Ivanic – Patricia Morin – Jean-Marc Robin – Catherine Sommelette. Il y a aussi les révélations de Lassana SarrFabien Petillon.

Le spécial Femmes avec : Lélie AbadieDonna Acheson-JuilletAxelle ArduratPaty BeckerMuriel Buthier-Chartrain- Annie CheminAnne ChristopheDominique Coppe Nadine DieulefitRoselyne FarailDominique Gioan   –Anne Huet-BaronJoëlle Krupa-Astruc Marie-Françoise Ingels  Corinne Izquierdo –  Martine Jolit Liliane Goossens Anne Le MaîtreBéatrice MorelNathalie ParadisOlivia Quintin – – Catherine ReyMichèle ReynierMartine Stanguennec  – Marie-Hélène StokkinkMartine Vanparijs – (quatre d’entre-elles sont membres d’Aquarellistes en Nord) et beaucoup d’autres sont mes amies. Je rajouterais volontiers Véronique Legros-SosaMaryline Montecot, Reine-Marie Pinchon ou encore Sonia Privat. Et il y en a bien d’autres qui auraient pu « dévoiler leur parcours »

Les rencontres avec David Thomas Mamesh JhawarPatricia GuzmanHarry PriceGenevieve Buchanan -Yaming Cai –Magali Dion-NovakRenate Van DongenJustina Kisieliwicz.Judith Tremblay.-Un stage avec Eudes Correia –  Et bien entendu, le cahier technique et l’actualité artistique.

L’Art de l’aquarelle n° 36

Le numéro 36 de l’Art de l’Aquarelle, que j’avais archivé par erreur, débute par les résultats Concours permanent de Janine Gallizia, à ne pas confondre avec le   Coup d’état permanent, quoi que : Joël Bérard – Martine Boguet – Anne-Marie Cassière -Jean-Marie Guéant — Alain Masset –Muriel Mougeolle — Cesare Pecci – Jean-Paul Olivari -Lucie Revercez – Jean-Louis Thibaut  -Judith Tremblay -Annie-Paule Vanin – Janine Wiget –  Geneviève Zouboff – Les révélations : Mäns Sjöberg –

J’ai aussi retenu les rencontres ou visites d’ateliers avec David NormanFealing Lin -Dennis Garrison – Cesc Farré – Myint NaingJill KrasnerDavid ParfittVladislav YeliseyevEkarina Sava– Philippe Krasnokooutsky .Le portfolio consacré à Dashuai Sun. Les  Fleurs et fruits de Danièle Fabre, Corinne Izquierdo et Martine Jolit

Et encore, le cahier technique  et l’actualité artistique. J’allais oublier, l’International Watercolour Masters au Weston Park en Grande Bretagne à l’initiative de David Poxon-Uk  qui a  invité Janine Gallizia-Au , Dean Mitchel-Us, Alvaro Castagnet-Uy , Jayson Yeoh-My , John Salminen-Us , Mark Mehaffey-Us, Xidan Chen-Cn , Marvin Chew-Sg , Tianya Zhou-Cn, Konstantin Sterkhov-Ru, Al Abbas Syed-Pk , Liu Yi-Cn, Stanislas Zoladz-Se, Pasqualino Fracasso-It, Jasmine Huang- Tw Chien Chung We-Tw (cf. Codes). N’est-on pas dans l’entre-soi ?